Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Sep 2017, 10:15

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 30 Aoû 2008, 15:48 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
Comment un type qui a réalisé un épisode de Joséphine ange gardien peut-il donner autant l'impression qu'il en a à ce point sous le pied?

Vraiment ça m'interroge grave, comme l'ooon dit, fascinante, je trouve, cette comédie française pourtant hyper-classique dans l'écriture (l'histoire d'un chef d'orchestre riche et célèbre, thierry lhermitte, qui soudain fait une énorme dépression sans raison apparente, au point de saborder sa vie et celle de ses proches de longues années durant), çàd globalement prévisible (bien que le film surprend dans sa façon d'aller toujours plus loin, de pousser son concept vraiment au bout, de l'épuiser pourrait-on dire, sans se soucier de la vraisemblance ni de l'absolue correction et politesse, propres à la comédie française) et sans génie, médiocre disons, avec quelques chouettes passages quand même (la séquence des électrochocs est très drôle, par ex).

Et pourtant il y a un truc, qui saute pas aux yeux au départ. Au départ on se demande surtout combien de temps on va tenir. On a eu certes un très chouette générique animé, vraiment dynamique et accrocheur, bon mais ça suffit pas. Ca démarre dans le lourd, avec ce jeu trop appuyé tendance boulevardienne, très très français là encore. Et puis bizarrement, on commence à s'apercevoir que ça ne sonne pas tout à fait comme la moisson habituelle des téléfilms gras dont on nous abreuve. Quelque chose dissonne, effectivement, et ce quelque chose est essentiellement la mise en scène. Plus le film avance (disons qu'une fois le caméo atroce de Jugnot passé, le film se met à respirer), plus il tire son concept par les cheveux, plus il le laisse avancer dans sa folie, et plus Chouchan se fait plaisir. Esthétiquement, je me suis surpris à me régaler, sur la longueur.

C'est que Chouchan ne fait absolument pas du champ/contrechamp visage, bien au contraire, son découpage est très réfléchi, complètement au service de sa narration, qu'il amplifie et renforce (elle en avait besoin!), et pas uniquement le découpage, le travail sur la photo est absolument remarquable, la lumière joue un rôle immense dans l'accompagnement des personnages et dans la descente aux enfers. Le choix des décors est également remarquable, en ce qu'ils sont pensés justement par rapport aux lumières, cf; la séquence du repas de Noël, table blanche sur fond noir, éclairage par-dessous... Et cette espèce de voile gris qui nimbe progressivement Lhermitte, réellement impressionnant dans le dernier tiers du film, défiguré, monstrueux, mais sobre, etc. Je maintiens ce que j'ai déjà écrit quelques fois, cet acteur a un réel potentiel, mais il souffre d'avoir presque toujours été sous-employé, et tiré vers le bas quand il est en présence d'un Jugnot par ex (que lui décidément je ne peux pas piffrer).

la manière de filmer les appartements et les maisons aussi est vraiment frappante, je trouve, surtout dans ce contexte ultra-mainstream, où personne j'en suis sûr n'exigeait le moindre effort de la part de Chouchan, qui aurait pu rendre une copie pâlichonne, télévisuelle, et ç'aurait été très bien comme ça. Il faut voir par exemple la répétition de ces travellings d'ensemble dans les vastes pièces du départ, et le même mouvement de caméra appliqué plus tard dans l'appartement de la déchéance, le jeu des lumière sà ce moment-là, le noir qui se fait autour, j'ai l'impression d'ailleurs que la fin du mouvement est un choix fait au montage, une fin de travelling recalculée numériquement.

Sincèrement, une telle prise en compte de la mise en scène, de telles prises de risque au niveau des lumières (pas mal de bleu 80's, tiens, par exemple) et des choix d'échelle de plans et de mouvements de caméras, j'ai pas du tout du tout du tout l'habitude de voir ça en matière de comédie française.

Dire que le mec scénarise du Chatillez et dirige Mimie Mathy dans la même vie, ça me dépasse.

_________________

*


Dernière édition par Zad le 30 Aoû 2008, 22:45, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Aoû 2008, 17:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2008, 20:16
Messages: 964
Localisation: Überground
Zad ne note pas.

_________________
Un barbu remplace un coeur pour me plaire...



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Aoû 2008, 19:41 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
non

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Aoû 2008, 00:54 
Royal Seqchoual a écrit:
Zad ne note pas.

Royal Canin ne fait pas rire.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Aoû 2008, 11:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Aoû 2007, 19:25
Messages: 2039
critique très intéressante mais ... est-ce que cette comédie est drôle ?

_________________
L'ennui est le mal suprême, le péché originel, l'avant-goût du néant déja sur les lèvres et dans les tripes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Aoû 2008, 12:59 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
eh bien par moments, c'est étrange en fait, je crois pas que ce soit tout à fait réussi, mais parfois j'ai rit, mais ce n'est pas ce que j'ai ressenti avant tout, le rire.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Aoû 2008, 14:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2008, 20:16
Messages: 964
Localisation: Überground
Jericho Cane a écrit:
Royal Seqchoual a écrit:
Zad ne note pas.

Royal Canin ne fait pas rire.


Tu cherches toujours ta voie.
Va, vis, deviens.

_________________
Un barbu remplace un coeur pour me plaire...



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Sep 2008, 23:54 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8792
Comédie zarb avec son lot de massacre social cynisme de droite, brefce genre de truc qui plait beaucoup à Zad, malmené physiquement par les films débectant et gerbatoires de Laurent Cantet. La noirceur de quelques moments sauve un ensemble bien salopé par Thierry Lhermitte (croisé durant la pièce de Zabou vendredi dernier et qui fait facile dix ans de plus par rapport à ses rôles à gomina, genre James Cromwell) qui surjoue comme un minot sous crack dans un spectacle de fin d'année de maternelle. Par contre, un casting assez ahurissant avec une scène de jeter de bouffe entre Philippe Tesson/Judith Magre et Henri Garcin/Andréa Ferréol, et Elisabeth Quin en Christine Albanel.
2/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 07:14 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
ah non mais je maintiens que le scénario n'est pas bon du tout, hein, qu'il y a des trucs interdits, et effectivement un cynisme de droite qui, non DPSR, ne me plaît pas (le coup de "elle a encore bien dû garder les enfants, elle", c'est honteux...)

moi je parlais de tout autre chose, l'impression que derrière un film globalement médiocre il y a malgré tout un metteur en scène.

(l'intérêt de me renvoyer au Cantet?)

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 09:06 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8792
Zad a écrit:
(l'intérêt de me renvoyer au Cantet?)


Cette manière typiquement Zadienne de chier sur des films primés en utilisant force démonstration d'estomaquage et de nausée criarde, aussi humble et sincère soient-ils, pour ensuite pondre des logorrhées sur des trucs insignifiant sans aucune ambition.

genre les Hommes 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 09:15 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
houuuu... :P

bon tu viens à ma crémaillère le 24 alors?

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 11:59 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8792
Zad a écrit:
houuuu... :P

bon tu viens à ma crémaillère le 24 alors?


Ah désolé, le 24 je serai en train de pécho un énarque devant le dernier spectacle de DV8.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 12:20 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
hey c'est toi qui rate un truc, hein ;)

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 12:56 
Zad a écrit:
bon tu viens à ma crémaillère le 24 alors?

Y en a une autre??


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Sep 2008, 13:15 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16831
Localisation: en cours...
yes, j'avais divisé en deux pour pas surcharger mon appart :)

_________________

*


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Entre les murs (Laurent Cantet - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

DPSR

107

5223

16 Mai 2011, 03:24

TiQ Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Bel âge (Laurent Perreau - 2009)

Noony

3

463

05 Jan 2010, 22:43

boultan Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vers le sud (Laurent Cantet - 2005)

Jack Griffin

3

646

15 Fév 2009, 21:28

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mon Colonel (Laurent Herbiet, 2006)

Film Freak

4

513

16 Nov 2006, 00:30

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Molière (Laurent Tirard 2007)

Sim

9

786

02 Mar 2008, 15:18

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ce que mes yeux ont vu (Laurent de Bartillat - 2007)

Blissfully

4

400

29 Nov 2007, 21:02

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Adoptés (Mélanie Laurent, 2011)

Arnotte

2

511

27 Oct 2011, 23:56

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Foxfire (Laurent Cantet - 2012)

DPSR

7

881

07 Jan 2013, 12:42

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Respire (Mélanie Laurent - 2014)

DPSR

1

569

29 Déc 2014, 13:33

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Toril (Laurent Teyssier - 2016)

DPSR

1

194

26 Aoû 2016, 16:32

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web