Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Oct 2018, 22:30

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 26 Juin 2017, 20:54 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20776
La vengeance par la littérature. Très belle idée de Tom Ford avec une actrice géniale - Amy Adams -, une belle ambiance crasseuse, surtout dans la première partie dans ce Texas poussiéreux et dégueulasse. Dommage que la partie New York soit plus faible, avec cet acteur incroyablement fade d'Arnie Hammer qui gâche toutes les scènes de couple - on n'y croit pas une seule seconde à son personnage. Reste quelque chose de follement cinématographique dans tout ça, le sentiment de Tom Ford s'abandonne totalement dans son sujet, quitte à en faire beaucoup beaucoup trop. Et le visage d'Amy Adams donc, formidable actrice, qui parvient in fine à donner un sacré vertige émotionnel à son personnage de glaçon dépressif.

4/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Nov 2017, 17:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1818
"A Single Man" m'avait énormément plu en son temps, mais j'ai trouvé ce film extrêmement déplaisant, racoleur moralement, et formellement plat. Des très bons acteurs pour jouer des rôles basés sur la maximalisation violente d'affect banals et simples, façon Derrick ou Barnaby. Du caviar pour les cochons.
Est-il besoin de massacrer sur un mode glauque lêché deux femmes, sortir tout ce discours "law and order" sans aucun point de vue (une idéologie se dilue dans la représentation qui en conserve la lettre, détruit le contenu et en maximalise les effets, le scepticisme est en fait son principe d'accomplissement politique, le mec semble avoir découvert cela hier), de faire ce remake de Deliverance par Luc Besson pour raconter une banale histoire de divorce entre intellos en crise, du niveau de "the Squid and the Whale" (avec un peu 'Safe' de Todd Haynes)?
Le dispositif narratif installe un tunnel dans lequel le personnage d'Amy Adams est plongé dès le début, sans évoluer ensuite. Elle n'a rien à jouer, juste à tirer la tronche (à part dans les assez jolis flash-back sur le début de la relation avec Jake Gyllenghal : où on sent le truc qui va se planter dès le début malgré une bonne volonté, on sent un peu de plaisir du jeu, mais ils sont surécrits - toutefois moins concon que le reste). De plus le personnage est condamné dès le début, et rendu foncièrement antipathique, au moyen de symboles lourdingues (le papier de l'emballage qui fait saigner, le tableau "Revenge" dont elle ne souvient plus qu'elle est l'acheteuse, la Pontiac GTO des tueurs qui est devant la magasin où Gyllenhal se prend la rupture dans la figure). Au moins dans the Squid and the Whale le personnage de Jeff Bridge, chargé, était néanmoins douloureusement et inexplicablement proche du spectateur, la reconnaissance était beaucoup plus complexe que la simple question-réponse de jeu télévisé "que feriez-vous à sa place" que l'on trouve ici, étalée sur deux plombes alors que tout est épuisé après 3 minutes.
Le mec confond déconstruction et projection, une clé avec un panneau indicateur, Jacques Tourneur et Fort Boyard, "Macadam à Deux Voies"* et Choupette. Et surtout il se regarde filmer en permanence.
Il y a une articulation avec "a Single Man" qui aurait pû être intéressante : l'amant fait preuve de la même monstruosité aussi bien en mourrant qu'en se vengeant, mais c'est filmé à la truelle, avec une forme ultra snobissime (c'est même plus le baroque pompier, courageusement assumé, auquel on trouverait un certain charme ) et un esprit de sérieux effroyablement mortifère, comparé à U-Turn de Stone ou même Blue Velvet qui recélaient bien plus d'humour et de mystère.
A la limite, après les scandales récents, ce qui rend le film intéressant, c'est que son scénario est la métaphore involontaire de ses conditions de production, avec ces deux femmes condamnées dès le début, mais contraintes d'effectuer une représentation écrite d'avance avant d'être écrasées. Mais beurk. Des meurtres à tiroir, neurasthéniquement parfaits et virtuels, j'en vois assez les dimanches soir avec Vera sur la 3, qui au moins ne se ment pas sur l'aspect chiant, répétitif, et déjà vu de ce qu'on lui fait jouer.
Le saut de foi requis de la part du specateur supposerait que le roman écrit soit génial, mais il est en fait ultra con, tenant uniquement sur la condescendance du citadin pour le redneck (sans les femmes, Gyllenhal peut jouer à en être un et en même temps prétendre avoir un intérêt moral, qui le devance, et l'excuse :la vision du monde redneck à la Trump investie de la même manière qu'une identitié sexuelle).

Et la forme est horrible, image bleutée ou jaûnatre qui nous replonge au début des années 2000, musiquette penderickienne omniprésente, pompeuse et répéttive, qui ne s'arrête que sur les rebondissements, machant le travail du spectateur. Les Visiteurs II (ceux de Kazan, pas de Poiré quoi que...).


*Rayon fétichisme : au niveau de caisses, c'est la Pontiac GTO de Madacam à Deux Voies qui affronte la Mercedes W116 de Blue Velvet, avec un peu de Vanishing Point aussi, dans la scène du dépassement du cabriolet qui parvient à s'échapper, et d'ailleurs ne fait rien pour les autres laissés derrière, mais bon même là Tarantino est passé avant (et pour le coup avec un propos plus féministe).


Dernière édition par Gontrand le 21 Nov 2017, 00:08, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Nov 2017, 20:30 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 628
C'est pas Jeff Bridges dans le Baumbach, le film aurait sans doute été meilleur sinon.
Sinon, c'est mauvais oui, comme je le disais à l'époque, j'aime que quelques bouts de scènes sur les socialites de la, c'est là qu'il aurait fallu creuser.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Nov 2017, 23:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1818
Il n'était pas mauvais Jeff Daniels (autant pour moi). Par contre Laura Linney est dans les deux films mais je ne l'ai pas reconnue ici. C'est la "bonne copine" du début ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A single man (Tom Ford - 2009)

DPSR

9

1240

23 Déc 2010, 23:08

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Seven Women (John Ford - 1966)

Tom

10

1091

12 Juil 2011, 16:58

Delmore Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Up the River (John Ford, 1930)

Cantal

1

446

05 Jan 2015, 11:31

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Je n'ai pas tué Lincoln (John Ford - 1936)

Castorp

2

367

24 Fév 2016, 07:11

Castorp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Grapes of Wrath (John Ford - 1940)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Zad

36

2900

04 Aoû 2010, 12:24

oncletom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Chevauchée fantastique (John Ford - 1939)

SwingKid

2

908

06 Nov 2017, 11:12

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Parrain (Francis Ford Coppola - 1972)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Blissfully

63

4894

09 Jan 2012, 08:55

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cheyenne Autumn (John Ford - 1964)

Zad

1

755

21 Aoû 2006, 21:27

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Marie Stuart (John Ford - 1936)

Blissfully

0

707

23 Oct 2006, 01:30

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Sur la piste des Mohawks (John Ford, 1939)

Jericho Cane

3

534

28 Aoû 2007, 17:20

Mister Zob Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web