Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Juil 2018, 20:40

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 98 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
MessagePosté: 28 Nov 2013, 16:40 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17826
Localisation: Paris
Normal, tout le monde s'en fout de ton film.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2013, 17:00 
Cosmo a écrit:
Normal, tout le monde s'en fout de ton film.

Spa faux non plus


Haut
  
 
MessagePosté: 28 Nov 2013, 23:34 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20719
sinon dans les accélérés marquants, tu as Zodiac et bien sûr tout ce qui tourne autour du Time Lapse (Samsara et Baraka ont des séquences sublimes).
Sinon Wong Kar wai dans Chungking Express ou Gondry (mais plus dans les clips), fait du ralenti-accéléré. ça se complique.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2013, 23:47 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Karloff a écrit:
Sinon Wong Kar wai dans Chungking Express ou Gondry (mais plus dans les clips), fait du ralenti-accéléré. ça se complique.

À la fois éthique et abject, donc. Il est trop fort ce Wong Kar Wai.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2013, 23:57 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20719
http://www.youtube.com/watch?v=KZda7nWftQI

Meilleure ba du monde

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2013, 23:58 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20719
Esthétiquement c'était quand même en avance de vingt ans bordel, Wong je t'aime.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Nov 2013, 23:22 
le feu d"artifice cté un truc vieux comme le monde.


Haut
  
 
MessagePosté: 17 Mai 2015, 23:19 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Et ben, quel débat à la con...

Image


Premier Sautet. Ce qui m'attirait dans cette filmo, c'était la possibilité d'un cinéma à la fois naturaliste et romanesque, avec une réelle densité émotionnelle, qui fasse un peu le trait d'union entre des tendances peu conciliables du cinéma français. En bien tout faux : c'est tout ce qui contredit cet équilibre qui m'a plu.

La description de la vie du couple, si elle surpasse indéniablement le tout-venant (situations essentialisées à quelques gestes et regards qui racontent mieux, pas d'observation maniaque et aigre des petits travers de chacun), ne m'a pas franchement transcendé. En fait, durant la première partie du film, j'ai surtout eu l'impression d'une chronique de couple en crise assez lambda que le rappel d'une fatalité (ces percées de ralentis inquiets) venait investir de sens un peu de force, en rappelant de manière insistante que ces petits tracas quotidiens devaient se mesurer à une plus grande échelle. Pour le reste, je ne suis pas spécialement séduit, d'autant que ça tient aussi à pas mal de tics (pas UN plan où le perso ne s'allume pas une clope pour se donner de la contenance, à la fin j'avais envie d'ouvrir la fenêtre).

Le film me plaît donc plutôt pour le reste : son côté impressionniste et sa liberté, sa manière de s'arrêter trois heures dans un champ avec son personnage s'il veut, son aisance à donner une consonance onirique aux scènes les plus "normales" (la route de nuit par exemple, mash-up entre Psychose et une guirlande colorée de noël), son générique qui nous introduit dans l'histoire sans lâcher le fil reliant le quotidien à la mort. Et du coup, n'en déplaise à cergy, il me plaît aussi pour ses ralentis, son emphase inquiète, par la création d'un terrain émotionnel singulier qui utilise l'accident comme un point zéro dont toutes les images du films, passées ou futures, partiraient : les histoires de couple n'étant alors plus la mesure ni le squelette de cette histoire, de multiples portes s'ouvrent.

Dans cette absence de peur et de pudeur, je trouve que le film à presque des accents Lelouchiens. Et comme chez lui, il y a des maladresses et des lourdeurs gênantes, un peu embarrassantes, au-delà des tics seventies et des débordements un peu vulgos. Je pense à la manière dont l'accident, qui a un sens dans la ponctuation, dans la manière dont il ramène sans cesse la trame à des enjeux plus vastes, se voit intégralement rejoué le moment venu, comme s'il avait une importance signifiante en soi (alors que l'amorce qui y mène, opératique et couillue dans la manière dont elle vient signifier qu'on rattache enfin tous les fils de la fatalité, suffisait amplement). Ou encore cette lettre, qui vient inutilement dramatiser et normaliser une deuxième partie qui n'en avait pas besoin (même si je comprend l'idée d'un MacGuffin permettant de cristalliser les pensées dispersées du perso, certes, mais bon...).

C'est quand même marrant, ce cinéma français plus ou moins populaire de l'époque (Costa-Gavras, Lelouch...) : impression que pour percer le cadre de l'approche cérébrale nationale, pour atteindre une immersion et un premier degré digne des américains, il faut payer un prix qui est celui d'une légère grossièreté, lourdeur, voire mollesse - comme si ces réals n'avaient pas la patience, ou encore l'équilibre nécessaire, et y passaient au forceps. Peut-être n'est-ce qu'une affaire de pellicule de surface et que l'essentiel est ailleurs, un peu comme pour ces chansons françaises dont on parlait l'autre fois... Peut-être que ça tient aussi au seventies. Mais ça continue à me gêner pas mal, et j'ai l'impression d'être obligé de me forcer à mon tour pour pouvoir être ému, en fermant les yeux sur tout ce qui dissone.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 98 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Un cœur en hiver (Claude Sautet - 1992)

Ladyhawke

9

915

05 Juil 2007, 22:56

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Rupture (Claude Chabrol - 1970)

Zad

5

2221

01 Aoû 2005, 07:36

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La merditude des choses (Felix Van Groeningen - 2009)

DPSR

2

581

31 Mai 2009, 00:09

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Kes (Ken Loach, 1970)

Cosmo

3

711

21 Mar 2016, 15:19

Ozymandias Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. M.A.S.H (Robert Altman - 1970)

sponge

6

916

06 Juil 2010, 19:04

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hi, Mom! (Brian De Palma, 1970)

Film Freak

7

251

08 Juin 2018, 07:06

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Enfance nue (Maurice Pialat - 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

26

1495

31 Mai 2010, 10:06

Marlo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. El Topo (Alejandro Jodorowsky, 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Cosmo

31

1915

02 Fév 2016, 10:12

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Airport (George Seaton - 1970)

Blissfully

4

394

15 Déc 2009, 00:08

Kurtz Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Peau d'âne (Jacques Demy, 1970)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

the black addiction

110

4704

04 Aoû 2016, 20:56

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web