Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 17 Aoû 2018, 02:44

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Hitman : Absolution
MessagePosté: 21 Nov 2012, 11:35 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5946
Localisation: Paris
Image

Je suis pas un fan inconditionnel de la franchise à la base. Mais après une dizaine d'heures de jeu sur Absolution, je pense avoir ENFIN trouvé un jeu qui me parle en cette fin d'année. Pour moi, direct dans mon top 2 aux côtés du si décrié Max Payne 3.
Un VRAI jeu d'infiltration, avec un VRAI level design, et surtout une IA imprévisible qui donne du fil à retordre. Bref, tout ce qu'il me fallait pour rattraper la semi-déception Dishonored. Le plus bluffant dans le jeu, c'est certainement la vie qui s'en dégage... Ça grouille de monde, de bruit, de micro-évènements qui participent à une immersion totale. Le nombre de détails sur les gens ou dans le décor, c'est assez dingue. Un peu comme si chaque pièce visitée racontait une histoire. Y'a pas deux lieux qui se ressemblent, et même si on n'échappe pas aux traditionnelles bouches d'aération pour aller d'un endroit à l'autre par moments, au moins ce n'est jamais systématique, et surtout c'est parfaitement crédible. L'ambiance est poisseuse, glauque à souhait comme j'aime...
Niveau gameplay, si on se donne la peine de jouer en difficile, le voyage promet de bonnes heures de prise de tête. Plutôt que de céder aux sirènes des blockbusters vidéoludiques hyper assistés, Absolution ne mâche jamais le travail. Il suffit de voir la densité d'ennemis au mètre carré, et on comprend vite qu'on va en chier. C'est d'autant plus gratifiant au final. Ici, les ennemis ne tournent pas systématiquement le dos en attendant de se faire planter... Non. Et la réaction de l'IA est toujours nuancée (l'utilisation des déguisements demande une bonne dose de sang-froid, c'est génial) Les rondes ennemies sont parfois imprévisibles, les scripts sont soignés et permettent de surprendre des conversations hautement importantes.
Concernant les fameux assassinats, là aussi c'est le pied. La liberté d'action est totale, et planifier une exécution demande pas mal d'observation et de préparation. Toujours jubilatoire de voir un piège sadique se refermer sur la cible, après avoir mis des plombes à le mettre sur pieds.
Et si vous décidez de jouer en bourrin, c'est faisable aussi, et particulièrement fun. L'agent 47 donne vraiment la sensation d'être une machine à tuer, avec sa démarche implacable là... Il est marrant. Bref, un grand jeu d'infiltration, que je vais prendre plaisir à terminer.

5,5/6


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 24 Nov 2012, 23:29 
Hors ligne
Expatrié en tongs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2005, 17:40
Messages: 14363
Localisation: The Far Side of the World
Ouais pareil, j'en suis qu'au début là, mais c'est vraiment très très bien, probablement un peu plus "simple" que Blood Money qui était particulièrement tordu par moment et on pouvait passer 2 heures à tourner en rond sans savoir quoi faire.
Et visuellement, c'est complètement génial.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 24 Nov 2012, 23:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2008, 10:03
Messages: 4191
Localisation: Poitiers
Dessus aussi et ça sent le jeu avec grosse rejouabilité pour tester toutes les techniques d'assassinat sur sa cible.
Et le jeu n'oublie pas les gros bourrins comme moi qui se rate régulièrement ; y'a toujours moyen de s'en sortir en force le cas échéant.
En mode professionnel, ça doit être gros challenge par contre.

_________________
You are a ghost driving a meat covered skeleton made from stardust riding a rock floating through space.
FEAR NOTHING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 25 Nov 2012, 08:53 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15550
J'ai commencé direct en difficile et je confirme : c'est tendu. Mais vraiment gratifiant. Et le jeu est magnifique. Sur un bon PC ça déchire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 25 Nov 2012, 11:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5946
Localisation: Paris
En difficile, certaines missions (l'orphelinat) flirtent avec l'arrachage de cheveux. Dès qu'il ne s'agit pas d'une mission d'assassinat, le jeu devient vraiment infernal. Apprentissage par l'échec, mémorisation des rondes, timing à respecter au poil de cul... Des fois ça prend la tête. Mais pour le reste, y'a quand même une dizaine de missions que je vais prendre plaisir à refaire encore et encore, tant les possibilités sont nombreuses. D'ailleurs ça me ferait marrer qu'on compare nos méthodes...
Par exemple, comment avez-vous tué le roi de Chinatown ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 25 Nov 2012, 12:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2008, 10:03
Messages: 4191
Localisation: Poitiers
Première fois au fusil de snipe (mais ça devient vite le bordel avec le SWAT qui débarque), deuxième fois, poussé dans les égouts.

_________________
You are a ghost driving a meat covered skeleton made from stardust riding a rock floating through space.
FEAR NOTHING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 25 Nov 2012, 16:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16512
Localisation: Lyon
Ah putain mais ça a l'air génial comme jeu ! Je viens de faire cette mission du roi de Chinatown, en essayant vite fait. Quand j'ai trouvé le fusil de snipe, en bon bourrin, j'ai pas pu m’empêcher de l'utiliser. Et le déclenchement de l'alerte avec le comportement des flics était génial. Le swat n'est pas intervenu de suite. C'est que quand je me suis mis à défourailler les passants et faire péter les bombonnes de gaz (ouais j'ai pas encore décompressé de prototype) qu'ils sont arrivés.

C'est génial. Le jeu m'a permis de la jouer bourrin, tout en me disant que c'était pas comme ça que je devais me comporter. Du coup, j'ai qu'une envie là, c'est de refaire cette mission. Si toutes les missions sont comme ça, je suis fan.

J'hésite quand même entre les modes de difficulté : soit le plus dur des normaux, soit le plus simple des pros.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 25 Nov 2012, 20:33 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16512
Localisation: Lyon
Fini la double mission hotel.

Pas mal, mais un peu plus dirigiste.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 25 Nov 2012, 21:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Fév 2010, 20:38
Messages: 555
Niveau infiltration non-linéaire, le jeu est une sacrée régression par rapport à Blood Money. Les niveaux sont moins larges, entrecoupés de séquences de transition en couloir assez basiques (découpage merdique "justifié" par une scénarisation particulièrement crétine), et surtout la faillibilité du système de déguisement (on se fait griller en quelques secondes) encourage à la pure furtivité, alors que la spécificité de Hitman par rapport aux autres jeux d'infiltration a toujours été de pouvoir se cacher en pleine lumière. Sans même parler du système de sauvegarde ridicule (checkpoint qui ne mémorise que la position du joueur dans le niveau, et pas sa progression), qui limite l'exploration et dissuade de prendre des risques.

Par contre c'est la nouvelle référence en matière de plaisir de tuer. Les animations, les mouvements de panique de la foule, l'amélioration considérable du système de tir en font une excellente simulation de rampage shooting. 8)

Là où les maps, à deux ou trois exceptions près, sont trop restreintes pour un gameplay "planifier et exécuter" à la Blood Money, les décors se prêtent très bien aux scènes de carnage. Traquer ses proies à l'arme blanche, dissimulé dans un champ de maïs ou dans des douches collectives transformées en bains turcs est finalement beaucoup plus intéressant que de perdre son temps à observer les routines des gardes et à repérer les deux ou trois seuls parcours autorisés sur le niveau.

Comme j'ai passé plus de temps à détourner le gameplay des Hitman pour assouvir mes pulsions sadiques qu'à jouer en puriste, je suis assez indifférent à cette régression de la franchise. Mais je comprends que les vrais fans grincent des dents.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 26 Nov 2012, 03:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5946
Localisation: Paris
Presqu'à la fin là. Y'a une bonne dizaine de missions qui offrent un potentiel de rejouabilité assez dingue (principalement les missions d'assassinat). Perso justement j'utilise pas mal les déguisements et l'observation, et je trouve l'IA très crédible (en mode difficile). Je trouve que c'est géré bien comme il faut, et la patience est très souvent récompensée. Par exemple, la mission du tribunal, vraiment cool, ou celle avec Sanchez.
Les missions intermédiaires font office de gros défouloir, et c'est clair que ça défouraille (le fusil à pompe :shock: :shock: )
Par contre je vois pas le problème avec les checkpoints. Ils servent à rien ! Quand tu perds, autant recommencer le niveau, vu qu'en jouant bien ils se bouclent en 3 minutes.

Pour l'instant, le seul regret concerne le manque de missions au sniper. J'avais fait le niveau bonus "sniper challenge" qui était sorti avant le jeu, et c'était vraiment fendard !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 26 Nov 2012, 03:29 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5946
Localisation: Paris
deudtens a écrit:
Fini la double mission hotel.
Pas mal, mais un peu plus dirigiste.


Comment ça ?
Parce que pour atteindre le 8ème étage, personne n'utilise jamais la même méthode.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 26 Nov 2012, 08:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 16512
Localisation: Lyon
Oui, tout est realtif. Je dis dirigiste, car la mission parait énorme mais elle est en fait découpée en plusieurs zones. Tu devras toujours faire rez de chaussée -> 7eme -> 8eme -> fuite sur les toits -> fuite de l'appart. Ca contraste avec un ancien volet dans lequel je me souviens d'une mission de ouf dans un opéra immense totalement ouvert.

D'ailleurs, pour l'instant je trouve que ya un peu trop de moments de fuite. J'aime me sentir tout puissant. Et puis les checkpoints sont très bizarres oui. Mais je pinaille, pour le moment j'adore le jeu.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 26 Nov 2012, 10:04 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10589
Localisation: Previously on Premiere
Massinfect a écrit:
Par exemple, comment avez-vous tué le roi de Chinatown ?


En 5 minutes, mode puriste. J'étais le premier surpris. :wink:

J'ai tiré au silencieux sur la poulie lorsqu'il va pisser près de la porte de sortie, et il se fait écraser par une planche de bois

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 26 Nov 2012, 10:19 
Hors ligne
Oberkampf Führer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:38
Messages: 15550
Z a écrit:
Massinfect a écrit:
Par exemple, comment avez-vous tué le roi de Chinatown ?


En 5 minutes, mode puriste. J'étais le premier surpris. :wink:

J'ai tiré au silencieux sur la poulie lorsqu'il va pisser près de la porte de sortie, et il se fait écraser par une planche de bois


J'ai suivi un dealer qui vient lui parler, je l'ai tué, pris son déguisement, je suis revenu chercher le Roi, il m'a suivi dans un coin sombre, et je l'ai buté et planqué :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitman : Absolution
MessagePosté: 26 Nov 2012, 10:22 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Oct 2012, 14:47
Messages: 5946
Localisation: Paris
Z a écrit:
En 5 minutes, mode puriste. J'étais le premier surpris. :wink:

J'ai tiré au silencieux sur la poulie lorsqu'il va pisser près de la porte de sortie, et il se fait écraser par une planche de bois


Bonnard ça.
J'ai essayé d'empoisonner ses sushis, mais j'ai pas trouvé le poison. Quelqu'un sait où il est ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. [Multi] Hitman

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 14, 15, 16 ]

Massinfect

232

6048

14 Juin 2018, 09:43

Massinfect Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web