Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Juin 2017, 16:37

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2341 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 150, 151, 152, 153, 154, 155, 156, 157  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 19 Mar 2017, 11:55 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17192
Localisation: Paris
Le Cow-boy a écrit:
Castorp a écrit:
Image

Lol, c'est tellement ça !


En moins drôle quand même. C'est d'une lourdeur, d'une prétention...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 19 Mar 2017, 12:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 8354
Cosmo a écrit:

En moins drôle quand même. C'est d'une lourdeur, d'une prétention...


C'est justement ça qui est drôle. Ce sont deux intellectuels auto-proclamés qui se disputent comme deux jars de basse-cour.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 19 Mar 2017, 21:58 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 15558
Localisation: FrontierLand
On devrait les foutre dans Secret Story.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 03 Avr 2017, 13:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1034
bmntmp a écrit:
J'avoue que tu lui cherches des poux sur rien du tout par rapport à ce quai à Verviers (lieu de naissance des éditions Marabout, et si on parlait Jean Ray et sf à nouveau ?).
Une question cependant, j'ai toujours trouvé Jankélévitch niais à mourir, il y a d'ailleurs une plaque avec une citation débile à cet endroit où il a vécu et devant lequel je suis souvent passé pour me rendre à hôtel de ville (si c'est bien le même endroit) cette opinion superficielle est-elle un peu valable ?


Reprise après 20 ans de "la Mort" de Jankélévitch : très bonnes 200 dernières pages. Existentialisme radicalement athée (500 pages pour contrer le pari de Pascal), mais étayé à rebrousse-poil sur des références issues tout à la fois de l'extentialisme chrétien, de l'anarchisme spirituel tolstoïen du vitalisme bergsonien (en somme des références assez obsolètes dans le contexte des années 60) afin de court-circuiter Heidegger et Sartre (jamais nommés*, sans doute because la guerre, tout comme le mot "Dasein" n'est jamais employé, alors que le livre ne parle que de ça) . Le tout avec beaucoup de redites apparentes qui épuisent sciemment le thèse de départ tout en feignant de l'illustrer.

Mais finalement ce stratagème finit par tirer tout doucement le livre vers une philosophie de l'immanence (de la puissance mais aussi de la solitude) de la pensée et du sujet (ayant sans doute eu une grosse influence sur Deleuze). Tensions et trajectoire intéressantes. Belles pages sur l'importance de la représentation de la mort dans l'art baroque.
. Jankélévitch était un faux naïf.


*Sauf si je ne m'abuse au tout début une fois de manière très rapide Heidegger (par contre Leibniz, Schelling et même Wagner et Hegel sont très utilisés, alors que J. avait la réputation de ne plus avoir fait référence à la philosophie et la culture allemande après la guerre).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 29 Mai 2017, 22:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5584
Art Core a écrit:
Et la description amusée et incroyablement précise des différents stades de tortures subies est plutôt jubilatoire même si on doit se taper de temps en temps de la théorie sadienne où il nous explique pourquoi il faut être un débauché et pourquoi le meurtre devrait être encouragé plutôt que puni (je l'ai toujours trouvé lourd quand il se fait prosélyte, sa fiction n'en a besoin).


Au contraire je trouve que ça rend les situations encore plus horribles, et je dirais même que si ses personnages étaient juste des fous sanguinaires ça n'aurait aucun intérêt. Les voir dénués de remords, justifier leurs actes par des raisonnements froids ça rend leurs actions plus effrayantes encore car l'auteur n'offre ainsi aucune échappatoire possible. C'est d'ailleurs en ça qu'il est sadique.

Bon perso j'ai lu la première partie et autant je trouve ça intéressant et j'irai au bout, autant s'infliger toutes ces scènes horribles de viol et de torture ça reste une souffrance, et je me lancerai donc pas dans la seconde partie avec un enthousiasme débordant.

Dans le même genre "l'histoire de l'oeil" de Bataille m'avait profondément dégoutté, dans Justine je n'en suis pas à ce point (peut être simplement parce que je suis averti désormais) et justement j'aime bien voir Sade déballer ses argumentaires et sa philosophie dépravée, même si ça commence à devenir un peu redondant cela dit. Il y'a aussi un certain génie à trouver des personnages si bien définis, ayant chacun des vices qui les caractérisent, et à parvenir à distiller la violence de telle sorte à toujours garder une certaine gradation, ça tient le récit dans un cauchemar constant sans s'endormir pour autant, c'est d'une certaine manière fascinant.

Après ça reste pas non plus une immense partie de plaisir quoi.

Allez j'y retourne :arrow:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 30 Mai 2017, 15:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 16988
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Envie de me mettre à Jean Genet mais je sais pas du tout par quoi commencer. Pièce, roman ? Des conseils ?

_________________
Les champipi, les champignons !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 30 Mai 2017, 16:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 5933
Mickey Willis a écrit:
Art Core a écrit:
Et la description amusée et incroyablement précise des différents stades de tortures subies est plutôt jubilatoire même si on doit se taper de temps en temps de la théorie sadienne où il nous explique pourquoi il faut être un débauché et pourquoi le meurtre devrait être encouragé plutôt que puni (je l'ai toujours trouvé lourd quand il se fait prosélyte, sa fiction n'en a besoin).


Au contraire je trouve que ça rend les situations encore plus horribles, et je dirais même que si ses personnages étaient juste des fous sanguinaires ça n'aurait aucun intérêt. Les voir dénués de remords, justifier leurs actes par des raisonnements froids ça rend leurs actions plus effrayantes encore car l'auteur n'offre ainsi aucune échappatoire possible. C'est d'ailleurs en ça qu'il est sadique.

Bon perso j'ai lu la première partie et autant je trouve ça intéressant et j'irai au bout, autant s'infliger toutes ces scènes horribles de viol et de torture ça reste une souffrance, et je me lancerai donc pas dans la seconde partie avec un enthousiasme débordant.

Dans le même genre "l'histoire de l'oeil" de Bataille m'avait profondément dégoutté, dans Justine je n'en suis pas à ce point (peut être simplement parce que je suis averti désormais) et justement j'aime bien voir Sade déballer ses argumentaires et sa philosophie dépravée, même si ça commence à devenir un peu redondant cela dit. Il y'a aussi un certain génie à trouver des personnages si bien définis, ayant chacun des vices qui les caractérisent, et à parvenir à distiller la violence de telle sorte à toujours garder une certaine gradation, ça tient le récit dans un cauchemar constant sans s'endormir pour autant, c'est d'une certaine manière fascinant.

Après ça reste pas non plus une immense partie de plaisir quoi.

Allez j'y retourne :arrow:


On comprend à peine de quoi tu parles, la quote d'Art Core étant visiblement lointaine. De Sade?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 30 Mai 2017, 16:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 16988
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui je me suis moi-même posé la question en relisant mon quote. Je pense qu'il parle de Justine.

_________________
Les champipi, les champignons !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 30 Mai 2017, 18:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5584
Ah oui c'était un vieux poste que j'ai déterré. C'est effectivement Justine de Sade


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 31 Mai 2017, 16:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1034
Lu le premier Vernon Subutex de Despentes et entamé le second.
Pas un chef d'oeuvre, mais pas déshonnorant non plus, c'est marrant et cela délasse, léger et lourd en même temps, permet de cuver une déprime, on se reconnaît un peu dans tous les personnages.
Au niveau du contenu, c'est du Houellebecq faux-punk, vrai-catho-de-gauche, et du style, c'est comme Dantec, mais sans les conneries messianico-gores et les prétentions deleuziennes, ce qui n'est pas plus mal. Il y a 4-5 belles pages sur l'amour et la rupture diluées dans les 600 page lues jusqu'ici.
Le ton hésite entre tendresse et froideur implacable (le personnage de Pamela Kant rappelle une Karen Bach, qui ne se serait pas suicidée, étonnement objectivée, on se demande s'il n'y pas quelque chose d'un peu monstrueux dans l'humour de Despentes).

Le tome deux me laisse un peu de côté, Despentes est plus touchante quand elle dépeint la vie intérieure de bobos en crise et de rockeurs androposés (ou de bassistes ménoposées) que des clochards beckettiens (cela vire en effet au ton Amélie Poulain à qui le livre est dédié), et on perd le jeu formaliste , assez intrigant, du premier tome (le personnage de Vernon Subutex qui n'est pas développé, au contraire de ceux qui l'hébergent tour à tour).
Le trois est sorti récemment apparemment.

Cela rappelle une autre trilogie centrée sur des problèmes de cul (et où la seconde geurre mondiale prendrait la place du rock): "les Chemins de la Libertés" de Sartre.

Sinon, je lis (lentement) "le Conservatisme paradoxal de Spinoza : Enfance et Royauté" de François Zourabichvili, une lecture post-deleuzienne intéressante de Spinoza (qui renferme un peu la période où Spinoza était perçu comme une alternative de gauche à Hegel à la fin des années 1970).
Des belles pages intransigeantes sur le refus ferme mais abstrait du suicide par Spinoza et sur l'enfance*. L'auteur a dédié le livre à ses enfants et s'est -évidemment- lui-même suicidé peu après avoir terminé le livre.

* (il est à la fois plus confus et moins subtil quand il parle de politique, associe la démocratie à une inatteignable âge adulte et discute en même temps de l'aliénation politique et du statut discursif de la pédiatrie)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 02 Juin 2017, 14:03 
Hors ligne
Connaisseur

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 198
J'avais beaucoup aimé le premier Vernon Subutex et la description d'une implacable (tiens j'ai repris ton "implacable" sans le faire exprès) méchanceté de sa petite société parisienne. Le deuxième, à l'inverse, proposait une sorte de rédemption, un peu trop artificielle à mon goût et niaise, à ses personnages.
Tout de même curieux de lire le 3 (je la trouve conne en interview, cf dernier numéro des inrocks).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 02 Juin 2017, 16:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1034
Oui, là où j'en suis le deuxième tome (le tiers), il tourne au Daniel Pennac, sans le décalage poétique.
La réconciliation (partie de Whatsapp et Facebook et tournant dans un sauvetage touristico-humanitaire aux Buttes Chaumont...) du groupe de bobo est assez gênante , car le regard sur le groupe des clochards (et notamment la jeune-fille séropositive) dont s'affranchit Subutex conserve par moment le mauvais esprit caustique, moqueur, et en même temps assez efficace dans la recherche des bon détails donnant un fort vérisme sociologique (tiens, un peu les problèmes d'"Affreux, sale et méchant" de Scola) que le premier tome destinait à tout le monde, comme si la pauvreté était le supplément d'âme provisoire qui leur manquait...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 19 Juin 2017, 22:32 
Hors ligne
Connaisseur

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 198
J'ai découvert Despentes avec Vernon Subutex, j'ai lu King Kong Theory après (cinq après qu'une maman suédoise m'en ait vanté les mérites pour l'anecdote). Je n'ai pas aimé le deuxième tome, le troisième me fait me demander si j'ai tant eu raison de bien aimer le premier que ça, ou si j'ai trop été séduit par l'écriture je-m-en-branle avec des comparaisons-trouvailles sympas de temps en temps comme un neuneu - et la méchanceté qui me paraissait cartographier avec justesse un certain pan de la faune parisienne (malgré quelques exagérations).
Sans cette méchanceté, je trouve qu'elle ne vaut rien, je trouve qu'il y a d'ailleurs tout un sentimentalisme autour des attentats qui me paraît complètement étranger. J'ai été ému comme tout le monde, mais au fond, Despentes fait partie de ce microcosme parisien qu'elle décrit avec tant d'alacrité au début. Puis elle les sauve, car elle en fait partie - elle sauve même un trader philantrope et cocaïnomane mais c'est d'une adolescence. Je veux bien qu'elle prenne le parti d'être naïve - avec des pincettes, car ce sont ses personnages - mais quand même.
Mais la fracture sociale, c'est juste une idée pour elle. C'est pas trois punks à chiens ou deux Daniel Darc qui vont faire illusion.
Elle termine le bouquin en faisant une référence hâtive au forum jeuxvideo.com
Bon, renifler le temps, l'odorat se perd un peu. Au bout d'un moment, on dirait ce papa qui essaie d'imiter l'accent racaille.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 20 Juin 2017, 08:48 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17192
Localisation: Paris
Pas encore lu le troisième tome (prévu dans les jours qui viennent), mais j’aime beaucoup les deux premiers, dans lesquels Despentes tient selon moi bien la ligne. Il y a une vraie cohérence dans le discours et dans l’écriture, alors qu’elle pourrait facilement se mélanger les pinceaux entre tous ces caractères. Et quoi qu’on pense d’elle (bobo parisienne et cie), elle a le mérite de l’écrire, ce discours, de la cracher, sa haine, et il y a un vrai côté libérateur à lire ça. Ce n’est certes pas du niveau du Bonheur national brut de François Roux, que j’ai lu et aimé récemment, mais je trouve ça bien que cette révolte de comptoir trouve une voix chez une autrice reconnue. Après, j’ai un peu de mal à comprendre où elle veut en venir, dans toute cette histoire. Le tome 2 piétine un peu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vos dernières lectures
MessagePosté: 20 Juin 2017, 08:59 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 22229
Localisation: Arkham Asylum
bmntmp a écrit:
une maman suédoise


Raconte.

_________________
Regarde chiens deux


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2341 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 150, 151, 152, 153, 154, 155, 156, 157  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lectures de juillet

darkangel

0

1010

03 Aoû 2005, 17:28

darkangel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Lectures 2015

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Castorp

25

1122

09 Juin 2016, 10:59

Xavierovitch Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web