Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Nov 2018, 16:50

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 19 Juin 2011, 21:53 
Hors ligne
Expert

Inscription: 04 Juin 2010, 12:55
Messages: 4394
Tetsuo a écrit:
Prout Man a écrit:
C'est pas parce que trop de films de superhéros m'ont soûlé qu'il faut que je condamne les suivants sans les avoir vus.

Ah, tu vois !

Hé hé hé....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2011, 10:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2011, 14:10
Messages: 1708
Localisation: Salad Fingers Country
Film qui passe dans 4 salles sur Paris.

Heureusement c'est pas les pires.

_________________
I am the constant. You were always a variable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2011, 19:14 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72496
Localisation: Fortress of Writing
Après plusieurs rendez-vous manqué, je vois enfin mon premier Kim Je-Woon.
J'avais déjà été tenté par A Bittersweet Life (emprunté en DVD à Bliss en 1922) et Le Bon, la Brute et le Cinglé (raté pour cause de pas le temps), et les échos de celui-ci m'ont poussé à me sortir les doigts du cul.

Au niveau de la mise en scène, j'ai rien à redire. Ca m'a pas mal bluffé, pour tout ce qui touche à l'action notamment (la course-poursuite dans la serre, le travelling circulaire dans le taxi, la chasse dans la maison, etc.), donc en ça l'expérience était fructueuse et je vais essayer de combler mes lacunes en Kim Je-Woon.

Comme je le disais plus haut dans ce topic, avant d'avoir vu le film, j'aime beaucoup le pitch.
Et contrairement à mes craintes, il tient bien la route, en plus d'être assez original. Rares sont les films où pendant une bonne partie, je n'ai aucune idée d'où ça va aller. Mais ça c'est surtout la première moitié...

J'ai plus de mal par la suite quand le récit s'encombre inutilement en personnages.
D'autant plus que ça devient de plus en plus poussif niveau crédibilité.
Le violeur-tueur qui se balade sur une route avant d'être pris en stop par...deux tueurs, qui ont DEJA tué un chauffeur de taxi et veulent se faire une deuxième victime...et plus tard, le violeur-tueur (qui a niqué les deux tueurs) se réfugie chez un pote...qui se trouve être un cannibale...nan mais sérieux là...

C'est un peu trop gros et franchement superflu, au même titre que certaines autres facilités dans l'écriture.
Le violeur-tueur dit au héros que maintenant il sait qui est ce dernier, il lui dit le nom de sa femme et où elle habitait, et le héros, plutôt que de percuter - comme l'ont déjà fait tous les spectateurs - en allant immédiatement protéger son beau-père et sa belle-soeur, va interroger le pote cannibale du violeur-tueur qui est dans le coma et qui ne peut tout simplement savoir où se trouve son comparse.

Non-sens. Alors que jusque là, le héros a toujours une longueur d'avance sur l'autre.

En outre, ça allonge une structure et un rythme qui prenaient déjà un peu trop leurs aises (durée bayienne de 2h22 pour un simple revenge movie), une lourdeur également exacerbée par quelques dialogues au didactisme complètement dispensable ("On ne chasse pas un monstre en devenant soi-même un monstre!" ou "Arrête ce que tu fais, ça ne ramènera pas ma soeur à la vie!", etc.).

En dépit de cela, l'ambiance est bonne (j'ai retrouvé ce côté malsain propres aux thrillers coréens comme Memories of Murder) et l'ultraviolence est tout juste limite (au départ t'as mal mais à force on frise la désensibilisation totale) mais efficace, la réa et le montage assure, les acteurs aussi, le pitch permet de bonnes scènes malgré quelques errances.

4/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 08:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2011, 14:10
Messages: 1708
Localisation: Salad Fingers Country
Shit, Marlo va poster la même critique que toi (à quelques détails prêts).

Attention, quelques spoilers, mais rien de trop grave.

Disclaimer : j'aime beaucoup A Bittersweet Life, un peu moins Le Bon, la Brute et le Cinglé, mais tout juste. Et globalement j'aime les coréens qui se sont réappropriés un certain cinéma de genre et qui l'ont transcendé, le tout avec style, panache, et violence. Ce sont aujourd'hui les seuls à faire CE cinéma dans lequel je trouve un contentement certain, qui me parle énormément, avec ce mélange savant entre violence brute et sèche, mais aussi des personnages toujours très humains, plus une part de burlesque et/ou de fantasme.


Bon, commençons par les défauts de ce film, et son principal défaut c'est clairement la durée. C'est trop long, mais j'ai l'impression que c'est un défaut commun à tous les films coréens que j'ai vu -et apprécié- ces derniers temps (Mother et le coup de poing Breathless notamment, mais aussi The Yellow Sea). Ils prennent leur temps, ils n'ont pas encore ce réflexe d'écrémage, et finalement, ce n'est peut-être pas plus mal ; mais sur ce film là, c'est un handicap : certaines scènes auraient méritées d’être squeezées (je pense notamment à la fin, beaucoup trop longue et finalement trop confuse dans son propos, même si l'idée est géniale ; ainsi qu'à quelques autres scènes). Mais finalement il n'y a pas tant que ça a enlever...

Ensuite, le film perd de sa force dès qu'il sort du pur revenge movie et essaie de devenir "moral", il se plante, ça sonne creux, faux. Il y a quelques autres trucs aussi...

Mais tout cela s'efface devant la maestria de la réalisation (notamment les scènes d'action, d'une efficacité incroyable, mais on le savait depuis A Bittersweet Life) et la prestation énorme de Choi Min Sik (fou à lier) et Lee Byung Hun (monolithique mais émotionnel quand même), et cette violence furieuse qui choque au début et finit par ne plus être qu'un arrière plan, un peu dégueulasse mais presque drôle à force de répétition. D'ailleurs, le film est clairement burlesque par moment (des répliques ou des situations complètement débiles et sorties de nulle part au milieu d'un déchaînement de violence, genre le mec qui essaie de se retirer un tournevis de la main mais ne réussit qu'à enlever le manche avec un bruit de "plop"). Le film se permet clairement des écarts scénaristiques qui tiennent plus de la comédie (très) noire que du film qui se veut sérieux, mais finalement ça ne m'a pas dérangé.
Clairement, le film cherche à saturer le spectateur sur la violence. On passe par tous les stades : le choc, le dégoût, puis l'indifférence.
L'évolution des personnages est aussi très intéressante, car finalement Choi Min Sik n'est pas un "diable" au sens tueur froid et méticuleux : c'est un humain qui cède plus que de raison à ses pulsions, mais il commet des erreurs, multiples, face à un Lee Byung-Hun qui est lui, l'incarnation de la machine à tuer. Heureusement que les rôles se renversent un peu pendant le film, sinon ça aurait enlevé pas mal de choses au film.
Finalement, ça devient la course à qui sera le plus pervers, et je continue à penser que Choi-Min Sik gagne le combat psychologique au moins.
Et la maestria coréenne des combats à l'arme blanche est sans pareil.

En tous cas, il faut saluer ce cinéma qui ose tout, sans véritable barrière, qui se permet des digressions loufoques au milieu d'un thriller ultra-tendu, qui se permet de prendre son temps, qui se permet d'être violent au point de dépasser la nausée pour arriver à l'indifférence, qui se donne les moyens d'avoir son style propre, sans chercher à imiter, sans chercher à écrémer, sans chercher à faire des concessions.

Et ça, ça se salue.

5.5/6

_________________
I am the constant. You were always a variable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 12:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7671
elmomo a écrit:
Shit, Marlo va poster la même critique que toi (à quelques détails prêts).


Non.

J'ai trouvé qu'il y avait de vraies bonnes scènes (les scènes d'action, notamment, pas transcendantes mais assez plaisantes) ... Et puis c'est tout.
Le film dans son ensemble est tout de même bien pénible et bien ennuyeux. Trop de gras, trop d'envolées pseudo-lyriques avec musique à fond et gros plan sur les visages de personnages, qui tirent toujours des tronches pas possibles ... Je crois que je ne supporte plus du tout ça. Impossible de me sentir un minimum impliqué, le film me passe vraiment au-dessus de la tête du début à la fin. Les personnages ne me touchent pas, l'humour tombe à plat, et je ne parle même pas des dialogues sursignifiants sur l'homme qui devient monstre à son tour ... Cool story, bro.
Le film dure bien 45mn de trop. 45mn d'auto-indulgence où on se tape les mêmes scènes en boucle, où tout est surligné, où ça se prend trop au sérieux, même dans les passages plus légers ... Il y a dans chaque plan une volonté de faire sens, j'ai trouvé ça par moments insupportable.

Hier en sortant de la salle je trouvais ça pas mal dans l'ensemble, mais avec du recul je trouve ça franchement nase.

2/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 12:35 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23707
Localisation: Arkham Asylum
Ok, j'irai pas.

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 13:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2011, 14:10
Messages: 1708
Localisation: Salad Fingers Country
Marlo a écrit:
elmomo a écrit:
Shit, Marlo va poster la même critique que toi (à quelques détails prêts).

Non.

Le film dure bien 45mn de trop. 45mn d'auto-indulgence où on se tape les mêmes scènes en boucle, où tout est surligné, où ça se prend trop au sérieux, même dans les passages plus légers ... Il y a dans chaque plan une volonté de faire sens, j'ai trouvé ça par moments insupportable.


Lol, bon !

Par contre je trouve vraiment pas que le film se prend au sérieux, justement, il donne clairement dans le baroque... Je vois pas du tout cette "volonté de faire sens" dans chaque plan comme tu dis.

Comme quoi, on peut vraiment voir 2 films différents.

_________________
I am the constant. You were always a variable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 18:04 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72496
Localisation: Fortress of Writing
Y a quand même tous les moments où tu vois le héros chialer ou la longue discussion à la fin...c'est du coréen donc ça n'a pas peur de blagues à la con (le tournevis) en plein milieu d'un truc noir et violent.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 18:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7671
J'aurais aimé que du tournevis, justement. La longue discussion de la fin, comme tu dis, m'a vraiment achevé. J'étais limite en train de dormir (j'ai même somnolé à un moment), j'en pouvais plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2011, 18:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8095
Le film de vengeance coréen finit mine de rien à tranquillement se rapprocher des productions Golan/Globus. Pour certains, ce sera peut-être un plus... C'est formellement et narrativement moins épais que les derniers PCW et BJH, car 70% du temps ça se réduit vraiment à son pitch et il faut reconnaître que c'est ainsi que l'exercice est à son meilleur.
Mais du coup le film vieillit très mal. Car il est trop dépendant de la pure mécanique découlant de son idée, de la virtuosité de ses retournements et de ses séquences de manèges horrifiques. Malgré des tentatives d'excroissances dans les différents tableaux qui tombent particulièrement à plat... On sent l'intention de créer un rythme décalé au sein des meurtres, agressions, ou lors de séquences fantasques comme l'interlude avec le pote cannibale: mais le pitch de scénariste s'impose toujours et on a vite envie de ne plus s'intéresser qu'à ça, aussi bête que ça peut-être. Quoiqu'on aurait pu tout aussi bien faire une série télé interminable!
Au final peu de choses à retenir, le film vire trop dans le défouloir et le spectacle creux pour mettre mal à l'aise ou interroger. Divertissant, efficace et éphémère.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Juil 2011, 14:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18832
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Gros gros morceau pour moi.

Je n'avais pas pris une "claque" comme ça au cinéma depuis longtemps. Pas une claque dans le sens de l'évidence d'un chef-d'oeuvre ou d'un bouleversement total mais une claque dans le sens d'un film qui me retourne en permanence, qui me tient éveillé de A à Z et qui parvient sans cesse à me surprendre. Jusque là l'oeuvre de Kim-Je Woon me plaisait gentiment (agréablement stylé A Bittersweet Life) ou me gonflait (irritant Le Bon, la Brute et le Cinglé) j'ai donc été plutôt surpris devant l'écrasante machine du film.
Globalement jusqu'au premier climax (dans la maison) je trouve le film parfait. D'ailleurs j'ai bien cru qu'il s'arrêterait là. Et malheureusement tout ce qui se passe après fait sortir le film du pur divertissement sadique et ludique pour essayer d'insuffler un fond pas inintéressant (et nécessaire j'ai envie de dire) mais redondant du point de vue du style et de la violence.
Ce mélange très coréen d'humour cartoonesque, de violence ultra graphique et d'hystérie émotionnelle n'a jamais aussi bien fonctionné qu'ici. Se permettre un gag (celui du tournevis par exemple) au milieu d'une scène glauquissime à base de tueurs cannibales c'est juste nous dire que tout ça n'est que du cinéma, que l'on est et on reste dans du pur divertissement. C'est assumer en soi l'inconséquence de son geste et surtout la complaisance réelle face au mal et à la violence. Le film, sans être théorique, interroge bien notre rapport à la violence en nous confrontant à elle selon deux points de vue opposés. Du tueur vers la victime et du vengeur vers le tueur. Et le tout est construit selon une telle logique paroxystique que l'on finit par ne plus différencier les deux. Que la violence n'est plus qu'un gimmick visuel, excitant, répugnant mais amusant. Et c'est là que le film est fort, en brouillant ces codes là en ne sachant plus qui est le diable du titre.
C'est un peu le revenge movie ultime, qui a des couilles énormes. Et personnellement j'ai pris mon pied dans ce ride furieux (malgré ces 2h20 je trouve le rythme ultra speed tout le long et ça fléchit jamais vraiment) et sans concessions (expression qui n'a jamais été aussi justifié).

5/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Juil 2011, 13:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2011, 14:10
Messages: 1708
Localisation: Salad Fingers Country
Marlo a écrit:
2/6


A cause de gens comme toi, Harry Potter est devant J'ai rencontré le diable sur le classement du forum.

HAINE ! :evil:

_________________
I am the constant. You were always a variable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juin 2012, 22:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16680
Localisation: Lyon
Bouarffff. Putain ils sont pas tranquilles ces niaks. J'essaie de m'intéresser à leur cinéma, mais c'est pas possible putain. En plus des défauts évoqués ici, j'ai vraiment du mal avec les gonzesses qui prennent cher. Je sais pas, je suis ptet une tapette au fond de moi, mais j'ai du mal avec les viols et les découpages de meufs. 1/6

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Juin 2012, 11:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
:D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Juil 2012, 14:32 
Hors ligne

Inscription: 12 Juil 2012, 13:57
Messages: 5
Bonjour!

C'est vrai que sa donne pas trop envie.
Je suis vraiment pas fan de ce genre de film que je trouve, personnellement, sans aucun intérêt... :roll:
Mais attention je respect ceux qui ont aimé.
Mais pour moi sa passe pas :?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A Bittersweet Life (Kim Jee-woon - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

32

2159

02 Jan 2013, 11:19

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Bon, la brute et le cinglé (Kim Jee-Woon, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

jiko

39

1663

05 Jan 2009, 22:51

the black addiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Dernier rempart (Kim Jee-woon, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Cosmo

64

2839

12 Juin 2013, 12:28

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Devil's Rejects (Rob Zombie - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Mister Zob

42

2651

15 Avr 2008, 13:52

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Devil Bat (Jean Yarbrough - 1940)

Blissfully

0

554

15 Avr 2008, 15:23

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The House of the Devil (Ti West - 2009)

Zad

0

665

20 Sep 2010, 10:55

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Before the Devil Knows You're Dead (Sidney Lumet - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Tiny Tears

45

2234

06 Avr 2008, 03:34

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Devil's Candy (Sean Byrne, 2015)

Film Freak

0

763

30 Jan 2016, 01:04

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Devil and Daniel Johnston (Jeff Feuerzeig - 2005)

Zad

3

696

27 Avr 2007, 09:12

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Everyone else (Maren Ade - 2010)

DPSR

13

1136

10 Mai 2016, 15:53

deudtens Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web