Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Jan 2018, 05:27

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 534 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 01 Avr 2015, 16:54 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Marrant, je pensais que ça sortait toujours en même temps que l'expo.

(comment tu sais ça toi ? Tu bosses chez acte sud ? T'es plus à chronicart ?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 01 Avr 2015, 16:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4269
C'est la documentaliste qui me l'a dit (comme si Chro avait un budget pour ça).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 10:30 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Image

La fabrique des saintes images au Louvre (Paris)
Rome-Paris, 1580-1660

Le Louvre, c'est comme toujours la grande classe : expo théoriquement ambitieuse, passionnante, qui met tout de suite en avant les enjeux. Ici, en l’occurrence, les batailles sur les manières de représenter les épisodes bibliques (de manière allusive ? glorieuse et empathique ? sobre et historique ?), conséquence des conflits religieux issus de la réforme : comment est-ce qu'on représente le divin, en somme.

Il y a là un problème, néanmoins : ces batailles religieuses (réforme, contre-réforme, réforme catholique, gallicans...) sont absolument illisibles pour qui n'a pas étudié la période. Les cartons explicatifs bienvenus ont beau être nombreux et intéressants, on est vite complètement paumé, surtout quand on t'amène à observer ce tableau qui "réagit à la réforme catholique en reprenant la manière italienne mais on sent bien dedans que ça part vers quelque chose de plus sobre contrairement au tableau en face là, pourtant lui-même français, car à cette époque la contre-réforme française est divisée en..." etc. Mieux vaut donc se lancer dans l'expo en retenant qu'il y a une tension dans la représentation entre glorification/monstration et sobriété/allusion, et de ne pas chercher à suivre les lignes plus précisément.

L'expo est en majorité composée de dessins, des études préparatoires :

Image Image

Ça paraît d'abord frustrant, mais en fait la plupart sont magnifiques et pourraient faire œuvre en soi, avec une touche bizarrement très moderne (où l'impulsion du crayonné, de l'encre, et de quelques indications de lumières réduites à l'essentiel, suffisent à faire un tableau impressionniste). A côté, si on excepte un très beau Caravage, les tableaux sont surtout le fait des français austères, et ne servent qu'à enfoncer le clou d'une école décidément pas très séduisante.

Malgré sa densité l'expo est assez courte (pas plus d'une heure), elle sert d'intro à l'expo Poussin juste à côté (le hall napoléon a été découpé en deux pour accueillir les deux expos).


Dernière édition par Tom le 04 Avr 2015, 11:04, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 10:54 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Image

Poussin et Dieu au Louvre (Paris)

Complément de l'autre expo, celle ci est théoriquement plus calme, se contentant de regrouper les peintures de Poussin autour d'axes généraux liés à son rapport à la religion, sans tenter d'analyser plus en avant. Ce qui ne serait pas trop frustrant si l'expo ne révélait pas au grand jour une évidence : la peinture de Poussin, c'est quand même assez moche.

Je ne sais pas ce qui vient exactement du vieillissement des tableaux, et ce qui vient des parti-pris. Quand la moitié des personnages a un visage vert-gris, donnant l'impression qu'on assiste aux premières peintures de zombies, on se dit qu'il y a forcément une part à imputer aux ravages du temps (rien que les tableaux sur les carte postales, à la sortie, semblaient déjà bien plus aimables ; idem sur les tableaux que je trouve sur internet, aux couleurs moins dégueulasses et plus franches). Mais il y a quand même un truc récurrent dans cette façon qu'ont les tableaux d'émerger et de replonger dans la grisaille terne. Aucun contraste, aucune obscurité, tout est juste engoncé dans le gris, avec quelques personnages élus par un peu de lumière, comme si une éclaircie émergeaient d'une couverture nuageuse orageuse. La touche elle-même est molle... Bref, on le compare dans l'expo à Raphaël, mais ça me semble assez cruel de les mettre en rapport tant l'un semble précis et clair, et l'autre fade et peu saillant.

Cette grisaille, cela dit, a un avantage : Poussin (c'est ça qui le rendait drôle quand on était gamins) fout toujours des détails dans l'arrière-fond, qu'on peine d'abord à distinguer parce qu'ils se mêlent dans la grisaille au décor, à la façon d'un trompe-l'oeil. Ce côté là rend cette espèce de fadeur plus aimable et mystérieuse, ça donne de belles choses quand les tableaux jouent de l'illisibilité qui en découle.

Et c'est pour ça sans doute que les tableaux géants, ceux où il n'y a plus de sujet mais juste des corps perdus dans d'immenses paysages, sont mille fois plus convaincants. Là pour le coup l'approche ambiguë, comme si tout était recouvert d'un voile, comme s'il fallait plisser les yeux face à un paysage pour bien voir ce qui s'y joue, est vraiment gagnante, une émotion naît des tableaux.

Image

Image

Image

Bon, ces trois-là sont déjà mille fois plus contrastés que les tableaux réels, mais il reste que soudain, voir les peintures en vrai, sentir chaque petite touche des détails perdus dans l'horizon, devient vraiment un gros plus. C'est un peu bizarre finalement de se dire que l'expo, qui visait sans doute à faire découvrir l’œuvre de Poussin entière, ne fait qu’entériner le fait que ses plus connus (ses paysages) sont de très loin le meilleur de ce qu'il a fait (c'est dingue le contraste de malade entre cette dernière salle, très belle, et le reste de l'expo gentiment molle).

Deux petits détails marrants sinon :
- La façon dont un peintre qui n'en a jamais rien vu se représente l'Égypte. Ça donne le vertige.
- L'eucharistie exposée, où Jésus à l'air d'un vieux hippie saoul et où tout le monde a l'air bourré (dont un qui roupille carrément).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 13:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1503
Tom a écrit:
Image

Poussin et Dieu au Louvre (Paris)

Complément de l'autre expo, celle ci est théoriquement plus calme, se contentant de regrouper les peintures de Poussin autour d'axes généraux liés à son rapport à la religion, sans tenter d'analyser plus en avant. Ce qui ne serait pas trop frustrant si l'expo ne révélait pas au grand jour une évidence : la peinture de Poussin, c'est quand même assez moche.


Tu te rend compte que ce serait comme dire Welles "c'est filmé avec les pieds" ou Flaubert "c'est mal écrit" ? :P

Tom a écrit:
Je ne sais pas ce qui vient exactement du vieillissement des tableaux, et ce qui vient des parti-pris.
Bon, ces trois-là sont déjà mille fois plus contrastés


Je pense qu'il faut justement s'extraire d'un regard esthétique qui nous habitue à trouver de la qualité dans les couleurs flamboyantes et les contrastes poussées. Poussin est un peintre assez cérébral qui peut paraitre froid. Le plaisir et l'émotion vient vraiment de cette douceur, ces couleurs d'aube et de matin, de la délicatesse et la beauté du dessin (classique). C'est pas bourrin quoi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 13:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 17853
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'aime beaucoup Poussin, j'ai du mal à voir ce que ça a de "moche". Après je peux comprendre qu'on aime pas.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 13:32 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71057
Localisation: Fortress of Writing
Art Core a écrit:
J'aime beaucoup Poussin, j'ai du mal à voir ce que ça a de "moche". Après je peux comprendre qu'on aime pas.

C'est mot pour mot ce que je dis de Michael Bay.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 13:33 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Art Core a écrit:
J'aime beaucoup Poussin, j'ai du mal à voir ce que ça a de "moche". Après je peux comprendre qu'on aime pas.

C'est difficile d'en discuter sans que vous ayez vu l'expo : les tableaux qu'on y voit n'ont absolument rien à voir, dans le rendu, avec ce que j'avais vu de lui jusqu'ici, que ce soit des les bouquins ou sur internet.

Cantal a écrit:
Tu te rend compte que ce serait comme dire Welles "c'est filmé avec les pieds" ou Flaubert "c'est mal écrit" ? :P

En cinéma ça ne me gêne pas du tout, du moment qu'on explique ce qu'on aime pas. Et même les spécialistes, en musique ou en peinture, ont des périodes et courants qu'ils détestent (en l’occurrence, la peinture française de l'époque n'a pas que des fans).

Tom a écrit:
Je pense qu'il faut justement s'extraire d'un regard esthétique qui nous habitue à trouver de la qualité dans les couleurs flamboyantes et les contrastes poussées. Poussin est un peintre assez cérébral qui peut paraitre froid. Le plaisir et l'émotion vient vraiment de cette douceur, ces couleurs d'aube et de matin, de la délicatesse et la beauté du dessin (classique). C'est pas bourrin quoi.

J'entends bien, et cette subtilité/ambiguïté, pas immédiatement donnée, pas immédiatement séductrice, est ce qui fait la qualité de ses grands tableaux d'ailleurs. Mais deux choses : 1) je suis vraiment pas sûr que ce soient les couleurs originelles, 2) si c'est le cas, les choix sont quand même souvent assez dégueulasses. Un visage verdâtre avec un tissu rose clair, le tout se noyant dans le gris-marron... Pourtant on peut trouver du kisch et du flashy jusqu'à Raphaël, mais ces couleurs, quand bien même elles sont choquantes, y créent ensemble un équilibre. Là je ne comprend juste pas la cohérence du résultat recherché (au sens de l'équilibre des couleurs elle-mêmes, pas ce dont tu parles plus haut).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 14:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 17853
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
[quote=Tom] difficile d'en discuter sans que vous ayez vu l'expo : les tableaux qu'on y voit n'ont absolument rien à voir, dans le rendu, avec ce que j'avais vu de lui jusqu'ici, que ce soit des les bouquins ou sur internet.[/quote]

Oui, je réalise que je suis pas sûr d'avoir déjà vu ses oeuvres en musée donc effectivement difficile de juger.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 15:07 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Tout ça pour dire que la peinture, c'est comme les films, c'est bien mieux sur internet \o/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 17:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Cantal a écrit:
Tu te rend compte que ce serait comme dire Welles "c'est filmé avec les pieds" ou Flaubert "c'est mal écrit" ? :P

Ou Mann "c'est lycéen".

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 04 Avr 2015, 17:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9486
The Scythe-Meister a écrit:
Cantal a écrit:
Tu te rend compte que ce serait comme dire Welles "c'est filmé avec les pieds" ou Flaubert "c'est mal écrit" ? :P

Ou Mann "c'est lycéen".


Lol, LA RANCUNE.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 09 Avr 2015, 14:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
Velasquez au Grand Palais, bon, pas emballé plus que ça. "Le peintre des peintres" selon Manet, un des maitres pour les impressionnistes mais moi je suis pas fan hormis quelques tableaux. Et puis j'ai trouvé l'expostion mal foutue (ou alors j'ai pas tout compris).

En revanche, gros coup de coeur pour l'expo Bowie, hyper bien faite et passionnante (Bon, c'est bien d'être fan à la base).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 13 Avr 2015, 21:42 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Image

Musée de l'Orangerie (Paris)

Bah oui, j'y étais jamais allé, la curiosité pas très grattouillée par son statut de mini-Musée coincé entre les imposants mastodontes que sont Le Louvre et Orsay. Et j'ai pris une groooosse claque. Est-ce que c'est parce qu'il faisait très beau, et que la lumière du soleil (qui perce à travers les hautes fenêtres) donnait une teinte chaleureuse aux tableaux ? J'ai en tout cas eu l'impression de crouler sous une série de peintures généreuses, colorées, enthousiastes, vivantes, voluptueuse ou même érotiques, pleine d'appétit, incroyablement riches.

Je vois seulement deux petits passages qui dénotent : les toiles de Matisse, peu marquantes et bien loin de ce qui fait son génie, et les vues de Montmartre d'Urtillo, dont la grisaille statique tranche bizarrement avec le festival coloré de ses collègues. Tout le reste est exceptionnel, d'autant plus précieux que chez certains (Cézanne, Picasso), ce ne sont pas toujours les toiles les plus connues. Le musée, qui fonctionne un chouilla comme une grosse exposition, met d'ailleurs consciemment les différents peintres de sa collection en regard, dans un parcours simple et bien pensé.

Le bâtiment est petit : ça a pour inconvénient les files d'attente à l'entrée, mais pour qualité une cohérence bienvenue. Loin de se noyer dans la multiplicité de toiles des grands musées parisiens où le regard s'épuise et se perd à force de piétinement, l'Orangerie met discrètement en scène sa collection menue pour qu'on la regarde mieux, permettant vraiment de mettre en lumière l'énergie qui traverse la période, de concentrer l'attention sur quelques tableaux bien choisis, et de donner une vision d'ensemble où les tableaux se mettent en valeur les uns les autres, soulignant la singularité de leurs propositions respectives, comme les différentes composantes d'une super-team à la tête de laquelle trôneraient les Nymphea de Monet, absolument pas décevantes et là encore particulièrement bien mises en scène, comme un manifeste de couleurs et de sensations qui parle pour le Musée tout entier.

Image Image
Image Image
Image Image

Je suis ébloui, c'est direct mon musée parisien préféré.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Topic Expositions
MessagePosté: 14 Avr 2015, 09:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9486
Ah ouais, tu trouves ? Moi je trouve le sous-sol (où il y a de très beaux tableaux) beaucoup trop sombre, pas du tout au niveau de l'éclairage auquel ont droit les peintures chiantes de Monet.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 534 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web