Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 05 Déc 2019, 18:38

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 07 Jan 2014, 00:51 
Hors ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5084
Plus ça va, plus dans l'autre versant, Catch Me If You Can prend de l'importance pour moi...

Mais Jurassic Park est probablement mon préféré de Spielberg.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 08:53 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Tom a écrit:
Moi je prêche dans le désert pour Jurrasic Park comme sommet de la filmo, mais bon... (toujours pas vu Jaws, cela dit).


Jaws et Jurassic Park se comparent très bien et montrent magnifiquement l'évolution du cinéma Spielbergien.
Le premier rassemble tous les défauts dont l'on affuble généralement son cinéma. C'est une vapide (eh oui, ami lecteur, j'invente de nouveaux mots) course contre la bête, très aboutie techniquement, mais qui n'a rien d'autre à professer que la supériorité morale de l'homme sur une nature cruelle, laide, et stupide. C'est un film très facile, je trouve, sans aspérités. (Jaws 2/6)
Jurassic Park par contre, wow. Spielberg fait l'amour à ses effets spéciaux, mais surtout, le film se pare d'un profond respect pour ses monstres, qu'il montre tour à tour beaux, monumentaux, malins, forts, monstrueux. L'homme est spectateur de leur majesté, et c'est vraiment ce qui me parle le plus dans le film. (Jurassic Park 5/6)

Spielberg, tel que je le ressens, c'est vraiment un réalisateur qui est passé d'une vision du monde manichéenne où chaque élément accepte une réponse claire et définie, à un cinéma de l'indécision, de la corruption, et de la majesté du monde, au milieu duquel certaines valeurs humaines positives tentent de subsister. Bref, c'est devenu un cinéma d'une grande maturité.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 09:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
L'intérêt de Jaws est tout autant dans la mise en scène que dans la relation entre les trois personnages, pas dans des sommets de psychologie mais qui se complètent bien, avec Brody en pivot qui aspire son spectateur dans l'implication, mais je ne l'ai jamais vu comme une crâne victoire de l'humain sur la nature 'laide et stupide", il y a d'ailleurs une continuité dans l'espèce de société vulgos déjà à l'ouvre dans Sugarland Express même si le film prône le foyer refuge, tout ça... Il est limite plus proche d'un Gravity que de Jurassic Park


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 09:26 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2013, 15:21
Messages: 1817
Localisation: Entertainment 720
Je trouve que Empire of the Sun mérite d'être revu, j'ai l'impression que c'est dans celui-là qu'on voit clairement apparaître les prémices du changement de ton, pleinement visible dans ses films des 90's.
c'est peut-être en partie pour cela qu'il a foiré Hook, après avoir franchi ce pallier, il ne pouvait plus revenir à un cinéma plus manichéen de manière satisfaisante...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 10:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Castorp a écrit:
Tom a écrit:
Moi je prêche dans le désert pour Jurrasic Park comme sommet de la filmo, mais bon... (toujours pas vu Jaws, cela dit).


Jaws et Jurassic Park se comparent très bien et montrent magnifiquement l'évolution du cinéma Spielbergien.
Le premier rassemble tous les défauts dont l'on affuble généralement son cinéma. C'est une vapide (eh oui, ami lecteur, j'invente de nouveaux mots) course contre la bête, très aboutie techniquement, mais qui n'a rien d'autre à professer que la supériorité morale de l'homme sur une nature cruelle, laide, et stupide.


Tous les défauts spielbergien n'y sont pas encore justement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 11:53 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Mr. Chow a écrit:
mais je ne l'ai jamais vu comme une crâne victoire de l'humain sur la nature 'laide et stupide"


Ben je sais pas, l'enjeu de cette chasse au requin c'est quand même que des touristes puissent se baigner en paix sur la plage. C'est pas très malin, comme histoire, surtout vu la façon dont est représenté le requin. Une bête atroce, violente, dévorante. Ce n'est pas un animal, mais un monstre à éliminer.
Et ça, Jurassic Park l'évite de façon lumineuse.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 11:57 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Citation:
Tous les défauts spielbergien n'y sont pas encore justement.


Mais encore ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 11:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 5947
Castorp a écrit:
Ben je sais pas, l'enjeu de cette chasse au requin c'est quand même que des touristes puissent se baigner en paix sur la plage. C'est pas très malin, comme histoire, surtout vu la façon dont est représenté le requin. Une bête atroce, violente, dévorante. Ce n'est pas un animal, mais un monstre à éliminer.

Doit-on condamner Moby Dick ?

Citation:
Et ça, Jurassic Park l'évite de façon lumineuse.

C'est de la science-fiction versant bioéthique.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 12:04 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Citation:
Doit-on condamner Moby Dick ?


Le film, je ne sais pas, je l'ai vu il y a trop longtemps.

Mais dans le bouquin (que je dois relire de toute urgence !), le Bien et le Mal sont quand même vachement plus ambigus que dans Jaws. Achab ne vaut guère mieux que la bête qu'il traque.
Dans Jaws, la bête est mauvaise parce qu'elle bouffe des baigneurs. Il faut donc l'éliminer.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 12:36 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Castorp a écrit:
Citation:
Tous les défauts spielbergien n'y sont pas encore justement.


Mais encore ?


Y'a quelque chose d'assez épuré dans Jaws. C'est moins grandiloquent que certaines choses qui vont venir après (et je n'aime pas trop la grandiloquence chez Spielberg). Il n'en fait pas encore des caisses.

Citation:
Achab ne vaut guère mieux que la bête qu'il traque.


Le perso joué par Robert Shaw est une sorte de reprise lointaine d'Achab.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 12:37 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Citation:
Le perso joué par Robert Shaw est une sorte de reprise lointaine d'Achab.


Je sais, mais c'est SUPER lointain.
Spielberg le représente comme un brave type un peu bourru, ça va pas très loin.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 12:59 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3547
Castorp a écrit:
Citation:
Je sais, mais c'est SUPER lointain.
Spielberg le représente comme un brave type un peu bourru, ça va pas très loin.


Y'a la super scène écrite par Milius, lorsqu'il discute à trois dans le bateau, qui va un peu plus loin justement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 14:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8088
Puis le perso Dreyfuss aide à ne pas faire des requins en général qu'un simple succédané du camion de Duel (même si ça reste un peu dans cette dimension). Brody il y a le côté "paternel" qui intéresse Spielberg à l'époque, le personnage doit assumer quelque chose mais les touristes en soit on s'en fout un peu, à part le gosse qui se fait bouffer justement... Dans Rencontres... On a le père qui abandonne sa famille par contre (comme quoi Spielberg à l'époque n'est pas forcément plus manichéen que maintenant)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 14:25 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73819
Localisation: Fortress of Writing
Mr Chow a écrit:
Dans Rencontres... On a le père qui abandonne sa famille par contre (comme quoi Spielberg à l'époque n'est pas forcément plus manichéen que maintenant)

J'allais le dire. Même dans Sugarland Express, il n'y a pas de "méchants et gentils".

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Jan 2014, 14:27 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 12916
Mais dans Jaws et dans les Indiana Jones, si, non ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Munich (Steven Spielberg, 2005)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 17, 18, 19 ]

Film Freak

272

17473

28 Déc 2014, 00:32

Ilouchechka Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Arthur 3, La guerre des deux mondes (Luc Besson - 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Tom

18

1482

07 Jan 2011, 14:59

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hook (Steven Spielberg - 1991)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Mufti

55

4436

28 Oct 2019, 21:22

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Empire of the sun (Steven Spielberg - 1987)

Zad

10

1708

14 Jan 2019, 21:09

Erik Vonk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Amistad (Steven Spielberg, 1997)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

25

2988

26 Jan 2006, 17:20

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. War Horse (Steven Spielberg, 2011)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

David Swinton

131

8326

19 Sep 2012, 22:28

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lincoln (Steven Spielberg, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 9, 10, 11 ]

David Swinton

153

8326

18 Mar 2013, 15:05

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A.I. - Artifical Intelligence (Steven Spielberg - 2001)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Qui-Gon Jinn

99

5170

18 Fév 2016, 23:20

Lohmann Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Minority Report (Steven Spielberg, 2002)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Baptiste

38

2741

18 Avr 2011, 02:01

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Raiders of the Lost Ark (Steven Spielberg, 1981)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

David Swinton

22

1628

24 Juil 2016, 09:26

Castorp Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: MSN [Bot] et 14 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web