Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 10 Déc 2018, 05:58

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 18 Mai 2018, 13:57 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72643
Localisation: Fortress of Writing
QGJ a plus ou moins bien résumé le truc.


Pour ma part, je n'ai pas trouvé le début hoquetant et confus, juste mécanique, comme le reste du film, et ce pour le meilleur et pour le pire. Solo est le premier Star Wars à me rappeler un Marvel : il y a une certaine expertise dans l'exécution, un standard en-dessous duquel aucune des diverses composantes du film ne descend jamais vraiment mais au-dessus duquel l'oeuvre peine à se hisser, manquant d'originalité et d'incarnation.

On retrouve donc les mêmes qualités et défauts des produits Marvel, et j'utilise le mot "produit" plutôt que "production" non sans raison. Pour entrer dans le détail, on peut commencer par certaines choses que l'on craignait et, même si l'appréciation sera sûrement partagée, j'ai trouvé le cast plutôt nickel, à commencer par Alden Ehrenreich qui, comme le dit QGJ, parvient à proposer une interprétation de Solo à la fois cohérente avec celle d'Harrison Ford et évidemment différente, plus amatrice mais non moins charismatique. En ce sens, il m'a rappelé le Kirk de Chris Pine.

Aidé par une garde-robe au swag intestable, Donald Glover signe une prestation similaire. On retrouve par moments la voix grave et la diction de Billy Dee Williams et son Lando Calrissian, sans pour autant "voler la vedette" (il n'y a pas vraiment de scènes conçues pour qu'il brille soudainement), est plein de promesses. Les scénaristes disent en interview qu'ils en ont fait un personnage "pansexuel" mais, comme souvent récemment à Hollywood, c'est un peu du blabla tant le film ne fait que le suggérer. Une promesse quoi...

Et c'est assez symptomatique de l'ensemble. On critique les performances de Woody Harrelson et Emilia Clarke mais c'est surtout qu'ils n'ont pas grand chose à jouer donc ils offrent des prestations relativement superficielles, à l'instar du traitement général.
La préquelle a le mérite de réussir ses passages attendus (la rencontre avec Chewbacca, la rencontre avec Lando et, dans une moindre mesure, le Kessel Run) et pose des bases intéressantes pour la suite mais l'arc du protagoniste - découvrez comment Solo en est venu à préférer faire les choses en solo! (justification du nom aussi inutile qu'expédiée) - ne transcende jamais sa prévisibilité à cause d'une développement fonctionnel.

Une fonctionnalité qui traverse le film, de la mise en scène impersonnelle mais efficace, notamment lors des scènes d'action, sans éclat mais qui font le taf souvent grâce au décor (genre cette attaque de train de western SF), jusqu'au scénario, carré donc mais qui ne raconte pas grand chose, qui réussit son fan service et son humour mais va trop vite pour que les bonnes idées (le personnage du droïde femelle, L3, avec son déhanché et sa cause, est original mais trop peu présent) et les séquences dramatiques aient un réel poids.
On voit Val et L3 trop peu longtemps avant qu'elles ne crèvent pour être ému.

La seule réelle identité, et donc particularité, du film est dans son genre, évitant pour la première fois vraiment le film de guerre pour donner dans le western/film de voleurs (il ne m'a d'ailleurs pas paru si "petit" finalement, il a pile l'ampleur qu'il faut et ça voyage probablement autant que les autres), et dans la photographie du film, effectivement trop sous-exposée au début mais plus séduisante par la suite dans ses gris/bruns obscurs et racés.

Pour reprendre les exemples cités par QGJ, Batman Begins et Casino Royale ne sont pas des origin stories qui réinventent pas la poudre mais ils explorent à fond leurs héros et incarnent leurs thématiques dans le récit. Résultat, c'est franchement sympa mais un peu oubliable. Faut pas que tous les Star Wars soient tous comme ça. Je compte sur Rian Johnson et Benioff & Weiss pour proposer des choses plus originales et incarnées dans leurs trilogies respectives parce que c'est pas avec des spin-offs sur Lando et Obi-Wan qu'on va avancer. Dans l'absolu, il n'y a pas de mauvaise idée, seulement de mauvais traitements, mais la démarche en soi trahit une paresse et/ou une absence de prises de risque qui se traduit ensuite dans les choix de réals. Stephen Daldry sur un Star Wars ça m'intrigue mais bon...

Ma principale crainte était qu'avec ce rythme, Star Wars devienne un non-événement. Là où les entreprises risquent l'uberisation, les univers partagés risquent la marvelisation. Et Solo est juste un bon pilote.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 18 Mai 2018, 14:29 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18010
Localisation: Paris
Film Freak a écrit:
Ma principale crainte était qu'avec ce rythme, Star Wars devienne un non-événement.


Je me posais hier soir la question, devant l'affiche (pas forcément ultra visible mais que mon gosse repère à 500m) : est-ce vraiment attendu comme un SW.
Je craignais le non -événement pour Rogue One et il fait 1 milliard de recettes, donc je suis mal placé pour les prédictions. Mais j'ai vraiment l'impression d'un truc plus petit, sans compter que le dernier SW date de cet hiver.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 24 Mai 2018, 23:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 9020
Si vous voulez un avis sérieux sur le film : https://www.youtube.com/watch?v=f5QSlXPNQP4&feature=share


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 00:18 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72643
Localisation: Fortress of Writing
C'te reconversion....


Ce regard vide...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 00:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10773
Quelle merveilleuse idée que le costume accroché à un cintre comme unique décor.
High concept à fond.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 00:57 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5197
Il l'a acheté avec la thune du Ulule.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 01:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 6220
Localisation: Paris
Bon c'était sympa, mais vraiment pas ouf. C'était difficile d'en attendre plus, et pourtant en sortant de la salle je me suis dit que finalement il y avait matière à ce que ce soit 10 fois mieux.

J'ai carrément kiffé le premier tiers. Ça va vite, c'est fun, à l'image de cette poursuite en bagnole vraiment vraiment bien. Avec aussi cette belle idée
de Han qui s'enrôle dans l'armée impériale, et la scène de champ de bataille apocalyptique qui s'ensuit.


Erwan Erhehnhreich est très bien, et le perso est bien écrit, c'est cohérent, même s'il m'a paru trop en retrait pendant une bonne partie du film. C'est le gros problème pour moi : le perso d'Harrelson prend trop de place. C'est presque son film à lui, tant il est iconisé et vecteur de tous les enjeux du film. C'est d'autant plus relou que ce perso est BASIQUE et FONCTIONNEL DE OUF. Exactement comme celui d'Emilia Clarke, 100% pénible. À eux deux, ils rendent l'intrigue prévisible à mort... Et du coup, l'acte 3 est interminable.
Qui va trahir qui ? Qui va avoir un coup d'avance sur l'autre ? Réponse : le spectateur, qui sait déjà comment tout ça va se terminer tant c'est déjà vu et revu. C'est vraiment ringard.


À mi-film, j'ai bien failli décrocher quand
Qi'Ra réapparaît comme une fleur. Comme si tous les efforts de Solo pour la retrouver n'avaient servi à rien. Et ça semble pas le gêner plus que ça... Elle a un nouveau mec ? Pas grave. Le perso principal n'a soudain plus de motivation, à part celle d'être un gangster et d'avoir un vaisseau. Pour faire quoi ? On sait pas.


Scénario laborieux donc. Les passages attendus sont réussis, comme tous les persos emblématiques. La rencontre avec Chico est top, Lando est génial mais sous exploité... Pourquoi ne pas se focaliser sur ces persos plutôt que sur tous ces boulets périphériques ?

Bref. Sur le reste, j'apprécie tout l'univers qui est dépeint. ll y a un vrai parti-pris, c'est anxiogène, poisseux. On est vraiment dans les bas-fonds tout le temps. C'est presque du Mad Max par moments... Mais là encore, il y a un revers à la médaille : on voit rien. C'est pas moche, c'est juste qu'on voit rien. C'est sombre putain. Et quand soudain arrive une scène un peu épique, le gars rajoute du brouillard (le champ de bataille, le Kessel Run) ou confine l'action dans des couloirs (la mine, un toit de train). Quand on est enfin en plein jour en extérieur, le décor est vide à perte de vue... Ça rend le film tout petit, tout étriqué.

Les problèmes de production ont certainement une grosse part de responsabilité là dedans, mais au final ça se voit pas tant que ça. La catastrophe est très largement évitée. Et je suis pas sur que le film aurait été mieux sans tous ces soucis.

Pas déçu car je n'attendais rien du film, et que j'aime tellement cet univers que ça fait toujours du bien d'y retourner et d'en voir une autre facette. Par contre je rejoins Freak : faut vraiment pas que ça devienne la norme. Le standard qualité a trop baissé là.

_________________
Quel désordre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 07:18 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16609
Localisation: FrontierLand
J'ai lu qu'il y avait un pseudo rebondissement final ? C'est quoi ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 07:45 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24926
Localisation: Paris
Le Cow-boy a écrit:
J'ai lu qu'il y avait un pseudo rebondissement final ? C'est quoi ?
Tu veux vraiment savoir ? C’est quasi le meilleur truc du film.
Emilia Clarke part pour de nouvelles aventures sous les ordres de Darth Maul.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 08:16 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18595
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Abyssin a écrit:
Si vous voulez un avis sérieux sur le film : https://www.youtube.com/watch?v=f5QSlXPNQP4&feature=share

OH PUTAIN

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 09:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Qui-Gon Jinn a écrit:
Tu veux vraiment savoir ? C’est quasi le meilleur truc du film.

Je vous remercie de ne pas l'avoir dévoilé d'ailleurs, même avec les balises, mais pourquoi ne pas en avoir fait toute une scène ou une vraie présence/implication plutôt que ce simili teaser ?

Cela dit, pas de quoi s'affoler pour ceux n'ayant pas vu le film.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 17:00 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16609
Localisation: FrontierLand
Qui-Gon Jinn a écrit:
Emilia Clarke part pour de nouvelles aventures sous les ordres de Darth Maul.

Et du coup c'est sensé être un perso qu'on connaît ? Ou juste "ahlala elle part du côté obscur" ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 17:26 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72643
Localisation: Fortress of Writing
C'est Snoke.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 17:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4936
Abyssin a écrit:
Si vous voulez un avis sérieux sur le film : https://www.youtube.com/watch?v=f5QSlXPNQP4&feature=share

Au début je trouvais Yann M. charismatique mais on le voit une minute à peine, le serait-il assez pendant neuf ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Solo (Ron Howard - 2018)
MessagePosté: 25 Mai 2018, 19:54 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16609
Localisation: FrontierLand
Film Freak a écrit:
C'est Snoke.

Lol

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Goodbye solo (Ramin Bahrani - 2009)

DPSR

0

501

17 Aoû 2009, 06:13

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sólo con tu pareja (Alfonso Cuarón, 1991)

Film Freak

14

735

30 Juil 2013, 09:18

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rush (Ron Howard, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

62

3195

11 Aoû 2014, 10:34

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inferno (Ron Howard, 2016)

Film Freak

6

759

07 Oct 2017, 17:22

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De l'ombre à la lumière (Ron Howard - 2005)

Karloff

5

932

20 Sep 2005, 12:48

Noony Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Banni (Howard Hughes, 1943)

Mamie Tromblon

0

673

12 Mai 2006, 13:02

Mamie Tromblon Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Da Vinci Code (Ron Howard - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Jericho Cane

60

3923

05 Mar 2007, 00:39

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. El Dorado (Howard Hawks, 1967)

Mister Zob

4

606

26 Déc 2007, 19:44

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Frost/Nixon (Ron Howard - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Qui-Gon Jinn

18

1446

13 Juil 2010, 09:05

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Anges et Démons (Ron Howard, 2009)

Mufti

5

998

05 Juin 2009, 07:02

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web