Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 09 Juil 2020, 11:40

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 13 Fév 2007, 12:58 
Hors ligne
Successful superfucker
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2006, 21:20
Messages: 8712
Classieux film de fin d'étude à l'adolescence toute GVSantienne et à la photo soignée sur une cellule familiale bourgeoise qui vole en éclat après l'arrivée d'un neveu au torse glabre fraîchement remis du suicide du paternel... Avec tous les défauts du manque de moyens ( le personnage renfermé du fils est un peu à la ramasse, et c'est archi lent) mais avec des scènes qui restent tout en névroses et en élégance, comme le générique de fin et sa chanson Daniel Darcisante.

4/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2007, 13:04 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16751
Localisation: en cours...
ah tiens, j'étais persuadé d'avoir ouvert un fil, mais non...
bon, ben effectivement, j'en remet sune couche: très encourageant premier film, avec pas mal de très belles scènes. On est en-dessous d'un Montag, mais c'est un beau représentant de la "nouvelle vague" allemande.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2007, 14:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11649
Localisation: in the forest of the Iroquois
Huis clos très angoissant, super sensuel dans les scènes entre le type et la mère. Les personnages sont très travaillés et on a là une preuve en image qu'on peut faire une des scènes les plus angoissantes de l'année avec un chien qui nage dans une piscine.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2007, 14:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1412
Personnellement j'ai détesté. Sorte de sous-Théorème complètement raté, avec deux acteurs principaux ultra mauvais (l'éphèbe et la mère). Sorte de film d'études, avec tout ce que ça implique de scénario bien construit (chaque scène doit apporter quelque chose mais surtout sans le souligner), de mise en scène soignée (à base de longs plans fixes et d'un travail sur le son et le hors champ), de fond imbriquant névroses bourgeoises, art castrateur, sexualité ambiguë, lutte des classes, etc. Tout m'a semblé faux, fabriqué (de l'exemple le plus con : la table de ping pong, à la scène choc : la révélation sous la tente), comme si le réalisateur avait appris à mettre en scène avec des manuels de cinéma. Aucune fraîcheur dans l'invention d'un climat lourd, aucune réelle idée, une sorte de film-programme, de film carte de visite, tout ce que je déteste. Après, oui, c'est maîtrisé.

1/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2007, 17:38 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16751
Localisation: en cours...
ah d'ailleurs, gerry, as-tu vu montag?

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2007, 21:41 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1412
Zad a écrit:
ah d'ailleurs, gerry, as-tu vu montag?


Non, ni Requiem, ni rien en fait.

Sinon, je crois qu'il y a une erreur dans ta critique, là :
Pour exemple, cette courte scène montrant Paul avançant à pas de loup, caméra à ses basques, dans le couloir menant à la salle de bain. Le bruit de la douche annonce le voyeurisme à venir. La porte, d'ailleurs, est déjà entrouverte. Pourtant, l'attendue nudité d'Anna ne se dévoilera pas: Anna est bien là, douchette en main, mais c'est son énorme chien, aussi gros qu'un homme, qu'elle lave à grandes eaux.

Dans mon souvenir (déjà très vague), il ouvre la porte, et : oh! C'est son cousin qui lave le chien... Non?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Fév 2007, 21:43 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16751
Localisation: en cours...
lol, oui, effectivement, on vient de me faire la remarque sur le site des Cahiers il y a une heure! j'ai tout mélnagé dans ma tête, j'ai besoin de repos :wink:

du coup j'ai modifié rapidos, genre une rustine, ni vu ni connu

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2007, 10:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juil 2005, 13:53
Messages: 698
Localisation: Paris
Le problème avec les premiers films acclamés c'est qu'on a tendance à en attendre trop. Je comprends que ça puisse décevoir, par la suite.
Mais c'est tout de même un petit bijou de premier film, même si ce n'est pas non plus l'expérience inoubliable de cinéma (à cause du thème, classique, pas encore vu "Théorème", cela dit) et j'ai trouvé ça assez proche du ciné d'Ozon par exemple.

Reste que ça reste parfaitement maîtrisé, tout en subtilités et en nuances. Pour une fois, j'aime bien la critique de Télérama: ce qui est en jeu ici, c'est bel et bien la perte de l'innocence lors du passage au monde des adultes (bien plus qu'un film sur la cellule familiale hypocrite et ses non-dits).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Fév 2007, 22:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 20:24
Messages: 1412
Agent X a écrit:
Reste que ça reste parfaitement maîtrisé, tout en subtilités et en nuances. Pour une fois, j'aime bien la critique de Télérama: ce qui est en jeu ici, c'est bel et bien la perte de l'innocence lors du passage au monde des adultes (bien plus qu'un film sur la cellule familiale hypocrite et ses non-dits).


Bah, justement, passage de l'enfance à l'adolescence ou de l'adolescence au monde adulte, c'est un thème archi-eculé, typique du film de fin d'études. C'est comme ces films sur des gonzesses de 15 ans qui tombent amoureuses d'un petit branleur de 18 ans, qu'ont leur première règle et qui savent pas quoi faire... Moi, ça me gave. Mais je dis pas que c'est mauvais ou inutile, ce sont juste des thèmes que je trouvent d'une banalité affligeante.

Et puis bon, perte de l'innocence dans ce film? Elle est surtout avant le film.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 16 Fév 2007, 11:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juil 2005, 13:53
Messages: 698
Localisation: Paris
Gerry a écrit:
Et puis bon, perte de l'innocence dans ce film? Elle est surtout avant le film.

Non, pas vraiment, je trouve que cette perte d'innocence elle se matérialise dans le dernier plan sur le jeune, pas avant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2007, 00:35 
Un film trop fabriqué pour sonner vrai. La meilleure scène est donc la destruction de la table de ping-pong.

2/6


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mar 2007, 01:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 18:42
Messages: 2615
Je ne sais pas trop quoi penser de ce film.

Ca commence relativement mal, avec la confrontation famille un peu bourgeoise / ado rebelle à deux balles...
A force, les personnages se construisent, deviennent un peu plus intéressants, on prend plaisir à regarder ce qui se passe, et le film évite à peu près les fausses notes (même si la scène de la blessure, et de la mère qui s'occupe du tapis alors que l'autre est blessé, je trouve ça "trop" par exemple).

Bref, j'ai trouvé ça plutôt pas mal et plutôt agréable, mais tout en attendant avec une certaine impatience la fin du film.
En fait, non pas que le film ne m'intéressait pas mais c'était trop lent. Ca aurait pu faire un moyen métrage facile.

Par contre je crois que je n'ai rien capté à la fin
le gamin laisse le chien dans la piscine et va se coucher.
là il entend la mère qui semble accueillir le chien et je me dis que finalement il a réussi à sortir.
Et puis finalement non vu que le lendemain il est toujours dans la piscine...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mar 2007, 10:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juil 2005, 13:53
Messages: 698
Localisation: Paris
Zaphod a écrit:
Par contre je crois que je n'ai rien capté à la fin
le gamin laisse le chien dans la piscine et va se coucher.
là il entend la mère qui semble accueillir le chien et je me dis que finalement il a réussi à sortir.
Et puis finalement non vu que le lendemain il est toujours dans la piscine...


Je n'ai pas fait gaffe à la mère qui accueille le chien ? pour moi, on sait bien que le chien va y passer. Pas trop eu de doutes là dessus.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mar 2007, 18:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 18:42
Messages: 2615
ben oui on n'a pas de trop de doute c'est pour ça j'ai été étonné qu'une fois que le gars soit couché on entende la mère qui accueille le chien (enfin, c'est ce qui m'a semblé, j'ai peut-être révé ?)
C'est peut-être juste qu'elle le cherche... mais j'ai cru entendre des bruits de chien.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. This is love (Matthias Glasner - 2009)

DPSR

3

800

01 Juil 2011, 12:08

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Libre arbitre (Matthias Glasner - 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

DPSR

36

2038

10 Mai 2015, 23:49

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Matthias & Maxime (Xavier Dolan - 2019)

Qui-Gon Jinn

7

776

25 Mar 2020, 15:58

scienezma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sheitan (Kim Chapiron - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Noony

63

5935

04 Oct 2008, 13:26

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Get rich or die trying (Jim Sheridan - 2006)

juLILO

3

1198

22 Mar 2006, 20:42

Jaimebonlesflutes Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hostel (Eli Roth - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Blissfully

93

7494

09 Juin 2007, 09:58

JeeB Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. April Snow (Jin-Ho Hur, 2006)

Karloff

8

1099

24 Avr 2006, 08:09

Mufti Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Duelist (Lee Myung-Se - 2006)

Blissfully

6

946

22 Mai 2006, 12:42

Sim Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inside Man (Spike Lee - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Blissfully

25

2228

16 Déc 2008, 19:36

Allan Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Fog (Rupert Wainwright - 2006)

Blissfully

2

888

14 Avr 2006, 10:37

darkangel Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web