Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Aoû 2018, 00:25

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 102 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 22 Juil 2018, 17:10 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5168
Jerónimo a écrit:
Il manque le "?" à ta première question et le "e' d'un "je" dans la première phrase. Et le "Comment t'aimerais que" dans une des questions est assez laid.
Mais bonne interview, ça donnerait presque envie de lire le livre (si Cosmo répondait à ma question :wink: ).


Cool, cimer pour la lecture!

Pour "comment t'aimerais que", c'était vraiment poir donner un côté intime/potes au truc. Je vais le changer si ça n'a pas m'effet voulu!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Juil 2018, 08:53 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17856
Localisation: Paris
Arnotte a écrit:
Lu et aimé ! Plus de détails plus tard.


Cool ! :D

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Juil 2018, 13:21 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18446
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Lu en quelques trajets de tram (et une séance oreiller au finish), et, ouais Cosmo, j'ai vraiment aimé.
En plus d'être instructif (j'ignorais presque l'existence de Palach - ça me disait vaguement quelque chose), ton livre m'a beaucoup plu car, avant tout, j'aime tout simplement cette forme littéraire: pas un roman mais un récit dont l'auteur lui-même fait partie intégrante. Emmanuel Carrère (auteur que j'adore) l'a fait de nombreuses fois dans ses derniers livres et ça me plaît beaucoup. Je trouve ça super intéressant car tu racontes à la fois la démarche et le résultat de la démarche, tout en soulignant la raison d'être du livre. En faisant cette enquête et en reconstituant et en racontant ton sujet, tu démontres également bien l'importance que ça a, l'écriture. De plus, cette forme te donne une vraie liberté (dans le ton, dans la structure, dans les digressions perso), une liberté dont tu tires pleinement profit. Jusque dans cet épilogue émouvant, où tu changes de "narrateur" et où tu te t'abandonnes enfin à la fiction. En prêtant la plume à Helena, c'est comme si tu lui passais le flambeau: moi, ça m'a fait du bien d'écrire tout ça - à ton tour, maintenant.
Quant au style, il m'a plu également. Affirmé et direct, contemporain et léger. Je crois aussi que ton style va encore évoluer et se perfectionner avec les années et l'expérience, ça se sent..

Je ne sais pas si tu t'en souviens mais, il y a quelques années (7, 8 ans? je ne sais plus), lors d'un GRF parisien, tu étais en face de moi (dans un café post-resto) et on avait pas mal bavardé. Je suis pratiquement certain que tu m'avais évoqué l'idée, déjà, d'écrire un livre sur Palach. Ca te semble correct? Quoiqu'il en soit, je trouve ça génial qu'aujourd'hui, ce livre existe.

Voilà. Je ne peux que t'encourager à poursuivre dans cette voie!

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 00:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1679
Si tu veux mon avis, t'es en train de remuer une perceuse-disqueuse Black & Decker dans une plaie cicatrisée


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 00:29 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18446
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
:?:

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 07:19 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16408
Localisation: FrontierLand
Mais virons-le putain...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 08:08 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18446
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Le mec fait UNE phrase, pas trop longue en plus.. et je ne comprends rien.
Si j’ai compris « si tu veux mon avis ».

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 15:04 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17856
Localisation: Paris
Enfin le temps de répondre !

Citation:
Lu en quelques trajets de tram (et une séance oreiller au finish), et, ouais Cosmo, j'ai vraiment aimé.


Déjà merci ! Ravi que cela t'ait plu et merci beaucoup d'avoir pris le temps de rédiger ici un avis détaillé !

Citation:
En plus d'être instructif (j'ignorais presque l'existence de Palach - ça me disait vaguement quelque chose), ton livre m'a beaucoup plu car, avant tout, j'aime tout simplement cette forme littéraire: pas un roman mais un récit dont l'auteur lui-même fait partie intégrante. Emmanuel Carrère (auteur que j'adore) l'a fait de nombreuses fois dans ses derniers livres et ça me plaît beaucoup.


C'est D'autres vies que la mienne qui m'a un peu décomplexé, justement. C'est an lisant ce livre que je me suis dit que "ça se faisait", que je pouvais faire ça. Par contre, Limonov et L'Ordre du jour (de Vuillard) m'ont flingué le moral. J'avais envie d'arrêter d'écrire après ça, l'impression qu'ils avaient tout dit, que je n'avais plus ma place.
Puis finalement, je me suis dit que j'avais peut-être quand même une carte à jouer, notamment celle de l'intime, de l'émotion. On peut dire ce qu'on veut, et je ne prétends pas faire aussi bien (j'ai adoré ces deux livres que je trouve infiniment meilleurs que le mien), mais il me semble que je me livre beaucoup plus qu'eux (faut dire que le sujet le permettait).

Citation:
Je trouve ça super intéressant car tu racontes à la fois la démarche et le résultat de la démarche, tout en soulignant la raison d'être du livre.


C'est le scénariste de la série Burning Bush (consacrée à Palach justement), qui m'a encouragé dans ce sens, en me disant que Palach en lui-même est moins important/intéressant que l'impact de son acte sur les autres. Jusqu'au 16 janvier 1969, la vie de Palach n'a quasiment aucun intérêt. Je la balaye assez rapidement. L'impact de sa mort m'intéresse bien plus.

Citation:
En faisant cette enquête et en reconstituant et en racontant ton sujet, tu démontres également bien l'importance que ça a, l'écriture.


Il y a la question de la fiction vs la vérité qui était très intéressante et m'a permis de me gaver à ce niveau, de placer un tas de petits indices qui m'ont assez amusé.
Et aussi, à mon modeste niveau, il y a la question du ton employé. Je ne vais pas partir dans de gros délires prétentieux, mais il est vrai que cette alternance entre fiction et réalité, passé / présent, narrateur (moi) / personnage (Palach), entraînait beaucoup de questions d'écriture et nécessitait que je réfléchisse au moindre mot, à la moindre virgule. Il y a eu beaucoup de relectures pour unifier et homogénéiser le tout.


Citation:
Jusque dans cet épilogue émouvant, où tu changes de "narrateur" et où tu te t'abandonnes enfin à la fiction. En prêtant la plume à Helena, c'est comme si tu lui passais le flambeau: moi, ça m'a fait du bien d'écrire tout ça - à ton tour, maintenant.


Cet épilogue plait ou pas. Quasi du tout ou rien. Pour le moment j'ai de bons retours, mais à la rigueur, il peut être détaché du reste, voire même ne pas être lu. Mais il me semble qu'il donne une autre couleur, qu'il prolonge bien ce qui précède, et qu'il donne une sorte de respiration, un second souffle. Terminer sur le dernier chapitre me semblait dommage, presque frustrant. Donner une voix à un personnage, qui plus est à celui d'Helena, me semblait important.


Citation:
Quant au style, il m'a plu également. Affirmé et direct, contemporain et léger. Je crois aussi que ton style va encore évoluer et se perfectionner avec les années et l'expérience, ça se sent..


Merci beaucoup ! Ça fait particulièrement plaisir, ça.
Ça s'affine en effet, ça progresse, doucement, mais ça progresse. Et puis j'essaye d'affiner, d'épurer le texte, dégager les adverbes, de lui donner du rythme aussi, du souffle. Et de trouver le mot juste.

Citation:
Je ne sais pas si tu t'en souviens mais, il y a quelques années (7, 8 ans? je ne sais plus), lors d'un GRF parisien, tu étais en face de moi (dans un café post-resto) et on avait pas mal bavardé. Je suis pratiquement certain que tu m'avais évoqué l'idée, déjà, d'écrire un livre sur Palach. Ca te semble correct? Quoiqu'il en soit, je trouve ça génial qu'aujourd'hui, ce livre existe.


Absolument, il y avait aussi Z à côté de nous. Je parlais bien du même sujet, mais sous une première forme, celle d'un roman mettant en scène plusieurs personnages qui se croisent, et ayant tous connu Palach de près ou de loin. Ce roman, terminé et stocké au fond de mon disque dur, est totalement foiré. Je l'ai repris à zéro l'année dernière, en partant cette fois d'un personnage, le narrateur (moi), 'aka' celui qui n'a pas vu Palach.
Mais il s'agit bien du projet dont nous parlions à l'époque. Le jour de sa parution, le 13 juin dernier, ça m'a vraiment fait bizarre de clôturer enfin cette aventure.

Citation:
Voilà. Je ne peux que t'encourager à poursuivre dans cette voie!


Merci encore, vraiment !!

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juil 2018, 15:22 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18446
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Waow, merci d'avoir longuement répondu. C'est vraiment intéressant.

Cosmo a écrit:
C'est D'autres vies que la mienne qui m'a un peu décomplexé, justement. C'est an lisant ce livre que je me suis dit que "ça se faisait", que je pouvais faire ça. Par contre, Limonov et L'Ordre du jour (de Vuillard) m'ont flingué le moral. J'avais envie d'arrêter d'écrire après ça, l'impression qu'ils avaient tout dit, que je n'avais plus ma place.
Puis finalement, je me suis dit que j'avais peut-être quand même une carte à jouer, notamment celle de l'intime, de l'émotion. On peut dire ce qu'on veut, et je ne prétends pas faire aussi bien (j'ai adoré ces deux livres que je trouve infiniment meilleurs que le mien), mais il me semble que je me livre beaucoup plus qu'eux (faut dire que le sujet le permettait).

Tu as lu Un roman russe? (je suppose que oui) C'est dans celui-là que Carrère se livre le plus, il me semble, c'est limite une autobiographie. Et puis il faut voir son film Retour à Kotelnitch, dont il raconte le tournage dans le livre. C'est passionnant. *oui je suis fan*

En tout cas, oui, je crois que tu as vraiment réussi quelque chose, du moins ce que tu voulais, et je pense que ton livre arrive à être à la fois "humble" (comme disait Deud) et "essentiel" sur le sujet (j'en sais rien mais c'est le ressenti que j'en ai).

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juil 2018, 07:40 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17856
Localisation: Paris
Citation:
Tu as lu Un roman russe? (je suppose que oui) C'est dans celui-là que Carrère se livre le plus, il me semble, c'est limite une autobiographie. Et puis il faut voir son film Retour à Kotelnitch, dont il raconte le tournage dans le livre. C'est passionnant. *oui je suis fan*


Je l'oublie toujours, celui-là, c'est sans doute celui que j'aime le moins... N'est-ce pas là qu'il fait une appartée sur une nouvelle érotique publiée dans un journal ? C'est un auteur que j'adore, mais je préfère quand il se recentre sur son récit. Dans mes souvenirs, il y a énormément de longues digressions dans Le Royaume aussi.


Citation:
En tout cas, oui, je crois que tu as vraiment réussi quelque chose, du moins ce que tu voulais, et je pense que ton livre arrive à être à la fois "humble" (comme disait Deud) et "essentiel" sur le sujet (j'en sais rien mais c'est le ressenti que j'en ai).


Merci encore !

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juil 2018, 09:23 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18446
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Cosmo a écrit:
Je l'oublie toujours, celui-là, c'est sans doute celui que j'aime le moins... N'est-ce pas là qu'il fait une appartée sur une nouvelle érotique publiée dans un journal ?

Oui c'est bien ça.

Cosmo a écrit:
C'est un auteur que j'adore, mais je préfère quand il se recentre sur son récit.

Oui je comprends, les digressions ne sont pas toujours les bienvenues. Il n'y en a quasi pas dans D'autres vies.., L'Adversaire. Très peu dans Limonov je pense, en tout cas elles sont bien intégrées.

Cosmo a écrit:
Dans mes souvenirs, il y a énormément de longues digressions dans Le Royaume aussi.

Oui et elles sont pas toutes heureuses (celle de la vidéo de la fille qui se branle, WTF). Elles permettent de respirer un peu durant l'enquête (super dense) mais elles rallongent le livre déjà super long.

Tiens je me rends compte que je n'ai pas lu son dernier (Il est avantageux d'avoir où aller, un recueil d'articles apparemment - pas hyper excitant).

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juil 2018, 15:08 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5168
Merci Arnotte pour le partage de l'ITW!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Juil 2018, 16:12 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18446
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Bah de rien. Elle est top en plus! :wink:

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Juil 2018, 06:46 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17856
Localisation: Paris
Citation:
Cosmo a écrit:
C'est un auteur que j'adore, mais je préfère quand il se recentre sur son récit.

Oui je comprends, les digressions ne sont pas toujours les bienvenues. Il n'y en a quasi pas dans D'autres vies.., L'Adversaire. Très peu dans Limonov je pense, en tout cas elles sont bien intégrées.


Et justement, ce sont mes trois préférés. Je suis vivant et vous êtes morts ne m'a pas intéressé plus que ça (mais j'aime pas K. Dick du tout). Et je n'ai aucun souvenir de ses romans La Moustache (pas lu en entier, en plus) et La Classe de neige. Mais L'Adversaire, D'autres vies que la mienne, et Limonov, c'est le genre de livre qui m'assomme, tellement je trouve ça bon. Tu te demandes comment venir après ça.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018, 13:11 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17856
Localisation: Paris
A ceux qui l'ont lu, si vous avez un moment pour poster votre avis sur Amazon, Fnac et/ou (surtout) Babelio, je vous en serai extrêmement reconnaissant...

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 102 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. sortie de mon roman: EQUATORIA !

effesse81

0

58

20 Aoû 2018, 19:04

effesse81 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Héros d'un roman

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

21

1519

10 Aoû 2012, 16:04

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Roman avec un héros ascétique

rotary [Bot]

10

792

06 Aoû 2014, 19:30

Mayouta Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web