Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Oct 2018, 12:17

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 14 Déc 2016, 02:18 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72379
Localisation: Fortress of Writing
Image

À chaque nouveau film de Shyamalan, surtout depuis qu'il est revenu à l'horreur et à de plus petits films, j'espère qu'il s'agira de son grand retour. Et à chaque fois, je suis déçu. Pour celui-ci, encore plus que pour The Visit, j'y croyais, j'avais envie d'aimer, tant je trouvais le pitch génial (3 filles sont kidnappés par un mec qui a 23 personnalités).

Dans un premier temps, même si le récit apparaît déjà assez mal géré dans l'enchaînement des séquences, l'alternance des temporalités et des points de vue, le film se fait tout de même intrigant et surtout amusant. On se demande constamment où ça va aller, quelle nouvelle personnalité va faire son apparition, comment les prisonnières vont gérer cette donnée si particulière et James McAvoy s'en donne à coeur joie.

Malheureusement, il apparaît en fin de compte que Shyamalan n'a pas du tout su comment exploiter son concept de façon intéressante. J'ai pas envie de faire un "On refait le match" cinématographique mais je déplore tout de même qu'en lieu et place d'un thriller psychologique en huis clos où nos héroïnes allaient devoir ruser pour manipuler au mieux les différentes personnalités de leur adversaire, on a affaire à un traitement somme toute assez limitée du postulat (des 23 personnalités, on en voit surtout...3, le huis clos est vite abandonné) qui se transforme même en banal slasher torché dans son dernier tiers, le cinéaste n'ayant visiblement pas vraiment su ce qu'il souhaitait raconter.

Par conséquent, l'ennui s'installe peu à peu et si Shyamalan retrouve par moment son sens du cadre, c'est sans doute le moins flippant de ces films et même le moins surprenant. Quant à la toute dernière scène, que j'ai vu venir sans y croire à cause de la musique, j'arrive pas à savoir si elle est grisante ou si c'est une insulte un peu honteuse.
En tout cas, c'est le genre de truc gratuit, relativement hors sujet et malhonnête dans sa tentative de donner du poids à un film raté mais qui va faire s'affoler les spectateurs les plus impressionnables. Genre Qui-Gon Jinn.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Fév 2017, 12:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'aime beaucoup le personnage principal aussi fascinant qu'émouvant, incarné par un génial James McAvoy. Cette manière de contourner le traumatisme par cette multitude de personnalités toutes unies pour protéger "l'original" c'est super beau. Et cette idée de horde est vraiment excellente. Alors c'est un peu dommage de faire la promo autour des 23 personnalités de Kevin alors qu'on en voit 4 ou 5. Pourquoi ne pas avoir voulu véritablement investir le concept. Je m'attendais à une scène où les personnalités se chevaucheraient dans tous les sens et où McAvoy passerait de l'une à l'autre au sein d'une même phrase, ça arrive brièvement vers la fin mais c'est trop peu exploité et c'est frustrant.

Tout le film est d'ailleurs un peu frustrant. Que ce soit dans son rythme en effet assez mal géré, tout mou, surtout dans cette première partie sans véritable tension entre les visites chez le psy et les trois filles qui ne sont pas vraiment violentées ou menacées. Une fois de plus on attend un peu une explosion, que ça décolle vraiment mais c'est un peu mollasson, artificiellement gonflé par des péripéties dispensables (la tentative de fuite).

Heureusement tout explose vraiment dans son dernier acte passionnant et, une fois de plus, émouvant plutôt que véritablement terrifiant. Comme la rencontre de deux douleurs profondes aux plaies inrefermables. J'adore la manière de révéler
les cicatrices de la fille.
C'est très beau cette espèce de puissance de la douleur, comme une arme contre le reste du monde. Il y a quelque chose d'assez beau aussi qui se passe aussi sur le sujet animal (impression que c'est une obsession du cinéma américain récent et tant mieux).
De la chasse, le jeu pédophile dans la forêt (même si les flash backs sont un peu grossier), en passant par la surprise de voir que tout se déroule dans les sous-sols d'un zoo et évidemment La Bête.


Par contre j'ai pas compris, j'ai attendu un "twist" tout le film vu qu'on m'avait spoilé qu'il y avait un twist mais je l'ai pas vu. Si par twist on parle de
l'apparition totalement improbable de Bruce Willis
on a pas la même définition. Parce qu'à part ça je vois pas.

D'ailleurs parlons en de cette
apparition surprise à laquelle je ne m'attendais pas une seconde. J'avoue avoir poussé un petit rire sonore en mode "putain c'est génial". Mais à froid on peut quand même se demander l'intérêt. Vraie volonté de créer un "Shymalan shared universe" dans une potentielle improbable suite, cross over Split/Incassable, ou juste un clin d'oeil vulgos pour ses fans ?
Etonnant en tout cas et vraie surprise pour le coup.

Donc voilà, c'est sans aucun doute son meilleur film depuis The Village mais c'est pas encore totalement abouti. Espérons que le succès commercial de celui-là lui permette de vraiment se relancer.

4/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Fév 2017, 12:32 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72379
Localisation: Fortress of Writing
Art Core a écrit:
Par contre j'ai pas compris, j'ai attendu un "twist" tout le film vu qu'on m'avait spoilé qu'il y avait un twist mais je l'ai pas vu. Si par twist on parle de
l'apparition totalement improbable de Bruce Willis
on a pas la même définition. Parce qu'à part ça je vois pas.

C'est ça. Les gens sont cons.

Citation:
D'ailleurs parlons en de cette
apparition surprise à laquelle je ne m'attendais pas une seconde. J'avoue avoir poussé un petit rire sonore en mode "putain c'est génial". Mais à froid on peut quand même se demander l'intérêt. Vraie volonté de créer un "Shymalan shared universe" dans une potentielle improbable suite, cross over Split/Incassable, ou juste un clin d'oeil vulgos pour ses fans ?

Vraie volonté.
Ce sera son prochain film. J'ai peur.


Citation:
Espérons que le succès commercial de celui-là lui permette de vraiment se relancer.

Y a un souci d'écriture et de mise en scène qui ne sera pas réglé par de plus gros budgets. Comme tu le dis, il y a des trucs grossiers comme els flashbacks que le Shyamalan de jadis n'aurait jamais écrit et mis en scène aussi grossièrement. Je pense que le retour du Shyamalan de jadis est juste impossible.

Et je ne comprends pas l'engouement sur Split. Enfin c'est pas le premier film d'horreur envers lequel le public se montre peu exigeant...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Fév 2017, 12:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Film Freak a écrit:
C'est ça. Les gens sont cons.


L'hallu quand même, ça m'a un peu gâché le dernier acte puisque j'attendais sans cesse un truc... Fuck !

Citation:
Vraie volonté.
Ce sera son prochain film. J'ai peur.


Ah ouais :shock: . Oui ça risque d'être hyper casse gueule.

Citation:
Y a un souci d'écriture et de mise en scène qui ne sera pas réglé par de plus gros budgets. Comme tu le dis, il y a des trucs grossiers comme els flashbacks que le Shyamalan de jadis n'aurait jamais écrit et mis en scène aussi grossièrement. Je pense que le retour du Shyamalan de jadis est juste impossible.


Oui c'est un peu ça. La mise en scène est pas ouf d'ailleurs. Il y a quelques moments pas mal, mais je trouve pas une "cohérence générale" dans la réal comme je peux le faire pour The Village ou Incassable.

Citation:
Et je ne comprends pas l'engouement sur Split. Enfin c'est pas le premier film d'horreur envers lequel le public se montre peu exigeant...


C'est surtout la "politique des auteurs" (je parle en tout cas de ma TL Twitter extatique) alors qu'en effet on va pas se mentir c'est pas dingue et surtout personne ne dit à quel point le concept est finalement plutôt décevant et peu exploité (j'ai bien aimé les petites idées comme
cette pièce qui ressemble à une loge de théâtre avec les fringues de chaque personnalité, les brosses à dent etc...
dommage que ça reste léger.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Fév 2017, 21:03 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8795
Je rejoins Art Core dans son avis.

Sur la mise en scène de Shyamalan, la scène de l'enlèvement est excellente que ce soit dans le rythme et le découpage et il j'aime bien l'utilisation de l'espace dans les sous-sols. Après oui on sent qu'il en a sous le pied. Pas trop déçu pour ma part qu'on ne voit que 7 personnalités, les 23 ça aurait été trop foutoir. Par contre, on peut reprocher au film de survoler un peu ces personnalités en ne les identifiant que par quelques traits assez caricaturaux.

Sinon le film est une bonne surprise, plus que James McAvoy qui fait le job, je lui préfère l'actrice principale. Et enfin un film d'horreur avec des traumas assez bien introduits et pertinents. J'aime bien tous les flash-backs liés à l'enfance.

Sur la scène de la fin qui n'est pas un twist, je le prends comme un clin d'oeil rigolo, rien de plus.

4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2017, 22:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 917
D'accord avec vous sur les faiblesses d’écriture qui ne seraient pas arrivées dans sa première période. C'est vraiment étonnant.
Art Core a écrit:
Oui c'est un peu ça. La mise en scène est pas ouf d'ailleurs. Il y a quelques moments pas mal, mais je trouve pas une "cohérence générale" dans la réal comme je peux le faire pour The Village ou Incassable.

Dans la mise en scène, il y a vraiment que quelques plans ou mouvement de caméra qui te font imaginer ce que le film aurait pu être.
La scène de l’enlèvement sur le parking avec les coups d’œil dans le rétro, notamment. Le dernier flasback peut être.

Je me suis refait Incassable le lendemain pour me rafraichir la mémoire et c'est vraiment fou à quel point c'est mille fois plus investi. Chaque scène transpire le malaise du protagoniste, chaque plan est vraiment beau. Même les personnages sont plus fouillés.

Art Core a écrit:
Donc voilà, c'est sans aucun doute son meilleur film depuis The Village mais c'est pas encore totalement abouti.


Pas la peine de remonter aussi loin. The Happening a une mise en scène très classe.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2017, 23:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8795
flatclem a écrit:

Art Core a écrit:
Donc voilà, c'est sans aucun doute son meilleur film depuis The Village mais c'est pas encore totalement abouti.


Pas la peine de remonter aussi loin. The Happening a une mise en scène très classe.
La mise en scène est classe, le film beaucoup moins.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Fév 2017, 23:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 917
Up for debate, en ce qui me concerne :) .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2017, 00:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Pas loin de détester The happening pour ma part donc bon...

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2017, 00:21 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72379
Localisation: Fortress of Writing
C'est le script et Wahlberg qui chient dans The Happening.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2017, 00:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8795
La première demi-heure est bien puis ça s'empire et cette fin new age à 2 balles.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2017, 00:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Pas revu depuis le ciné mais je l'avais trouvé ridicule de bout en bout passée la surprise des premières minutes.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2017, 00:40 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8795
Les trente premières minutes, Shyamalan arrive bien à faire monter la tension et la propagation de "l'épidémie" est réussie. Il y a des purs moments transcendés par la puissance de sa mise en scène. Et je ne suis pas du tout un vendu au réalisateur. Après, c'est effectivement lamentable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2017, 01:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2012, 12:19
Messages: 917
Assez d'accord avec cette toute fin moisie qui se perd dans des explications vraiment inutiles, et Wahlberg est bidon effectivement.
J'aime beaucoup la poésie assez simple du film parcontre. Il y a quelque chose d'assez fort qui se joue visuellement avec ces arbres agités par le vent qui les rend flippants. Une foi dans les ses propres images sans avoir besoin d'en rajouter, qui est classe et qui manque totalement à Split.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2017, 22:33 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24775
Localisation: Paris
Pendant les quarante premières minutes, c'est un plaisir absolu de retrouver le Shyamalan d'antan: la maîtrise de la mise en scène, le pas de côté, le petit détail au bon moment... Ca change de THE VISIT.

Dans le gros du film, on reste dedans, conscient que le film a une certaine densité: on voit les contours du discours sur la maltraitance, la résilience, on se demande où ça va nous mener, comment tout ça va s'agencer. Même jusqu'à la fin on reste assez pris, même si on a au fur et à mesure l'impression grandissante que le concept et le(s) personnage(s) de McAvoy ne sont pas totalement exploités. Il y a le jusqu'au-boutisme de la "Bête", avec toujours ce discours génial shyamalanesque sur la force du mental (le meilleur truc de AFTER EARTH), mais on ressort du film avec une frustration, l'impression d'un film incomplet. Au final j'ai pris du plaisir à suivre le film, mais je le trouve pas abouti. C'est dommage. Je pensais vraiment que Shyamalan était de retour, mais toujours pas.

Et sinon du coup,
le but c'est que McAvoy soit le méchant de INCASSABLE 2 ?

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Signs (M. Night Shyamalan - 2002)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Zaphod

47

3167

05 Aoû 2006, 00:02

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Village (M. Night Shyamalan - 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Neil

29

2801

23 Aoû 2005, 00:19

jiko Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Phénomènes (M. Night Shyamalan, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

the black addiction

322

14385

26 Déc 2008, 15:04

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Last Airbender (M. Night Shyamalan, 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

59

3129

31 Mar 2011, 19:38

Ihsahn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. After Earth (M.Night Shyamalan, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Art Core

89

4394

16 Oct 2014, 23:25

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Incassable (M.Night Shyamalan - 2000)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cooper

19

1773

30 Sep 2016, 09:46

Eurynome Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Visit (M. Night Shyamalan, 2015)

Film Freak

6

1048

17 Déc 2015, 18:42

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Sixth Sense (M. Night Shyamalan, 1999)

Eurynome

0

863

15 Sep 2016, 11:34

Eurynome Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Brothers of the night (Patric Chiha - 2016)

Lohmann

0

410

18 Fév 2017, 16:20

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Day Night Day Night (Julia Loktev - 2007)

Zad

4

538

14 Oct 2007, 11:48

Jericho Cane Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web