Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Mai 2018, 23:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 11 Juil 2012, 23:11 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71592
Localisation: Fortress of Writing
EaRev a écrit:
Bref, Peter Parker est un ado mis à nu (pas littéralement, rassurez-vous)

Ouf putain j'avais peur de voir un homme à poil, fioooouuuuuu....quel soulagement!

Citation:
L'aspect teen movie est géré avec brio (et objectivement, on peut difficilement reprocher au film d'adopter ce registre : Peter Parker est bel et bien un teenager)

On peut lui reprocher d'avoir fait de Peter Parker un teenager étant donné que Raimi l'avait déjà fait.

Citation:
une Emma Stone aussi sexy qu'adorable, qui n'attend pas qu'un héros inconnu l'embrasse sous la pluie pour daigner afficher un sourire mais qui s'avère toute émoustillée dès le début

L'argument de folie.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Juil 2012, 07:01 
Hors ligne

Inscription: 25 Fév 2012, 18:06
Messages: 9
Après je cherche pas particulièrement à argumenter mais plus à dire ce que j'ai ressenti pendant le film, et ça aurait été mentir que de nier le fait que la présence d'Emma Stone m'a beaucoup plu. Sinon pour l'aspect teenager je trouve justement que Raimi avait eu du mal à faire de Peter un ado. Dans celui-ci le portrait est plus juste et finalement ce que j'ai vraiment aimé c'est le fait que je m'identifiais largement plus au héros. Après je peux comprendre que c'est pas forcément ce qu'attendait tout le monde dans un film sur Spider-man.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Juil 2012, 07:03 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5078
Fascinant, sérieusement. Si c'est un bot, c'est le meilleur. Si c'est un humain, c'est le pire.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Juil 2012, 08:43 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23170
Localisation: Arkham Asylum
Lol !

_________________
Minecraft mon amour


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Juil 2012, 09:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2010, 02:40
Messages: 1843
Localisation: Avignon mdr
Bon c'est pas si catastrophique que ça. Comme tout le monde je trouve l'idée de faire un reboot de la franchise aussi tôt complètement conne, mais ça n'empêche pas qu'au final j'ai quand même apprécié le film.
Alors oui il y a des trucs complètement déconnant, à commencer par le scénario, foiré, qui multiplie les incohérences, les raccourcis et les fausses bonnes idées
- l'histoire des parents de Peter, à peine effleurée et qu'on nous ressort du chapeau dans la scène post-générique, pitié...
- la souris mutante elle est passée où?
- les flics-lézards qui ne servent à RIEN
- Peter qui dévoile son identité à Gwen en mileu de film, et de manière kikoo c'est moi Spidey mdrrrrrr
- ...


Le film est loooooooong à démarrer, même si je trouve la première partie réussie, c'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais en allant voir un Spiderman. Les scènes d'actions, sans être révolutionnaires, font leur taf et on en a pour son argent, là j'ai rien à dire dessus c'est ce qu'il fallait à mon sens (même si en intervenant uniquement dans la seconde partie du film ça donne un rythme bizarre à l'ensemble)
J'ai un peu de mal avec le jeu de Tobey Maguire, et pour le coup je trouve Andrew Garfield bien plus convainquant (même si dans 2-3 scènes cul-cul il a un bon gros sourire de trisomique qui m'a bien calmé). Le côté vannes de Spidey, pour moi ça colle plus au perso. Et Emma Stone (comme d'autres l'ont déjà dit), je la plie.

Après j'ai plus de mal avec le côté anti-héroïque de ce Spiderman là , qui agit par vengeance
(la scène de l'humiliation au basket, la recherche du mec au tatouage)
, la tante May reléguée quasiment à un rôle de figuration, le parcours du Lézard (ça a été dit ici aussi) qui est calqué sur celui de Norman Osborn.

Pour moi c'est pas la catastrophe annoncée, y a des bonnes idées malgré tout, j'ai quand même pris mon pied à certains moments. Mais c'est pas un bon film pour autant.

3.5/6

_________________
"PACIFIC RIM" Massinfect


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2012, 00:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6240
lol @le 0/6 peu crédible de Jericho.

J'avais pas envie d'y aller à la base mais le ciné d'à côté le passait dans le bon timing. Je ne regrette pas. Ce n'est pas du niveau de Raimi, mais il y a quelques petites choses à prendre de ci de là. Globalement, la mise en place est beaucoup trop longue alors que les acteurs (ou la façon dont les persos sont traités, ou les deux) ne sont pas au niveau: alors j'aime bien Andrew Garfield qui m'agaçait pourtant les premières minutes mais qui au final compose un Peter Parker un peu différent du précédent, entre spleen et fun; mais je trouve Gwen fade, la tante et l'oncle vraiment pas tops malgré Martin Sheen et le méchant sans aucun charisme.

Quelques séquences valent le détour, les scènes d'action notamment qui sont très bien gérées tant dans le découpage (lisible et dynamique) que dans le rythme (elles ne sont pas trop longues, et n'étouffent donc pas le spectateur sous un déluge de castagne qui pourrait tourner à l'ennui comme dans trop d'autres blockbusters). Le personnage de Lizardman ne m'emballait pas sur le papier mais en jette une fois en action, à la fois agile et puissant. Spiderman qui doit vraiment faire l'araignée pour en venir à bout (mais jamais totalement), c'est très bien vu et bien fait, à l'image de cette séquence dans le lycée où il s'enroule tout autour de lui avant de lui décocher des fils pour le cocooner. Et j'adore le moment où les grues lui ménagent un couloir, l'instant où Spiderman se balance de haut en bas est réellement sublime. Mention spéciale également à quelques plans en vue subjective qui rappellent les jeux vidéo.

Mais en écrivant ce texte de façon si éclatée, mentionnant telle ou telle chose, je veux aussi souligner à quel point le tout reste limité, sans intérêt aucun sur le fond tant le Spiderman de Raimi reste à côté plus mature et profond, alors qu'en apparence plus niais effectivement (mais cela sied à l'esprit du comic, non? (en tout cas tel que je me le rappelle)). Les scènes de drame ou de feuilleton sont médiocres et vu qu'elles prennent de la place, ça pose pas mal de problèmes. Notons aussi une tendance au cabotinage dans les dialogues (ceux de Parker surtout) et les situations, pas toujours drôles donc agaçants (le moment où il prend le badge d'un stagiaire et que celui-ci se fait ensuite éjecter c'est emblématique de cette humour à deux francs six sous auquel on ne croit pas du tout).

Pourquoi ce reboot? On ne comprend pas bien. Mais on regarde sans déplaisir, parce qu'on l'aime notre Spidey.

3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2012, 00:17 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71592
Localisation: Fortress of Writing
Baptiste a écrit:
Lizardman

C'est juste The Lizard.

Citation:
alors qu'en apparence plus niais effectivement (mais cela sied à l'esprit du comic, non? (en tout cas tel que je me le rappelle))

Celle des années 60, qui est la ref de Raimi, peut-être, mais c'est pas vraiment une excuse.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2012, 00:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6240
Citation:
Celle des années 60, qui est la ref de Raimi, peut-être, mais c'est pas vraiment une excuse.


Tu as l'air de regretter cet aspect-là des Raimi alors que c'est peut-être ce qui en fait le plus grand charme. J'ai pas d'exemples sous la main, ne les ayant pas revus depuis quelques temps, mais j'ai le souvenir d'une niaiserie propre à l'adolescence, ce qui rend celle-ci crédible ainsi que les questionnements existentiels qui en résultent.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2012, 00:32 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71592
Localisation: Fortress of Writing
Baptiste a écrit:
Citation:
Celle des années 60, qui est la ref de Raimi, peut-être, mais c'est pas vraiment une excuse.


Tu as l'air de regretter cet aspect-là des Raimi alors que c'est peut-être ce qui en fait le plus grand charme. J'ai pas d'exemples sous la main, ne les ayant pas revus depuis quelques temps, mais j'ai le souvenir d'une niaiserie propre à l'adolescence, ce qui rend celle-ci crédible ainsi que les questionnements existentiels qui en résultent.

Justement, à la revoyure, c'est l'aspect que j'aime le moins. Par ailleurs, l'adolescence, concrètement, c'est les 30 premières minutes du premier film.
Mais l'adjectif "niais", n'est pas de moi, et effectivement, je trouve qu'il peut à la limite s'appliquer sur le premier mais pas vraiment sur les autres.
Ce que j'aime le moins dans les Raimi, c'est le côté redondant du traitement de la romance, constamment structurée en allers-retours "je t'aime/je t'aime pas". C'est un peu lourdingue (surtout dans le 3e) mais je trouve que c'est plus ou moins transcendé par la force du parcours de Parker sur les trois films.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2012, 06:40 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23170
Localisation: Arkham Asylum
Pour le coup dans le troisième, c'est surtout que la romance ne fonctionne plus parce qu'il y a un trop grand décalage entre Pete et MJ qui s'interrogent du coup sur leur relation, on est plus vraiment dans le "je t'aime moi non plus" un peu lourdingue et gratuit du 2...

_________________
Minecraft mon amour


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2012, 07:07 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71592
Localisation: Fortress of Writing
Tetsuo a écrit:
Pour le coup dans le troisième, c'est surtout que la romance ne fonctionne plus parce qu'il y a un trop grand décalage entre Pete et MJ qui s'interrogent du coup sur leur relation, on est plus vraiment dans le "je t'aime moi non plus" un peu lourdingue et gratuit du 2...

Ca reste des allers-retours "on est ensemble/on est plus ensemble/on est ensemble".

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Juil 2012, 08:40 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15484
Le paradoxe de ce Spider-Man pour moi, c'est que j'ai préféré l'heure où il n'a pas encore ses supers-pouvoirs, l'heure sans action. J'ai trouvé le début excellent, soigné, avec une vraie émotion. Je trouve que Garfield et Stone sont des choix parfaits. Par contre, dès que ça tombe dans l'action, même si c'est très bien fichu, ça tombe dans la banalité. C'est le schéma habituel, c'est banal. C'est terrible de se dire qu'un film avec autant de thunes te fait un truc sympathique. Mais tout juste.

Bref, de très bonnes choses, un casting complètement réussi, mais l'handicap reboot est violent. La suite ne peut être que meilleure. Je trouve que le film mérite son succès, malgré tout.

4/6

La scène du générique est bidon.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Juil 2012, 12:53 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15484
Ps : la 3D est absolument inutile. Voire plutôt dérangeante.

Et je ne suis pas fan du deus ex machina à base de grues.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Juil 2012, 22:18 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23170
Localisation: Arkham Asylum
Je vous trouve d'une indulgence... Rejet total pour ma part. Contrairement à FF, je trouve que ce film est "la tentative de reboot jeuniste et cupide" qu'on pouvait craindre.

C'est vrai que j'avais pris le projet en grippe dès son annonce. Mais bon, j'ai vu les avis pas trop négatifs et je me disais qu'au pire le film serait un petit film de superhéros lambda qui aurait ingéré le savoir-faire acquis en la matière depuis 10 ans. Et puis c'est Spider-man après tout, c'est toujours cool.

Raté ! Je déteste quasiment tous les choix, à commencer par celui de Garfield que j'ai trouvé insupportable. Ses espèces de tics et de mimiques qu'il prend pour faire l'ado décalé, cette singerie de jeune, brrr... Ca pue la méthode d'acting, le truc de comédien qui me débecte. Mais il est à l'image du film, qui se complait dans sa propre idée de la jeunesse, ses signes, ses codes mais qui n'en explore jamais rien (je suis pas étonné que Webb vient du ciné "indé"). Un film de surface, pas très bien foutu de surcroit (réal plate et scénario ramollo), qui ne prend jamais de recul sur ses persos et leur action, qui récite sa petite leçon sur les responsabilités mais qui ne s'intéresse qu'au côté cool de Spider-man qui du coup m'a paru insipide, méprisant, content de lui. On va me dire que si j'aime Spider-man 3 c'est pour sa manière d'explorer la part sombre du héros (qui est une vrai part sombre, pas une attitude de petit con). Sauf que chez Raimi - auquel on ne peut pas ne pas penser, désolé - tout cela est mis en perspective par rapport à la situation de Parker, sa vie de superhéros, de nerd, de pauvre, d'ado etc... Là y'a rien, c'est juste la misère, c'est juste un gars et une meuf et des supers pouvoir entre les deux. Et un gros lézard. Et mon ennuie.

C'est même pas une régression, type Green Lantern, mais une nouvelle orientation dans le film de superhéros que je vois d'un mauvais oeil, une façon d'en figer les codes et de les inscrire dans l'ère du temps à coup de téléphone mobile, de skateboard, de spleen adolescent en bois. Une manière de dire que ce genre n'a plus à être inventé, qu'il suffit juste d'en ressortir les ingrédients et de les réchauffer à la va-vite. Le début de la fin en somme.

J'espère que la suite me donnera tort.

1/6

_________________
Minecraft mon amour


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Juil 2012, 22:31 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16171
Localisation: FrontierLand
J'adhère complètement à cet avis.

Et je rajoute que voir Garfield finir la moitié des séquences en larmes m'a carrément fait marrer à la fin. Passke tu comprends y'a trop d'émotion dans ce film. Enfin je savais pas qu'on pouvait voir SpiderMan comme une lavette quoi.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Amazing Spider-Man: Le destin d'un héros (Marc Webb - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

DPSR

72

3189

05 Déc 2014, 23:18

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 500 jours ensemble (Marc Webb - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Blissfully

106

5731

15 Avr 2011, 04:14

FRN312 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui (Jean-Marc Barr et Pascal Arnold - 2012)

DPSR

9

2971

12 Nov 2012, 12:45

Karlito Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider-Man 3 (Sam Raimi - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 16, 17, 18 ]

thesquale

268

11158

30 Avr 2011, 12:24

Ozymandias Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider-Man 2 (Sam Raimi, 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

the black addiction

33

1675

01 Sep 2008, 14:25

oncletom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider-Man (Sam Raimi, 2002)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

the black addiction

18

1377

09 Oct 2010, 23:24

Umanimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider (David Cronenberg - 2002)

romain

0

633

23 Juil 2012, 11:59

romain Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Spider-Man : Homecoming (Jon Watts, 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Film Freak

83

3096

07 Mai 2018, 13:49

Ozymandias Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. C.R.A.Z.Y. (Jean-Marc Vallée - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

26

2330

19 Juin 2007, 23:53

sponge Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Stay (Marc Forster, 2006)

Le Pingouin

14

1070

06 Oct 2007, 17:51

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web