Forum de FilmDeCulte
http://forum.plan-sequence.com/

Annihilation (Alex Garland, 2018)
http://forum.plan-sequence.com/annihilation-alex-garland-2018-t29048-15.html
Page 2 sur 3

Auteur:  Film Freak [ 14 Mar 2018, 21:31 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Mr Degryse a écrit:
J'aurais dû mettre un smiley

Ça n'aurait rien changé à la bêtise de la remarque.

Citation:
Tu lis la critique de madmozeille et une des raisons de voir le film : Le coeur de l’intrigue n’est tenu que par des femmes (Natalie Portman, Jennifer Jason Leigh, Gina Rodriguez, etc).Alors que dans quasiment tous les longs-métrages de science-fiction ou d’action, on envoie des hommes musclés et virils dans des zones à risques effectuer des missions périlleuses, seules des femmes osent ici franchir la frontière de « La Zone . Elles sont toutes très différentes mais portent toutes un fardeau qui leur est propre. Elles sont scientifiques, brillantes, courageuses et badass. Alex Garland fait donc un sacré pied de nez aux a priori et ne mise que sur des profils qu’on voit peu au cinéma. Des profils de femmes vraies, non-sexualisées (ou peu), et psychologiquement affectées. Des personnages profonds et denses, qui réalisent un voyage introspectif déroutant.

C'est quand mêmeun des arguments les plus souvent repris dans les arguments positifs sur le film ( bon , on oublie le rôle des femmes dans Alien, Abyss, Terminator 2 , premier contact etc mais bon )

C'est toi qui oublie que ces films-là ont UNE héroïne mais pas un cast principalement composé de femmes comme Annihilation.

Auteur:  Film Freak [ 14 Mar 2018, 21:36 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Art Core a écrit:
Ils peuvent pas s'empêcher de foutre une lesbienne dans le groupe

Putain on croirait lire les commentaires en mode homophobie ordinaire des gens qui disent "ouin, pourquoi y a un couple gay dans ma série, marre de voir des gays partout".

Citation:
(genre il y a un gay dans Predator lol)

Y a pas de gay dans Predator donc on peut pas mettre de lesbienne dans Annihilation? Nan mais sérieux...

Citation:
et deuzio Portman accepte la mission en grande partie pour découvrir ce qui est arrivé à son mari et les flash-backs de merde nous montrent bien que l'amour est une de ses motivations premières

Et???
Être motivé par son amour pour son mari c'est anti-féministe???

Citation:
(genre il y a des flash-backs avec la meuf à Schwarzy dans Predator).

Mais bordel, c'est quoi le sens de ces comparaisons avec Predator??? Les deux films n'ont rien à voir, n'ont pas les mêmes intentions, n'oeuvrent même pas vraiment dans le même genre. T'as vu une forêt et des créatures et pour toi, c'est forcément le même film? Le modèle à suivre?

J'ai rarement lu un message aussi beauf.

Auteur:  Film Freak [ 14 Mar 2018, 21:38 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Mr Degryse a écrit:
Citation:
Et je trouve ça bien qu'on mette en avant les films qui font l'effort d'avoir des persos féminins.


Parce que cela n'existait pas avant..........

Cite-moi un film de SF où les cinq personnages principaux sont des femmes.

J'attends...............................................

............................

Auteur:  Abyssin [ 14 Mar 2018, 21:56 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Film Freak a écrit:
Mr Degryse a écrit:
Citation:
Et je trouve ça bien qu'on mette en avant les films qui font l'effort d'avoir des persos féminins.


Parce que cela n'existait pas avant..........

Cite-moi un film de SF où les cinq personnages principaux sont des femmes.

J'attends...............................................

............................


J'en vois qu'un, injustement boudé par la critique
Femmes en cage

Je pense aussi à Jack and Diane (Jack n'est pas un garçon) film de loup-garou lesbien dans le genre fantastique ou Les amazones font l'amour et la guerre dans le genre péplum fantasy.

Auteur:  Art Core [ 14 Mar 2018, 22:15 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

FF je me suis mal très exprimé, mais je reproche pas du tout au film d'avoir un personnage LGBT bien au contraire, je lui reproche de sexualiser inutilement son personnage, comme si évidemment dès qu'il y a un groupe de femmes il y a forcément une lesbienne alors que dans un groupe de mecs ça n'arriverait jamais.
Deuxièmement pour l'amour comme motivation c'est simplement que ça ne pouvait pas juste être une scientifique il fallait rajouter cette histoire de couple. En comparaison avec Arrival je trouve le personnage beaucoup moins profond.

Auteur:  Mr Degryse [ 14 Mar 2018, 23:25 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Mais on s'en fout que cela soit 5 gonzesse ou 5 types ? Je vois pas l' intérêt ni le désintérêt. Surtout si on en fait rien de neufs. La, l'écriture des personnages est tellement pourrie que tu aurais pu mettre des mecs à la place de chaque personnage sans que cela change quelques choses.
Donc en faire un argument de com..... Un peu comme pou la série western godless

Auteur:  Film Freak [ 14 Mar 2018, 23:39 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Art Core a écrit:
FF je me suis mal très exprimé, mais je reproche pas du tout au film d'avoir un personnage LGBT bien au contraire, je lui reproche de sexualiser inutilement son personnage, comme si évidemment dès qu'il y a un groupe de femmes il y a forcément une lesbienne

C'est une question de représentativité. Son orientation sexuelle ne doit pas forcément être "utile", c'est juste une réalité. Faut justement que ça devienne un non-événement.

Citation:
alors que dans un groupe de mecs ça n'arriverait jamais.

Pas une bonne raison.

Citation:
Deuxièmement pour l'amour comme motivation c'est simplement que ça ne pouvait pas juste être une scientifique il fallait rajouter cette histoire de couple.

Bah tout le propos du film porte sur la dépression, la culpabilité, pourquoi on se porte volontaire pour une mission-suicide, etc. T'es obligé d'impliquer du personnel et pas juste "elle y va parce qu'elle est scientifique".

Auteur:  bmntmp [ 15 Mar 2018, 00:23 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Film Freak a écrit:
C'est toi qui oublie que ces films-là ont UNE héroïne mais pas un cast principalement composé de femmes comme Annihilation.

L'attente des femmes de Bergman, c'est probablement pas le seul exemple de film de science-fiction avec un casting essentiellement féminin. D'ailleurs la façon dont les Baloches déconstruisent le désir féminin, c'est cool.

Auteur:  Film Freak [ 15 Mar 2018, 01:29 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

bmntmp a écrit:
Film Freak a écrit:
C'est toi qui oublie que ces films-là ont UNE héroïne mais pas un cast principalement composé de femmes comme Annihilation.

L'attente des femmes de Bergman, c'est probablement pas le seul exemple de film de science-fiction avec un casting essentiellement féminin.

Ah cool, ça a déjà été fait en 52, pas besoin d'encourager les films qui le font aujourd'hui alors.

Citation:
D'ailleurs la façon dont les Baloches déconstruisent le désir féminin, c'est cool.

Ça déconstruit plutôt le culte de la performance et le mythe de la virilité.

Auteur:  Art Core [ 15 Mar 2018, 09:54 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Film Freak a écrit:
C'est une question de représentativité. Son orientation sexuelle ne doit pas forcément être "utile", c'est juste une réalité. Faut justement que ça devienne un non-événement.


Je suis d'accord mais je trouve que la comparaison avec les mecs est pertinente, le jour où il y aura un gay random dans un groupe de mecs en mission je serai le premier à être agréablement surpris. Mais oui c'est bête de leur reprocher j'avoue.

Film Freak a écrit:
Bah tout le propos du film porte sur la dépression, la culpabilité, pourquoi on se porte volontaire pour une mission-suicide, etc. T'es obligé d'impliquer du personnel et pas juste "elle y va parce qu'elle est scientifique".


Oui je vois bien mais ça me dérange toujours un peu et pour reprendre ma comparaison avec Arrival c'est infiniment mieux traité dans le Villeneuve.

Auteur:  karateced [ 15 Mar 2018, 10:04 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

J'ai trouvé ça très bien. Déso pas déso les ronchons.

Auteur:  Tetsuo [ 15 Mar 2018, 12:15 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

bmntmp a écrit:
L'attente des femmes de Bergman, c'est probablement pas le seul exemple de film de science-fiction avec un casting essentiellement féminin.


Je t'invite à revoir la définition de "science-fiction".

Auteur:  Jerzy Pericolosospore [ 15 Mar 2018, 13:40 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Tetsuo a écrit:
bmntmp a écrit:
L'attente des femmes de Bergman, c'est probablement pas le seul exemple de film de science-fiction avec un casting essentiellement féminin.


Je t'invite à revoir la définition de "science-fiction".



lol

(et FF qui plonge yeux fermés)

Auteur:  Abyssin [ 22 Mar 2018, 10:31 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

karateced a écrit:
J'ai trouvé ça très bien. Déso pas déso les ronchons.
Pareil et Portman est parfaite. J'aime sans plus le précédent film de Garland, là il monte en niveau. Beau trip visuel et je comprends sa non-sortie en salles, le côté new âge assez radical l'aurait clairement fait bider.

Auteur:  Karlito [ 26 Mar 2018, 15:17 ]
Sujet du message:  Re: Annihilation (Alex Garland, 2018)

Rien compris au dernier tiers du film. Mais j'ai bien aimé.

4/6

Page 2 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/