Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Nov 2018, 06:06

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Déc 2007, 21:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Sep 2007, 09:31
Messages: 1464
Localisation: Pourri, Finlande
Le film 3/6 absolu pour moi. Je ne peux pas dire que je trouve ça mauvais, mais ça ne me fait rien. Tout ce que je peux éventuellement trouver beau et réussi m'est passé complètement à côté.

Enfin, je crois parce que je l'a vu y'a une semaine et que je me rappelle plus rien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Déc 2007, 22:14 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
:cry:

2/6

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2007, 09:02 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
Zad a écrit:
:cry:

2/6


lol le mec qui n'a pas le temps. Message non Zadien par excellence. :lol:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2007, 13:06 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
télégraphique :

+ des idées formelles à la pelle
+ des acteurs énormes (moi j'adore ce que fait Blanchett, même si je comprends qu'elle puisse agacer)
+ l'ambition de ne pas faire un biopic classique
+ l'ambition réelle, en général, du film, et pas prétientieuse comme le dernier reygadas

- musique envahissante et juste "appliquée" (je trouve), un côté enchaînement de clips parfois
- le travail de montage est certes énorme, mais personnellement il me saoule, m'étouffe, me perd "gratuitement" (pas d emeilleur mot là tout de suite), me sort du film
- d'où extériorité complète, l'impression de regarder un bel objet et de n'être jamais impliqué émotionnellement nulle part
- des personnages, comment dire, "en creux", çàd qu'ils ne me concernent pas, jamais...
- des dialogues surécrits, sursignifiants
- disons, le cul entre la chaise du classicisme et l'expérimental, comme si les envies formelles de Haynes s'étaient assises sur le fond ;)




je me sauve.

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Déc 2007, 13:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2007, 12:27
Messages: 12962
Localisation: Actresses
Zad a écrit:
- d'où extériorité complète, l'impression de regarder un bel objet et de n'être jamais impliqué émotionnellement nulle part


C'est ça, mais je suis plus indulgent. Je suis pas trop d'accord pour la surécriture des dialogues par contre.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Déc 2007, 22:52 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:56
Messages: 8582
Localisation: Caché avec Charlie
Mon film sans note de l'année, ou alors de lui en donner une bonne, et voir vieillir la chose...

I'm not there est pour moi l'ovni de l'année (dans ce que j'ai vu), jamais biopic et en même temps en plein désir de parler d'un artiste, dans ses erreurs, ses contradictions, son parcours hors norme.

Il n'est pas là, Zimmerman, l'homme, et puisqu'on ne parle de lui qu'à travers des fantasmes, des bouts de lui, autant y aller avec des visages différents, des noms différents, des formes différentes, et puisqu'en même temps, on parle de lui, autant mélanger tout ça et essayer à travers ce bordel d'y voir Dylan, l'artiste et ses chansons.

Sacré bordel, c'est le cas de le dire. Et comme tout bordel, il y a des passages lumineux et d'autres plus obscurs, des moments où l'on se dit "mais oui, ok!!!" et d'autres "What the Fuck?". On aime certains instants, d'autres moins. Et tout ça, pour moi, si c'est incontestablement un tout, me fout dans la merde.

J'adore les passages Fellinien de Blanchett, les scènes d'amour de Gainsbourg (Fascinante Charlotte, la star du film) et Ledger, les regards de Gere et Franklyn, j'aime vraiment Whishaw, ses interventions face caméra, leur côté "raccrochons les wagons", le sens qu'elles donnent aux autres passages. J'aime le choix de ne pas faire compiler les airs connus de Dylan, de ne pas faire JukeBox à image, de tenter le truc glissant absolu (parce que nous ne connaissons pas Dylan, et d'ailleurs c'est peut-être ça, le vrai fond de l'histoire, personne ne le connait, un peu comme la phrase de Blanchett quand elle sort de la voiture énervé...)

Bon, j'aime pas du tout Bale, son jeu, la forme de ses passages qui décrochent du reste (d'ailleurs, le fait qu'il soit le plus absent du film, largement, ne me surprend pas trop, on sent la difficulté du raccord).

J'aime 5000 choses, et il y en a 5000 qui m'échappent, me laissent perplexe, cassent l'esprit.

Pas de note, une envie de lui redonner une chance, un autre jour. Un film très intéressant, au demeurant, de partout.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Déc 2007, 15:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2007, 08:23
Messages: 901
J'avoue être assez imperméable au talent d'actrice de Charlotte Gainsbourg... Je sais pas si c'est le cendrier coincé dans la machoire inférieure, son incapacité à varier les expressions ou le fait qu'une cinquantaine d'actrices françaises feraient le boulot tout aussi bien. Ca doit pas être simple de se demander, toute sa carrière durant, si on aurait eu les mêmes rôles en s'appelant Charlotte Trouduc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Déc 2007, 21:12 
Hors ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24860
Localisation: Paris
N'exagérons rien non plus!

Splendide dans JANE EYRE! (le mec qui est le seul à aimer le film)

Sinon pour le cendrier je suis d'accord.

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Déc 2007, 00:25 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23703
Localisation: Arkham Asylum
boultan a écrit:
Ca doit pas être simple de se demander, toute sa carrière durant, si on aurait eu les mêmes rôles en s'appelant Charlotte Trouduc.


Avec un nom pareil, à mon avis, on t'en donne pas beaucoup des rôles...

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Déc 2007, 18:21 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18553
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
J'ai pas du tout aimé et je rejoins Bliss, Noony et Hal5. Ca m'est complètement passé au-dessus de la tête. Un ennui pareil c'est pas permis avec un sujet pareil et des idées pareilles. Comme ratage, c'est assez effrayant.

1/6 pour la BO, forcément à tomber.

Oui, trop la flemme d'écrire.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Avr 2008, 07:18 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14376
Localisation: The Far Side of the World
6 mois après tout le monde, je découvre ce film que j'avais très envie de voir. Et j'ai carrément aimé... Je rejoins totalement Qui-Gon sur le côté brillant/irritant, mais j'ai le sentiment d'avoir trouvé exactement le film que j'étais venu chercher: une oeuvre qui joue son p'tit malin mais sans trop se la péter...

J'adore la non linéarité, le mélange des genres et des époques qui s'effectue de façon fluide (énorme travail de montage sur tout le film) et puis surtout l'aspect un peu glacé du film, l'impression qu'on est sans cesse en première page de Life Magasine (il aurait pas été photographe Todd Haynes avant?). J'adore la scène cartoonesque de l'apparition des Beatles, l'incarnation de Cate Blanchett.

Le film a en effet 10 à 15 minutes en trop et la fin fait vraiment étirée, étendue, mais globalement c'est un des genre de cinéma dans lequel je me retrouve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Déc 2008, 18:13 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14089
Localisation: Lille
Je savais que j'allais aimer le film, il me tardait vraiment de le voir après l'avoir loupé au ciné. C'est donc fait grâce à canal.
Bon déjà je suis un ENORME fan de Dylan. Je connais toute sa discographie, j'ai lu sa bio, vu des vidéos, lis des articles, vu des documentaires, etc...
Et je retrouve tout ça dans le film. Des références, des clins d'oeil, des situations, des personnages. Des chansons surtout, Haynes a vraiment tout compris à leur sens, leur contexte d'écriture, c'est tout bon. Les séquences-clips de Ballad of a Thin Man et I Want You (2 chansons que j'adore) sont magiques.

La réalisation est exceptionnelle. Des idées de partout, plusieurs styles, ça pétille à l'écran, c'est formidable.

Le gros morceau, ce sont bien sûr les acteurs. Je vais décrire dans l'ordre "chronologique".
-Marcus Carl Franklin : le Dylan enfant, vagabond, celui qui n'aime pas rester en place. Dans sa jeunesse, il s'ennuyait énormément dans sa petite ville bourgeoise, d'où l'envie de voyager et de poésie. Le gamin est assez incroyable, une sacré tchatche. Le moment ou il chante avec Richie Heavens (excusez du peu !) est génial. Et cette scène ou il rencontre le Woody mourrant, Bob Dylan est noir, Woody Guthrie est blanc, les couleurs sont inversées mais c'est ce qui s'est passé.
-Ben Whishaw : Le Dylan étudiant en littérature, fan de Rimbaud et de Dylan Thomas, grande gueule, intelligent, sarcastique. J'aime beaucoup ses scènes et ses paroles.
- Christian Bale : la chanteur de protest songs du début des 60's. L'imitation de la voix et de l'attitude est assez incroyable. C'est vraiment lui. Puis on passe à la période 80's chrétienne. La encore une performance très émouvante, et une très belle chanson.
- Cate Blanchett : Peut être ma préférée, le Dylan de 65-66, le rock'n'roll sous amphets. Blanchett est énorme, la voix, le regard, la démarche, c'est incroyable. La fameuse interview ou dylan répond de façon totalement étrange aux journalistes, c'est exactement ça. Les réactions des fans "hardcore" par rapport à la pop, c'est ça. Elle hérite aussi de superbes dialogues, notamment avec le journaliste télé ou elle se confie, c'est très fort. Et puis en ultime clin d'oeil Allen Ginsberg, les Beatles et Nico.
-Heath Ledger : la rock star fatiguée de la fin 60's/début 70's. Ledger est vraiment une grosse perte, Il dégage une aura incroyable, sa voix grave, son physique carré, mais sa sensibilité à fleur de peau, sa fragilité. Son histoire avec Charlotte Gainsbourg est belle.
-Richard Gere : Le Dylan vieux, celui qui s'est détaché du monde, de sa vie. Très belles séquences encore, pleines de surréalisme et de poésie. Gere est touchant.

Bref milles choses dans ce film, mille idées, milles formes pour les dires. Je veux le revoir encore et encore.
6++/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Jan 2009, 13:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Sep 2008, 19:33
Messages: 1381
On sait tous qu'il a bouffé un space cake !!

_________________
Vous ajoutez à ça, le bruit et l'odeur...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Jan 2009, 13:46 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14089
Localisation: Lille
Dark Mireille a écrit:
On sait tous qu'il a bouffé un space cake !!


Ouais, peut être que mon avis est biaisé, une 2e vision confirmera ou pas. :D

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Jan 2009, 13:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Sep 2008, 19:33
Messages: 1381
spongeyoda a écrit:
Dark Mireille a écrit:
On sait tous qu'il a bouffé un space cake !!


Ouais, peut être que mon avis est biaisé, une 2e vision confirmera ou pas. :D


Si tu passes de 6++ à 3 c'est que c'était du bon matos !!
T'es gagnant dans tous les cas !

_________________
Vous ajoutez à ça, le bruit et l'odeur...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Safe (Todd Haynes - 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Jericho Cane

23

1531

05 Oct 2018, 13:54

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Wonderstruck (Todd Haynes - 2017)

Qui-Gon Jinn

12

956

27 Nov 2017, 00:41

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Carol (Todd Haynes, 2015)

Film Freak

4

902

19 Fév 2016, 17:48

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Little Children (Todd Field - 2007)

Blissfully

13

1185

09 Déc 2007, 00:38

Janet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Another Gay Movie (Todd Stephens - 2007)

Blissfully

0

406

31 Mai 2007, 00:03

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sweeney Todd (Tim Burton, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Janet

111

6534

31 Aoû 2017, 07:27

elmergantry Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Old school (2003 - Todd Phillips)

Zad

11

843

29 Déc 2008, 08:36

Noony Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Very Bad Trip (Todd Phillips, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Film Freak

101

5161

17 Oct 2010, 19:18

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Very Bad Trip 2 (Todd Phillips, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

47

2713

05 Juin 2011, 09:04

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Very Bad Trip 3 (Todd Phillips, 2013)

Film Freak

3

904

09 Déc 2013, 15:51

Kost Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web