Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 05 Avr 2020, 08:02

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Paris cinéma
MessagePosté: 05 Juil 2005, 09:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Programme de ce soir

My Uncle
(Mon oncle)


Jacques Tati
1958, France - Italie



Monsieur Hulot, doux rêveur, mène une vie de bohème dans un quartier populaire de Saint-Maur. L’heureux hurluberlu rend parfois visite à sa soeur, mariée à un riche industriel, Monsieur Arpel. Le couple habite une villa aseptisée où tout est neuf, géométrique et automatique. La désinvolture de Monsieur Hulot fait désordre, mais séduit son neveu Gérard, âgé de 9 ans ; il trouve en lui la note de fantaisie qui manque à sa vie trop bien ordonnée. « Il n’y a pas de message dans mon film. Cependant, je peux dire que je suis frappé par l’indifférence du monde moderne. Que signifie la réussite, le confort, le progrès si personne ne connaît plus personne (…) ? », disait Jacques Tati. Le film est présenté dans une version restaurée aux couleurs flamboyantes, qui rend grâce également au grand orchestrateur burlesque sonore qu’était Jacques tati.


21h, Publiciscinémas (8ème), présenté par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff



La Moustache


Emmanuel Carrère
2005, France



Un beau jour, Marc se rase la moustache qu’il porte depuis des années. C’est un peu par jeu, un peu pour voir la tête de sa femme et de ses proches. Mais personne ne semble remarquer le changement : « C’est sûrement une blague », se dit Marc. Mais quand il perd patience, tous soutiennent qu’il n’a jamais eu de moustache et bientôt le traitent de fou. Une machine infernale se met alors en route dans la tête de Marc : est-il vraiment devenu fou, ou bien les autres se sont-ils ligués contre lui pour le faire basculer dans la folie ? Seraient-ce eux, les fous ? Emmanuel Carrère adapte son roman best-seller, un livre sur la perte des repères et l’absurdité, une simple moustache entraînant la remise en question d’un homme de quarante ans apparemment sain d’esprit. « C’est une expérience de déboussolage, de montagnes russes psychiques, qui doit donner à la fois du trouble et du plaisir. » (Emmanuel Carrère) Pour mieux figurer ce flirt de Marc avec la folie, la caméra d’Emmanuel Carrère épouse totalement le point de vue du protagoniste, magistralement interprété par Vincent Lindon, et nous entraîne aux confins du doute.

19h, Publiciscinémas (8ème), présenté par Emmanuel Carrère, Vincent Lindon, Emmanuelle Devos et Aurélien Ferenczi (Télérama)

Blood and Bones
(Chi to hone)

Yoichi Sai
2005, Japon



En 1923, le jeune paysan Kim Shunpei quitte son île natale du sud de la Corée pour s’installer à Osaka, au Japon. Une seule idée l’anime : faire fortune. Soixante ans plus tard, le jeune garçon est devenu un vieil ours solitaire, brutal et charismatique, qui n’inspire que la terreur à tous ceux qui le côtoient. Il a conquis pouvoir et richesse, bien au-delà de ses espérances, mais il hait le monde entier. Il se soûle, viole, bat ses enfants et sa femme, exploite ses employés. Un fils issu d’un de ses nombreux viols débarque un jour : il est le seul à oser le défier, mais le vieux loup semble invincible. Yoichi Sai, avec une systématisation et une pugnacité désarmantes, s’attache à enlever toute circonstance atténuante à ce personnage définitivement abject, cupide et inhumain. Ce portrait au vitriol dresse un constat pessimiste de la condition humaine. Filmée de manière brute, sans effets spéciaux ni bruitage avec pour seul bruit les sons sourds des poings qui s’écrasent, la violence atteint ici son paroxysme. Takeshi Kitano, au sommet de son art, est, dans Blood, and Bones transfiguré en bête vile et féroce.

21h15, Publiciscinémas (8ème)

La Porte du paradis
(Heaven’s Gate)


Michael Cimino
Version intégrale en copie neuve, 1980, Etats-Unis



En 1890, à la fin de la conquête de l’Ouest, des milliers d’émigrants venus d’Europe de l’Est se dirigent vers le nouvel état du Wyoming, dans l’espoir d’y trouver un emploi. Mais cette arrivée massive ne plaît guère aux gros éleveurs de bétail. L’un d’entre eux, Frank Canton, accuse les émigrants de décimer ses troupeaux et loue les services de mercenaires pour les éliminer. Mais James Averill, shérif de la région, s’interpose. À partir de ce fait historique, Michael Cimino signe un anti-western très politique, qui remet en cause le rêve américain, en dévoile la face cachée et la violence sur laquelle il s’est bâti. Une fresque grandiose au lyrisme bouleversant, dont chaque séquence est un véritable tableau, qui fut consacrée comme un chef-d’oeuvre maudit et présenté au public à l’époque dans une version amputée.

19h30, Le Georges-Méliès (Seine-Saint-Denis 93), présenté par Michael Cimino, Claude Miller, Michel Ciment et Stéphane Goudet



Paris CinéCampus : Jackie Chan, l'Asie à Hollywood


Quelle place pour le ciné kung-fu à l'heure de la mondialisation du genre ?
Avec Frédéric Ambroisine (réalisateur, critique), David Martinez (HK Vidéo), Nicolas Saada (réalisateur), Julien Sévéon (Mad Movies).
Modérateur : Charles Tesson
Mardi 5 juillet à 17h / Espace Paris Cinéma


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Juil 2005, 10:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11649
Localisation: in the forest of the Iroquois
Citation:
19h30, Le Georges-Méliès (Seine-Saint-Denis 93), présenté par Michael Cimino, Claude Miller, Michel Ciment et Stéphane Goudet


Ca peut pulser vilainement cette soirée!

C'est ou exactement le Georges Meliès?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Juil 2005, 10:09 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Noony a écrit:
Citation:
19h30, Le Georges-Méliès (Seine-Saint-Denis 93), présenté par Michael Cimino, Claude Miller, Michel Ciment et Stéphane Goudet


Ca peut pulser vilainement cette soirée!

C'est ou exactement le Georges Meliès?


Allociné me dit montreuil...c'est galère pour y aller. Hier Cimino était à l'UGC des HAlles avec Isabelle huppert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Juil 2005, 10:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:37
Messages: 892
Oui le Georges Méliès est un cinéma de Montreuil. Il est tenu par Stéphane Goudet, prof de ciné à Paris 1 et critique à Positif. C'est un petit cinéma assez dynamique, Goudet y organise souvent des avants-premières, des projos de films rares (Gerry y a été projeté à plusieurs reprises bien avant sa sortie), il participe à pas mal d'opération (comme Paris Cinéma, donc).
Par contre je n'y suis jamais allé parce que ce n'est pas vraiment à côté de chez moi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Juil 2005, 17:35 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20991
Une superbe manifestation complètement négligée c'est dommage...
Voir The Jacket, Caché, Bashing, dans des salles non pleines (et de beaucoup) ça fait assez bizarre.... sinon le Publicis est vraiment une très belle salle, méga confortable.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Paris au cinéma

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

rotary [Bot]

16

1501

18 Fév 2007, 02:13

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. conférences Paris Cinéma

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

21

1857

15 Juin 2006, 21:09

mannhunter Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cinéma du Québec à Paris

CamillaVelvet

3

582

21 Nov 2007, 09:07

CamillaVelvet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Information sur écoles de cinéma à Paris

guark

12

1102

02 Sep 2015, 21:39

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. PARIS STRIP FILM festival - cinéma underground

Agent X

3

1009

15 Mai 2006, 19:35

Mon Colonel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ciné club Paris cinéma américain années 80

silencio29

1

618

04 Mai 2015, 18:10

silencio29 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Raindance Paris! Cinéma indé, formations, master class & co

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

RaindanceParis

22

1388

06 Jan 2014, 12:26

RaindanceParis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 5ème « International AfterWork Cinéma et Cinéma d’animation»

CroqAnime

2

1028

01 Juil 2011, 13:17

CroqAnime Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Paris - Hollywood - Paris

Qui-Gon Jinn

6

1097

22 Déc 2014, 11:45

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rob Zombie a paris

karateced

14

830

22 Juin 2011, 12:49

Ihsahn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web