Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Oct 2018, 20:55

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 06 Mar 2010, 12:11 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16504
Localisation: FrontierLand
Moi aussi !!!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Mar 2010, 14:55 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24783
Localisation: Paris
Pareil.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Mar 2010, 15:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16621
Localisation: Lyon
Tu es seul Tetsuo !

Image
On croit en toi Deudtens !

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mar 2010, 16:04 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24783
Localisation: Paris
Quelle leçon de mise en scène quand même...

Super éloquent, super classieux, avec des petites touches super bien senties par çi par là, qui tiennent du micro-détail.

C'est vraiment brillant.

Dommage que la fin soit un peu pouet-pouet (malgré le joli plan sur le mot qu'on fait passer). Moi je m'attendais à
une histoire de substitution d'identité entre les jeunes Brosnan et Wilkinson.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mar 2010, 18:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Sep 2009, 13:05
Messages: 239
Je ne comprends vraiment pas l'engouement autour de ce film. Tout est tellement stéréotypé, vu et revu que tout ce qu'il suscite pour ma part est un ennui profond et ce dès les premières minutes pour arriver à un dénouement où j'en avais plus rien à foutre de l'intrigue. Un petit Polanski.
2,5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mar 2010, 20:49 
Hors ligne
Expert

Inscription: 01 Sep 2005, 12:59
Messages: 919
Stéréotypé?
Jamais le thriller de Polanski ne prend le spectateur pour un crétin, où d'habitude dans ce genre de production tout est surligné, appuyé, dit et redit. Le cinéaste a su se dégager des contingences des grands studios; et quel bonheur de retrouver un héros un peu idiot, le voir s'empêtrer avec sa foutue valise...
C'est un très grand film.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mar 2010, 21:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2007, 08:23
Messages: 898
un héros idiot au point de risquer sa vie à enquêter sur un truc dont il se fout à peu près autant que nous ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mar 2010, 21:20 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2008, 01:24
Messages: 2511
Ben non c'est le plaisir coupable à la Fenêtre sur Cour. "La terreur délicieuse" que Polanski nous fait parfaitement ressentir.
J'ai trouvé ça vraiment très bon et maitrisé.

4-5/6

_________________
Mon blog


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Mar 2010, 22:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Bon cru polanskien qui instille une atmosphère subtilement inquiétante, et ce d'autant plus que la sobriété classe de la mise en scène imprime un cachet réaliste savoureux, en pleine adéquation avec l'actualité qui voit Blair répondre de ses actes devant la commission Chilcot. Le tout ne manque pas de finesse, de légèreté et de gravité tout à la fois. Tout est là pour faire de The Ghost Writer un très bon thriller politique, musique, photo, acteurs talentueux (dont le désormais trop rare Pierce Brosnan) et intrigue rythmée et vivante, jusque dans les défauts traditionnels du genre, à savoir la relative invraisemblance de la façon dont tout ça nous est révélé -- parce que faut pas déconner, les motifs d'Ewan McGregor dans son enquête sont faibles et la facilité avec laquelle il avance dans cette sombre affaire est étonnante. Sur ce dernier point, on pourra aussi conclure que le film usurpe un poil son titre, vu que l'histoire ne permet pas vraiment de traiter l'essence du métier de nègre en littérature, bien plus souvent soumis que révoltés.

4.5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mar 2010, 09:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8582
Localisation: Caché avec Charlie
Avant tout, il y a l'ambiance, la musique de Desplat (mec qui a de la magie dans les doigts), l'île mystérieuse, les personnages qui se cachent, le vent, l'homme qui vit son sisyphe avec ses feuilles, et puis McGregor perdu au milieu.

J'ai beaucoup accroché en ne me souciant que peu du résultat final, de l'intrigue, qui selon moi tient la route et donne à Polanski la possibilité de se réjouir de ce confinement intriguant, à plusieurs niveaux.

La fin est classe mais un peu convenue, c'est ma seule réserve en fait.

5/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mar 2010, 12:20 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18522
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Eh bien mes amis, je me suis franchement régalé. La grande classe, ce film. Le scénario est solide, les dialogues exquis, les acteurs tous formidables, la mise en scène superbe... Mais je crois que ce qui m'a réellement emballé au-delà de tout ça c'est l'ambiance créée par Polanski, assez hitchcockienne finalement. Sombre et tendue, mais aussi drôle par moments et ludique, avec un soin du détail, du timing... J'ai vraiment trouvé ça jubilatoire, et c'est à mes yeux un des meilleurs de l'année à ce jour! Et ce dernier plan...... Waow.

5/6 très certainement, et ça fait bien plaisir.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Avr 2010, 09:56 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72399
Localisation: Fortress of Writing
Je sais pas pourquoi, je le sentais bien, alors que j'ai vu que les derniers Polanski et ça va de "ta race" à "mouaif". Les bons avis me confortaient et j'ai plus ou moins eu ce que j'attendais.

Le seul gros bémol que j'aurai à noter, c'est que c'est iiiiiiiiiiiiiiiinnnnnncroyablement long.
Sans m'être vraiment fait chier ou quoi que ce soit, c'est quand même 2h08 qui prennent biiiiiieeeeeeen leur temps, y a sincèrement quelques scènes qui auraient pu être raccourcies, ça manque de brèves ellipses par moments pour mieux gérer le rythme...

Mais sinon, j'ai beaucoup aimé l'univers et les personnages, l'enquête demeure classique mais le monde des dessous politiques, le nègre anonyme en guise de protagoniste, etc, je trouve ça pas mal comme idée, et malgré ce que je connaissais de l'intrigue (les crimes de guerre, etc.), le récit a réussi à me surprendre avec ses révélations.

Cela dit, j'aurai bien aimé que l'aspect politique prenne le dessus sur l'enquête, vu que c'est un Tony Blair à peine déguisé qui fait office de suspect, et surtout, j'aurai aimé que l'analogie avec la propre vie de Polanski (mec qui peut pas rentrer chez lui de peur d'être jugé) soit davantage exploré.

La mise en scène est sobre et élégante avec juste ce qu'il faut de tension (la scène du ferry) et quelques belles idées (le dernier plan).

Ca fait plaisir de voir McGregor dans un rôle un peu moins innocent souriant que d'habitude, il est bon en Dark Tintin. L'humour fonctionne bien grâce à lui aussi.
Pareil pour Brosnan, j'adorais son Bond, faussement lisse et alternant habilement entre séduction et froideur, et je crois que c'est le fait de l'avoir vu coincé dans ce rôle qui me fait l'apprécier encore davantage quand je le vois casser cette image ailleurs (Le Tailleur de Panama, ici).
Par contre, l'accent anglais de Cattrall est à chier.

4-4,5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2010, 14:15 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
Pas grand chose à dire en fait.
C'est un film kleenex, un film interchangeable, pas mis en scène au moins ses deux premiers tiers, hormis la direction d'acteurs, qui est particulièrement réussie et qui permet de ne pas mourir d'ennui, d'autant que le casting est excellent. La bonne surprise, c'est l'humour chelou, la scène de baise avec les peignoirs d'ours, là, c'est rigolo. Le scénario est un peu pareil, plutôt rigolo, on a envie de voir la fin, pis bon, quand on l'a vue, on sait plus trop pourquoi on attendait de la voir. Je sais pas, je vois pas l'intérêt du film. À la rigueur le dernier tiers n'est pas mal, à partir du moment où on est sorti de la maison, Polanski se réveille un tantinet, la séquence dans le ferry est très bien, le dernier plan propose enfin une belle idée de mise en scène, peut-être aussi la séquence du billet passé de mains en mains, m'enfin voilà, quoi, calme plat, film qui tourne en rond en attendant que ça se passe. Pas douloureux, mais sans épaisseur. Ah oui, la zique est bien.

2/6

ps : tous les plans dans le bureau de Brosnan devant la fenêtre sont niqués par un bluescreen catastrophique, dont la lumière n'a absolument pas été pensée lors du tournage. Toutes les incrustes sont cheums, d'ailleurs (les infos sur la téloche, par exemple, c'est la même). C'est du détail dont d'ordinaire je me passe, mais là je m'ennuyais un peu et mes yeux se sont baladés sur des trucs qu'ils n'explorent pas d'habitude.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Avr 2010, 21:47 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18522
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Zad a écrit:
Ah oui, la zique est bien.

Longue vie à Alexandre!

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2010, 14:48 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20776
Bcp aimé. En fait, on retrouve ce que j'aime dans Polanski, le héros dépassé par les évènements et donc auquel on s'identifie et cette maîtrise du tempo et de la direction d'acteur. Le dernier tiers est un régal et il n'a pas son pareil pour nous faire croire à ses personnages alors que le scénario est bidon
- le coup du tueur, c'est naze quand même
.

J'aime bcp le montage de Hervé de Luze, ça m'a fait pensé au Podalydès.

5/6

Ps: les inscruts sont nulles en effet, c'était déjà choquant dans la Neuvième porte.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Chinatown (Roman Polanski, 1974)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Mickey Willis

91

7415

19 Sep 2013, 15:05

snaky Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Macbeth (Roman Polanski - 1971)

DPSR

1

670

07 Aoû 2008, 07:06

Mister Zob Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Carnage (Roman Polanski - 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

31

2854

15 Avr 2012, 19:56

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tess (Roman Polanski, 1979)

Mr Chow

0

555

11 Sep 2013, 13:07

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Locataire (Roman Polanski, 1976)

Cooper

3

477

26 Fév 2014, 16:54

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Oliver Twist (Roman Polanski - 2005)

Karloff

5

947

22 Mai 2006, 15:00

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rosemary's Baby (Roman Polanski, 1968)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Arnotte

28

1894

06 Sep 2017, 14:08

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Couteau dans l'eau (Roman Polanski, 1962)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Mickey Willis

37

1562

09 Jan 2017, 15:12

supergontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La vénus à la fourrure (Roman Polanski - 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

53

2814

11 Déc 2013, 19:42

romain Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Jeune Fille et la Mort (Roman Polanski - 1993)

F-des-Bois

5

844

08 Aoû 2005, 12:53

ewan_mcgregor Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web