Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Jan 2018, 16:39

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 26 Juin 2017, 23:50 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71044
Localisation: Fortress of Writing
Je n'aurai jamais cru que les deux meilleurs blockbusters de l'année à ce jour seraient des troisièmes épisodes westernisants de franchises spin-offs ou préquelles tirées de licences comptant déjà plus de cinq films. Et tous deux produits par Fox.

Après Logan, voici donc La Planète des singes - Suprématie (sic), 50% western (!), 50% péplum (!), 100% film de guerre biblique.

Dans ce troisième volet, qui pourrait servir de conclusion s'enchaînant parfaitement avec le film de 1968 (même si c'est également vrai pour les deux précédents), en lieu et place de la surenchère attendue nous est offert une histoire à échelle humaine, ou plutôt devrait-on dire simiesque, intime et character-driven.

L'entrée en matière a tôt fait de rappeler que la qualité, plus impressionnante que jamais, des effets spéciaux n'est rien sans le talent de Matt Reeves car c'est sa mise en scène, sobre mais sincère, mariée à la lumière "naturaliste" de Michael Seresin, qui impose l'immersion au sein d'un monde ne s'apparentant même plus à de la science-fiction, dense (toutes les espèces) et bourré de détails (les inscriptions sur les casques, les stratégies, etc.) qui participent à l'impression d'authenticité. Des images de synthèse aux sentiments, tout paraît véridique.

La véracité de l'exécution était nécessaire pour relater de façon poignante le parcours de César. Après une scène de guerre qui n'a rien à envier à l'introduction du précédent opus, ou à bien des films du genre, Reeves surprend en se posant et en suivant la quête d'une petite équipée de personnages et cette première heure est sans doute la plus forte du film parce que la plus proche des personnages. Exploitant son postulat particulier, Reeves mutiplie les scènes muettes où il laisse les images parler. Parce que ce qui passe dans les regards de Maurice l'orang-outan et Nova la jeune fille se passe de mot.

En passant de Josey Wales hors-la-loi à Spartacus meets La Grande Évasion/Le Pont de la Rivière Kwai, le film adopte une intrigue plus conventionnelle dans sa deuxième heure mais le récit, qui cite autant l'Ancien Testament que Joseph Conrad, parvient à raconter une simple histoire de vengeance au sein d'un conflit à l'échelle darwinienne. C'est d'ailleurs lorsque la petite histoire trouve écho dans la grande, par le biais de la caractérisation du simili-Kurtz interprété par Woody Harrelson - pour une fois, les personnages humains, qui plus est les antagonistes, ne souffrent pas de carences d'écriture - que le propos du film sur l'inanité de la loi du talion, et d'autres préceptes sacrificiels bibliques, se fait jour.
Et César devient Moïse.

La Planète des singes - Suprématie peut se permettre d'être peu loquace, non seulement parce qu'il en impose, régulièrement badass, mais aussi parce qu'il a un coeur gros comme ça. C'est un film où le moindre second rôle, qu'il s'agisse d'un bras droit gorille ou d'un Gollum macaque servant de comic relief, s'avère touchant. Et dans le paysage actuel, un blockbuster aussi mature, c'est admirable.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Juin 2017, 09:01 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 17850
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Cool, enfin un bon blockbuster.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Juin 2017, 10:11 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24250
Localisation: Paris
J'ai lu en diagonale pour pas me spoiler mais j'avais déjà beaucoup aimé le 2 donc c'est cool.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Juin 2017, 22:23 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20619
Le film qui tue le game des blockbusters de l'été. Epoutousflante relecture de l'histoire de Moïse avec des sfx incroyables. La première heure est une leçon de mise en scène (et un grand film d'aventure, soudain ça devient Star Wars cette saga bordel). La suite est moins bien (il y a quelques trucs de scénario qui passe pas trop), mais les vingt dernières minutes c'est quelque chose. Cela confirme aussi que c'est la meilleure franchise rebootée actuelle. Fuck les Super Héros, Fuck les robots de l'espace, Avé César !

5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Juin 2017, 08:49 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18155
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Ben merde alors! Moi qui me suis arrêté au premier! Damn!
Je vais essayer de rattraper le 2 et aller voir celui-là alors, vous me donnez bien envie.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Juin 2017, 09:24 
En ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 15939
Localisation: FrontierLand
Effectivement ça donne envie... Mais je me souviens que tout le monde avait kiffé le 1 alors que j'avais trouvé ça complètement à chier donc bon.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Juin 2017, 10:19 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 22882
Localisation: Arkham Asylum
Pareil. Et le 2 est franchement quelconque. Donc méfiance...

_________________
Minecraft mon amour


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Juin 2017, 10:25 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18155
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Le Cow-boy a écrit:
Effectivement ça donne envie... Mais je me souviens que tout le monde avait kiffé le 1 alors que j'avais trouvé ça complètement à chier donc bon.

Oui je trouvais le 1 totalement surestimé du coup je m'étais arrêté là..

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Juil 2017, 09:38 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15387
Monumentale erreur de vous être arrêtés au 1er.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Juil 2017, 13:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8013
Ozymandias a écrit:
Monumentale erreur de vous être arrêtés au 1er.
Le 2 lui est quand-même très inférieur. Et j'aime le second volet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Juil 2017, 15:07 
En ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 13644
Localisation: Lille
Il y a de belles choses dans le 2e mais je lui ai préféré le premier.
Mais bien bien chaud pour le troisième.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2017, 14:07 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15387
Abyssin a écrit:
Ozymandias a écrit:
Monumentale erreur de vous être arrêtés au 1er.
Le 2 lui est quand-même très inférieur. Et j'aime le second volet.


Pas d'accord sur l'infériorité du 2 :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2017, 15:15 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17596
Localisation: Paris
Le 1 est plus constant. Le 2 est très inégal mais avec des passages impressionnants (pour moi, les 20 premières minutes sont parmi les plus fortes vues ces dernières années dans un blockbuster).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Juil 2017, 09:44 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18155
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Wow. Purée, si tous les blockbusters américains pouvaient être de ce calibre... Enchaîner du jour au lendemain Kong: Skull Island (un ride de parc d'attraction généreux en spectacle mais tellement con qu'il s'oublie dans la minute) et ce troisième volet (d'une trilogie qui ne m'avait pas séduit d'emblée), c'est entrevoir un fossé immense entre deux visions du blockbuster hollywoodien contemporain: d'un côté le truc puéril et vain, de l'autre l'ambition et la maturité.
Le jour d'avant j'avais rattrapé Dawn (oui c'est ma semaine simiesque) et j'avais été conquis.
Ce War m'a chopé dès son ouverture et j'étais à fond jusqu'à la fin. S'il est soigné et réfléchi, on ne peut pas dire que le scénario soit parfait ou irréprochable. On pourra pinailler ici et là. Mais le niveau d'exigence et de qualité de tout le reste est tellement haut (mise en scène, persos, comédiens, direction artistique, photo, etc etc etc) qu'on ne peut que s'incliner: on a là un film puissant, ample, mature, ambitieux, armé de multiples références mythologiques/culturelles (voir l'avis de Freak), qui prouve constamment que le blockbuster intelligent, sérieux et consciencieux de faire du cinéma, ça existe. Les scènes qui m'ont foutu des frissons sont innombrables.
Deux-trois remarques en vrac:
- la mise en scène de Matt Reeves, c'est du solide. Et de manière générale je kiffe le réalisme total de l'entreprise.
- Les effets spéciaux sont HALLUCINANTS. Je veux dire, on atteint là un palier que perso j'avais jamais ou rarement vu... C'est juste... réel. On ne voit plus les pixels. Rien. C'est franchement prodigieux, ça me scie. C'est sincèrement le film en mocap le plus incroyable que j'aie jamais vu. Quand tu te tapes le trailer de Valerian juste avant, le choc est d'autant plus fou.
- Ca faisait longtemps que je n'avais plus vu Woody Harrelson aussi bon.
- Le kiffe le perso de Steve Zahn. Je le kiffe! Il est parfait. Un zeste de comic relief, juste ce qu'il faut, le bon dosage.
- Maurice <3
- La musique de Giacchino, excellente. En grande forme le coco.

Bref, hyper content de l'avoir vu.

Rise 3/6
Dawn 4/6
War 5/6

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2017, 09:11 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 17850
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Beaucoup aimé également, c'est vraiment un blockbuster solide, carré, inspiré, ample presque antispectaculaire dans la solennité de ce qu'il veut raconter (pas une scène d'action bouche-trou en trop). J'ai particulièrement aimé l'évolution tonale du film qui commence comme un film de guerre simili-Vietnam, avant de passer au western crépusculaire puis d'enchaîner sur le film de prison, tout cela avec une espèce d'ampleur mythologique très belle
la fin entre images des pionniers américains et la terre promise de Moïse
En effet la mise en scène de Reeves est très carrée, très solide même si elle manque quand même d'un poil de personnalité (ce mec devrait faire un Bond). Ceci dit, j'aime beaucoup le montage limpide, les plans longs, l'absence de money shot inutiles.

Après je dois dire que j'ai été quand même un peu surpris et déçu par l'aspect très conventionnel du récit avec sa vengeance initiale über basique
(j'aurais largement préféré que la vengeance ne soit pas si simplement familiale mais plus autour de la communauté des singes. Là ça fait vraiment cheap, surtout que la première attaque est assez mal foutue, il y a des soldats qui débarquent et soudain on entend que Harrelson a juste buté la femme et le fils et tous les soldats disparaissent. J'ai trouvé que ça fonctionnait moyen)
son perso assez improbable de sideckick qui fonctionne plutôt bien mais qui est quand même une figure archétypale hollywoodienne dont on aurait pu se passer (en fait j'adore le perso ce qu'il apporte à la mythologie, mais les vannes bof...) et surtout l'espèce de Kurtz du pauvre incarné par un Harrelson pas inspiré (son monologue là, c'est vraiment de l'écriture ultra grossière). On avait compris que le flim se la jouait Apocalypse Now, quel besoin d'être aussi littéral dans la transposition ?
Autre truc très mal foutu c'est cette histoire de virus qui mute
et qui transforme en animal, c'est pas du tout clair. Harrelson en parle comme d'un truc contagieux mais le père qui est avec sa fille n'est pas touché et on comprend mal d'où ça vient comment ça se transmet. J'avais d'ailleurs pas du tout compris à la fin qu'Harrelson avait été contaminé par le doudou, je croyais qu'il était juste bourré dépressif (et je pense que je préfère presque cette interprétation) #teubé
C'est dommage parce que c'est une superbe idée et que le personnage de la petite fille est super réussi.

Mais je fais pas la fine bouche, c'est vraiment bien. Les SFX sont dingues, le film est super beau et en effet le score de Giacchino est excellent. Je crois que je continue de préférer le premier mais c'est vraiment une belle trilogie qui fait bien la nique à toutes les franchises de super héros et cie. Je suis même chaud pour un quatrième.

4.5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

38

2195

25 Aoû 2014, 23:58

flatclem Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Let Me In (Matt Reeves, 2010)

Film Freak

1

671

20 Jan 2011, 20:06

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cloverfield (Matt Reeves, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 16, 17, 18 ]

Film Freak

258

10177

06 Aoû 2010, 01:08

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The loneliest planet (Julia Loktev - 2011)

DPSR

0

280

15 Sep 2011, 15:48

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fanatique (Matt Flynn - 2007)

Blissfully

0

403

03 Mai 2008, 11:21

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gigantic (Matt Aselton - 2009)

DPSR

5

458

02 Sep 2009, 16:59

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Casa de mi padre (Matt Piedmont - 2013)

Abyssin

0

361

01 Mar 2014, 01:22

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Captain Fantastic (Matt Ross - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

23

1559

01 Fév 2017, 13:37

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ava (Léa Mysius, 2017)

Art Core

11

874

04 Juil 2017, 18:37

Donut78 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. xXx Reactivated (D.J. Caruso, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

24

898

21 Jan 2017, 17:36

Le Cow-boy Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web