Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Oct 2018, 07:11

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Wrong (Quentin Dupieux - 2012)
MessagePosté: 05 Sep 2012, 18:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2012, 18:19
Messages: 406
Image


Dolph a perdu son chien, Paul. Le mystérieux Master Chang pourrait en être la cause. Le détective Ronnie, la solution. Emma, la vendeuse de pizzas, serait un remède, et son jardinier, une diversion? Ou le contraire. Car Paul est parti, et Dolph a perdu la tête.


D'une part je trouve plutôt intéressant le fait que Dupieux explore depuis son premier "non-film" le territoire quasi désert du non-sens, celà donne le décalé Steak, petite anomalie dans la comédie française. Mais d'autre part, j'ai l'impression que cet univers absurde lui sert de prétexte pour faire des long-métrages à l'ambition très faible voire nanardesque (si on s'en tient à leurs pitchs déjà) qui carburent plus à l'idée improbable qu'à une certaine maîtrise cinématographique, quelle qu'elle soit. Cette idée improbable ici, c'est la création d'un univers parallèle qui tend un miroir inversé à notre réalité: tout va de travers, tout est invraisemblable. Il s'agit sûrement de renverser les codes du genre policier dans lequel s'inscrit bizzarement le film, tournant autour d'un kidnapping, d'une enquête menée par un détective et d'un personnage clé; mais cette idée atteint vite ses limites car Wrong est un film laid, boiteux, mal joué et enchaînant les situations étranges comme on enfile des perles. C'est parfois drôle lorsque Dupieux parodie Lynch à grand coup de drones (on pense à la scène du ketchup dans Inland Empire, à Twin Peaks aussi vite fait) mais c'est hélas creux la plupart du temps, comme un film de zombies où le zombie serait le réalisateur lui-même. 2,5/6.

_________________
The Necks : Body


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2012, 19:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18711
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Traumatisé par l'infâme Rubber Dupieux c'est mort pour moi je crois. D'autant que celui ci a l'air encore une fois tout fier de sa bizzarerie. Et ce que tu dis confirme tout ce que je n'aime absolument pas dans son cinéma qui est comme tu le dis totalement creux.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2012, 20:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2012, 18:19
Messages: 406
Oui, j'ai également l'impression que Dupieux ne volera jamais plus haut que ça et qu'il continuera à faire des films absurdes, débiles et sans substance se cachant derrière l'étiquette "film ovni". Ca pourrait mieux fonctionner sur des formats plus courts voire sur des clips, son premier moyen-métrage et ce qu'il a réalisé pour sa musique est plutôt réussi dans le genre.

_________________
The Necks : Body


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2012, 09:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8826
Le meilleur film de Quentin Dupieux :!: Bon en même temps, il en a fait que 3, mais là c'est un peu la quintessence de l'absurde qu'il a pu développer dans Steak ou le mauvais Rubber.
On pourra toujours redire que Mr Oizo a toujours un peu de mal à tenir sur la durée (c'est vrai) mais ici il y a vraiment quelque chose d'exceptionnel qui fonctionne. Un peu comme si le cinéaste avait trouvé le bon mélange pour sa poésie de l'absurde, avait construit un parfait labyrinthe à la raison . Entre le dialogue sur le logo de la pizzeria, le malheur de se prénommer Bruno, la lecture de la merde du chien et plein d'autres, ça regorge de perles de non sens. La mise en scène et le dernier plan sont superbes.

Difficile d'en parler mais la surprise est d'autant plus grande après Rubber qui m'avait pas mal refroidi.

Je recommande fortement puis Eric Judor et tous les acteurs sont grands! Mention pour la bécasse de la pizzeria et l'acteur principal, genre Edward Norton du pauvre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2012, 12:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8826
romain a écrit:

car Wrong est un film laid, boiteux, mal joué et enchaînant les situations étranges comme on enfile des perles. C'est parfois drôle lorsque Dupieux parodie Lynch à grand coup de drones (on pense à la scène du ketchup dans Inland Empire, à Twin Peaks aussi vite fait)


Laid! J'ai justement trouvé la photographie et la mise en scène superbe. Je pense encore au dernier plan qui me reste en mémoire. Sur Lynch, c'est un argument que je retrouve pas mal dans les critiques négatives. Je trouve justement que Dupieux arrive pas mal à ingérer ses multiples références pour affirmer son style à lui. Après c'est les goûts et les couleurs, mais moi ça m'a vraiment emballé. Sur le fond, oui le film ne mène à rien et ne délivre aucun message mais c'est un peu le cas de steak aussi. C'est vraiment la vision de cinéaste de dupieux, sa logique de l'absurde, l'univers qu'il met en place qui me fascinent. C'est clairement un " non-film" mais dans le genre je trouve ça terriblement abouti (à part les problèmes de rythme qu'on retrouve également dans tous ses films).
Après, j'argumente mais je comprends parfaitement qu'on déteste ;).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2012, 17:48 
Hors ligne
Connaisseur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juil 2008, 19:50
Messages: 123
Abyssin a écrit:
J'ai justement trouvé la photographie et la mise en scène superbe.


La photo fait vraiment hyper vidéo...
En même temps j'ai trouvé ça naze, quand c'est pas hyper chiant, les vannes semblent pompées sur un épisode de South Park...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2012, 19:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2012, 18:19
Messages: 406
Abyssin a écrit:
romain a écrit:

car Wrong est un film laid, boiteux, mal joué et enchaînant les situations étranges comme on enfile des perles. C'est parfois drôle lorsque Dupieux parodie Lynch à grand coup de drones (on pense à la scène du ketchup dans Inland Empire, à Twin Peaks aussi vite fait)


Laid! J'ai justement trouvé la photographie et la mise en scène superbe. Je pense encore au dernier plan qui me reste en mémoire.



Le problème que j'ai avec ce plan c'est qu'il arrive une dizaine d'année après Gerry (il m'y a fait penser en tous cas). Je suis d'accord sur le fait que Dupieux cherche un style qui s'éloigne de toutes références un peu trop visibles, et ce depuis le début: celà donne des anomalies plus ou moins réussies, des films vides de sens, mais malheureusement pas loin d'être vides tout court. C'est l'impression que j'en ai, peut-être parce que ses personnages sont completement vides justement (volontairement j'imagine) et semblent être des pions que l'on déplace aux hasards sur un échiquier de non-sens.

_________________
The Necks : Body


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2012, 19:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Fév 2012, 18:19
Messages: 406
Abyssin a écrit:
Entre le dialogue sur le logo de la pizzeria, le malheur de se prénommer Bruno, la lecture de la merde du chien et plein d'autres, ça regorge de perles de non sens.


Il y a des trouvailles certes (bien aimé la scène de la merde de chien, c'est sûrement une des meilleures) mais elles sont comme isolées entre deux ou trois longueurs absurdes, je trouve que ça s'enchaîne mal (boiteux je disais) et ce n'est jamais au service d'une bonne non-histoire qui tient la non-route.

_________________
The Necks : Body


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2012, 22:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8826
romain a écrit:
Abyssin a écrit:
Entre le dialogue sur le logo de la pizzeria, le malheur de se prénommer Bruno, la lecture de la merde du chien et plein d'autres, ça regorge de perles de non sens.


Il y a des trouvailles certes (bien aimé la scène de la merde de chien, c'est sûrement une des meilleures) mais elles sont comme isolées entre deux ou trois longueurs absurdes, je trouve que ça s'enchaîne mal (boiteux je disais) et ce n'est jamais au service d'une bonne non-histoire qui tient la non-route.


Le moment Bruno a fait plié de rire ma salle.
Mon moment préféré est le dialogue sur la pizzeria. J'adore l'écriture et le jeu des 2 acteurs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2013, 16:47 
Je vous trouve bien sévères avec ce petit film déjanté. Alors oui, ça frise le vide sidéral, ça peut paraître pompeux, y'a pas d'histoire, mais quand même, en ces temps de formatage généralisé, ça fait du bien de voir un truc aussi délirant (comme Rubber d'ailleurs, qui m'avait bien fait marrer).

Et contrairement à ce que certains disent, c'est plutôt bien filmé et bien photographié.

Enfin, il y a quand même une sacrée angoisse qui sourd de certaines scènes, comme celles des mecs qui viennent bosser sous l'eau ou celle de la vendeuse de pizzas folle à lier.

Dur de mettre une note mais j'ai apprécié ce film.


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Déc 2013, 00:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2013, 08:44
Messages: 652
Je n'ai pas de souvenir bien solide de ce film (c'est pas bon signe!), si ce n'est Judor, que j'ai pas adoré, et cette métaphore dépressive très réussie que tu soulignes, snaky : ces gens qui vont au boulot en traînant les pieds, parce qu'ils savent qu'il va leur pleuvoir dessus toute la journée. J'ai trouvé ça très juste, et même assez émouvant, alors que le reste m'a laissé froid globalement.

Par ailleurs, je trouve certains très sévères avec Rubber. Dupieux, malgré tous ses défauts (m'as-tu-vu, décousu, onaniste) restera à tout jamais celui qui a réussi à faire en sorte que je m'identifie à un pneu. Et ça, je crois pas que c'est facile, même si le film (et le mec) a un petit côté smart ass qui peut agacer.

Et je dis ça sans vouloir faire de la provoc' hein, je suis peut-être... différent.
Image

_________________
-I failed.
-Good. Now go fail again.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Wrong cops (Quentin Dupieux - 2013)

Cooper

12

922

26 Jan 2015, 18:41

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Steak (Quentin Dupieux - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Zad

62

4832

10 Oct 2010, 14:01

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rubber (Quentin Dupieux 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Karloff

30

2446

09 Aoû 2011, 22:46

Gerry Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Réalité (Quentin Dupieux, 2014)

Film Freak

8

1274

08 Mar 2016, 21:21

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Au poste! (Quentin Dupieux, 2018)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

42

1584

23 Juil 2018, 00:05

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 10, 11, 12 ]

Film Freak

176

9699

05 Nov 2013, 20:59

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Right Now, Wrong Then (Hong Sang-soo - 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

24

1745

15 Sep 2016, 13:34

Eurynome Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Hateful Eight (Quentin Tarantino, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

Film Freak

120

10042

04 Jan 2017, 21:49

swiffer49 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Death proof (Quentin Tarantino - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 17, 18, 19 ]

Noony

274

15059

04 Mar 2015, 22:36

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 33, 34, 35 ]

Karloff

521

20533

23 Juin 2011, 14:24

karateced Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web