Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Nov 2017, 10:26

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 167 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 12  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 04 Avr 2009, 00:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Jericho Cane a écrit:
Noony a écrit:
Jericho Cane a écrit:
Pas du tout crédible

???

Cage qui jette un coup d'oeil furtif sur la feuille de Melinda et qui tique comme par hasard sur le 9/11 parmi les centaines de chiffres...


Aaaaaah si ce n'est que ça, alors ça va !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 00:56 
Noony a écrit:
Aaaaaah si ce n'est que ça, alors ça va !

Oui, enfin, à la base, le scénario nécessite quand même un gros saut de foi... Pourquoi seulement une feuille recto/verso pour prédire tous les accidents des 50 prochaines années? Mais bon, je pinaille...


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 00:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Jericho Cane a écrit:
Noony a écrit:
Aaaaaah si ce n'est que ça, alors ça va !

Oui, enfin, à la base, le scénario nécessite quand même un gros saut de foi... Pourquoi seulement une feuille recto/verso pour prédire tous les accidents des 50 prochaines années? Mais bon, je pinaille...


:D

Mais pour toi c'est ça qui compte vraiment dans le film ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:00 
Noony a écrit:
ce film a été tourné en NUMERIQUE.

Je ne m'en suis même pas rendu compte... Faut vraiment qu'UGC passe une bonne fois pour toutes au numérique. Car là, aucun plan ne m'avait autant bluffé que la projection numérique du "Che"...

D'ailleurs, la deuxième fois que j'ai vu "Benjamin Button", c'était en numérique au Max Linder et j'ai carrément eu l'impression de redécouvrir le film.


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:03 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 15986
Localisation: Lyon
SPOILERS

J'avoue que je suis surpris par vos avis. Je comprends tout à fait qu'on puisse aimer le film pour l'aspect fun qu'il dégage, mais ya des passages qui, pour moi sont indéfendables :
- la scène du pointage de doigt dans la chambre qui finit par la forêt en feu. Je suis vraiment le seul à trouver la musique absolument HORRIPILANTE, la gueule des ET toute moisie et les FX des animaux en flammes pourris ?
- le début ultra grossier avec la gamine qui entend des voix et la capsule qu'on met trois ans à enterrer et déterrer. Et toujours cette sale musique pourrie.

Sinon, quelqu'un peut m'expliquer le sens de tout ça ? Quel intérêt pour les ET de faire chier une pauvre gamine 50 ans plus tôt en lui faisant écrire ce papier à la con qui ne sert à rien, pour qu'en suite un con de chevelu assiste à toutes les catastrophes possibles au lieu de profiter de ce qui reste de sa vie ??? Y peuvent pas juste se contenter de choper les deux gosses vite fait la veille du grand barbecue et puis fissa ? Et puis quand ya un gosse que tu veux sauver, ouais, fais lui écrire des trucs sur le bois avec ses ongles ça va l'aider. Sérieusement, ce bout de papier qui est la raison pour laquelle le film dure plus de 10 minutes n'a aucun sens, à moins que j'ai loupé un truc ?

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:05 
Noony a écrit:
Mais pour toi c'est ça qui compte vraiment dans le film ?

Mais non, c'est évidemment autre chose qui intéresse Proyas... Et il assure à la mise en scène, ce qui fait qu'on ne décroche pas du film.

Simplement, l'idée d'un simple message chiffré pour prédire la fin du monde, je trouve ça super léger, très artificiel. J'y vois juste une série B efficace sur fond d'apocalypse, mais pas du tout une description saisissante de la fin du monde. Il manque une puissance évocatrice à ce niveau-là...


Dernière édition par Jericho Cane le 04 Avr 2009, 01:08, édité 1 fois.

Haut
  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:06 
Jericho Cane a écrit:
Il manque une puissance évocative à ce niveau-là...

Et pour ça, il faut voir ou revoir "Southland Tales" qui n'a pas besoin de montrer des explosions en pagaille pour donner le sentiment désespéré de fin du monde. :D


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Jericho Cane a écrit:
Simplement, l'idée d'un simple message chiffré pour prédire la fin du monde, je trouve ça super léger, très artificiel.


Et la bible alors?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:10 
Noony a écrit:
Et la bible alors?

Tu veux parler de ce bouquin un peu grandiloquent où des grenouilles tombent du ciel?


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:11 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Jericho Cane a écrit:
Noony a écrit:
Et la bible alors?

Tu veux parler de ce bouquin un peu grandiloquent où des grenouilles tombent du ciel?


Oui.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 01:20 
Noony a écrit:
Oui.

Plus sérieusement, c'est pas tant le message chiffré en lui-même que je ne trouve pas crédible (la numérologie a de sérieux adeptes) mais plutôt la façon un peu lourde dont c'est amené, surtout après le prologue (et là, je me pose aussi des questions sur son utilité, si ce n'est que pour utiliser le perso de la prof).
Enfin bref...


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 02:25 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 21:23
Messages: 3216
Noony a écrit:
Et puis l'utilisation de Beethoven quand on parle d'humanité, d'extra-terrestre et de conception de la vie, ça te place tout de suite sous le patronnage de Kubrick. Et c'est une charge que le film a un peu de mal à porter je trouve.

Y a pas de Beethoven dans 2001, mais je vois ce que tu veux dire. D'ailleurs l'utilisation de ce mouvement de la 7e m'a pété les couilles à moi aussi. Cela dit, le film vieillit étonnamment bien dans ma tête... Sans atteindre des sommets.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 10:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Mister Zob a écrit:
Noony a écrit:
Et puis l'utilisation de Beethoven quand on parle d'humanité, d'extra-terrestre et de conception de la vie, ça te place tout de suite sous le patronnage de Kubrick. Et c'est une charge que le film a un peu de mal à porter je trouve.

Y a pas de Beethoven dans 2001, mais je vois ce que tu veux dire. D'ailleurs l'utilisation de ce mouvement de la 7e m'a pété les couilles à moi aussi. Cela dit, le film vieillit étonnamment bien dans ma tête... Sans atteindre des sommets.


Non, pas dans 2001, c'est vrai. Mais y'a tout de même comme un raccourci qui se fait dans la tête de cinéphile quand tu envoies de la symphonie Beethovenienne sur des considérations aussi hautes. C'est moins "grossier" que chez Noé dans Irréversible mais c'est tout de même bien là.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 10:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 16:48
Messages: 11777
Localisation: in the forest of the Iroquois
Jericho Cane a écrit:
Noony a écrit:
Oui.

Plus sérieusement, c'est pas tant le message chiffré en lui-même que je ne trouve pas crédible (la numérologie a de sérieux adeptes) mais plutôt la façon un peu lourde dont c'est amené, surtout après le prologue (et là, je me pose aussi des questions sur son utilité, si ce n'est que pour utiliser le perso de la prof).
Enfin bref...


C'est pas tant de la numérologie, mais un rapport religieux au document. Les enfants sont incarnés comme des prophètes dans le film : ce sont eux qui notent les instructions de ces dieux venus de Proxima du Centaure pour les faire passer à l'homme. Pas à Cage, mais à tout le monde (c'est dit mot pour mot). Et le feuillet de la petite fille devient quasiment une bible justement. Les personnages du film ne peuvent plus se tourner vers le religieux qui reste sans réponse (la bible, on la referme, elle est toute moisie) mais bien l'intelligent design (le déterminisme dont Cage parle au début du film, mais auquel il ne croit pas avant d'être convaincu de facto en le voyant sous ses yeux).

C'est pour ça que toute cette intro a, je trouve, de l'importance et que ce document compte beaucoup sur le fond et la "thèse" du film. Après, on est d'accord ou pas avec cette thèse :D.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2009, 10:56 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15343
Je lis toutes ces critiques, et là où je diffère de ceux qui ont aimé, c'est que je ne pense pas que le film aille jusqu'au bout. En tout cas, je ne le trouve pas du tout audacieux. Parce que franchement, l'ancien Testament comme inspiration numéro 1 des scénaristes, c'est loin d'être révolutionnaire. C'est un poncif du cinéma, accepté certes, mais ça reste un poncif. Personnellement, ça m'a profondément gonflé. Ce qui m'a déçu aussi, c'est que Proyas recycle en grande partie (à la limite, pourquoi pas) son imagerie, et que tout ce qui est autre, n'est pas bien neuf.
Je trouve le plan des enfants habillés en coton sur leur nouvelle planète toute verte, super ringard. Pour moi, c'est de l'imagerie publicitaire, je pense à EDF / GDF.
On est tous d'accord sur le pouvoir des scènes choc, et ce sont aussi les plus sobres esthétiquement. Je suis content que le film plaise à d'autres, mais cette approche scénaristique ultra usitée me laisse froid. Ok, c'est la fin du monde, mais y'a de l'espoir pour nos enfants. Bon. D'accord.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 167 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 12  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Crow (Alex Proyas - 1994)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

F-des-Bois

17

921

05 Déc 2005, 16:03

F-des-Bois Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. I, Robot (Alex Proyas, 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cosmo

20

1164

25 Mai 2009, 23:58

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dark City (Alex Proyas - 1998)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

18

750

03 Mar 2014, 11:34

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Gods of Egypt (Alex Proyas, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

27

1157

10 Juil 2016, 00:40

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Donne-moi la main (Pascal-Alex Vincent - 2009)

Blissfully

8

603

22 Fév 2009, 03:17

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Repo Man (Alex Cox, 1984)

Mister Zob

2

425

28 Mai 2008, 09:23

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Borgman (Alex Van Warmerdam - 2013)

DPSR

5

518

30 Nov 2013, 22:16

cergy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Ex Machina (Alex Garland, 2015)

Film Freak

1

580

31 Jan 2015, 01:14

_ZaZaZa_ Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Deep Web (Alex Winter, 2015)

Caribou

5

358

10 Nov 2015, 14:26

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La peau de Bax (Alex Van Warmerdam,2015)

Abyssin

5

306

12 Oct 2016, 22:07

Karloff Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web