Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Sep 2021, 20:43

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: RIP Scott Walker (1943-2019)
MessagePosté: 25 Mar 2019, 15:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 3148
Je me sens pas trop inspiré pour en parler, mais j'avais beaucoup écouté ses disques il y a une quinzaine d'années (j'ai l'impression que cela remonte à une autre vie à présent), tout en ayant décroché sur ce qu'il avait fait après Tilt.
Tilt est quand-même un album marquant. La première écoute de "Farmer in the City" (très différente du reste de l'album, plus électronique) avait été un choc pour moi, la chanson aidait même à comprendre qui était le Pasolini des lucioles, avec sa générosité mais aussi son élitisme sévère, fondus ensemble.

C'était quand-même un inventeur de formes extraordinaire. On parle beaucoup de la filiation le reliant à Bowie, mais sans lui pas de Mezzanine de Massive Attack, ou de New Order (les quatre fameux titres de Nite Flights) , voire de new wave non plus. Avec une ambiguïté intéressante : musique d'avant-garde par rapport à la pop à laquelle elle se rattache quand-même par sa forme et ses thématiques "morales", où la radicalité du geste artistique et une forme de volonté d'édificiation par mimétisme de l'auditeur sont confondues dans un même geste ; mais peu à peu diluée dans les courants qu'elle a devancés.



Ses traductions de Jacques Brel sont aussi remarquables, Cute in a stupid ass way.

_________________
Mais elle ne pouvait pourtant effacer ce que Crampas lui avait dit, et tout en prodiguant ses tendresses et en faisant mine de l'écouter avec intérêt, elle entendait sans cesse résonner ces mots : Un fantôme par calcul, un fantôme pour te maintenir dans la norme


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mar 2019, 15:39 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 3308
Grand fan aussi, sans connaître de manière précise la discographie. Il m'avait perdu avec The Drift, insupportablement prétentieux. Il était normal qu'il aille vers plus de dénuement après l'emphase de Tilt mais je n'y ai vu qu'une coquille vide. Je n'ai donc pas écouté les suivants.
De manière curieuse, j'ai vu un film dont il a composé la musique jeudi dernier, Vox Lux, bande originale peu intéressante entre références au musique de giallo des années 70 et tapis de cordes assez génériques.



Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mar 2019, 15:56 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 77403
Localisation: Fortress of Writing
Sur Twitter, il avait une basse cote. Woke heurtant la fragilité de certains cishet, il avait été bloqué par beaucoup de twittos.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mar 2019, 16:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 3148
bmntmp a écrit:
Grand fan aussi, sans connaître de manière précise la discographie. Il m'avait perdu avec The Drift, insupportablement prétentieux. Il était normal qu'il aille vers plus de dénuement après l'emphase de Tilt mais je n'y ai vu qu'une coquille vide. Je n'ai donc pas écouté les suivants.


Apparemment il a fait pas mal de disques ces dernières années, dont encore récemment la B.O. d'un film adapté de l'Enfance d'un Chef de Sartre (https://en.wikipedia.org/wiki/The_Child ... ader_(film) ) avec Robert Pattinson (jamais sorti, malgré un prix à Venise, comme Sunset qui a un thème proiche le film a été tourné à Budapest).

Ils ont l'air d'avoir été bien reçus par la critique, mais c'était aussi le cas de the Drift, où comme toi j'avais l'impression que la force novatrice de Tilt était diluée dans une forme assez pompière et une atmosphère artificiellement sombre.

_________________
Mais elle ne pouvait pourtant effacer ce que Crampas lui avait dit, et tout en prodiguant ses tendresses et en faisant mine de l'écouter avec intérêt, elle entendait sans cesse résonner ces mots : Un fantôme par calcul, un fantôme pour te maintenir dans la norme


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Mar 2019, 08:05 
Hors ligne
Expert

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 2814
Beaucoup écouté les 4 premiers. J'ai du à peine écouté une fois THe Drift et Tilt.
Découvert il y a quelques années grâce à un doc sur lui + Bronson de REfn où the Electrician est utilisé dans une séquence



Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Mar 2019, 17:50 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2018, 23:08
Messages: 3148
Sinon erreur de ma part, c'est Mort Schuman qui traduisait Brel sur ses premiers albums.

_________________
Mais elle ne pouvait pourtant effacer ce que Crampas lui avait dit, et tout en prodiguant ses tendresses et en faisant mine de l'écouter avec intérêt, elle entendait sans cesse résonner ces mots : Un fantôme par calcul, un fantôme pour te maintenir dans la norme


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. RIP Gil Scott-Heron

Professeur Chaos

3

925

05 Juin 2011, 23:16

Tonton Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un documentaire sur Philip Glass par Scott Hicks

Mr Chow

8

1580

06 Mai 2009, 12:11

Mr Chow Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web