Forum de FilmDeCulte
http://forum.plan-sequence.com/

Scènes d'action 2001-2017
http://forum.plan-sequence.com/scenes-action-2001-2017-t13368-45.html
Page 4 sur 4

Auteur:  Arnotte [ 20 Déc 2013, 09:37 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

Pas encore vu The Hobbit...

Je retiens:

- Gravity. Toutes les scènes tendues... (quasi tout le film)
- The Grandmaster: la baston sur le quai et celle dans les escaliers..
- Pacific Rim dans les rues de Tokyo...
- Le gunfight final de Django Unchained, sur 2Pac
- Iron Man 3: l'attaque de la maison/la chute libre/les changements de costumes à la fin

+

- Le dernier quart d'heure de Captain Phillips... TENDU
- Le dernier quart d'heure de Zero Dark Thirty... TENDU

Auteur:  Film Freak [ 17 Fév 2015, 21:59 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

2014

Palme d'Or :

Docking (Interstellar, Christopher Nolan)
Techniquement, c'est limite pas une scène d'action. C'est pas un combat, c'est pas une course-poursuite, c'est pas une fusillade. Mais PUTAIN que c'est tendu!!!! Je crois que c'est la seule scène d'action au monde qui m'ait fait pleurer. Mon coeur bat au rythme des percus et quand les orgues/cordes débarquent sur la fin, mes frissons ont explosé en larmes de...de je sais même pas quoi. La puissance terrassante du truc, qui tient presque à rien (concept simple, exécution sans chichi, juste du montage et de la zique, du rythme et de l'intensité). Perfection.

Grand Prix du Jury :

X-Men Vs. Sentinels (X-Men : Days of Future Past, Bryan Singer)
Là c'est purement le concept qui déglingue. Voilà ce à quoi devraient aspirer tous les films de super-héros : (ré)inventer des scènes d'action par le biais de concepts propres au genre, des scènes que seuls les super-pouvoirs peuvent permettre. J'aime comme la séquence se permet d'être un tant soit peu exigeante. Le pouvoir n'est pas over-expliqué, il ne l'est même pas du tout. Tout passe par le visuel, par la mise en scène. Par ailleurs, on a là un bon exemple de 3D pertinente, le procédé amplifiant la profondeur et la composition du cadre en strates. Trippant.

Prix du Jury :

Car Chase (The Raid 2, Gareth Evans)
Je n'ai malheureusement pas trouvé toute la scène donc cet extrait ne rend pas complètement honneur à cette séquence qui réunit improbablement close-combat, poursuite en voiture et gunfight dans un seul et même tout (là aussi, comment réinventer des concepts éculés), découpé avec minutie et multipliant les angles de vues immersifs ou inattendus. Le making of est presque plus impressionnant que la scène en soi.


J'ai hésité à inclure des scènes de Captain America : The Winter Soldier mais mon lointain souvenir n'en faisait pas suffisamment sortir une du lot.
J'ai songé également à mettre le premier parachutage/débarquement d'Edge of Tomorrow.
Et aussi Godzil...ah non.
Première année que Michael Bay fait un film d'action et ne figure pas au palmarès.

Et donc le top actualisé des meilleurs metteurs en scène d'action selon moi sur la période 2001-2014 :

1. Michael Bay (cité 5 fois : deux Palmes d'Or, deux Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
2. Steven Spielberg (cité 3 fois : trois Palmes d'Or)
3. Bryan Singer (cité 3 fois : deux Palmes d'Or, un Grand Prix du Jury)
4. Christopher Nolan (cité deux fois : deux Palmes d'Or)
5. Guillermo del Toro (cité deux fois : une Palme d'Or et un Grand Prix du Jury)
6. Sam Raimi (cité deux fois : une Palme d'Or et un Prix du Jury)
7. Wachowski Bros. (cités deux fois : une Palme d'Or et un Prix du Jury)
8. Brad Bird (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
9. Peter Jackson (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
10. Zack Snyder (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)

Auteur:  Ilouchechka [ 17 Fév 2015, 23:12 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

Film Freak a écrit:

Palme d'Or :

Docking (Interstellar, Christopher Nolan)
Techniquement, c'est limite pas une scène d'action. C'est pas un combat, c'est pas une course-poursuite, c'est pas une fusillade. Mais PUTAIN que c'est tendu!!!! Je crois que c'est la seule scène d'action au monde qui m'ait fait pleurer. Mon coeur bat au rythme des percus et quand les orgues/cordes débarquent sur la fin, mes frissons ont explosé en larmes de...de je sais même pas quoi. La puissance terrassante du truc, qui tient presque à rien (concept simple, exécution sans chichi, juste du montage et de la zique, du rythme et de l'intensité). Perfection.


C'est vraiment une excellente scène (et qui colle au siège au ciné) : malgré la résolution évidente, la "punchline" éculée (it's not possible, it's necesary haha), la musique la plus pompière du monde, la tension est incroyable. Tellurique le bazar :D

Ça + la séquence d'entrée dans le trou de ver + le plan large des deux qui se chiffonnent sur le planète de glace sont les plans marquants qui me restent du film.

Auteur:  Film Freak [ 23 Déc 2015, 03:29 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

2015

Palme d'Or :


La Première course-poursuite (Mad Max Fury Road, George Miller)
Inéluctable. Incomparable. Inégalable cette année. Treize minutes et trente-sept secondes de furie soit la plus longue scène d'action de ce topic mais il fallait bien citer dans son intégralité la mise en bouche de ce film-tour de force qui est presque une scène d'action entière à lui tout seul. J'aurais pu choisir la dernière, ce long retour vers la citadelle, parce que c'est le climax donc forcément poussé au paroxysme, avec les poulies et tout, mais j'ai préféré citer la première, parce qu'elle lance le truc et parce qu'elle m'apparaît comme la plus riche. C'est elle qui m'a littéralement coupé le souffle, me faisant lâcher une expiration lorsque la fusée éclairante tombe au sol et c'est elle qui m'apparaît la plus riche. Narrativement d'abord, en exposant l'histoire au cours de l'action ou PAR l'action, et formellement ensuite, avec son côté mi-opéra mi-pop art, avec sa tempête jupiterienne et ses éclairs qui font passer le film en N&B. Incroyable.

Grand Prix du Jury :

La Poursuite aérienne à Chicago (Jupiter Ascending, Andy & Lana Wachowski)
Impossible de mettre la main sur la scène entière ou même tronquée. Donc j'ai mis la bande-annonce. Agréablement long set piece que cette course-poursuite vertigineuse orchestrant sa propre surenchère avec un art du rollercoaster entertainement plutôt jouissif en plus d'être esthétiquement splendide, avec sa lumière crépusculaire.

Prix du Jury :

Course-poursuite à la montagne (Fast & Furious 7, James Wan)
La meilleure scène d'action de la saga à mes yeux. Un parachutage over the top digne de la surenchère de la franchise qui donne naissance à quelque chose de beaucoup plus carrée avec cette longue course-poursuite à la géographie de l'espace parfaite qui mêle fusillades et combat et exploite au mieux les "super-pouvoirs" des personnages aka leurs véhicules.


Mention spéciale à :
Mission : Impossible - Rogue Nation dont chaque scène d'action (ou plutôt de tension) raconte une histoire, fait évoluer la relation entre Hunt et Faust (je pense surtout à l'opéra et au tore).
Kingsman, pour la scène dans le pub et celle dans l'Église. La brutalité, le rythme de plan-séquence.
Star Wars - The Force Awakens, pour la poursuite Falcon/Tie Fighters.
Avengers - Age of Ultron, pour le premier plan. Sorte de version "encore plus loin" du plan équipe du premier.


Et donc le top actualisé des meilleurs metteurs en scène d'action selon moi sur la période 2001-2015 :

1. Michael Bay (cité cinq fois : deux Palmes d'Or, deux Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
2. Steven Spielberg (cité trois fois : trois Palmes d'Or)
3. Bryan Singer (cité trois fois : deux Palmes d'Or, un Grand Prix du Jury)
4. Wachowski Bros. (cités trois fois : une Palme d'Or, un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
5. Christopher Nolan (cité deux fois : deux Palmes d'Or)
6. Guillermo del Toro (cité deux fois : une Palme d'Or et un Grand Prix du Jury)
7. Sam Raimi (cité deux fois : une Palme d'Or et un Prix du Jury)
8. Brad Bird (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
9. Peter Jackson (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
10. Zack Snyder (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)

Auteur:  deudtens [ 23 Déc 2015, 08:44 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2015

Elle était pas comme ça la scène du docking d'interstellar dans mes souvenirs.

Auteur:  Arnotte [ 23 Déc 2015, 10:05 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2015

:mrgreen:

Auteur:  Film Freak [ 21 Oct 2017, 00:13 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

Putain j'avais jamais fait 2016

Palme d'Or :

L'Attaque du campement (The Revenant, Alejandro Iñárritú)
Cette attaque est la première de nombreuses scènes où le film retourne l'opprimé et la nature contre son oppresseur, justifiant la forme ostentatoire de ces hallucinantes séquences par leur capacité immersive. Pas de plan-séquence à proprement parler mais beaucoup de longs plans continus qui rappellent le travail de Lubezki chez Alfonso Cuaron, proposant une immersion pas loin de la réalité virtuelle. Et cette plongée dans le chaos d'un massacre proféré par les indiens est sans aucun doute la séquence la plus parlante du film dont la force de frappe est sans concessions.

Grand Prix du Jury : (de 3'07" à 6'07")

La Poursuite en voiture (13 Hours, Michael Bay)
Après la prise du complexe de l'ambassadeur, un premier morceau de bravoure adéquatement chaotique où les assaillants viennent de tous les côtés, où l'on ne sait plus qui est ami, qui est ennemi, qui est où, ce véritable merdier se transforme en enfer avec cette incroyable fuite en voiture (what else? c'est Michael) à la violence sans relâche. Comme la version "on rigole plus" de la poursuite de Bad Boys II où ça se balançait des cadavres. This shit just got real.

Prix du Jury :

L'Attaque de l'Enterprise (Star Trek Beyond, Justin Lin)
Parce que parfois, les films médiocres ont de bonnes séquences (la musique sur l'extrait YouTube n'est pas celle du film). L'attaque dévastatrice de l'Enterprise par un essaim de petits vaisseaux est un spectaculaire morceau de bravoure au concept intéressant, visuellement impressionnant et même ludique, peut-être le meilleur set-piece de la franchise, durant lequel le metteur en scène s'amuse à faire passer sa caméra de niveau en niveau dans l'engin spatial avec brio.


Et donc le top actualisé des meilleurs metteurs en scène d'action selon moi sur la période 2001-2015 :

1. Michael Bay (cité six fois : deux Palmes d'Or, trois Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
2. Steven Spielberg (cité trois fois : trois Palmes d'Or)
3. Bryan Singer (cité trois fois : deux Palmes d'Or, un Grand Prix du Jury)
4. Wachowski Bros. (cités trois fois : une Palme d'Or, un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
5. Christopher Nolan (cité deux fois : deux Palmes d'Or)
6. Guillermo del Toro (cité deux fois : une Palme d'Or et un Grand Prix du Jury)
7. Sam Raimi (cité deux fois : une Palme d'Or et un Prix du Jury)
8. Brad Bird (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
9. Peter Jackson (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
10. Zack Snyder (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)

Auteur:  Film Freak [ 09 Juil 2018, 23:15 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

2017

Palme d'Or :

Kong Vs. Les Hélicoptères (Kong : Skull Island, Jordan Vogt-Roberts)
Si tout le film avait été à la hauteur de cette séquence qui arrive tôt... Bon là on est juste dans de la séquence "plaisir". Ça déborde d'idées, de points de vue, c'est juste une fabrique à images iconiques, une avalanche de badasserie tout sauf paresseuse. Y a pas deux morts pareil, y a pas deux crashes d'hélico identiques. Y a de tout : du ralenti, du contre-jour, de la plongée, de la contre-plongée, du travelling circulaire... Le mec sort tout son arsenal de cadres et d'échelles pour adopter à chaque instant LE point de vue idéal pour maximiser l'impact. Une véritable démonstration.

Grand Prix du Jury :

La Convergence des timelines (Dunkirk, Christopher Nolan)
YouTube et vos écrans d'ordis et cet extrait, tronqué, pris hors contexte d'un film construit comme une triple spirale ascendante vers ce moment précis ne peuvent rendre honneur à l'intensité ressentie face à cette scène en salle, face à un écran de la taille d'un immeuble de 4 étages mais le découpage qu'on peut y voir est un véritable travail d'horloger. Sobre, simple, mais implacable. Tout comme les heures, les minutes et les secondes d'une montre tournent en même temps, l'heure, la journée et la semaine vécue par les différents groupes de personnages ont progressé jusqu'à ce que les aiguilles s'alignent enfin, tout comme les éléments. L'air vient mettre le feu à l'eau. Le pilote et le bateau viennent à la rescousse des soldats. Les temporalités convergent, les individus s'unissent. Ainsi le calvaire de Tommy peut enfin toucher à sa fin. "Take me home".

Prix du Jury :

Le Combat dans la salle du trône (Star Wars : The Last Jedi, Rian Johnson)
On fait difficilement plus jouissif que ce ralenti mettant l'emphase sur l'alliance improbable entre ennemis jurés et ce retour à la vitesse normale pour les voir se tabasser dos à dos contre plusieurs gardes dans un spectacle de son et lumière rendu presque sensoriel par les choix de direction artistique. Et comme la chorégraphie se fait inventive, c'est jubilatoire.


Et donc le top actualisé des meilleurs metteurs en scène d'action selon moi sur la période 2001-2017 :

1. Michael Bay (cité six fois : deux Palmes d'Or, trois Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
2. Steven Spielberg (cité trois fois : trois Palmes d'Or)
3. Bryan Singer (cité trois fois : deux Palmes d'Or, un Grand Prix du Jury)
4. Christopher Nolan (cité trois fois : deux Palmes d'Or, un Grand Prix du Jury)
5. Wachowski Bros. (cités trois fois : une Palme d'Or, un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
6. Guillermo del Toro (cité deux fois : une Palme d'Or et un Grand Prix du Jury)
7. Sam Raimi (cité deux fois : une Palme d'Or et un Prix du Jury)
8. Brad Bird (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
9. Peter Jackson (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)
10. Zack Snyder (cité deux fois : un Grand Prix du Jury et un Prix du Jury)[/quote]

Auteur:  Tetsuo [ 10 Juil 2018, 14:37 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2010

Film Freak a écrit:
Si tout le film avait été à la hauteur de cette séquence qui arrive tôt... Bon là on est juste dans de la séquence "plaisir". Ça déborde d'idées, de points de vue, c'est juste une fabrique à images iconiques, une avalanche de badasserie tout sauf paresseuse. Y a pas deux morts pareil, y a pas deux crashes d'hélico identiques. Y a de tout : du ralenti, du contre-jour, de la plongée, de la contre-plongée, du travelling circulaire... Le mec sort tout son arsenal de cadres et d'échelles pour adopter à chaque instant LE point de vue idéal pour maximiser l'impact. Une véritable démonstration.


Je kiffe le film essentiellement pour cette séquence. Je savais que tu étais mitigé mais je suis content de voir que tu n'es pas aveugle.

Citation:
YouTube et vos écrans d'ordis et cet extrait, tronqué, pris hors contexte d'un film construit comme une triple spirale ascendante vers ce moment précis ne peuvent rendre honneur à l'intensité ressentie face à cette scène en salle, face à un écran de la taille d'un immeuble de 4 étages mais le découpage qu'on peut y voir est un véritable travail d'horloger. Sobre, simple, mais implacable. Tout comme les heures, les minutes et les secondes d'une montre tournent en même temps, l'heure, la journée et la semaine vécue par les différents groupes de personnages ont progressé jusqu'à ce que les aiguilles s'alignent enfin, tout comme les éléments. L'air vient mettre le feu à l'eau. Le pilote et le bateau viennent à la rescousse des soldats. Les temporalités convergent, les individus s'unissent. Ainsi le calvaire de Tommy peut enfin toucher à sa fin. "Take me home".


Quel regret de ne pas l'avoir découvert en salle...

Citation:
On fait difficilement plus jouissif que ce ralenti mettant l'emphase sur l'alliance improbable entre ennemis jurés et ce retour à la vitesse normale pour les voir se tabasser dos à dos contre plusieurs gardes dans un spectacle de son et lumière rendu presque sensoriel par les choix de direction artistique. Et comme la chorégraphie se fait inventive, c'est jubilatoire.


Grave. Quand je pense à tous ceux qui ont projeté des fantasmes picturaux (genre Positif) dans les combats de la prelogie de Lucas que cette séquence balaie d'un trait...


Par contre en 2018 on sera beaucoup moins d'accord vu que tu vas mettre Ready Player One.

Auteur:  Film Freak [ 10 Juil 2018, 16:34 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2017

Ah bah la scène de la course a déjà sa place en n°1 et va être dure à détrôner.

Parce que, comme tu l'as si bien dit, je ne suis pas aveugle.

Auteur:  damianolejj [ 24 Juil 2018, 17:17 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2017

Ne jamais dire jamais

Auteur:  Film Freak [ 24 Juil 2018, 17:42 ]
Sujet du message:  Re: Scènes d'action 2001-2017

Jamais.

Qu'est-ce que tu vas faire maintenant, connard ?

Page 4 sur 4 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/