Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Oct 2018, 00:50

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 254 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 17 Mar 2018, 18:12 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14048
Localisation: Lille
Je suis en train de lire La Horde en ce moment aussi. Un peu long au démarrage mais là je suis à fond. Je lis pas trop vos avis histoire de pas me faire spoiler, j'y reviendrai quand je l'aurai fini.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2018, 18:48 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Ubik - Philip K. Dick

Ca faisait longtemps que je devais découvrir un des auteurs majeurs de la SF et je n'ai pas été déçu. Ubik se lit à toute vitesse, un des seuls livres que j'ai envisagé lire d'une seule traite avant de le faire sur quatre jours.

C'est fou comme K. Dick arrive à reconfigurer en permanence l'intrigue et les scènes. Le style est d'une limpidité incroyable, tout en comportant de nombreuses phrases vides de substance. Plusieurs fois on se dit "mais à quoi sert ce paragraphe?" et on a l'impression que tout le récit pourrait être accessoire: mais il est justement là pour tisser le vide.

Je n'ai pas été passionné par l'aspect "monde d'hier" mais cette économie de moyens illustre à merveille la régression temporelle à l'oeuvre. J'ai hâte de découvrir d'autres K. Dick car celui-ci a été une vraie dégustation.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2018, 19:23 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5184
Ubik esr surtout intéressant à lire après avoir lu plusieurs bouquins de Dick en fait, parce que c'est vraiment son bouquin somme.

Je ne sais pas lequel t'as prévu de lire après, mais je te conseille fortement ses nouvelles qui sont assez dingues et permettent de voir l'évolution de son univers.

En romans, celui que je préfère est Le Dieu Venu du Centaure. Je le trouve puissant et son propos sur l'humanité est d'une profondeur très peu égalée en S-F (Sauf peut être dans Les Sirènes de Titan de Vonnegut)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2018, 19:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Oui même si le thème religieux visiblement assez présent dans ce livre-là me retient un peu... J'ai appris que "Blade Runner" (ou son vrai titre) était très différent du film, du coup c'est probablement celui-ci mon prochain. Et les nouvelles, oui ça me botte bien. La SF est le genre le plus propice à ce format.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2018, 20:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7654
Baptiste a écrit:
J'ai appris que "Blade Runner" (ou son vrai titre) était très différent du film, du coup c'est probablement celui-ci mon prochain.


Un de mes préférés. Mais ne t'attends pas à retrouver l'équilibre et la limpidité narrative d'Ubik. Pour tout dire j'ai souvent couru après mais je ne l'aie jamais retrouvée ailleurs. Je trouve que ses autres livres pèchent trop d'un point de vue purement littéraire, ça ressemble trop souvent à un ensemble de concepts peu reliés. Il y a ça dans Ubik aussi, parfois on se dit "tiens il vient d'avoir une nouvelle idée et l'a casée ici", mais c'est tellement puissant et inspiré que ça transcende le tout pour en faire un livre uniquement. Dans ses autres livres, l'alchimie prend moins, ça patine souvent. Il a écrit peu de romans aboutis en fait... Je me souviens de certaines grosses déceptions, comme "Le maître du haut chateau", concept génial mais exécution plate.
Pas lu "Le dieu venu du centaure" mais j'ai de bons souvenirs, même si vagues, de "Coulez mes larmes dit le policier". Pas trop aimé "Substance mort" (A scanner darkly) mais j'étais beaucoup trop jeune. Tenté et abandonné un de ses derniers livres délirants (Siva)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mar 2018, 20:21 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5184
Ouais, ses derniers sont à la limite de l'illisible.

Essaie Le Dieu Venu du Centaure, Marlo. Je pensais récemment à le relire. Le trip religieux n'est pas dérangeant du tout, c'est pas Timothy Archer, quoi.

Ce que tu dis est assez vrai, mais c'est pour ça justement que je parlais de ses nouvelles qui sont du coup plus adaptées à son écriture toute en concept.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mar 2018, 11:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1666
Faut lire Glissement de temps sur Mars dans les œuvres antérieures


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mar 2018, 11:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2013, 08:44
Messages: 650
De Dick, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (Blade Runner) m'a bien gonflé. J'ai trouvé ça à la fois mal écrit et sans intérêt, peut-être à cause d'attentes trop élevées, et d'un film qui est bien plus riche pour une fois. Mais je suis surpris qu'on puisse aimer, qui m'explique ?

Ubik en revanche, ça se lit tout seul, et le mystère permanent et inquiétant des "régressions" est super bien géré ; l'histoire prend des directions inattendues à plusieurs reprises il me semble.

Marlo a bien décrit l'impression de foisonnement d'idées que donne l'écriture de Dick, avec ce que ça implique parfois de baroque, voire mauvais.

_________________
-I failed.
-Good. Now go fail again.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mar 2018, 18:50 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 625
J'adore Siva, un bouquin drôle et déchirant sur la dépression mais pas vraiment (ou pas du tout) un livre de sf, écrit par un toxicomane très intelligent, très perché et à la sensibilité exacerbée.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mar 2018, 20:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18685
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Siva c'est illisible j'avais arrêté après 50 pages. Je me suis pris Ubik à Gibert cet aprem vous m'avez bien chauffés.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Avr 2018, 19:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
L'Usage des armes - Iain M. Banks

Deuxième tome du fameux cycle de la Culture. Parfois considéré comme l'un des plus beaux et mélancoliques récits de SF, grâce à l'imbrication du présent aventureux d'un soldat de cette curieuse civilisation, et de son passé trouble, abordé dans l'ordre inversement chronologique. L'histoire fait la part belle au personnage principal, dont le passif a construit l'exceptionnelle force mais aussi le doute. Toute civilisation, si élevée soit-elle, a besoin de personnes accomplissant les basses et violentes besognes. Le prosélytisme est implacable, et ce faisant cette civilisation s'amuse, manipule les destructions et les conflits. L'ironie étant que la violence sème son propre antidote, fait émerger des individus eux-mêmes atroces et torturés, qui serviront sa cause. D'aucuns ont fait le parallèle avec le Royaume-Uni du XIXe siècle.

De longues parenthèses descriptives hachent l'action, réduite à la portion congrue. Iain Banks se laisse ici aller à des descriptions inutilement longues, qui n'apportent rien si ce n'est le plaisir de la langue, belle il est vrai. Que c'est long! Deux cents pages de moins et on tenait un beau roman, mais un tel délayage n'est pas rigoureux, et surtout suprêmement ennuyeux. D'autant que la soi-disante révélation finale n'a pas grand intérêt. J'avoue être assez refroidi pour la suite...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2018, 10:38 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Passionnant, sur le cycle de la Culture.

https://www.youtube.com/watch?v=2AjmhkyxHM0


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Mai 2018, 01:13 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14048
Localisation: Lille
https://www.youtube.com/watch?v=M7Qm_UJML54

Relançons le débat.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Mai 2018, 05:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Les Dépossédés - Ursula Le Guin

L'autre "gros morceau" de l'auteure. Et effectivement on tient là un roman passionnant dans son exploration de l'anarchie, ses avantages, ses exigences, les travers qu'elle peut provoquer. Mais on sent que Le Guin la tient pour un système bien supérieur au capitalisme vilipendé dans les grandes lignes, avec une inégalité hommes/femmes dont elle fait audacieusement un corollaire.

Le choix d'un héros physicien est assez jouissif car on entre dans ses interrogations philosophiques et morales de chercheur, et il y a un vrai souci de rendre compréhensible les grands enjeux de son champ de travail. Il y a notamment un magnifique développement sur le temps et la souffrance qui m'a mis les larmes aux yeux.

C'est peut-être un peu moins original, mystérieux, magiquement bizarre et viscéral que La Main gauche de la nuit, mais il faut dire que ce dernier est peut-être mon roman de SF préféré...

Là je suis sur Hypérion (volume 2) de Dan Simmons et j'aime beaucoup, quelle inventivité!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Juin 2018, 19:27 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6443
Localisation: Ile-de-France
Je me rends compte que je n'ai pas parlé de...

Hypérion - Dan Simmons

Image

J'aime beaucoup la structure du roman en plusieurs récits des aventuriers qui sont autant de nouvelles explorant les sous-genre de la SF. J'ai tout de suite senti pourquoi ce livre est si souvent cité. Dan Simmons a beaucoup d'idées, bien exécutées, il rend bien le mystère, il développe admirablement les complexités de son univers, comme au détour des aventures et non pas de manière didactique.

Là où le bât blesse pour moi, ce sont les personnages relativement peu profonds malgré un effort évident de prendre à contre-pied sur les clichés. Certains dialogues, certaines réactions (le duo irritant entre Silenius et Brawne Lamia, on comprend pas pourquoi ils se détestent direct et ça revient vraiment beaucoup...) manquent de pertinence, sonnent un peu creux et superficiels.

Et puis il y aussi ce "récit du lettré", le vieux qui a son bébé, là. Je vois l'intérêt et la beauté mélancolique que Dan Simmons a voulu rendre, mais sur toutes ces pages?! Qu'a-t-il de lettré? C'est bien trop long et systématique, lourdingue; ça a mis un sacré coup d'arrêt à ma lecture qui jusque-là était assez rapide et plaisante.

Mais ce qui emporte le tout malgré tout, c'est cet amour de la poésie qui transpire, et qui irrigue le roman et sa signification. C'est pas un gadget, il y a un parallèle dressé entre la poésie et la SF qui toutes deux transcendent le temps.

Arrivé à la fin, je suis par contre un peu inquiet: il faut vraiment tout s'enquiller pour arriver au sens du cycle? Parce que j'ai quand même lu que la suite était moins bien. Vrai ou faux? Là c'était déjà un sacré pavé et j'avoue être moyen motivé pour enchaîner.

Classement des récits:
1- Bikuras
2- Le poète Silenus
3- Brawne Lamia
4- Kassad VS extros
5- Le consul, même si la fin est vraiment bien
6- L'universitaire et sa fille qui régresse


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 254 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Forum littérature

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

rotary [Bot]

21

2094

24 Mar 2015, 23:35

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Littérature japonaise et ses petits poisons

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

15

2196

24 Fév 2008, 16:40

astrix Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les uniques Top 10 de tous les temps BD/Littérature

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 11, 12, 13 ]

The Scythe-Meister

187

13054

21 Jan 2014, 00:28

The Scythe-Meister Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web