Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Oct 2018, 06:31

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 08 Nov 2017, 21:14 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
À propos de Force Majeure, je disais :
Film Freak a écrit:
C'est assez fort dans la mise en scène, dans ces compositions de cadre infaillibles, ces plans-séquences fixes qui durent, cette façon de filmer la station de ski avec son blanc oppressant et ses mécaniques vertigineuses et ça sert parfaitement ce scénario qui va de moment gênant en moment comique pour mieux peindre la dégénérescence d'un couple...

Après, je trouve ça fréquemment trop long. Les plans s'étirent...les scènes s'étirent...le film s'étire. À la longue, ça entame un peu l'affect pour ma part.

Bon bah dans The Square, je n'ai quasiment rien retrouvé des qualités et vu amplifié tous les défauts.

Collection décousue de saynètes inégales (j'ai trouvé amusant le trip sur la lettre de menace, le chef du buffet qui s'énerve, le syndrome de Tourette, le délire sur la capote et je réalise qu'elles sont toutes dans le premier tiers) qui s'avère en fin de compte similaire au fameux numéro du "gorille" du film : à force, on veut juste violemment y mettre un terme. Là aussi, comme le Lanthimos, j'ai trouvé ça trop long et grossier dans sa démonstration, surtout comparé au précédent Östlund, pour ressentir un quelconque malaise. Ou un quelconque quoi que ce soit, à vrai dire.

Une journée qui me réconcilie pas avec ce festival de merde.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Nov 2017, 21:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10494
130 ans de vrais films te contemplent.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Nov 2017, 21:37 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Et je les materai quand j'en aurai envie.

Des fois, j'ai envie de mater La Garçonnière.

Des fois, j'ai envie de me refaire tous les Spielberg.

Et des fois, je suis l'actu. Genre là, je finis la saison 2 de Love (actu d'il y a plusieurs mois).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Nov 2017, 21:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10494
Film Freak a écrit:
Et des fois, je suis l'actu.


Et je vois à ta batterie de critiques de ces deux-trois derniers jours qu'elle te comble ! :mrgreen:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Nov 2017, 22:12 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
J'ai vu 5 nouveaux films depuis mercredi dernier. Quatre à 2/6 et un qui sera dans mon top de fin d'année.

C'est un très bon ratio.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 01:12 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 628
Le portable perdu, c'est l'intrigue du film. J'ai été surpris de voir que le film n'était pas seulement un portrait psychologique d'ailleurs, mais qu'il y avait une intrigue pour faire ce portrait.
C'était pareil dans Force Majeure où il n'y a pas de plans séquences fixes (à la Kiarostami?) d'ailleurs pour rétablir la vérité.

Citation:
grossier dans sa démonstration

Quelle démonstration ?

Citation:
qui s'avère en fin de compte similaire au fameux numéro du "gorille" du film : à force, on veut juste violemment y mettre un terme


Bah c'est le principe de la scène...

Film Freak a écrit:
j'ai trouvé ça trop long et grossier dans sa démonstration, surtout comparé au précédent Östlund, pour ressentir un quelconque malaise. Ou un quelconque quoi que ce soit, à vrai dire.

Je n'ai pas ressenti de malaise, j'ai trouvé ça très drôle. Mais contrairement à toi, j'y allais sans EXPECTATIONS.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 01:24 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
bmntmp a écrit:
Le portable perdu, c'est l'intrigue du film.

Soit, mais toutes les scènes en rapport avec cette intrigue ne sont pas aussi réussies les unes que les autres.

Citation:
C'était pareil dans Force Majeure où il n'y a pas de plans séquences fixes (à la Kiarostami?) d'ailleurs pour rétablir la vérité.

N'ayant vu le film qu'une fois à l'époque, je ne m'en rappelle plus donc je vais pas débattre.

Citation:
Citation:
grossier dans sa démonstration

Quelle démonstration ?

Comme dirait DPSR : "ce conservateur embourbé dans des problèmes de marketing pour promouvoir une exposition reposant grosso modo sur les valeurs d'altruisme, et qui semble constamment rattrapé par sa bonne conscience alors qu'il est pris dans une spirale d'emmerdes"
Ou comme dirait Art Core : "la déconstruction de l'homme bourgeois contemporain"
Ou comme dirait Qui-Gon : "portrait au scalpel de l'hypocrisie bienveillante bourgeoise"

Citation:
Citation:
qui s'avère en fin de compte similaire au fameux numéro du "gorille" du film : à force, on veut juste violemment y mettre un terme


Bah c'est le principe de la scène...

Mais c'est pas le principe du film.
Je parle pas de la scène, je compare ce que vivent les persos dans la scène à ce que le spectateur vit devant le film.
Ça commence de façon amusante mais ça devient relou.

Citation:
Film Freak a écrit:
j'ai trouvé ça trop long et grossier dans sa démonstration, surtout comparé au précédent Östlund, pour ressentir un quelconque malaise. Ou un quelconque quoi que ce soit, à vrai dire.

Je n'ai pas ressenti de malaise, j'ai trouvé ça très drôle. Mais contrairement à toi, j'y allais sans EXPECTATIONS.

Je n'ai vu que Force majeure, que j'avais trouvé bien mais que j'avais promptement oublié donc je n'avais pas vraiment d'"EXPECTATIONS".

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 10:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8826
Film Freak a écrit:
À propos de Force Majeure, je disais :
Film Freak a écrit:
C'est assez fort dans la mise en scène, dans ces compositions de cadre infaillibles, ces plans-séquences fixes qui durent, cette façon de filmer la station de ski avec son blanc oppressant et ses mécaniques vertigineuses et ça sert parfaitement ce scénario qui va de moment gênant en moment comique pour mieux peindre la dégénérescence d'un couple...

Après, je trouve ça fréquemment trop long. Les plans s'étirent...les scènes s'étirent...le film s'étire. À la longue, ça entame un peu l'affect pour ma part.

Bon bah dans The Square, je n'ai quasiment rien retrouvé des qualités et vu amplifié tous les défauts.
Tu n'as pas été sensible à la mise en scène? Plus abouti que dans Force majeure pour ma part.

Bon après tu vas me dire qu'une mise en scène virtuose ne fait pas un film et tu auras raison. Plus sérieusement, je comprends tout à fait que tu n'adhères pas au film. Le film génère des réaction assez opposées et malgré le fait que j'adore le film je reconnais qu'il y a 20 minutes en trop.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 11:31 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Cf. ce que je disais du précédent. La mise en scène m'avait paru infaillible. Ici, je n'ai pas retrouvé cette qualité.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 11:56 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 628
Ok et merci pour les réponses. Et ok pour la démonstration ("la déconstruction de l'homme bourgeois contemporain") mais je ne la trouve pas lourdement assenée. Les scènes avec Elizabeth Moss sont excellentes dans la façon dont elles ne résolvent rien, à part par l'humour. Le reste du film est un peu pareil.
Je pense qu'il aurait pu enlever la scène du singe malheureusement, qui est une illustration onirique d'un thème, certes, qui est traité sous tous les angles (la décence).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 12:31 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Inspiré d'un truc qui a vraiment eu lieu mais l'artiste imitait un chien et a mordu des gens.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Nov 2017, 13:46 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 628
J'ai lu la même interview.
C'est comme dans Force Majeure, plusieurs passages sont repris de vidéos qui ont buzzés sur youtube. Je trouve ça très habile de sa part (la scène du bus est pratiquement reprise telle quelle, l'acteur qui pleure imite une vidéo youtube).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Jan 2018, 00:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1821
Pas trop aimé. Parti avant la fin
quand le gamin tombe dans l'escalier
. Comme dit Film Freak c'est du sketch. C'est même pire que cela, le seul ressort du film c'est un perpétuel "que feriez-vous à sa place ?" comme dans le feuilleton que regarde Julie Christie dans Fahrenheit 451, mais cette facilité de l'identification est transférée du récit vers le recul moral et interprétatif réflexif. Plus le film avance moins il "contient" de récit (les enjeux sont vidés après 20 minutes) et d'idées, par contre la vision du monde à la Philippe Muray est constante. La dérision de l'art contemporain (réduit à son seul aspect conceptuel) est aussi très caricaturale.
Je crois que sans Moss et West le film serait passé inaperçu.
En plus il pompe des situations vues ailleurs chez Desplechin (le singe et la non-relation sexuelle avec Moss dans le role de Denicourt ou Emmanuelle Devos) et Farhadi (le gamin qui tombe dans l'escalier, symbole de la mauvaise conscience incommunicable, l'impossibilité d'une justice hors d'un réflexe talionesque, et associée à une posture exclusivement masculine) voire la comédie à l'italienne, sans dépasser le stade de la caractérisation des personnages, ce que les originaux parvenaient à réaliser.


Dernière édition par Gontrand le 04 Jan 2018, 01:32, édité 10 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Jan 2018, 00:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8826
Gontrand a écrit:
Je crois que sans Moss et West le film serait passé inaperçu.
Franchement non. En dehors de la qualité ou non du film, on parle quand-même d'un cinéaste qui avait déjà une petite réputation de valeur montante dans le milieu cinéphile. Tu n'as qu'à voir son dernier qui n'était déjà pas passé inaperçu sans acteurs "connus".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Jan 2018, 00:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1821
Il s'inscrit là dans un type de cinéma bien balisé en tout cas. Daniel Auteuil jouait à peu près le même personnage dans "Caché" d'Haneke, il y a déjà 15 ans. Par contre, je mettrais à l'actif du film le fait qu'il semble sincère dans la dénonciation du racisme (la meilleure scène est celle de l'aller-retour à la Tesla vers la cité et l'interaction avec son assistant, pour moi le meilleur acteur du film) , et le montre comme le refoulé de la réussite sociale et de la reconnaissance voire du pouvoir dans la sphère culturelle.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Play (Ruben Östlund - 2011)

DPSR

2

641

30 Mar 2015, 01:40

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Happy Sweden *kikoo* (Ruben Östlund - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

42

1637

15 Juil 2009, 14:23

Twilight Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Force majeure (Roben Östlund - 2014)

DPSR

14

1207

29 Mai 2017, 22:14

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zombieland (Ruben Fleischer, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Janet

22

2008

21 Jan 2010, 20:55

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Film Freak

11

586

10 Oct 2018, 21:21

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 30 minutes maximum (Ruben Fleischer - 2011)

DPSR

2

716

05 Jan 2012, 16:38

xTom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gangster Squad (Ruben Fleischer, 2013)

Art Core

5

693

29 Oct 2013, 15:05

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ava (Léa Mysius, 2017)

Art Core

11

1092

04 Juil 2017, 18:37

Donut78 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. xXx Reactivated (D.J. Caruso, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

24

1226

21 Jan 2017, 17:36

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. You were never really here (Lynne Ramsay - 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

17

1219

19 Juil 2018, 19:36

flatclem Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web