Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Déc 2018, 20:53

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 686 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 46  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2008, 01:41 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10588
Localisation: Previously on Premiere
Léo a écrit:
Oui. Quand j'ai vu la scène, et je te demande de bien vouloir te souvenir avant de répondre que je la voyais hors contexte et que mon souvenir n'est pas précis, j'avais été frappé par l'érotisation qui était faite des chambres à gaz. Mais en effet, je pense qu'on en a déjà parlé.

Et je précise qu'en soi je veux bien qu'on érotise tout ce qu'on veut hein, je suis partant pour Portier de nuit et même pour aller à une party chez Max Mosley.


Disons que des corps mis à nu, il y en a des dizaines depuis une demie-heure dans le film, et ton regard se bloque automatiquement au bout de quelques instants pour ne plus voir que l'humiliation et la mort qu'ils représentent... Si je te passe la dernière demie-heure d'Irréversible, tu vas bander en voyant Monica... maintenant si tu vois le film dans son entier, y a peu de chances, puisque tu relativises. Ce sont deux films qui - je parle pour moi - ont réussi à me débarrasser de ce regard voyeur, pour ne retenir que la symbolique de la vie et de l'intimité par le corps dénudé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2008, 01:53 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10588
Localisation: Previously on Premiere
Léo a écrit:
Z, l'homme qui, dans la séquence des calins sous les draps, ne regarde pas les fesses de Monica Bellucci, mais juste le concept d'intimité.


Ah mais si justement, c'est de pouvoir les regarder autrement qui est intéressant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2008, 01:58 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10588
Localisation: Previously on Premiere
Léo a écrit:
Quelquefois, la jouissance des femmes, c'est la jouissance des mecs.


Mesdames et Messieurs, un couple qui jouit !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 07:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Tetsuo a écrit:
Non, moi j'y renonce. Dans un fourm où c'est "extraordinaire" d'aimer les Indy dans un certain ordre plus qu'un autre, ca risque encore d'être un bordel sans nom, le tout soupoudré des insultes du Scythe. Merci mais j'ai déjà donné...


Alors casse toi.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 08:52 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23780
Localisation: Arkham Asylum
Z a écrit:
A croire que soudain, la morale dicterait la grammaire cinématographique.


Alors dans ce cas, qu'est-ce qui "dicterait la grammaire cinématographique" ?

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 08:53 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23780
Localisation: Arkham Asylum
Léo a écrit:
Une lycéenne à qui je faisais passer le bac présente cette scène.
Pourquoi vous avez choisi cette scène ? que je lui demande.
Je l'aime bien parce que ça finit bien, qu'elle me répond.

Putain, elle a mangé chaud après.


C'est chaud !
Mais ça montre bien tout le problème de cette scène...

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 08:54 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23780
Localisation: Arkham Asylum
The Scythe-Meister a écrit:
Tetsuo a écrit:
Non, moi j'y renonce. Dans un fourm où c'est "extraordinaire" d'aimer les Indy dans un certain ordre plus qu'un autre, ca risque encore d'être un bordel sans nom, le tout soupoudré des insultes du Scythe. Merci mais j'ai déjà donné...


Alors casse toi.


Tu peux faire mieux que ça franchement...

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 08:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
Tetsuo a écrit:
Léo a écrit:
Une lycéenne à qui je faisais passer le bac présente cette scène.
Pourquoi vous avez choisi cette scène ? que je lui demande.
Je l'aime bien parce que ça finit bien, qu'elle me répond.

Putain, elle a mangé chaud après.


C'est chaud !
Mais ça montre bien tout le problème de cette scène...


Disons que le problème c'est la représentation de ce genre de choses. Ca a fait coulé beaucoup d'encre et c'est normal. A défaut de montrer l'acte il montre la peur de ce dernier... c'est un choix difficile et condamnable par beaucoup de monde. La séquence où il envoie de l'eau aux juifs dans le train avant été mal vue aussi. Je me pose cette question: Ces séquences sont elles amorales ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008, 00:06
Messages: 4966
the black addiction a écrit:
Ces séquences sont elles amorales ?

Par amour du goût.

_________________
Max on Vimeo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
oncletom a écrit:
the black addiction a écrit:
Ces séquences sont elles amorales ?

Par amour du goût.


Comment ça ? Une sur-esthétisation ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008, 00:06
Messages: 4966
the black addiction a écrit:
oncletom a écrit:
the black addiction a écrit:
Ces séquences sont elles amorales ?

Par amour du goût.


Comment ça ? Une sur-esthétisation ?

Image
Non, c'était un jeu de mot pourri.

_________________
Max on Vimeo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
Léo a écrit:
the black addiction a écrit:
oncletom a écrit:
the black addiction a écrit:
Ces séquences sont elles amorales ?

Par amour du goût.

Comment ça ? Une sur-esthétisation ?

lol...

Demande-moi quand tu comprends pas les blagues, tba.


Lol je l'ai toujours pas comprise, je suis pas un rigolo moi. Je pensais qu'on se dirigeait vers une conversation sérieuse... Au temps pour moi Oncletom, il te reste à appliquer cette science des blagues à ton discours sur le ciné et on est bon.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2008, 00:06
Messages: 4966
Ben justement, le cas de Spielberg, c'est un peu ça. Peut-on rire - du moins faire du second degré - de/avec tout ?
Enfin, c'est comme ça que j'envisage une partie de son cinéma, notamment dans ses (ré)parties les plues crues (cf Private Ryan).

Sinon, la blague c'est Amora(les), par amour du goût. Pouët.

_________________
Max on Vimeo


Dernière édition par oncletom le 23 Mai 2008, 09:11, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
oncletom a écrit:
Ben justement, le cas de Spielberg, c'est un peu ça. Peut-on rire - du moins faire du second degré - de/avec tout ?


Tu trouves qu'il y a un second degré dans Schindler ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 23 Mai 2008, 09:16 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23780
Localisation: Arkham Asylum
Léo a écrit:
the black addiction a écrit:
oncletom a écrit:
the black addiction a écrit:
Ces séquences sont elles amorales ?

Par amour du goût.

Comment ça ? Une sur-esthétisation ?

lol...

Demande-moi quand tu comprends pas les blagues, tba.


C'est énorme !
Rassure-toi, moi aussi j'ai pas pigé tout de suite TBA.

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 686 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 46  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Steven E. De Souza

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Billy Hayes

16

1390

17 Oct 2006, 18:17

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Steven Soderbergh

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

21

2224

12 Nov 2012, 18:19

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web