Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 19 Juin 2018, 19:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 09 Juin 2007, 21:13 
[Info modo : post en réponse à un premier message effacé]


Bon, tu me revends le coffret DVD à moitié prix ?

6/6


Haut
  
 
MessagePosté: 09 Juin 2007, 21:21 
hal5 a écrit:
Là je regarde El Topo, et franchement, c'est pas vraiment parti pour me plaire là je sens :?

Ne te force pas, hein... J'ai moi-même eu un peu de mal avec "El Topo" alors que je suradore "Holy Mountain".


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Juin 2007, 10:38 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16838
Localisation: en cours...
en même temps, si tu le mates tout en étant sur le forum...

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Juin 2007, 17:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2007, 22:02
Messages: 5744
Localisation: Prout !
la scène d'intro de ce film est géniale, visuellement et au niveau sonore, ça claque

_________________
On a frôlé la fissure anale...

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Juin 2007, 13:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8082
Vu ça sur grand ecran ce matin ça met en appetit :shock: Impressionnant vraiment, le genre de film de dingue sans doute plus faisable aujourd'hui... Il questionne aussi bien sur le plan esthétique, mystique que politique tout en étant bourré d'humour.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Fév 2008, 12:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Fév 2008, 23:36
Messages: 532
Je voulais quand même passé sur ce film.

Mettre 0/6 ça me semble proche de la mauvaise foi. Que l'on accroche pas à ce genre de film je peux comprendre, mais on ne peut pas nier le talent de mise en scène de Jodo, et une esthétique ultra stylisé. Après on aime ou pas, ok.

Pour moi ce film est un chef d'oeuvre unique comme on en fait plus.
6/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Fév 2008, 13:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18332
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Jodo voulait changer la vie des gens en faisant ce film et il aura réussi avec au moins un spectateur : moi. Tout ce que j'aime dans le cinéma est là. Un engagement absolument total, un réalisateur qui fait un film autant avec sa tête, ses couilles, et son âme (il ne fait aucune différence d'ailleurs). Et visuellement ça claque à absolument chaque minute.

6/6 (mais pour moi c'est largement plus 8) )

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Fév 2008, 21:53 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17752
Localisation: Paris
Le manque de temps... J'ai acheté le coffret le jour de sa sortie, il est encore sous célophane sur mon étagère...

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 00:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
4/6

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 00:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
The Scythe-Meister a écrit:
4/6


Ca, c'est du discours, lol... Moi, par contre, je sais pas du tout quoi écrire là dessus. Ca se précise, par rapport à ma première vision, mais l'ambigüité est toujours là, pour moi...

Pour l'instant, je mets 4,5/6 (alors qu'a ma première vision, j'aurais plutôt mis entre une fourchette très large de 3,5 et 6)

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 01:41 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 13850
Localisation: Lille
Hop, on était pas mal à regarder arte ce soir lol.
Le 2e Jodo que je vois après El Topo.
Le film était à la hauteur de mes espérances, complétement barge et métaphysique. Il y a des choses complétement géniales que j'ai adoré, du psychédélisme mystiquo-hallucinatoire complétement bluffant (lol la phrase qui veut rien dire... bon il est 2h40, j'suis fatigué).
Comme Karl, je trouve quand même certaines scènes et idées trop évoquatrices, trop évidentes. Comme cette fin qui tombe un peu à plat, trop didactique, avec cette espèce de morale poétique sur l'art. Une fin ouverte, complétement loufoque, aurait été beaucoup plus forte je pense.
Mais j'ai trouvé ce flim complétement génial.
Un bon gros 5/6

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 10:00 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12987
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Comme si le cauchemar des Fraises sauvages durait tout un film mais en version 70's et psychédélique. Ca a énormément de gueule évidemment mais je ne sais plus à quelle statue-allégorie mon implication s'est transformée en attention polie, jusque la fin en pirouette cacahuète.

3/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 10:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Blissfully a écrit:
Ca a énormément de gueule évidemment mais je ne sais plus à quelle statue-allégorie mon implication s'est transformée en attention polie, jusque la fin en pirouette cacahuète.

3/6


C'est marrant, dans les trucs faciles, je ne pensais pas à cette fin,personnellement,. C'est vrai qu'elle peut paraître la pirouette la plus facile qui soit... (je n'en dis pas plus).
Mais cette pirouette apparemment facile prend un sens tout à fait singulier qui fait plus qu'être justifiée par le film. Elle est la continuation logique de l'invitation à se débarrasser des illusions. (En ce sens, ce n'est pas de par la facilité, mais de la teneur de l'invitation que j'aurais plus de réticences...)
Alors,devant cette illusion qu'était le film, les personnages ne vont pas dans la réalité qu'est le tournage, réalisant où est leur nouvelle réalité, mais sortent du champ, parce que le tournage lui-même faisait partie de l'irréel. En fait, le spectateur est encore maintenu dans la réalité de départ...
C'est pour ça que selon moi, on ne peut prendre cette pirouette pour une facilité parce que prenant un sens nouveau par rapports aux autres utilisations du même procédé, ce n'et finalement plus la pirouette facile qui est à l'oeuvre.

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 10:57 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12987
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Karl le mort-vivant a écrit:
Mais cette pirouette apparemment facile prend un sens tout à fait singulier qui fait plus qu'être justifiée par le film. Elle est la continuation logique de l'invitation à se débarrasser des illusions. (En ce sens, ce n'est pas de par la facilité, mais de la teneur de l'invitation que j'aurais plus de réticences...)
Alors,devant cette illusion qu'était le film, les personnages ne vont pas dans la réalité qu'est le tournage, réalisant où est leur nouvelle réalité, mais sortent du champ, parce que le tournage lui-même faisait partie de l'irréel. En fait, le spectateur est encore maintenu dans la réalité de départ...
C'est pour ça que selon moi, on ne peut prendre cette pirouette pour une facilité parce que prenant un sens nouveau par rapports aux autres utilisations du même procédé, ce n'et finalement plus la pirouette facile qui est à l'oeuvre.


Mais le pire c'est que je suis tout à fait d'accord sur tout ça (alors que j'avais peur d'être plus largué, en fait, après l'intro) mais je m'attendais simplement pas à ce que le sécateur vienne me couper l'herbe sous le pied à ce moment-là.

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Avr 2008, 11:28 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3217
Je suis plutôt d'accord avec Karl. Pendant ma découverte du film, autant je passais un bon moment devant ce délire formel, autant je trouvais pas ça extraordinaire. Et puis la fin est arrivée et là j'ai vraiment trouvé ça très bon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. El Topo (Alejandro Jodorowsky, 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Cosmo

31

1887

02 Fév 2016, 10:12

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Poesia sin fin (Alejandro Jodorowsky, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Art Core

22

815

07 Oct 2016, 21:42

Kost Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Couvent de la bête sacrée (Norifumi Suzuki - 1974)

Blissfully

5

432

19 Jan 2008, 01:46

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Montagne ensorcelée (Andy Fickman, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

16

606

08 Sep 2009, 10:59

the black addiction Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Jodorowsky's dune (Frank Pavich - 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

17

923

01 Mai 2018, 17:42

Slacker Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gabriel et la montagne (Felipe Barbosa, 2017)

Art Core

6

456

06 Sep 2017, 15:08

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zu, les guerriers de la montagne magique (Tsui Hark, 1983)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Mickey Willis

29

780

26 Mar 2015, 17:52

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Bataille de la Montagne du Tigre (Tsui Hark, 2015)

Film Freak

4

812

03 Juil 2015, 09:36

Bêtcépouhr Lahvi Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Agora (Alejandro Amenabar - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

DPSR

16

1253

14 Déc 2010, 00:07

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Régression (Alejandro Amenábar, 2015)

Film Freak

12

607

27 Mar 2016, 23:08

Film Freak Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web