Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Nov 2018, 09:54

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
MessagePosté: 06 Oct 2017, 00:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 922
Je ressaierais peut être en italien ducoup, mais avoir la voix de Jessica Harper doublée fait un peu flipper.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2018, 21:25 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72485
Localisation: Fortress of Writing
Après avoir longuement hésité à le voir avant le remake (parce que je ne savais rien des deux films et que je pouvais découvrir le nouveau vierge même s'il a l'air radicalement différent et parce que j'aurais préféré découvrir les Argento, que je n'ai jamais vu, dans l'ordre chronologique), je l'ai finalement téléchargé (avec cette vieille mauvaise surprise de "WTF c'est doublé en italien en fait? C'est quoi la VO?" #industrieitaliennedemerde).

The Xcapist m'avait prévenu mais effectivement, le film redéfinit l'expression "scénario qui tient sur un timbre poste". Dans l'absolu, ce n'est pas un problème, mais ici c'est même plus juste épuré et linéaire, c'est qu'il n'y a quasiment pas de réelle progression entre l'introduction et le climax, que ce soit dans l'exposition (big up à la scène du psy en mode "explication inutile/tentative tardive et infinitésimale de créer une mythologie") ou les morts (toutes plus faibles que le début ou la fin).

Heureusement, c'est tout le reste qui déchire.
Dès les premières scènes, j'ai été totalement séduit par l'outrance générale, que ce soit cette photo surréaliste et expressionnistes avec des rouges et des verts qui bavent de partout, colorent tout, ou ces décors tout aussi abusés, dans leur ampleur, dans leurs motifs, et sans oublier la musique kitscho-creepy de Goblin. Mais plus que tout, c'est cette première scène d'horreur, avec ce bras qui sort du néant pour écraser contre la vitre, de manière presque infantile donc, le visage de la victime, qui se déforme et créé néanmoins instantanément quelque chose de bizarre, et la torture sur le vitrail, qui achèvent d'emblée le caractère baroque de l'oeuvre...et malheureusement, je trouve que le film ne réatteint jamais ce niveau par la suite, même si la conclusion n'est pas dégueu.

J'aurai voulu que ce conte de fées horrifique aille beaucoup plus loin...Et je suis par conséquent encore plus curieux du Guadagnino qui dure UNE HEURE de plus (!) et a été comparé à mother!.

C'était mon premier Argento et ce sera pas le dernier.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2018, 22:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8907
Regarde ceux des années 70 et 80. Après il a mal vieilli et fait des croûtes ou des trucs inintéressants. Sinon dans le genre giallo - film d'horreur rital, tu devrais essayer Fulci, ça pourrait te plaire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Nov 2018, 22:59 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17977
Localisation: Paris
Ouais... en fait je crois pas pour Fulci.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Nov 2018, 00:04 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72485
Localisation: Fortress of Writing
Bava m'attire davantage.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Nov 2018, 11:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1693
Tu peux laisser tomber Fulci, ça ne te plaira pas (L'au-delà à la limite).
Sinon pour Argento, l'oiseau au plumage de cristal (pour le côté matriciel) et les frissons de l'angoisse sont bien pour rentrer dans l’œuvre.
Pour un Suspiria qui va plus "loin", y'a sa suite "Inferno" qui est devenu pour moi le meilleur Argento. Là encore pas de scénario, film purement labyrinthique. Faut juste savoir où on met les pieds.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dario Argento's Dracula (Dario Argento, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Mr Chow

39

2061

19 Nov 2015, 21:12

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inferno (Dario Argento - 1980)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zaphod

22

1969

12 Déc 2011, 00:46

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Do you like Hitchcock? (Dario Argento, 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Mr Chow

62

2655

21 Sep 2006, 21:09

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ténèbres (Dario Argento, 1982)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cosmo

23

1092

14 Nov 2009, 16:12

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Phenomena (Dario Argento, 1984)

Baptiste

1

391

14 Nov 2009, 20:08

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Opéra (Dario Argento, 1987)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

28

1005

28 Mai 2010, 14:29

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Trauma (Dario Argento, 1993)

Mr Chow

10

2965

03 Juin 2013, 15:50

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Terza Madre (Dario Argento, 2007)

oeil-de-lynx

14

914

21 Sep 2008, 23:13

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento - 1975)

Blissfully

13

741

15 Avr 2014, 21:55

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Oiseau au plumage de cristal (Dario Argento - 1970)

Tom

0

511

04 Jan 2012, 01:15

Tom Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web