Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Avr 2018, 15:00

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 12:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2013, 15:21
Messages: 1688
Localisation: Entertainment 720
Image



Les Amants de la nuit (1948)

Les Ruelles du malheur (1949)

Secret de femme (1949)

Roseanna McCoy (1949)

Le Violent (1950)
très bon souvenir
5,5/6

Born to be Bad (1950)

Les Diables de Guadalcanal (1951)

Racket (1951)

La Maison dans l'ombre (1951)

Le Paradis des mauvais garçons (1952)

Les Indomptables (1952)

Androclès et le Lion (1952)

Johnny Guitar (1954)
excellent western (à revoir)
5/6

À l'ombre des potences (1955)

La Fureur de vivre (1955)
bon teen movie mais je ne suis pas très fan de James Dean
4/6

L'Ardente gitane (1956)

Derrière le miroir (1956)

Jesse James, le brigand bien-aimé (1957)

Amère Victoire (1957)

La Forêt interdite (1958)

Traquenard (1958)
3/6

Les Dents du diable (1960)

Le Roi des rois (1961)

Les 55 jours de Pékin (1963)

We Can't Go Home Again (1973)

Wet Dreams (1974, segment "The Janitor")

Marco (1978, court métrage)

Nick's Movie (1980, documentaire co-réalisé avec Wenders)

_________________
Image


Dernière édition par Walt le 30 Jan 2015, 23:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 12:24 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2014, 23:11
Messages: 409
Uniquement vu
We can't go home again et un excellent souvenir, j'ai vraiment beaucoup aimé 5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 14:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1552
Les Amants de la nuit 5/6
Le Violent (1950) 5/6
Johnny Guitar (1954) 5/6
La Fureur de vivre (1955) à revoir
Derrière le miroir (1956) Me souviens plus mais j'ai aimé
Jesse James, le brigand bien-aimé (1957) 5/6
Traquenard (1958) 4/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 15:16 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6220
Johnny Guitar 6/6
La Fureur de vivre 5/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 15:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8066
A part La maison dans l'ombre, sublime film RKO qui est devenu l'un de mes films préférés je crois, je n'ai jamais trop accroché à ce cinéaste, mais il faut que j'y revienne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 15:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5854
J'ai seulement vu Johnny Guitar ainsi que La fureur de vivre, et aucun de ces films ne m'a marqué (3-4/6 environ aux deux). Du coup je n'ai pas cherché plus loin, mais j'y reviendrai peut être un jour.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Jan 2015, 17:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Aoû 2014, 10:45
Messages: 818
Localisation: Une ville de merde
Traquenard reste mon préféré. Après, je crois que j'en ai vu que deux autres, La fureur de vivre que je trouve quand même très beau et Les amants de la nuit dont je n'ai plus aucun souvenir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 28 Jan 2015, 10:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3217
1. The Savage Innocents
2. The Lusty Men
3. In a Lonely Place
4. They Live by Night
5. Bigger Than Life
6. On Dangerous Ground
7. Party Girl
8. Wind Across the Everglades
9. Johnny Guitar (mais faut que je le revoie)
10. Rebel Without a Cause (mais faut que je le revoie)
11. 55 Days at Peking (loin derrière)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 30 Jan 2015, 14:52 
En ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23077
Localisation: Arkham Asylum
Sentiment de rendez-vous manqué avec ce cinéaste. Il faudrait que je retente.

Les Amants de la nuit (1948)
5/6

Le Violent (1950)
4/6 Je crois que je m'étais endormi malgré de bons trucs...

Johnny Guitar (1954)
Aucun souvenir. Je suis totalement passé à côté. à revoir.

La Fureur de vivre (1955)
3/6 James Dean, tout ça, moi ça me Zzzzzz...

Derrière le miroir (1956)
5/6 Celui que j'ai préféré, un film bien tordu.

_________________
Minecraft mon amour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Aoû 2017, 18:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1063
Découvert quelques uns cette année

Les Amants de la nuit (1948) Sur le coup j'avais trouvé ça trop marqué série B, manquant d'ampleur. Mais avec le temps le film a fait son petit bonhomme de chemin, je le reverrais probablement avec plaisir. 4/6 pour la première impression et lui laisser une marge de progression

Les Indomptables (1952) Celui qui m'a fait la meilleure impression, et malgré une première demie heure qui était loin de m'avoir convaincu. Les séances de rodéo sont parfaitement filmés et la tension dramatique entre les 3 personnages principaux monte progressivement, débouchant sur une dernière partie de très haut niveau. Ray arrive même à me faire apprécier Mitchum et Kennedy, deux acteurs que j'aime en général peu. 4.5/6

Johnny Guitar (1954) Propre mais ça ne me touche absolument pas 4/6

La Fureur de vivre (1955) 4/6

Traquenard (1958) Aucun souvenir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Nicholas Ray
MessagePosté: 27 Aoû 2017, 21:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Jan 2014, 16:24
Messages: 1473
Les Amants de la nuit (1948)

Bon souvenir : 5.5/6. J'admire le premier plan filmé à la grue, plus impresionnant que celui de la Soif du Mal. J'aime aussi l'ambiance noctune du film, les moments de bonhueur du petit couple à la guinguette.

Le Violent (1950)

4/6
Peu de souvenir, hormis l'abattage de Gloria Grahame


Amère Victoire (1957)

4.5/6
Film malade, hyper freudien, proche de "Reflet dans un Oeil d'Or" dans sa thématique (l'aspect gay refoulé comme déconstruction interne du nationalisme de l'armée, mais finalement et accidentelement toute aussi efficace que celui-ci pour instaurer une violence finalisée, et donc sanctionné par l'armée, quand il se croit toujours une honte) mais attachant

Toujours des histoires de personnes dominées, mais qui parviennent à instaurer la solitude qu'elles désirent autour d'eux (le suicide est l'expression involontaire d'un ordre intime plus fort que l'ordre social). Plus leur désir triomphe, plus elles le subissent, mais leur chute est plus un projet qu'une punition (c'est finalement un cinéaste plus macmahonien-nietzschéen que Fuller, chez qui c'est au contraire la leçon morale qui est subie tandis que les faits et gestes des personnages sont voulus et contrôlés)...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web