Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Juin 2018, 08:43

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
MessagePosté: 05 Fév 2014, 02:07 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2013, 19:06
Messages: 914
Edit : bug.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:12 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5094
Tom a écrit:
Film Freak a écrit:
Le problème, ce n'est pas la déception, c'est la façon dont le moindre spectateur parle de cinéma comme s'il s'y connaissait.

LA grosse particularité du cinéma. Tout le monde se sent totale légitimé à en parler. J'ai jamais vu ça pour autre chose (opéra ? architecture ? courants musicaux ? on retrouvera jamais ça) - sauf pour le foot, peut-être.

Bon, je suppose que c'est aussi le signe d'un art pas muséifié, mais c'est irritant.



Voilà. J'en parle pas mal à mes élèves. Je donne Gravity en exemple, mais aussi et surtout, je parle de TDKR, qui a ses défauts, mais qui pas une seconde comporte des "trous dans le scénario", pareilpour Looper.

Les gens ont beaucoup de mal quand un film ne parle pas EXACTEMENT de ce qu'ils veulent. Pour Looper par exemple, les "gens" pensaient que ça parlait de voyage dans le temps de manière technique etc. Alors que c'est pas ce que raconte le film, ni ce que le film essaie de raconter.

Ils n'aiment pas que les intentions de l'artiste ne soient pas les intentions du spectateur. C'est con.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:14 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
Oui, c'est surtout les grilles d'évaluations qui sont absurdes. "Y a pas de scénario" étant le cas typique : "y a pas de scénario" c'est pas une qualité ou un défaut, c'est un fait, et après tu regardes comment le film se débrouille avec ce qu'il propose.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:28 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5094
Tom a écrit:
Oui, c'est surtout les grilles d'évaluations qui sont absurdes. "Y a pas de scénario" étant le cas typique : "y a pas de scénario" c'est pas une qualité ou un défaut, c'est un fait, et après tu regardes comment le film se débrouille avec ce qu'il propose.


Exactement. Mais le public ne pardonne pas et a très peu de nuances, et surtout, est convaincu de son intelligence quand il relève des défauts. Je connais très peu de profanes qui savent relever vraiment les qualités d'un film. Même pour Tarantino... Combien de fois j'ai entendu "c'est trop bien, ils parle t de n'importe quoi, les dialogues sont supers", va leur expliquer comment fonctionne l'écriture de dialogue et comment rien de ce qui est dit n'est inutile et fait avancer l'histoire et/ou la caractérisation.

Sinon, on parlait d'autres arts où les gens se permettent toit, y a la guitare. Tu poses une guitare et un violon sur un canapé avec plein de gens autour, personne ne touchera au violon.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Nan mais pas de scenario c'est pas un défaut en soi. Évidemment ça dépend aussi de quel film tu regardes. (comme l'éternel "Y a pas de scenario dans les films de Godard". Même Depardieu s'est plaint de pas savoir ce qu'il allait tourner en commençant la journée... comme quoi lui-même n'avait pas tout compris)

Quand je prends l'exemple de Jumanji (d'ailleurs j'ai dit "pas d'histoire", et pas "pas de scenario", ce qui n'est pas la même chose) c'était parce que justement cela deviendrait gênant dans la mesure où il entendrait raconter quelque chose. Après, je ne parle que d'un souvenir très flou puisqu'on était dans le contexte sur les souvenirs de l'époque de la vision.

Pas de scénario pour Gravity, c'est tout simplement faux. C'est un fait. Pas possible de faire un film pareil sans avoir beaucoup de choses écrites (et je ne les pense pas mal écrites, j'ai rien vu de tel. Même si en effet j'étais pas à fond)

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Dernière édition par Bub le 05 Fév 2014, 12:43, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:42 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23251
Localisation: Arkham Asylum
C'est marrant que personne ne dise que dans un film il y a "trop" de scénario, alors que c'est un reproche déjà plus recevable...

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:43 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2008, 23:10
Messages: 3966
Localisation: bah un cimetière, tiens...
Ca a quoi comme conséquences un film "trop" écrit?

(Godard a jamais pu dire un truc comme ça? Ca ressemblerait à sa démarche)

_________________
Image

"Tirer la chasse, c'est comme le ping-pong. Plus on y pense, moins on ressemble à sa mère".

Espace branleurs


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
ça a pour conséquence un film comme Le Passé :P


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:50 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5094
Trop de scénario, ouais, c'est hyper relou et c'est un vrai défaut. Ce que ça donne, c'est qu'en gros, soit le scénar est écrit comme un roman, du coup, pas assez visuel, ce qui fait que le réalisateur ne sait pas trop quoi filmer à part les mots, on a le cas récent de Cartel par exemple. Sinon, il peut être sursignifiant, je mate Fisher King là par exemple, et il y a pas mal de gâchis de pellicule parce que tout est appuyé et ça tourne souvent à vide et enlève de la puissance à l'intention.

Trop écrit ou pas, c'est l'intention et la manière dont elle est mise en images qui compte.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:57 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2013, 15:21
Messages: 1699
Localisation: Entertainment 720
Puck a écrit:
c'est l'intention et la manière dont elle est mise en images qui compte.


Tout à fait.
Pour reprendre l'expression connue, ce n'est pas la destination qui compte (plus ou moins prévisible en fonction des genres) mais le voyage parcouru, la manière dont cela a été raconté, visualisé.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 12:59 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23251
Localisation: Arkham Asylum
J'ai aussi un tête un film que j'avais vu avec Freak, Faster, qui se voulait un petit polar revanche-movie nerveux, mais qui s'enlisait dans des sous-intrigues interminables et sans intérêt et une multitude de personnages secondaires. Du coup c'était tout mou et ultra chiant.

_________________
Ce que ce critique de cinéma dit de ce film va vous bouleverser...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 13:01 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5094
Il y a aussi le souci suivant qui est que les gens ne considèrent pas la caractérisation comme du scénario. Ils n'ont aucune conscience du concept d'arc émotionnel.

D'ailleurs, un truc qu'on pourrait reprocher à beaucoup de films, c'est des personnages trop peu écrits. Ce qui fait qu'à part leurs prénoms, rien ne change. Alors que Stand By Me par exemple est génial parce qu'en une scène, on a pas 4 gosses interchangeables, mais 4 êtres humains. D'ailleurs, très bon exemple dans Attack the Block aussi où on a le caractère de chaque gamin en une scène qui les montre aller chercher chacun une arme différente dans leurs domiciles respectifs. Ca dure 1 minute, mais en caractérisation, c'est de l'or.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 14:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2013, 15:21
Messages: 1699
Localisation: Entertainment 720
Puck a écrit:
Il y a aussi le souci suivant qui est que les gens ne considèrent pas la caractérisation comme du scénario. Ils n'ont aucune conscience du concept d'arc émotionnel.

Et après, ils se prétendent en mesure de faire une critique constructive :roll: la caractérisation c'est quand même la base.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2014, 15:01 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5094
Oui, c'est ce qui fait qu'on a des personnages et non des pantins.

Je ne dis pas que je n'accepte pas la critique venant d'un profane, mais que son ressenti dans l'appréciation comptera pour moi plus que les arguments qu'il sort de son cerveau chelou.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Jan 2018, 10:04 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17746
Localisation: Paris
Mickey Willis a écrit:
Franchement, non, je pense que c'est trop tard maintenant.


Je confirme. Au bout de 5mn j'en peux déjà plus tant c'est convenu. L'impression de revoir Chérie j'ai rétréci les gosses (que je trouvais déjà naze à l'époque de sa sortie).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Jumanji : Bienvenue dans la jungle (Jake Kasdan, 2017)

Film Freak

3

526

09 Déc 2017, 10:29

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Wolfman (Joe Johnston, 2010)

Film Freak

9

1540

30 Mar 2010, 18:33

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rocketeer (Joe Johnston, 1991)

Walt

9

997

14 Avr 2014, 22:20

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Captain America (Joe Johnston - 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Billy Hayes

67

4664

24 Sep 2012, 10:43

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Devil and Daniel Johnston (Jeff Feuerzeig - 2005)

Zad

3

642

27 Avr 2007, 09:12

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Braveheart (Mel Gibson, 1995)

Film Freak

4

870

01 Sep 2013, 00:19

Nijal Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dead man (Jim Jarmusch, 1995)

astrix

13

947

30 Aoû 2016, 22:45

Lazarre Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Raison et sentiments (Ang Lee-1995)

noisette 7

8

1064

04 Mar 2010, 19:58

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Langoliers (Tom Holland, 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Déjà-vu

21

1423

29 Juin 2013, 22:14

Nijal Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. In the mouth of madness (J. Carpenter - 1995)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Zad

53

2609

03 Oct 2017, 22:08

Billy Budd Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web