Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Mai 2018, 22:15

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
MessagePosté: 18 Fév 2014, 15:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2011, 23:38
Messages: 365
C'était pendant les Golden Globes 2012 je crois quand il était nommé pour J. Edgar Hoover

_________________
J'ai toujours rebondi. Quand j'ai fait Jet Set 2 qui a été un échec, je me suis posé des questions et suis revenu avec Camping

Fabien Onteniente, Mardi 12 mars 2013


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Fév 2014, 15:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6240
et ça c'est le moment où le vainqueur - pas lui - est annoncé?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Fév 2014, 15:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4439
A priori non puisque c'est pendant une standing ovation.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 00:34 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20674
Film vertigineux sur notre époque, véritable tourbillon de mise en scène, ou rail de coke. Leo magistral, les seconds rôles énormes. Trouve juste que le film se répète un peu et que la fin est assez expéditive.

Un gros 5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 00:43 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Je retiens surtout la scène épique de la marche vers la voiture.

Pour le reste, film intriguant par la manière ne jamais être dans la peinture morale, et malgré toutes les réticences qu'on peut avoir, c'est comme toujours chez Scorsese tellement plus profondément costaud, sous les apparences ludiques, que les multiples fresques anti-capitalisme ronflantes (quoique le début m'a fait ultra peur). Mais je trouve pas ça fou d'originalité, et du coup ça s'oublie un peu vite.

On en avait déjà parlé je crois, mais je trouve ça assez dingue comme le film fonctionne en tryptique avec Spring Breakers et Pain and Gain. Trois films qui épousent totalement la forme et le trip de ce qu'ils dénoncent, dans un refus absolu de toute marque de recul critique ou moral vis à vis de ce qu'ils pastichent, pour mener la forme et la pensée honnie jusqu'au bout de leur logique interne, pour les laisser s'auto-détruire d'elles-mêmes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 08:56 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20674
Pain and Gain, je vois le rapport sur cette volonté de "s'investir" pour voler aux riches. Sauf que le jugement moral est à mon sens omniprésent.

Spring Breakers, par contre, lui trouver un propos ça me dépasse tant tout est grossier, caricatural, adolescent. Dans ce cas tout film (et dieu qu'ils sont nombreux) sur le rêve américain doit y être associé. Quant à la forme, désolé, je ne vois pas lien entre les deux. Le Loup de Wall Street est un tourbillon, un rail de coke, Spring Breakers au contraire est plutôt un bon gros joint.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 09:35 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Mais je ne parle pas de propos : je dis qu'à chaque fois il est question d'une forme/pensée que les réalisateurs considèrent problématique (le clip MTV et l'imagerie Spring Break pour Korine, le carnaval ludique façon rail de coke pour Scorsese, l'hypertrophie jusqu'au-boutiste pour Bay), et que la solution paradoxale qu'ils choisissent est de l'adopter pour leur propre film.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 09:57 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20674
ça marche pour beaucoup de films alors, 99 Francs de Kounen, The Bling Ring de Sofia Coppola... Je trouve pas ça particulièrement évident pour le Korine, d'ailleurs. Ce n'est pas du tout filmé comme un clip MTV (à part la séquence "Go Pro" sur la plage, soit dix minutes de film, au plus), à mon sens.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 10:01 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
"Clip" pour Korine c'est pas forcément aussi restrictif (on pourrait élargir ça aux représentations habituelles de l'évènement, les vidéos youtube par exemple) : je trouve qu'on ressent une filiation tout au long du film dans la façon dont les situations tournent en boucle, avec des scènes fragmentaires qui ne construisent rien, voir même qui se répètent... Et puis simplement de l'explosion kitsch/fluo.

Je précise que je considère pas forcément que c'est un gage automatique de qualité, mais la démarche voisine de ces films m'intrigue. Vu ni le Coppola ni le Kounen, dont j'aurais du mal à te dire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2014, 10:19 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20674
Je ne sais pas, je trouve pas ça du tout évident dans le Korine.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mar 2014, 20:29 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16332
Localisation: Lyon
J'ai adoré. Un bon trip bien débile. Ça fait très redite avec Casino, mais le film "corrige" ce qui ne me plaisait pas dans l'autre : La nouvelle Sharon Stone ne devient pas HORRIPILANTE, le nouveau Joe Pesci ne devient pas un énorme boulet, et ça reste fou du début à la fin.

5/6

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Wall Street : Money Never Sleeps (Oliver Stone, 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

17

1597

17 Fév 2014, 22:20

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cleveland contre Wall Street (Jean-Stéphane Bron - 2010)

DPSR

6

559

30 Aoû 2010, 09:07

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Aviator (Martin Scorsese - 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Zad

49

4014

18 Fév 2010, 00:47

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Kundun (Martin Scorsese - 1997)

F-des-Bois

10

1104

23 Mai 2010, 23:09

Kurtz Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Departed (Martin Scorsese, 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 19, 20, 21 ]

Film Freak

306

15876

22 Oct 2012, 17:59

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Alice n'est plus ici (Martin Scorsese - 1974)

Blissfully

3

797

29 Jan 2010, 01:20

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Affranchis (Martin Scorsese - 1990)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

24

2794

18 Sep 2011, 14:03

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Age of Innocence (Martin Scorsese - 1993)

Noony

5

819

11 Fév 2010, 20:37

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Last Waltz (Martin Scorsese - 1978)

Qui-Gon Jinn

0

525

22 Sep 2007, 13:07

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mean Streets (Martin Scorsese, 1973)

Film Freak

12

408

27 Jan 2010, 12:34

Tetsuo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web