Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 26 Avr 2018, 16:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 683 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44 ... 46  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 15 Nov 2017, 09:45 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16105
Localisation: FrontierLand
Que tu dis !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 17 Nov 2017, 22:20 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71501
Localisation: Fortress of Writing
1935 : Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
1936 : Raiders of the Lost Ark (1981)
1938 : Indiana Jones and the Last Crusade (1989)

Je ne comprends pas le choix de situer Le Temple maudit un an avant L'Arche perdue. Si c'était pour éviter de reprendre les nazis ou Marion, il n'y avait pas besoin d'explication. J'ai l'impression que c'est pour montrer comment Jones, caractérisé de manière un peu plus cupide (il échange les cendres d'une empereur contre...un diamant) et sceptique (tu vois qu'il ne croit pas des masses à ce que lui dit le vieil indien du village), est devenu un croyant. Malheureusement, deux choses me posent problème : j'ai du mal à concevoir qu'un mec devenu éminent archéologue (c'est le seul des quatre épisodes où on ne le voit pas à la fac mais il l'est déjà vu que le premier ministre de Pankot le connaît de réputation) puisse être aussi irrespectueux mais soit, ça passe encore, le vrai souci c'est que L'Arche perdue développe déjà cet arc, de manière plus subtile.

On nous y présente un Jones pilleur de tombes qui veut choper l'Idole de Fertilité des Hovitos pour la vendre au plus offrant et quand il est recruté, c'est pas par principe archéologique qu'il y va mais un peu pour "fortune et gloire" justement. Tout le film, de la gravure du pouvoir de l'Arche dans la Bible, à l'avertissement de Brody avant le départ, à la crainte de Sallah avant les fouilles, passe son temps à répéter à Jones qu'il devrait faire preuve d'humilité (c'est le thème commun des quatre films, particulièrement entériné par deux des épreuves finales du troisième épisode, "le pénitent est humble, il s'agenouille devant Dieu" et fait une galipette d'humilité aussi et il fait le "saut de foi" littéral). L'Arche perdue, c'est comment Jones va refuser de faire péter L'Arche parce qu'il veut voir ce qu'il y a dedans mais à la dernière minute, il va choisir de ne pas regarder.

Étant donné qu'il fait déjà ce cheminement dans le premier film, raconter cette même progression, en plus grossier, dans une suite située avant n'a pas grand sens. Surtout qu'il y a une évolution toute trouvée au sein de l'ordre initial de la saga, montrant Jones passer de grand enfant (dans L'Arche perdue, il n'a aucune attache, aucun compte à rendre, Marion est un garçon manqué donc presque un copain et même quand ils s'embrassent, c'est à travers un jeu d'enfant) à père adoptif d'une famille recomposée et dysfonctionnelle (Willie et Demi-Lune, qui rappellera Papa à l'ordre quand il fera souffrir maman et Papa ira alors libérer TOUS LES ENFANTS aka l'Enfance) à homme en pleine quête de ses origines (d'où viennent son chapeau, sa cicatrice, sa peur des serpents) et de son père, qu'il devient (en reprenant la quête du Graal) et "tue" (en reniant le prénom de son père pour choisir le sien), pouvant ainsi être (littéralement) immortalisé.

Ce ne sera jamais mon cas parce que la caractérisation misogyne de Willie, insupportable, et la facilité de certains gags, comme ceux du banquet (film le moins woke de Spielberg) et l'artefact franchement pas intéressant au coeur du film m'emportent moins mais je peux comprendre que Le Temple maudit soit le préféré de beaucoup de gens. C'est sans doute celui de la franchise qui a l'imagerie la plus folle, ne serait-ce que dans la direction artistique déjà (le décor du temple, que ce soit le puits sacrificiel ou les mines, est le plus ouf de la saga) ou dans des scènes comme l'arrachage de coeur, sans oublier ce climax méta avec un actual rollercoaster.

Le premier est objectivement le meilleur, de par sa pureté mais mon favori sera toujours le troisième de par sa dimension mythique justement. L'originalité de son intro, la puissance concrète de son artefact, le tandem génial, je crois que c'est aussi celui avec le plus d'action...même le fait de recopier à la lettre la recette du premier, de ramener les mêmes méchants, les mêmes persos secondaires, les mêmes contrées, ne me dérange pas.

Et putain, j'ai hâte de me refaire le 4.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 20 Nov 2017, 21:50 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5066
Le trip papa/maman du film peut rappeler celui de JP mais avec des enjeux un peu différents.

J'adore Le Temple Maudit pour ce que tu cites, cette intro dingue à la James Bond, l'imagerie, la course poursuite, etc.

Je les aime dans leur ordre de sortie avec le 1, 2, 3 quasi ex aequo, mais le 1 l'emporte avec son scénar parfait, là.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 28 Nov 2017, 21:24 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9755
Film Freak a écrit:
War Horse (2011)

C'est quand même sidérant que malgré les années, malgré son rythme et même pour des efforts moindres comme celui-ci, le mec peut te sortir de ces images... C'est sans doute l'un des Spielberg les plus beaux formellement, le film regorge de plans et d'idées de découpages sublimes. Il s'est gavé, il fait son grand film de guerre, plus épique dans son ampleur que dans l'action.

C'est aussi ce qui fait un peu sa faiblesse, cette structure épisodique forcément inégale car tous les segments ne sont pas aussi forts les uns que les autres, notamment après trois quarts d'heure d'intro en Disney live et le côté choral est un peu trop démonstratif même si ces évocations constantes du courage, de la lâcheté et de la fierté en temps de guerre ne sont pas inintéressantes comme questionnement plus général en contrepoint à l'arc personnel du fils qui va être amené à comprendre son père par la guerre.

Le second thème n'a rien de nouveau pour Spielberg, le premier un poil plus mais ce film n'ajoute pas vraiment de pierre intéressante à l'édifice qu'est la filmo du cinéaste. Je n'aime pas trop cliver les oeuvres en mineur/majeur parce que les critères peuvent être changeants mais, sans que ce soit un jugement sur sa qualité, War Horse m'apparaît clairement mineur.


Je viens de le voir, et j'ai trouvé ça très bon. Je dirais d'ailleurs que les 45 minutes que tu n'aimes pas sont les plus intéressantes du film, parce que justement, c'est quelque chose que Spielberg n'a jamais filmé.

Mais alors, quelle idée de MERDE de faire parler tout le monde en anglais. C'est absolument ridicule avec ces accents de kéké.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 28 Nov 2017, 21:25 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71501
Localisation: Fortress of Writing
Tellement, surtout pour ce film, cette intrigue quoi...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 28 Nov 2017, 21:50 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18240
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Castorp a écrit:
Mais alors, quelle idée de MERDE de faire parler tout le monde en anglais. C'est absolument ridicule avec ces accents de kéké.

Oui.. Mais il y a teeellement de films auxquels on peut faire ce reproche (hélas parfaitement valable).. Schindler est dans ce cas-là aussi non?

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 28 Nov 2017, 23:31 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71501
Localisation: Fortress of Writing
Arnotte a écrit:
Castorp a écrit:
Mais alors, quelle idée de MERDE de faire parler tout le monde en anglais. C'est absolument ridicule avec ces accents de kéké.

Oui.. Mais il y a teeellement de films auxquels on peut faire ce reproche (hélas parfaitement valable).. Schindler est dans ce cas-là aussi non?

Dans Schindler, l'anglais ne se substitue qu'à une seule langue, l'allemand (et peut-être au polonais).
Dans War Horse, l'anglais se substitue au français et à l'allemand, en plus d'être parlé par les anglais. Vu la nature délibérément cosmopolite et le parcours du cheval allant d'un peuple à l'autre, ça aurait eu plus de sens de garder les langues originales.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 29 Nov 2017, 09:58 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17698
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Dans Schindler, l'anglais ne se substitue qu'à une seule langue, l'allemand (et peut-être au polonais).


Oui, et je trouve ça super bien pensé dans Schindler : l'anglais se substitue à plusieurs langues, mais varie selon la scène, en créant toujours une barrière de la langue. Quand les polonais parlent anglais et se font hurler dessus en allemand, ça renforce l'angoisse (alors que si l'anglais ne remplaçait que l'allemand, on aurait des soldats qui hurlent en anglais sur des civils dont on ne comprend pas la langue).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 29 Nov 2017, 10:10 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9755
Film Freak a écrit:
Dans War Horse, l'anglais se substitue au français et à l'allemand, en plus d'être parlé par les anglais. Vu la nature délibérément cosmopolite et le parcours du cheval allant d'un peuple à l'autre, ça aurait eu plus de sens de garder les langues originales.


Nan mais encore, ils auraient tout filmé en anglais standard, à la limite (même si bon...), mais en plus, il y a ces accents de merde qui rendent le truc complètement ridicule.
Et la cerise sur le gâteau, c'est le No Man's Land à la fin, où un anglais dit à un allemand : Vous parlez bien anglais ! alors que les allemands ont parlé anglais tout le film avec un accent schleu. Débile. Sad!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 29 Nov 2017, 11:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1489
Un peu le même soucis dans le pont des Espions. Tom Hanks se fait racketer son manteau par des Apaches de Berlin-Est qui parlent anglais avec un accent allemand. Pas très crédible (même si les forces alliées étaient là depuis 16 ans, avec ce que cela suppose de trafic) . Et en même temps intéressant, car de quoi son personnage a peur finalement ? Si même après 50 m de l'autre côté du mur même eux parlent anglais, il ne peut être vraiment perdu (je crois d'ailleurs qu'ils lui indiquent la route vers l'ambassade russe, finalement c'est un marché avec de la réciprocité, dont l'objet echangé est la langue de l'autre contre sa frayeur). ..
En revanche le camion de Duel, le requin ou les Tripodes qui font vraiment peur sont hors langage (mais dans une logique de reconnaissance)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 29 Nov 2017, 11:58 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71501
Localisation: Fortress of Writing
Nan mais le coup du film avec persos étrangers qui parlent en anglais avec accent alors que l'anglais est substitué à la vraie langue qu'ils parlent, c'est pas propre à Spielberg, c'est un "saut de foi" du cinéma US en général. Cf. Child 44 par exemple.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 29 Nov 2017, 12:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1489
Oui mais dans le Pont des Espions quand la fausse famille de Fischer pleure, elle triche en allemand.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 01 Déc 2017, 13:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2016, 20:06
Messages: 2757
Localisation: - L Y O N -
Film Freak a écrit:
Cf. Child 44 par exemple.


On en déjà parlé je crois...? Sur celui-ci c'est particulièrement mal fait il me semble: les perso principaux n'ont pas d'accent, les autres en ont un ou parlent russe, et il y a des "tovarich" qui traînent dans les coins. Alors qu'il n'y a que des personnages russes, donc aucun problème pour faire parler les acteurs dans une seule langue (saut de foi parfaitement admissible et admis).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 03 Déc 2017, 22:15 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24425
Localisation: Paris
Y a un topic sur le doc SPIELBERG ? Je suis en train de le mater, c'est magnifique. Il se livre comme jamais. Et y a plein de moments où j'ai eu les larmes aux yeux rien que devant des extraits.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 03 Déc 2017, 23:51 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71501
Localisation: Fortress of Writing
Magnifique? Ça reste très scolaire, ça zappe plein de films (alors que ça dure plus de 2h), quiconque a lu ne serait-ce qu'un livre sur lui n'y apprendra rien...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 683 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44 ... 46  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Steven E. De Souza

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Billy Hayes

16

1211

17 Oct 2006, 18:17

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Steven Soderbergh

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

21

2057

12 Nov 2012, 18:19

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web