Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Avr 2018, 22:08

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 04 Aoû 2017, 09:50 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24421
Localisation: Paris
SPOILERS

J'ai beaucoup aimé le film mais pas plus que j'avais aimé le deuxième. Les qualités sont toujours là, parfois multipliées: la sérénité du montage et de la mise en scène, la gravitas sans effets de manche, le côté perpétuellement surprenant et fascinant (le premier singe dans la colonne de militaires au début, génial), l'ultra-réalisme des SFX, le jusqu'au-boutisme du film quasi-muet, le métaphorisme biblique... Rien à dire de plus à ajouter car vous avez déjà tout dit. C'est vraiment le top du blockbuster.

J'ai juste été gêné par un côté un peu flou et redondant dans le symbolisme: Caesar a perdu son enfant, la petite fille a perdu son père (ça semble pas l'impacter plus que ça, d'ailleurs), mais Woody Harrelson (typecasting puissance un million) aussi a perdu son fils... On a l'impression que les mecs avaient un thème qu'ils voulaient surligner à tout prix, mais on ne comprend pas trop ce que ça vient éclairer. Le film est radical et limpide dans la forme, mais dans le fond parfois un peu brouillon. Surtout que le tout est servi par des dialogues parfois lourds et un tantinet de surlignage du vietnamisme ambiant (un "kong" ça va, 12 références à APOCALPYSE NOW bonjour les dégâts).

Idem sur la construction, notamment à la fin, où on sent qu'il y a de la réécriture/du bidouillage. C'est vraiment trop facile cette arrivée de militaires qui s'exclament de joie comme des soudards d'une bataille médiévale, avant d'être tous ensevelis par l'avalanche tel les orques par l'armée des morts à Minas Tirith. Et la conclusion avec cette mort de Caesar trop piéta-esque, avec la bonne vieille blessure qui met trois semaines de marche à le tuer.

Mais bon, au final j'ai quand même beaucoup aimé mais je voulais pointer les défauts.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Aoû 2017, 10:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18138
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Bien d'accord avec toi. Ça aurait mérité un polissage au niveau du scénar et en effet si le symbole biblique est fort, le coup de l'avalanche c'est quand même un peu lol
mais ça donne droit au plan le plus cool du film, César qui grimpe aux arbres pour survivre


Qui-Gon Jinn a écrit:
(ça semble pas l'impacter plus que ça, d'ailleurs)


Alors ça c'est normal, je l'ai compris qu'après
elle est contaminé par la virus qui rend muet, elle est devenu singe (ou tout du moins animal). C'est pour ça qu'elle est bouleversée à la mort de Luca. J'ai trouvé ça super beau cette façon de raconter sans dialogues.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2017, 10:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5689
Localisation: Paris
Et dire que je trouvais le 2 longuet... C'est emmerdant parce que j'aurais tellement aimé kiffer le film. L'intro est géniale, la mise en scène est impeccable tout du long, la BO est superbe. C'est parfois poignant et galvanisant... on sent le film à la Spartacus qui monte en puissance, et pouf, ça retombe comme un vieux soufflé quand
t'apprends que finalement, ce sera une lutte entre deux groupes humains. Les singes seront juste de passage. Ils auraient pu attendre dans la forêt, l'issue aurait été la même.
Cesar et son peuple vont rester au centre du film sous un prétexte bien artificiel à l'ancienne : on veut les exterminer, mais finalement on va prendre le risque de les réduire en esclavage pour construire une... barricade en bois (what the fuck).
Les singes passeront donc la moitié du film en cage, avant de s'échapper sans éclat ni stress, et ils n'auront plus qu'à attendre que les humains tombent malades, s'entretuent, que la base de Woody explose comme l'Étoile noire, et qu'une avalanche vienne éradiquer les derniers survivants. Ça, c'est non.
Pour le coup, la réflexion sur l'inanité de la vengeance, ou le parcours à la Spartacus/ Moïse, c'est voir un peu loin. C'était la promesse du film, et elle n'est pas tenue, en partie à cause de ce dernier acte bidon qui sent la galère d'écriture/prod à plein nez.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 11:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2007, 08:23
Messages: 891
J'ai aussi un peu de mal à gober le scénario de la deuxième heure (ce camp là, niveau sécu, c'est digne de Papa Shultz), et, surtout, à éprouver de la crainte pour les personnages - la fin n'est vraiment pas surprenante.
Mais il faut bien reconnaitre que ça reste du bel ouvrage pour le reste, tout le reste, à commencer par les effets spéciaux qui sont devenus complètement invisibles tellement l'animation, tant des corps que des visages, est fine sans être m'a-tu-vu, c'est dingue de justesse et ça permet de faire passer de bons gros morceaux d'émotion et de poésie.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 12:26 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5065
Massinfect a écrit:
Et dire que je trouvais le 2 longuet... C'est emmerdant parce que j'aurais tellement aimé kiffer le film. L'intro est géniale, la mise en scène est impeccable tout du long, la BO est superbe. C'est parfois poignant et galvanisant... on sent le film à la Spartacus qui monte en puissance, et pouf, ça retombe comme un vieux soufflé quand
t'apprends que finalement, ce sera une lutte entre deux groupes humains. Les singes seront juste de passage. Ils auraient pu attendre dans la forêt, l'issue aurait été la même.
Cesar et son peuple vont rester au centre du film sous un prétexte bien artificiel à l'ancienne : on veut les exterminer, mais finalement on va prendre le risque de les réduire en esclavage pour construire une... barricade en bois (what the fuck).
Les singes passeront donc la moitié du film en cage, avant de s'échapper sans éclat ni stress, et ils n'auront plus qu'à attendre que les humains tombent malades, s'entretuent, que la base de Woody explose comme l'Étoile noire, et qu'une avalanche vienne éradiquer les derniers survivants. Ça, c'est non.
Pour le coup, la réflexion sur l'inanité de la vengeance, ou le parcours à la Spartacus/ Moïse, c'est voir un peu loin. C'était la promesse du film, et elle n'est pas tenue, en partie à cause de ce dernier acte bidon qui sent la galère d'écriture/prod à plein nez.


MERCI!

Pire scène d'évasion du monde, d'ailleurs.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 12:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5689
Localisation: Paris
Puck a écrit:
MERCI!

Pire scène d'évasion du monde, d'ailleurs.

Mais grave.
Pourquoi refaire un truc déjà fait en dix fois mieux dans le premier ? C'est quoi ce truc bidon des trous dans le sol ? Tout ça pour faire entrer un garde dans la cage et lui voler... SA CLÉ.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 14:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18138
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'avoue que plus j'y repense plus ce dernier acte semble assez bidon et grossier dans l'écriture. En effet le coup
du mur en bois c'est quand même ridicule. Sans parler de la citerne géante d'essence placé juste à côté.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 15:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5689
Localisation: Paris
Là j'écoute la BO, et c'est vraiment le meilleur truc pondu par Giacchino depuis Star Trek putain.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 17:40 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16086
Localisation: FrontierLand
Star Trek Putain ? Je l'ai pas vu celui-là !!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 17:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5689
Localisation: Paris
Flemme de faire une joke avec la mère à Sipan et Chris Pine.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 23:48 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5065
Massinfect a écrit:
Puck a écrit:
MERCI!

Pire scène d'évasion du monde, d'ailleurs.

Mais grave.
Pourquoi refaire un truc déjà fait en dix fois mieux dans le premier ? C'est quoi ce truc bidon des trous dans le sol ? Tout ça pour faire entrer un garde dans la cage et lui voler... SA CLÉ.


MAIS OUI!

J'aime le souffle donné au film, les thématiques et leur puissance, en termes d'ambition, ça marche à donf, mais ça essaie de brasser trop de genres et certains sont faits juste pour être checkés dans un cahier des charges j'ai l'impression.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2017, 22:52 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8255
J'aime cette première partie avant d'arriver au camp et le premier quart d'heure qui laisse espérer un grand Blockbuster SF. C'est couillu sur le fond même si je trouve que c'est pas parfaitement exploité donc un tout petit sentiment de frustation. Mini-réserve car assez satisfait de cette partie qui est suffisamment originale pour une grosse production et classe en l'état.

Par contre dès que ça rentre dans le camp c'est la catastrophe :
- Woody Harrelson et son personnage sont à chier (les références à Apocalypse now qui font très très mal)
- Pire scène d'évasion du monde
1) Le coup de la fuite sur la corde. Putain vu leur nombre, ils mettent quasi 5 minutes et personnes les remarquent. Je parle même pas du trou créé par le singe simplet dans le camp et que personne ne remarque alors que...enfin bref

- Une écriture et des facilités scénaristiques juste ignobles
le réservoir de gaz à côté du mur
et les dialogues commencent à baisser en qualité
- La fin ratée
César se prend une bastos et est gravement blessé mais peut survivre à une avalanche et faire 200Km pour amener sa tribu vers un éden sans que personne ne remarque son état avant de crever avec phrases bien cuculs pour clore le film.


Bref, je trouve ça trop inégal. Il y a quand-même des qualités et un vrai savoir-force et puis Serkis est royal mais quel manque d'audace scénaristique. Plein de pistes passionnantes sont lancées mais au final pas exploitées. Je prends l'exemple de l'arrivée dans le camp où là le film a plein de choix excitants pour au final prendre la bifurcation scénaristique la moins bandante du monde. Et puis ça devient un peu prévisible.

Sur le mur c'est moi ou
tentative de référence à Trump avec le Mexique qui fait plouf?


3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2017, 08:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8066
La fin qui aurait été énorme et dans l'esprit de la saga

Que les militaires qui se pointent contre le camps d'Harrelson soient des singes plus évolués que la bande à Caesar. J'espérais que Koba ait survécu au film précédent, sa chute ayant été amorti une première fois.


Clairement ça dégringole de films en films après la beau premier opus, bouffé par la mythologie comme pas mal de blockbuster, et ici les références pour refonder la saga sont assez foireuses
(la gamine qui s'appelle Nova...)
même si Serkis vole le show et qu'il y a un talent de narration certain chez Reeves, que les SFX impressionnent. Mais tout conflit est en permanence évacué par une solution de juste milieu qui tombe du ciel (
oh je tue le traitre en l'étranglant sans faire exprès... oh ça tombe bien, plus besoin de tuer Harrelson
), la complexité s'arrête à quelques échanges et débats mis oralement sur le tapis. Je déteste la toute fin.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2017, 09:03 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8255
Ah j'oubliais le moment ridicule dans une production de ce type.
Le moment où les 4 singes décident de suivre sur la plage la troupe de soldats pour savoir où ils vont. Allez on va la jouer discret en se mettant...150 mètres derrière alors qu'il n'y a rien pour se cacher

C'est tellement incompréhensible, ça m'a fait rire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2017, 09:06 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20657
là je comprends mal ton pb... le téléobjectif de la caméra écrase la distance non ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves, 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

38

2253

25 Aoû 2014, 23:58

flatclem Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Let Me In (Matt Reeves, 2010)

Film Freak

1

696

20 Jan 2011, 20:06

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cloverfield (Matt Reeves, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 16, 17, 18 ]

Film Freak

258

10645

06 Aoû 2010, 01:08

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The loneliest planet (Julia Loktev - 2011)

DPSR

0

298

15 Sep 2011, 15:48

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fanatique (Matt Flynn - 2007)

Blissfully

0

425

03 Mai 2008, 11:21

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gigantic (Matt Aselton - 2009)

DPSR

5

489

02 Sep 2009, 16:59

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Casa de mi padre (Matt Piedmont - 2013)

Abyssin

0

384

01 Mar 2014, 01:22

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Captain Fantastic (Matt Ross - 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

23

1637

01 Fév 2017, 13:37

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ava (Léa Mysius, 2017)

Art Core

11

968

04 Juil 2017, 18:37

Donut78 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. xXx Reactivated (D.J. Caruso, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

24

1028

21 Jan 2017, 17:36

Le Cow-boy Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web