Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 10 Aoû 2020, 22:39

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 28 Nov 2019, 08:56 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18476
Localisation: Paris
1965 : Compartiment tueurs
1967 : Un homme de trop
1969 : Z
1970 : L'Aveu
1973 : État de siège
1975 : Section spéciale
1979 : Clair de femme
1982 : Missing
1983 : Hanna K.
1986 : Conseil de famille
1988 : La Main droite du diable (Betrayed)
1989 : Music Box
1993 : La Petite Apocalypse
1995 : À propos de Nice, la suite
1997 : Mad City
2002 : Amen.
2005 : Le Couperet
2009 : Eden à l'ouest
2012 : Le Capital
2019 : Adults in the Room

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2019, 09:06 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18476
Localisation: Paris
Petite rétro Gavras ces derniers jours, motivée par la sortie de son dernier film.

1965 : Compartiment tueurs
Fichier téléchargé dans un état pitoyable. Dommage, j'espérais le regarder hier soir.

1969 : Z
Surpris par le ton du film. Ca reste très fort mais je préfère le livre.
5/6

1970 : L'Aveu
Mon préféré, tiré d'un livre que j'avais adoré.
6/6

1973 : État de siège
Un côté Dossier 51 / Conversation secrète. Moins bon que Z ou L'Aveu, mais une sécheresse impressionnante et un sujet ultra polémique.
4.5/6

1979 : Clair de femme
Passé à côté. Puis je n'aime pas du tout Romy Schneider.
3/6

1982 : Missing
Vague souvenir d'un film terriblement angoissant, rythmé par les bruits des bottes de militaires sur le pavé. Il faudrait que je le revois.
5/6

1986 : Conseil de famille
Découverte récente pour ce film que je voulais voir depuis sa sortie. Les critiques mitigées de l'époque étaient justifiées. Ça n'a pas grand intérêt, mais ça se suit sans déplaisir.
3/6

1989 : Music Box
Bien que très (trèèèèèès) classique, le film rappelle que Joe Eszterhas a un jour été un bon scénariste. La patine grossière des années 80 lui fait un peu de mal, par contre.
4.5/6

1997 : Mad City
Vu sur Canal+ un an après sa sortie, j'ai du mal à me souvenir d'autre chose qu'un film boursouflé pas trop mal joué.
2/6

2002 : Amen.
Mitigé. Si je me souviens bien (là aussi, je ne l'ai pas revu depuis sa sortie), j'avais trouvé ça un peu figé, très scolaire, et pas toujours bien joué. Le film plus intéressant que réellement bon.
4/6 quand même

2005 : Le Couperet
Très bof, l'impression que le cinéaste n'avait plus rien à dire.
2/6

2012 : Le Capital
Gad Elmaleh étant le pire acteur de sa génération, ça n'aide pas.
1/6

2019 : Adults in the Room
Adoré, le sujet, le ton, les acteurs, le rythme, l'humour...
5/6

J'ai prévu de rattraper La Main droite du diable, Hannah K, et Un homme de trop. Et après j'attaque les Boisset.

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2019, 20:19 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 21910
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
1965 : Compartiment tueurs : vu mais très peu de souvenirs juste que j'avais bien aimé.
1967 : Un homme de trop : adoré ce film sur la résistance bizarrement méconnu alors que c'est hyper efficace, super bien réalisé, des scènes d'action qui tiennent vraiment la route, un casting génial...
1969 : Z : probablement son meilleur, grand film politique, visuellement assez impressionnant.
1970 : L'Aveu : pas vu mais très envie
1982 : Missing : vu récemment, beau film assez terrible mais un chouïa trop classique. Jack Lemmon y est bouleversant.
2002 : Amen : bon souvenir pour ce film même si en effet je crois que son sujet est plus fort que le film.
2009 : Eden à l'ouest : récit de migrant, j'avais pas aimé.

J'ai le coffret Blu Ray avec ses premiers films vraiment envie d'en rattraper et revoir certains.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juin 2020, 19:30 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18476
Localisation: Paris
1965 : Compartiment tueurs

Si la résolution de l'intrigue est un peu expédiée, tout le travail de mise en scène, de jeu sur les lumières et les ombres, de voix off (parfois un peu envahissantes quand même), d'alternance entre les personnages, est absolument jouissif. Moi qui ai souvent défendu le cinéma français moderne, je reconnais qu'il lui manque clairement l'inventivité et le "bouillonnement" (©Qui Gon) des 60's / 70's, qui n'était d'ailleurs pas réservée à la Nouvelle vague. Il y a un paquet de cinéastes modernes que je préfère de loin à Costa Gavras, mais je peine à en trouver un dont le premier film me fasse l'effet de la claque d'un Reservoir Dogs, ce qui est le cas ici. L'impression qu'à cette époque, les jeunes cinéastes savaient s'éclater.
4.5/6

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juin 2020, 19:50 
Hors ligne
Constamment excité
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 19:06
Messages: 4085
Localisation: D'aprés toi?
Cosmo a écrit:
L'impression qu'à cette époque, les jeunes cinéastes savaient s'éclater


Tente LE SILENCIEUX de Claude Pinoteau. Pour le genre espionnage c'est vraiment sérieux comme affaire je trouve !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juin 2020, 19:52 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 18476
Localisation: Paris
Je note !

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Place des librairies | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juin 2020, 20:43 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 19069
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Billy Hayes a écrit:
Cosmo a écrit:
L'impression qu'à cette époque, les jeunes cinéastes savaient s'éclater


Tente LE SILENCIEUX de Claude Pinoteau. Pour le genre espionnage c'est vraiment sérieux comme affaire je trouve !

J’approuve. Film de mon enfance (!), vu plusieurs fois.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web