Forum de FilmDeCulte
http://forum.plan-sequence.com/

Venom (Ruben Fleischer, 2018)
http://forum.plan-sequence.com/venom-ruben-fleischer-2018-t29482.html
Page 1 sur 1

Auteur:  Film Freak [ 10 Oct 2018, 15:15 ]
Sujet du message:  Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Ouais j'ai honte.

J'ai honte parce que je savais que ça allait être nase et j'y suis allé, j'ai honte parce que je participe au problème en donnant mon blé. J'ai hésité à prendre une place pour un autre film et aller dans la salle de celui-ci mais je suis intègre. Je veux voir le film au cinéma = je paie pour le voir (enfin quand je peux pas le voir en projo :mrgreen:).

Ce film redonne un sens à toutes les expressions clichés et formules bateau avec lesquelles les gens, cinéphiles comme quidams, aiment définir un film.
Jamais timbre-poste sur lequel tenait un scénario n'a été aussi malingre.
Jamais combat de personnages lors de plans intégralement en CGI n'a-t-il autant ressemblé à de la bouillie.

Je veux dire, quand deux symbiotes se battent, c'est LITTÉRALEMENT de la bouillie, à l'écran.
Sincèrement, il y a quelques temps, j'avais revu le Hulk de Leterrier, que j'appréciais jadis, et je déplorais le combat tout fake de la fin mais c'était bazinien à côté de celui de Venom.

Si le film n'a jamais ouvertement de séquences aussi nanardesques qu'un Catwoman, c'est parce qu'après un début simplement générique au possible (faut voir comme la mise en scène de Fleischer, absolument pas un génie foufou mais qui savait se faire ludique sur Zombieland ou léché sur Gangster Squad, est à peine fonctionnelle, au même titre que la photo de Libatique qui vient pourtant de sortir une de ses plus belles lumières la semaine dernière), qui se précipite d'abord puis prend des plombes avant qu'Eddie ne soit contaminé par le symbiote, devient un quasi-Asylum une fois que le personnage-titre fait son apparition et de façon visiblement assumée.

Le souci, c'est que le film se croit décomplexé mais s'avère surtout je-m'en-foutiste. On ne peut pas reprocher à Tom Hardy de vouloir montrer une nouvelle corde à son arc avec cette composition comique et il s'amuse sûrement et pense probablement avoir fait un gros délire à la Deadpool mais le résultat final ressemble davantage à un produit cynique mal torché de studio qui a eu raison de ne pas en faire un film Rated R comme certains l'espéraient mais un PG-13 qui fera croire aux moins de 10 ans qui riront devant l'humour cartoonesque plus proche d'un The Mask pour pré-pubères puérils qu'ils sont en train de regarder quelque chose d'edgy parce que Venom veut manger des gens et des chiens.

Je me suis assoupi un moment et quand je me suis réveillé, c'était tellement vide et programmatique mais exécuté avec le cul, avec ses non-personnages (Michelle Williams, pire perso féminin depuis des lustres et Riz Ahmed, pire méchant, ils ne sont tous deux caractérisés que comme ça et rien de plus), que le 0/6 s'est imposé à moi tout seul.

Sincèrement un des pires films du genre.

PS : l'une des deux scènes post-générique (pas la première que tu vois venir à 500km et qui donnera malheureusement lieu à une suite pleine de jolies perruques visiblement) est en réalité un extrait de Spider-Man : Into the Spider-Verse et en deux minutes, ce film d'animation se fait moins puéril et plus inventif que les deux heures qu'on vient de voir. Je n'ai pas maté le dernier trailer pour ne pas en voir trop mais le parti-pris formel et narratif est couillu et m'attire grave.

Auteur:  Tetsuo [ 10 Oct 2018, 15:55 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Film Freak a écrit:
(pas la première que tu vois venir à 500km et qui donnera malheureusement lieu à une suite pleine de jolies perruques visiblement)


Vas-y balance, par pure curiosité malsaine...

Auteur:  Walt [ 10 Oct 2018, 16:00 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Harrelson en Cletus Kasady (futur Carnage), c'est bien ça ?

Auteur:  Déjà-vu [ 10 Oct 2018, 16:19 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Film Freak a écrit:
Je veux dire, quand deux symbiotes se battent, c'est LITTÉRALEMENT de la bouillie, à l'écran.

La première fois qu'on est censé voir les visages de Tom Hardy et Riz Ahmed, je les ai cherchés partout sur l'écran.

Citation:
Si le film n'a jamais ouvertement de séquences aussi nanardesques qu'un Catwoman

Il y a quand même le moment où Hardy tombe dans sa baignoire après avoir été surpris par la voix, et la scène des homards.

Auteur:  Tetsuo [ 10 Oct 2018, 16:22 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Walt a écrit:
Harrelson en Cletus Kasady (futur Carnage), c'est bien ça ?


Ah ok. Et sinon le film n'a aucun lien avec Spider-Man ?

Auteur:  Film Freak [ 10 Oct 2018, 17:36 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Déjà-vu a écrit:
Film Freak a écrit:
Je veux dire, quand deux symbiotes se battent, c'est LITTÉRALEMENT de la bouillie, à l'écran.

La première fois qu'on est censé voir les visages de Tom Hardy et Riz Ahmed, je les ai cherchés partout sur l'écran.

Citation:
Si le film n'a jamais ouvertement de séquences aussi nanardesques qu'un Catwoman

Il y a quand même le moment où Hardy tombe dans sa baignoire après avoir été surpris par la voix, et la scène des homards.

C'est trop assumé pour être nanardesque.

Tetsuo a écrit:
Walt a écrit:
Harrelson en Cletus Kasady (futur Carnage), c'est bien ça ?


Ah ok. Et sinon le film n'a aucun lien avec Spider-Man ?

Non...enfin pas pour le moment mais vu le succès du film et la mise en chantier d'un film sur Morbius et un autre inspiré de La Dernière chasse de Kraven (avec peut-être Spider-Man), ça me paraît inévitable.

Auteur:  Déjà-vu [ 10 Oct 2018, 18:58 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Film Freak a écrit:
C'est trop assumé pour être nanardesque.

Il y a le même genre de scène dans Catwoman (y compris le voisin bruyant) qui est totalement nanardesque, mais on trouve sans doute pire dans le Pitof oui.

Auteur:  Film Freak [ 10 Oct 2018, 19:11 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

La scène de l'herbe à chat y est bien plus ridicule par exemple.

Auteur:  Baptiste [ 10 Oct 2018, 19:17 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Ah dommage, je me disais en voyant l'affiche l'autre jour que ce serait peut-être le seul Marvel que j'irais voir en plusieurs années, car j'adore le perso de Venom dans les comics. Je vais m'abstenir...

Auteur:  Déjà-vu [ 10 Oct 2018, 19:44 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Film Freak a écrit:
La scène de l'herbe à chat y est bien plus ridicule par exemple.

Je t’explique, pour moi Catwoman présenté par Lambert Wilson au C.I.D. c’est aussi mémorable que Le Parrain par Coppola en hommage à Brando (où il n’y avait personne, sad but true).

Auteur:  Film Freak [ 10 Oct 2018, 20:04 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Wait, au CID de Deauville? Durant le festival? On était dans la même salle !

Auteur:  Déjà-vu [ 10 Oct 2018, 21:21 ]
Sujet du message:  Re: Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Destiny.

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/