Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 24 Sep 2018, 08:47

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 248 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 11 Fév 2018, 23:41 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10386
rotary [Bot] a écrit:
Par conceptualiser, tu veux dire 'concevoir, exprimer' ?


Certainement pas, non. Mais Jerzy a tout dit.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2018, 19:51 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
Rêve de fer - Norman Spinrad

Un véritable OVNI. Spinrad en fait des tonnes dans la parodie du nazisme, ce qui est lassant au bout de la 20ème page... Mais j'ai persisté et je me suis fait au style, à base de "paroxysme de race pure", "magnifique spécimen de blond de deux mètres aux yeux bleus", "magnifique costume de cuir luisant", et autres champs lexicaux d'exultation, de destruction, de pureté/impureté, etc.
On se prend plusieurs fois à attendre un commentaire de dégout de la part du narrateur, puis on se souvient de l'intention parodique et on hésite entre nausée et rire. Il y a plusieurs passages qui confinent au burlesque. Ca va vraiment très loin dans le délire (croix gammées de feu géantes, clonage, conquête de l'espace...). C'est édifiant, à lire à mon avis, mais éprouvant. Je ne le relirai jamais.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2018, 20:01 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10386
Au bout de 10 pages, on a compris.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2018, 20:37 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
Ouais mais y a un truc qui se passe dans l'esprit avec la répétition à grande échelle. Et puis en dix, voire même 100 pages, t'as pas le développement absurde et loufoque de l'intrigue.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2018, 20:55 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5182
Le bouquin n'est jamais aussi bon que son pitch, pour reprendre l'expression de ce bon vieux FF, c'est un court métrage étiré. Ca fonctionne hyper bien en terme de concept, mais le bouquin a une vraie lourdeur.

J'adore Jack Barron qui est un de mes bouquins favoris tous genres confondus, hein, et je comprends la démarche de Spinrad, mais elle n'est jamais aussi forte que celle de son pote Dick qui va plus loin.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2018, 20:58 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
On est d'accord que c'est pas un chef d'oeuvre. Mais pour moi c'est une vraie curiosité.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Fév 2018, 21:02 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5182
Oui, mais je trouve que ça ne va pas plus loin que la curiosité. La prémisse était assez forte pour ne pas avoir à se taper "le Seigneur de la Swatstika" dans son intégralité et se concentrer plutôt sur ce qu'il y a autour. C'est décevant, car c'était de l'or à la base.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2018, 07:39 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
Avant de le lire moi je pensais qu'il ferait un roman où l'idéologie et la pathologie hitlériennes seraient plus subtilement distillées dans un bon récit de SF crédible. Alors qu'en fait l'histoire est calquée sur celle du nazisme et c'est un peu paresseux.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2018, 10:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1643
Le livre fonctionne aussi comme une critique du genre de l'heroic fantasy. Roman effectivement assez lourd et un peu daté (disons que ça appartient bien à son époque) mais je m'étais bien marré, surtout à la fin...Peut être à cause de l'accumulation justement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2018, 10:47 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
Oui l'accumulation est marrante. La postface du critique fictif explicite pas mal le propos et je l'ai donc trouvée superflue mais il y a ce passage sur le genre SF qui effectivement est très bien vu: la SF et l'héroic fantasy regorgent de romans fascisants qui s'ignorent.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 11:10 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
La Horde du Contrevent - Alain Damasio

Ce n'est pas vraiment de la SF, mais plutôt de la fantasy et cela confirme ma méfiance envers ce genre. Je sais gré au roman et Alain Damasio, avec une écriture ambitieuse et philosophique, de me plonger de manière très prenante au sein de la horde, mais je trouve dans le récit beaucoup de traces d'ingénuité et de naïveté propres à ériger tout un chacun en héros. Le groupe est attachant, fort, divers. L'occasion de multiplier les points de vue, parfois de manière artificielle. Mais il manque une relation réaliste et controversée entre les gens, même s'il y a trace de conflits. Il manque aussi de l'adversité: un combat (formidable) contre la Poursuite, un contre (haletant) en plein furvent, une joute amusante mais anecdotique, la traversée d'une immense flaque, le combat d'un autours contre les rafales, le contournement d'un volcan... et c'est tout. On aurait aimé plus de situations de contrevent.

Mais j'ai bien aimé le versant spirituel, centré sur la physique (le vent constitue le vivant, c'est très spinozien), refusant la religion, les dogmes, j'ai beaucoup aimé la découverte du monde tel qu'il est (Galilée ressuscité), le contexte social... Plein de qualités à ce roman dense, qu'il faut lire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 12:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18576
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Chef-d'oeuvre total pour moi. Grosse claque à la lecture alors que je partais méfiant, après une dizaine de pages j'ai même failli arrêter j'aimais pas du tout l'écriture. Je conseille aussi son précédent La zone du dehors, moins fort et surtout moins original mais tout aussi passionnant.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 12:24 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6437
Localisation: Ile-de-France
Le côté SF explorant les arcanes d'un monde totalitaire a de quoi me plaire davantage. D'ailleurs pour info Damasio s'est déplacé dans la Zad pour la soutenir et y lire des textes , une sorte de zone du dehors.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 13:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18576
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Ca m'étonne pas, on est clairement dans des réflexions similaires sur le pouvoir, la démocratie etc... Vraiment un type passionnant. Et dire qu'il a pas sorti de roman depuis 2006 :shock: (même si apparemment il bosse sur un nouveau).

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Mar 2018, 13:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 4743
Jamais pu passer 50 pages malgré plusieurs tentatives. je déteste son style d'écriture


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 248 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Forum littérature

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

rotary [Bot]

21

2063

24 Mar 2015, 23:35

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Littérature japonaise et ses petits poisons

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

15

2174

24 Fév 2008, 16:40

astrix Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les uniques Top 10 de tous les temps BD/Littérature

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 11, 12, 13 ]

The Scythe-Meister

187

12947

21 Jan 2014, 00:28

The Scythe-Meister Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web