Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Jan 2018, 14:14

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 13 Jan 2018, 11:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5816
De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…

Image

J'y suis allé sans grande conviction et en me disant que ça avait toutes les chances de se rater. Le début me conforta de plus dans cette idée, notamment parce que je supportais pas du tout le gamin, avec la dérangeante impression de me retrouver devant un nouvel épisode du Petit Nicolas plutôt que devant l'adaptation sérieuse d'un livre que j'ai adoré ou d'un biopic sur un homme hors du commun.

Il faut reconnaître néanmoins que l'arrivée de Pierre Niney (que je n'aime pas spécialement à la base) fait un bien fou à ce film et l'illumine totalement. C'est à ce moment-là que l'on sent vraiment l'histoire prendre forme devant nos yeux, alors que jusqu'ici ça me semblait davantage être une mise en image maladroite des textes de Gary récités en voix off. Le film prend vie, et j'ai eu beau savoir ce qui allait advenir de notre héros, je me suis laissé embarquer, à ma propre surprise.

Bien sûr Barbier ne raconte pas aussi bien ces liens troubles entre Gary et sa mère que Gary lui-même mais il ne fait pas non plus honte à l'oeuvre de Gary pour autant, et tout ce qui fait la force du roman est plutôt bien retranscrit je trouve: l'urgence d'exister aux yeux de sa mère, cette trajectoire totalement folle, l'inconscience absolue de l'écrivain etc. Tout ça apparaît de manière sensible à l'écran et c'était pas gagné, donc bravo.

4/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Jan 2018, 12:41 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 381
Marrant, c’esr vraiment un roman de grand-mère pour moi. La vie de Gary, je sais qu’elle fascine aussi, mais avec l’impression que c’est une fascination type Lady Di.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2018, 10:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2013, 20:10
Messages: 492
Il y a quand même de sérieuses différences entre la vie de Gary et celle de Lady Di. J'avais beaucoup aimé le livre, lu à l'adolescence, du coup, j'avoue avoir hâte de voir le film vu ce qu'en dit Mickey, surtout que 2017 a été un peu l'année des biopics ratés.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2018, 11:55 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18155
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Xavierovitch a écrit:
2017 a été un peu l'année des biopics ratés.

What...? T'as pas dû voir les bons.. (Neruda, Jackie, Barbara..)

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2018, 15:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Aoû 2013, 20:10
Messages: 492
Je pensais à Churchill, Dalida et au Redoutable. Mais il y a eu d'autres productions, le thème de "La promesse de l'aube" m'a directement fait penser à Churchill d'ou ma remarque (qui n'était pas juste du coup).

Il faut d'ailleurs que je rattrape Barbara.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2018, 15:46 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71037
Localisation: Fortress of Writing
Xavierovitch a écrit:
Il faut d'ailleurs que je rattrape Barbara.

C'est ce que disait son père aussi.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2018, 18:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8013
Je vais te signaler à Caroline de Haas.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2018, 20:49 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5816
N'empêche c'est assez fou le nombre de "films faits sur des personnages historiques récents" (pas vraiment des biopics pour la plupart, car ces films se limitent souvent à un moment précis de leur vie) en 2017, et il y'a eu effectivement quelques loupés. J'ai pas accroché à Jackie et ouais Churchill j'ai vraiment trouvé ça raté.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2018, 10:00 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 381
Xavierovitch a écrit:
Il y a quand même de sérieuses différences entre la vie de Gary et celle de Lady Di. J'avais beaucoup aimé le livre, lu à l'adolescence, du coup, j'avoue avoir hâte de voir le film vu ce qu'en dit Mickey, surtout que 2017 a été un peu l'année des biopics ratés.


Après un passage sur sa page wikipédia, je veux bien le reconnaître même si c'est surtout son titre de héros de la guerre qui impressionne. La carrière de diplomate, les livres, qu'on apprécie ou pas, la romance avec Jean Seberg, c'est déjà beaucoup moins hors du commun mais niveau Gala.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2018, 10:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1356
Vu "Chien Blanc" et l'intensité de l'engagement de Seberg auprès des Black Panthers, c'était quand même un petit peu plus complexe qu'une "romance"...(j'aimerais voir un jour le film de Fuller).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2018, 12:16 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 381
Eh bien je suis curieux de lire le livre maintenant, après avoir lu rapidement sur le sujet.
Je parlais aussi de mes représentations, un peu erronées, sur l'auteur.
Par contre, La Promesse de l'Aube, ça reste du roman de grand-mère pour moi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2018, 12:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1356
Ha c'est le genre de livre que les profs de troisième belges faisaient lire à leurs élèves, il y a presque 30 ans (ce qui ne veut pas dire qu'il soit simpliste, ni qu'il renie l'engagement de Seberg). Portrait de Brando assez incisif, Gary a bien vu l'apparition d'un certain lien entre radicalisme et charity business (dont sa femme a été d'ailleurs plutôt une victime).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Serpent (Eric Barbier, 2007)

Film Freak

6

497

19 Sep 2007, 01:16

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Carré 35 (Eric Caravaca - 2017)

Lohmann

5

260

13 Nov 2017, 10:54

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Problemos (Eric Judor - 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Bêtcépouhr Lahvi

29

2249

09 Oct 2017, 06:32

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Serpent aux mille coupures (Eric Valette - 2017)

Qui-Gon Jinn

0

381

10 Avr 2017, 22:06

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le sens de la fête (Olivier Nakache & Eric Toledano - 2017)

DPSR

7

986

22 Nov 2017, 11:25

Jerónimo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Une promesse (Patrice Leconte - 2014)

DPSR

3

315

17 Mar 2014, 17:06

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dans l'ombre de Mary - la promesse de Walt Disney (John Lee Hancock, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

20

891

16 Mar 2014, 09:56

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La frontière de l'aube (Philippe Garrel, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Think Bud Spencer

89

3963

01 Mar 2016, 21:21

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Demain dès l'aube (Denis Dercourt - 2009)

DPSR

2

415

17 Aoû 2009, 14:33

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Avant l'aube (Raphaël Jacoulot - 2011)

Z

5

454

17 Sep 2012, 11:57

Z Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web