Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Nov 2019, 14:56

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 136 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 08 Nov 2018, 23:57 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1403
Comment on ne peut pas comprendre que le Goncourt a récompensé peu de romans marquants ? Regardez la liste zut !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2018, 10:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 20184
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je les ai pas tous lus mais je vois quand même deux chefs-d’œuvre "récemment", Les bienveillantes et La carte et le territoire.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2019, 10:33 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2022
La première sélection goncourt

Image

La sélection Médicis

Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena (POL)
Jour de courage, de Brigitte Giraud (Flammarion)
Rose désert, de Violaine Huisman (Gallimard)
Les Grands cerfs, de Claudie Hutzinger (Grasset)
La Chaleur, de Victor Jestin (Flammarion)
La Tentation, de Luc Lang (Stock)
Querelle, de Kevin Lambert (Le Nouvel Attila)
Protocole Gouvernante, de Guillaume Lavenant (Rivages)
Les Yeux rouges, de Myriam Leroy (Seuil)
Cora dans la spirale, de Vincent Message (Seuil)
Mon ancêtre Poisson, de Christine Montalbetti (P.O.L)
Les Jungles rouges, de Jean-Noël Orengo (Grasset)
Eden, de Monica Sabolo (Gallimard)
Un soleil en exil, de Jean-François Samlong (Gallimard, coll. « Continents noirs »)
Et l’ombre emporte ses voyageurs, de Marin Tince (Seuil)

Renaudot

Les Petits de décembre, par Kaouther Adimi (Seuil)
Le Ghetto intérieur, par Santiago H. Amigorena (P.O.L)
Le Ciel par-dessus le toit, par Natacha Appanah (Gallimard)
La Maison, par Emma Becker (Flammarion)
Le Continent de la douceur, par Aurélien Bellanger (Gallimard)
La Part du fils, par Jean-Luc Coatalem (Stock)
Scrabble, par Michael Ferrier (Mercure de France)
Un monstre et un chaos, par Hubert Haddad (Zulma)
La Symphonie du nouveau monde, par Lenka Hornakova-Civade (Alma)
La Chaleur, par Victor Jestin (Flammarion)
Le Bal des folles, par Victoria Mas (Albin Michel)
Cora dans la spirale, par Vincent Message (Seuil)
Loin, par Alexis Michalik (Albin Michel)
Les Jungles rouges, parJean-Noël Orengo (Grasset)
Par les routes, par Sylvain Prudhomme (L’Arbalète/Gallimard)
Pourquoi tu danses quand tu marches ?, par Abdourahman A. Waberi (J-C. Lattès)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2019, 11:55 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1403
Ces titres réunis ensemble semblent quand même témoigner d'un vrai essouflement du roman.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2019, 12:15 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1403
La sélection Médicis

Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena (POL) Un peu bateau. J'espère que ce n'est pas un livre sur l'identité ethnique - vu le nom de l'auteur j'aurais dit que non mais j'ai comme un doute.
Jour de courage, de Brigitte Giraud (Flammarion) Unité de temps ? J'aurais lu avec plus d'intérêt Jour de lâcheté sans doute ou Jour ou Nuit de que sais-je encore. Là on va avoir un récit à la Trois Femmes Fortes alors que je veux lire Très Tristes Tigres.
Rose désert, de Violaine Huisman (Gallimard) Les titres avec les couleurs + un élément qui suggère le lointain : deux classiques associés. L'adenium obesum ou desert rose s'appelle rose du désert en français sinon.
Les Grands cerfs, de Claudie Hutzinger (Grasset) Sobre à la limite.
La Chaleur, de Victor Jestin (Flammarion) Ce minimalisme excessif qui se veut défini et n'est en fait qu'ampoulé est d'un cliché.
La Tentation, de Luc Lang (Stock) La preuve : quoiqu'au moins on ait là la promesse d'un conte moral rohmerien, d'une narration.
Querelle, de Kevin Lambert (Le Nouvel Attila) de Brest ?
Protocole Gouvernante, de Guillaume Lavenant (Rivages) ça fait policier et en effet chez c'est Rivages. Policier nul façon Ipsos ou JC Latex par contre.
Les Yeux rouges, de Myriam Leroy (Seuil) Bon.
Cora dans la spirale, de Vincent Message (Seuil) Titre de bd ou de livre pour enfant qui laisse donc espérer un peu de fantaisie. Mais une fantaisie laborieuse, aux gros sabots
Mon ancêtre Poisson, de Christine Montalbetti (P.O.L) Ce ne sera sûrement pas du Stephen Jay Gould alors doit espérer un peu de réalisme magique ?
Les Jungles rouges, de Jean-Noël Orengo (Grasset) Après les yeux rouges, les Jungles rouges qui, il faut l'avouer, vendent davantage de rêve préfabriqué.
Eden, de Monica Sabolo (Gallimard) Classique : eden, paradis, s'en va rejoindre ces livres qui suggèrent le lointain, la paix, le retrait glorieux de la société.
Un soleil en exil, de Jean-François Samlong (Gallimard, coll. « Continents noirs ») Tiens donc, que disais-je à l'instant.
Et l’ombre emporte ses voyageurs, de Marin Tince (Seuil) Oui ? Marin Tince. Son nom aurait déjà fait un titre plus intéressant. Nom correct pour un titre de roman mais un peu bidon pour un écrivain d'ailleurs.

Renaudot

Les Petits de décembre, par Kaouther Adimi (Seuil) titre indiquant un roman naïf, un peu à l'ancienne, pour les ménagères de 40 jusqu'à 75 ans, style les Allumettes suédoises de Robert Sabatier.
Le Ciel par-dessus le toit, par Natacha Appanah (Gallimard) Une citation de Verlaine, mais est-ce mieux que le hussard sur le toit ?
La Maison, par Emma Becker (Flammarion) Simple et efficace
Le Continent de la douceur, par Aurélien Bellanger (Gallimard) La délicatesse, l'élégance du hérisson, ces livres qui nous promettent dès le titre de la douceur et un monde feutrés sont probablement les pires.
La Part du fils, par Jean-Luc Coatalem (Stock) Ridicule, bon sang ! Que c'est pompeux ! Vous imaginez quelqu'un vous dire à un dîner mondain qu'il a adoré La Part du fils de Jean-Luc Coatalem ? J'en frémis d'avance
Scrabble, par Michael Ferrier (Mercure de France) promet un roman ludique et chiant à la fois.
Un monstre et un chaos, par Hubert Haddad (Zulma) Un peu interloqué par celui-là. Que veut-il dire ? Qu'est-ce donc qui lui est passé par la tête ? Me fait penser à Héros et tombes de Sabato, autrement plus réussi dans le même genre et surtout sans ces déterminants indéfinis qui font ultra-ringards.
La Symphonie du nouveau monde, par Lenka Hornakova-Civade (Alma) Dvorak ? Gainsbourg ? Donne l'impression que c'est le roman d'une cruche énervante et sympathique. Le nom de l'auteure donne faim en tout cas.
Le Bal des folles, par Victoria Mas (Albin Michel) Un roman en 2019 avec le mot bal dans le titre ? Que c'est ringard !
Loin, par Alexis Michalik (Albin Michel) voilà qui me fait penser à Partir d'Echenoz ou à Par les routes de l'illustre Sylvain Prudhomme. Une concaténation des trois donnerait Partir loin par les routes ou bien Par les routes partir loin ou encore Loin par les routes partir.
Les Jungles rouges, par Jean-Noël Orengo (Grasset) Bis repetita, les Jungles rouges, je voyage déjà, je m'évade, je suis emporté !
Par les routes, par Sylvain Prudhomme (L’Arbalète/Gallimard) Essaierait-il de marcher sur les plates-bandes de... Sylvain Tesson ?
Pourquoi tu danses quand tu marches ?, par Abdourahman A. Waberi (J-C. Lattès) Donner comme titre à son livre une phrase de dragueur de rue à la con, ça vous place la qualité du truc.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2019, 14:41 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12807
Message aussi indispensable que la rentrée littéraire.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2019, 15:01 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2022
C'est pas hyper folichon. Ce qui me tente à priori :

Rose désert, de Violaine Huisman
Les Grands cerfs, de Claudie Hutzinger
La Tentation, de Luc Lang
Querelle, de Kevin Lambert
Un monde sans rivages Hélène Gaudy
Par les routes, Sylvain Prudhomme
Et le Karine Tuil


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Sep 2019, 15:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 20184
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je ne connais rien ou presque (Amigorena, Nothomb, Dubois) et rien ne me donne envie comme ça. C'est dingue quand même je trouve l'absence de grands auteurs ou du moins d'auteurs identifiés, chaque année maintenant j'ai l'impression d'une succession de nouveaux noms (qu'on ne revoit souvent plus après). Après je dis ça mais je suis loin de suivre l'actu littéraire de près donc c'est peut-être une fausse impression.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2019, 19:32 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1403
Une bête au paradis - pas terrible comme titre non plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Sep 2019, 11:23 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1403
Je vois d'ailleurs que I Do Not Care If We Go Down in History as Barbarians de Radu Jude est disponible en torrent mais sans sous-titres, ça me rappelle des titres de fiers à bras comme Jetons les livres, sortons dans la rue de Shuji Terayama.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2019, 12:03 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2022
En attendant les deux prix Nobel de jeudi, la deuxième sélection du Goncourt

Image

La deuxième sélection du Médicis

Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena (POL)
Jour de courage, de Brigitte Giraud (Flammarion)
Les Grands cerfs, de Claudie Hutzinger (Grasset)
La Chaleur, de Victor Jestin (Flammarion)
La Tentation, de Luc Lang (Stock)
Protocole Gouvernante, de Guillaume Lavenant (Rivages)
Cora dans la spirale, de Vincent Message (Seuil)
Mon ancêtre Poisson, de Christine Montalbetti (P.O.L)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2019, 12:51 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17867
Localisation: Paris
Les quelques uns lus dans la sélection Goncourt me dépriment. Rien de vraiment mauvais, rien de top non plus.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Oct 2019, 08:23 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2022
Pareil..j'ai lu seulement Le ghetto intérieur et le Jean-Paul Dubois qui sont vraiment pas dingue

Deux prix Nobel aujourd'hui...Prono au pif : Antonio Lobo Antunes dont je lis un livre en ce moment

Sinon les paris se tourne plutôt vers Anne Carson, Joyce Carol Oates, Maryse Condé, Olga Tokarczuk, Ludmila Oulitskaia, Marilynne Robinson, Ngugi Wa Thiong'o, Murakami


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Oct 2019, 12:17 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2022
Olga Tokarczuk (j'avais noté l'épais Les Livres de Jakób l'année dernière sinon je ne connais pas) et Peter Handke (scénariste de quelques Wenders...jamais lu non plus)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2019, 16:17 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2022
Renaudot:

Le Jury

Citation:
Christian Giudicelli
Dominique Bona
Franz-Olivier Giesbert
Georges-Olivier Châteaureynaud
Jean-Marie Gustave Le Clézio
Jean-Noël Pancrazi
Louis Gardel
Patrick Besson
Jérôme Garcin, depuis 2011, en remplacement d'André Bourin dont le siège était vacant depuis 18 mois
Frédéric Beigbeder, depuis 2011, en remplacement d'André Brincourt, démissionnaire


récompense Sylvain Tesson pour « la Panthère des neiges », et son prix du meilleur essai à Eric Neuhoff, pour « (Très) cher cinéma français....En sachant que Garcin, Neuhoff et Beigbeder sont chroniqueur au masque et la plume...
Tesson n'était même pas dans la liste des finalistes.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 136 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web