Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Jan 2018, 02:15

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Theda Bara
MessagePosté: 21 Aoû 2013, 08:58 
Hors ligne
Il vous dira quoi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:39
Messages: 12339
Localisation: No soup for you!
Putain, c'est un excitant ce genre de photos....

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Theda Bara
MessagePosté: 25 Aoû 2013, 20:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2009, 19:29
Messages: 1083
Je viens de regarder A fool there was sur archive.org (merci Conufs !)
Au-delà du plaisir de découvrir un film rare, j'ai senti très vite qu'il me fallait faire un effort d'adaptation pour tenter de me mettre dans la peau d'un spectateur de l'époque parce que, sinon, je risquais de passer à côté. Ca fait une paye que je n'ai plus vu de films muets et ils dataient des années 20; celui-ci est beaucoup plus ancien : 1915 et j'ai essayé de le voir avec les yeux innocents du public de l'époque. On peut mieux saisir alors la fascination qu'a pu exercer Theda Bara, personnage et rôle; les "audaces" de l'époque (lorsqu'elle découvre sa cheville à bord du paquebot, la bretelle de sa robe dévoilant son épaule à chaque mouvement dans la scène où elle fait sa valise) et tout ce que sa conduite peut avoir d'immoral et de sulfureux pour ces années-là. Aujourd'hui, on parlerait de manipulatrice perverse, dans le style de Glenn Close (Liaison fatale). Le but du jeu étant de relier le rôle au mythe du vampire, on voit, par exemple, dans une vision très tropicale de l'Italie, Theda Bara, allongée sur une chaise longue qui ressemble plus à un catafalque, commencer à s'étirer et le geste de ses bras décrit une courbe très vampiresque au-dessus de sa victime, allongée à ses pieds. La dernière scène, par contre, montre Mr Schuyler, la victime, parvenu au dernier degré de destruction et dont l'apparence présente beaucoup d'analogies avec celle du Nosferatu de 1922.
Visionner un film de 1915 c'est aussi voir un passionnant document d'époque : les costumes féminins, l'ameublement, l'embarquement sur le paquebot (inévitablement, on pense au Titanic), la scène de trafic routier sur la grande avenue, etc ...
Un document historique, un petit bijou et un vrai plaisir

_________________
"Le cinéma, c'est le sang, les larmes, la violence, la haine, la mort et l'amour"
Douglas Sirk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Theda Bara
MessagePosté: 03 Sep 2013, 11:39 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16834
Localisation: en cours...
Image

http://www.1kult.com/2013/09/03/dvd-bac ... appe-fort/

_________________

*


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web