Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 24 Fév 2018, 04:47

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 07 Aoû 2014, 21:55 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2005, 14:46
Messages: 3597
Localisation: Dans le nord du sud.
Dans le genre rare de livre qui enfonce le bouquin d'origine, y'a Jurrassic Park qui enterre un des bouquins les plus chiants du monde. Et c'est un non-fan de JP qui parle.

Sinon, hors compétition, y'a l'Associé du Diable qui enterre le bouquin d'origine, mais le livre est une putain de purge dont il ne reste pas grand chose à l’adaptation.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2014, 22:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5830
Ah on m'en a dit du bien pourtant du JP livre. Perso j'ai eu cette expérience avec Solaris. J'étais à la limite de l'endormissement devant le Soderbergh, la lecture du livre fut encore plus pénible, et pourtant, dans un élan de masochisme que je ne m'explique toujours pas je me suis envoyé le Tarkovski que j'ai adoré..


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2014, 23:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 9625
Ouais, non, là d'accord avec Juan (tout arrive).
Le bouquin de Crichton est une réflexion con-con sur la science, mal écrite, longuette, sans consistance. Ce qu'en fait Spielberg est un petit miracle.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 09:10 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8127
Art Core a écrit:
Mayouta a écrit:
Heureusement qu'il s'en éloigne d'ailleurs sinon on aurait eu affaire à un film trop plat, sans identité visuelle je pense. En tout cas il y a une scène qui respecte presque au mot près le livre c'est celle où l'un des persos liste toutes les activités qu'il a fait durant son voyage. Avery fait alors appel à un montage très rapide, quasi épileptique. Il y a des livres comme celui-i qui ne se suffisent pas à eux-mêmes et ont besoin du cinéma pour pouvoir être magnifiés à leur maximum.


Ce qu'il faut pas lire.
Les Lois de l'attraction est un bon film mais le bouquin de BEE lui est dix mille fois supérieur en terme de vertige existentiel.

Non mais c'est clair. Pas aimé le Avery pour cette raison. Adaptation superficielle qui ne garde que le côté clinquant d'Ellis. Exit le mal être des personnages et la mélancolie du livre. Le bouquin a tellement plus de profondeur que le film. C'est aussi un peu la désagréable impression que j'ai eu avec le film American Psycho. Adaptation light et polie qui ne veut pas bousculer son spectateur comme le livre.

Par contre, comme vous vous touchez sur Les évadés. Sur King, la meilleure adaptation c'est quand-même de très loin L'antre de la folie de Carpenter.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 09:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Abyssin a écrit:
Sur King, la meilleure adaptation c'est quand-même de très loin L'antre de la folie de Carpenter.

:?:

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 09:20 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 15981
Localisation: FrontierLand
Je crois que c'est pleinement conscient hein, c'est parce que "L'antre" est évidemment le meilleur hommage à King qui soit, on sait tous que ce n'est pas de lui.
Mais dès que c'est du second degré sans smiley, je pense que tu as du mal.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 10:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8127
C'est bien adapté d'une nouvelle de King.

PS Au temps pour moi, après vérification, je me trompe


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 10:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Le Cow-boy a écrit:
Je crois que c'est pleinement conscient hein, c'est parce que "L'antre" est évidemment le meilleur hommage à King qui soit, on sait tous que ce n'est pas de lui.
Mais dès que c'est du second degré sans smiley, je pense que tu as du mal.

Dans le cul.
Pauvre con.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 10:47 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 12:23
Messages: 4845
J'ai un bon souvenir du téléfilm "Ça", accessoirement mon Stephen King préféré - lu et vu il y a très longtemps.

_________________
There is no such thing in life as normal


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 11:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 8127
Billy Budd a écrit:
J'ai un bon souvenir du téléfilm "Ça", accessoirement mon Stephen King préféré - lu et vu il y a très longtemps.


Le roman est super. Pour le téléfilm, j'ai adoré quand j'avais 10 ans mais ça prend très très cher à la revoyure. Assez médiocre in fine, reste sur ton souvenir d'enfance.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 17:28 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 15981
Localisation: FrontierLand
The Scythe-Meister a écrit:
Le Cow-boy a écrit:
Je crois que c'est pleinement conscient hein, c'est parce que "L'antre" est évidemment le meilleur hommage à King qui soit, on sait tous que ce n'est pas de lui.
Mais dès que c'est du second degré sans smiley, je pense que tu as du mal.

Dans le cul.
Pauvre con.

Pas ma faute si t'es pas la seule tanche ici...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 18:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 19:55
Messages: 5526
Le Cow-boy a écrit:
Pas ma faute si t'es pas la seule tanche ici...

Avec toi on est au moins deux.

_________________
Nothing and no one can save you! Abandon hope now! Here's what you can do :
1. Admit you are a semi-evolved ape-thing mercifully ignorant of the sanity-blasting truths of the greater cosmos.
2. Die.
3. Rot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Aoû 2014, 21:44 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 15981
Localisation: FrontierLand
T'inquiètes on est bien plus !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2014, 00:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16198
Localisation: Lyon
The Prestige

Spoilers evidemments

Si on aime Nolan et qu'on a kiffé le film, le livre est passionnant à lire. Ça donne l'impression d'être une leçon d'adaptation, et un sujet de psychologie de comptoir sur la personnalité du réalisateur.

Déjà au niveau des différences :
- même structure entre les deux formats : on suit les journaux des deux magiciens. Sauf que tout ça est englobé par une intrigue plutot courte dans le temps présent, qui suit les descendants des deux magiciens enquêter sur le passé de leurs familles.
- Dans le film, Angier et Borden se brouillent à cause de Borden qui tente un tour risqué avec la femme d'Angier, et qui la butte accidentellement. Dans le livre, Angier est une sorte d'escroc qui fait des séances de spiritisme. Borden le croise par hasard et ruine une de ses séances. Au passage, il bouscule la femme enceinte d'Angier et provoque une fausse couche.
- Dans le film, on a un poil plus d'empathie pour Borden que pour Angier qui part en couilles total. Dans le livre, c'est 50/50.
- Le secret de Borden est révélé très tôt dans le livre, avec de gros sous-entendus, une longue période de doutes et de recherches de preuves pour Angier.
- la machine de Tesla marche différement : dans le film, elle fait un clone parfait, buté par noyade. Dans le livre, elle fait un clone, mais l'original perd toute forme de vie tout seul. D'ailleurs, dans le film Angier vit ses passages dans la machine comme une torture mentale. Dans le livre, il vit ça comme une drogue.
- à partir de l'accident de la machine infernale d'Angier, toute la fin diffère énormément.

Donc la fin :
Borden s'introduit en backstage pour voir comment marche l'illusion. Mais là, il croit que tout va péter et pense bien faire en abaissant un levier qui éteint tout. Involontairement, il a arrêté la téléportation pile au milieu. Ainsi, Angier reste sur scène, mais son double a été créé à moitié à l'autre bout de la scène. Quand je dis à moitié, c'est que la copie est translucide, une sorte de fantome. S'en suit une fin ou l'original meurt à petit feu des suites du foirage, et la copie transparente vit indéfiniement, vu qu'à la fin il croise ses descendants.

Et donc les Nolan ont viré cette fin longue et what the fuck-esque pour mettre un truc plus percutant et surtout plus terre à terre. Les mecs rendent Batman réaliste, ils imaginent des rêves très terre à terre dans Inception, et ils transforment une histoire fantastique qui part en vrille en un truc super carré. On dirait que le livre est une v1 du scénario. Le film développe à fond la thématique forme VS fond, il explose le livre sur la question du complexe du magicien qui est caché sous la scène, il est beaucoup plus violent sur la fin... Carton plein.

Sur le reste du bouquin, on retrouve plein de trucs dans des proportions et ordres différents : le sosie d'Angier, Olivia, les femmes de Borden... Le film rajoute quand même le truc génial de la blessure des deux doigts. Me semble que livre parle à un moment du magicien qui n'a que 8 doigts, mais il ne dit rien de plus.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2014, 13:25 
Hors ligne
Petit joueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2014, 13:09
Messages: 10
"Les Appraences" de Gillian Flynn vient d'être adapté au cinéma sous le nom de "Gone Girl" par David Fincher (que j'associe toujours malencontreusement à à David Lynch alors que le style est complètement différent...). J'ai trouvé que le film restait très fidèle au livre, de ce fait : pas de mauvaises suprises :)

_________________
C'est à moi qu'tu parles ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Topic des livres sur le ciné

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Blissfully

144

17236

23 Sep 2017, 20:40

Tetsuo Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web