Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Juin 2018, 19:12

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 683 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 46  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:08 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71772
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
Mais Zob a ouvert la voie pour ceux qui sortent de la béatitude habituelle.


Oui la voie est libre pour les trous du cul comme toi qui veulent faire leur intéressant...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:14 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
hal5 a écrit:
C'est quoi "la béatitude habituelle" ?


Les avis de Karl sur Romero.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:15 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15485
The Scythe-Meister a écrit:
Les avis de Karl sur Romero.


BIM.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
hal5 a écrit:
Karl le mort-vivant a écrit:
la béatitude habituelle.

C'est quoi "la béatitude habituelle" ?


Bah y a de la part de quasiment tous, une certaine admiration un émerveillement, bref, une béatitude, que je respecte, même si je ne la ressens pas personnellement devant son travail.

Et non, Freak, ce n'est pas pour faire mon trouduc interessant, j'ai mes raisons, tu le sais très bien même si tu ne les approuve pas (en même temps, je ne condamne pas toute une carrière sur une phrase, si c'est à ça que tu fais référence). Et si j'ai dit que j'osais pas, c'est bien que veux pas faire mon trouduc intéressant. Mais tu m'autoriserais à mettre moins de 5/6 à plusieurs films de Spielberg sans considérer que je veux faire mon intéresant?



Scythe a écrit:
les ais de Karl sur Romero.


Lol, je te le concède, mais je parlais pas de vendus, je parlais de l'admiration quasi-générale pour la totalité ou presque de ses films. C'est pas abuser que de dire que beacoup sont béats d'admiration devant ses films, si?

On peut ne pas la partager sans passer pour un trouduc qui fait son intéressant?

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Dernière édition par Bub le 22 Mai 2008, 22:22, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Faut pas s'attaquer à Dieu les enfants!

Ici bas, c'est prohibé.

Et c'est marrant, si on refait un top Burton, c'est une toute autre partie du forum qui va dresser des remparts (ils seront moins véhéments... mais tout de même!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:21 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71772
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
hal5 a écrit:
Karl le mort-vivant a écrit:
la béatitude habituelle.

C'est quoi "la béatitude habituelle" ?


Bah y a de la part de quasiment tous, une certaine admiration un émerveillement, bref, une béatitude, que je respecte, même si je ne la ressens pas personnellement devant son travail.


Mon cul.

Citation:
Et non, Freak, ce n'est pas pour faire mon trouduc interessant, j'ai mes raisons, tu le sais très bien même si tu ne les approuve pas (en même temps, je ne condamne pas toute une carrière sur une phrase, si c'est à ça que tu fais référence). Et si j'ai dit que j'osais pas, c'est bien que veux pas faire mon trouduc intéressant.


Le problème c'est que dès que quelqu'un n'aime pas son oeuvre (ce qui est parfaitement respectable), ça passe quasi-obligatoirement par la provoc...cf. tes premiers pas sur le forum...et je trouve ça tout bonnement minable.

Et quand c'est pas la provoc, c'est le mépris sous-jacent, comme dans ton"béatitude habituelle", genre on est tous des vendus en pamoison...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:23 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71772
Localisation: Fortress of Writing
Noony a écrit:
Faut pas s'attaquer à Dieu les enfants!

Ici bas, c'est prohibé.


Encore un qu'a rien compris.

Citation:
Et c'est marrant, si on refait un top Burton, c'est une toute autre partie du forum qui va dresser des remparts (ils seront moins véhéments... mais tout de même!)


Je doute que tu voies Qui-Gon parler de "béatitude habituelle" ou bien écrire sur un film de Burton un avis similaire à la critique d'Indy 4 par Tetsuo.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:25 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71772
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
Lol, je te le concède, mais je parlais pas de vendus, je parlais de l'admiration quasi-générale pour la totalité ou presque de ses films. C'est pas abuser que de dire que beacoup sont béats d'admiration devant ses films, si?

On peut ne pas la partager sans passer pour un trouduc qui fait son intéressant?


Y a une différence entre "admiration" et "béatitude".

béat, adjectif
Sens : Qui exprime une satisfaction exagérée.


Tu vois la nuance?
Surtout que "béatitude" transmet comme un sentiment de passivité, genre on se laisse faire, on est acquis à la cause, on se pose pas de question..."admiration" c'est déjà plus actif comme sentiment...
Je ne fais pas que jouer sur les mots.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Film Freak a écrit:
Noony a écrit:
Faut pas s'attaquer à Dieu les enfants!

Ici bas, c'est prohibé.


Encore un qu'a rien compris.


C'est comme le porc consacré: c'est écrit dessus.

Et tu ne pourras pas nier que vous devenez épidermique dès qu'on égratigne l'oeuvre de ce bon Steven. Quant à le mépris ou la violence de certains, c'est la condition sinequanon pour se faire une place ici bas, vu comment sont traités les nouveaux par ici.

Citation:
Citation:
Et c'est marrant, si on refait un top Burton, c'est une toute autre partie du forum qui va dresser des remparts (ils seront moins véhéments... mais tout de même!)


Je doute que tu voies Qui-Gon parler de "béatitude habituelle" ou bien écrire sur un film de Burton un avis similaire à la critique d'Indy 4 par Tetsuo.


Mais je ne parlais justement pas des attaques, mais des défenses.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Film Freak a écrit:
Mon cul.


Si, si, Ca dépend juste de la manière de l'exprimer (par exemple quand on lance des inquisitions), mais je la respecte en règle générale.



Citation:
Et non, Freak, ce n'est pas pour faire mon trouduc interessant, j'ai mes raisons, tu le sais très bien même si tu ne les approuve pas (en même temps, je ne condamne pas toute une carrière sur une phrase, si c'est à ça que tu fais référence). Et si j'ai dit que j'osais pas, c'est bien que veux pas faire mon trouduc intéressant.


Le problème c'est que dès que quelqu'un n'aime pas son oeuvre (ce qui est parfaitement respectable), ça passe quasi-obligatoirement par la provoc...cf. tes premiers pas sur le forum...et je trouve ça tout bonnement minable.[/quote]


Je me suis justifié de mon ton par ta vendetta. Mais j'ai justifié mon point de vue (de surcroit ça ne portait pas sur une oeuvre, mais un seul ouvrage).


Citation:
Et quand c'est pas la provoc, c'est le mépris sous-jacent, comme dans ton"béatitude habituelle", genre on est tous des vendus en pamoison...

Je viens de m'expliquer dans ma réponse à Scythe là-dessus, il n'y avait aucun mépris dans mon béatitude.


Edit : Pour Beatitude, j'ai "bonheur parfait; euphorie" (un ROBERT)

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Dernière édition par Bub le 22 Mai 2008, 22:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Karl le mort-vivant a écrit:
Lol, je te le concède, mais je parlais pas de vendus, je parlais de l'admiration quasi-générale pour la totalité ou presque de ses films. C'est pas abuser que de dire que beacoup sont béats d'admiration devant ses films, si?


Admiratifs peut être (encore que ce n'est pas parce qu'on aime un film qu'on est admiratif), mais béats d'admiration, non, et pour la totalité de ses films encore moins.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:28 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71772
Localisation: Fortress of Writing
Noony a écrit:
Et tu ne pourras pas nier que vous devenez épidermique dès qu'on égratigne l'oeuvre de ce bon Steven.


Je réponds la même chose à Billy ou Cow-Boy lorsqu'ils s'amusent à sortir le même genre de conneries sur Kusturica (dont je n'ai vu aucun film) et Lynch (dont je suis pas fan du tout).

Citation:
Quant à le mépris ou la violence de certains, c'est la condition sinequanon pour se faire une place ici bas, vu comment sont traités les nouveaux par ici.


Non.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Steven Spielberg
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:30 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71772
Localisation: Fortress of Writing
Karl le mort-vivant a écrit:
Je me suis justifié de mon ton par ta vendetta.


Euh avant même que je ne te réponde ou que je crée le topic dédié, tu avais déjà qualifié sur la shoutbox E.T. de film dégueulasse qui pervertit le cinéma...personne ne t'avait provoqué ou quoi que ce soit pour t'amener à ce "ton", tu t'es lancé tout seul dans ton trip.

Citation:
Mais j'ai justifié mon point de vue (de surcroit ça ne portait pas sur une oeuvre, mais un seul ouvrage).


C'est pas parce que tu joues la provoc sur UN film et non une filmo entière que c'est plus "justifié".

Citation:
Je viens de m'expliquer dans ma réponse à Scythe là-dessus, il n'y avait aucun mépris dans mon béatitude.


Et bien à l'avenir choisis mieux tes mots.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Film Freak a écrit:
Noony a écrit:
Et tu ne pourras pas nier que vous devenez épidermique dès qu'on égratigne l'oeuvre de ce bon Steven.


Je réponds la même chose à Billy ou Cow-Boy lorsqu'ils s'amusent à sortir le même genre de conneries sur Kusturica (dont je n'ai vu aucun film) et Lynch (dont je suis pas fan du tout).


C'est bien possible. Mais je mets sur deux niveaux différents la façon dont tu tempérerais les propos des deux aixois et le bamage systématique (voire tout simplement le zappage effectif) des gens qui attaqueraient (aussi stupidement ou par provocation que les autres le font sur Lynch ou Kustu) Spielby.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2008, 22:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Réponse à Freak et Scythe:


à Béatitude, moi, j'ai "Bonheur parfait; euphorie" (c'est un Robert, ok, mais on eut me le concéder sans mépris?)

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 683 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 46  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Steven E. De Souza

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Billy Hayes

16

1239

17 Oct 2006, 18:17

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Steven Soderbergh

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

21

2095

12 Nov 2012, 18:19

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web