Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Jan 2019, 07:36

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 10 Jan 2019, 00:55 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72897
Localisation: Fortress of Writing
En guise de préparation, je me suis refait les deux précédents films de ce qui est désormais une trilogie et, avant même de revoir Split (pas à la hausse, d'ailleurs), je me suis fait cette réflexion que je m'étais déjà faite face aux deux derniers films du cinéaste : ce Shyamalan-là est mort.

Le mec qui te faisait toute cette intro en un plan regardant à travers l'interstice entre deux fauteuils, le mec qui te faisait ce long plan-séquence sur un simple dialogue touchant entre une mère et son fils handicapé dans le reflet d'une vieille télévision, le mec qui avait cette sobriété, cette retenue, il n'existe plus.

Au vu de Split et Glass, ce n'est pas tant qu'il ne sait plus le faire mais en tout cas il ne veut plus le faire et s'il reste un évident savoir-faire et même une élégance dans les plans-séquences (et donc une patte) de ces deux films, le rythme est complètement différents, les mouvements sont tellement plus ostentatoires, à base de travellings circulaires, que j'en viens presque à me demander si la mesure et la lenteur qui caractérisait jadis l'oeuvre du bonhomme n'étaient pas en fait les marques de quelqu'un qui ne savait pas réaliser.

Mais non, on va dire que c'est parce qu'il œuvrait autrefois dans le drame fantastique (vraiment, ses 5 films consécutifs à partir de Sixième sens, ce sont des histoires de dépressifs qui cherchent un sens à leurs vies avec des fantômes/super-héros/extra-terrestres/"monstres"/fées pour la couleur) et qu'il a opté désormais pour le thriller de série B.

Le souci, c'est qu'il a hérité du meilleur et du pire de la série B.

Ainsi, à l'instar de Split, Glass démarre sur un postulat original, particulièrement bien vu et même encore plus audacieux et rigoureux que le précédent (cette fois, le huis-clos est maintenu presque tout le long) : trois personnages qui ont des super-pouvoirs sont enfermés dans un asile par une spécialiste des gens qui se prennent pour des super-héros.

Dans un premier temps, l'accroche est prometteuse et il est intéressant de voir le film proposer un miroir d'Incassable où l'on suivait un personnage essayer de convaincre un autre que ce dernier avait des super-pouvoirs. Ici, c'est l'inverse, la psychiatre essaie de convaincre les trois protagonistes qu'ils n'en ont pas.
Le pitch en soi est intrigant, permettant à Shyamalan d'explorer une fois de plus la notion de foi, de foi en soi, d'appel à la foi, mais c'est encore plus pertinent parce que Shyamalan semble renvoyer à son propre cinéma, celui d'un homme qui s'est spécialisé dans l'ancrage du fantastique dans un quotidien palpable, notamment avec Incassable. Dans Glass, il diégétise cette démarche en la poussant vers une rationalisation à l'extrême...

...sauf que l'on n'y croit jamais vraiment. Shyamalan n'est pas le cinéaste de l’ambiguïté mais justement de la foi, de la sincérité.
Et ce n'est que le premier souci. Mais même si ce n'était pas un souci, même s'il n'avait en fait pas comme objectif de générer du doute, le deuxième souci, c'est que l'on réalise très vite que c'est à peu près tout ce que le film a à proposer en termes de réflexion et qu'il étire le récit jusqu'à ce que cela devienne lassant et répétitif et, finalement, vulgaire.

Le film porte le nom d'un personnage qui fait quasiment de la figuration tout le long puis dès qu'il entre en action, on regrette finalement qu'il ne soit pas resté inactif. Parce qu'entre les raccourcis scénaristiques (le coup de l'opération, je vais en rire longtemps) et l'explication de texte à CHAQUE RÉPLIQUE, ça devient embarrassant.

Chez les quelques personnes qui ont aimé, pour ne pas dire adoré, le film, vous allez retrouver des termes comme "déconstruction maligne" et "réflexion méta" mais là où Incassable proposait réellement une approche post-moderne et avant-garde (on était en 2000, c'est aussi pourquoi certains dialogues didactiques passaient mieux) dans sa focalisation sur le premier tiers d'une origin story, ancrée dans le réel, Glass est un film où chaque réplique de l'expert en comics commence par "Dans les comics, c'est là que..." avant de citer un cliché connu du spectateur le plus teubé et qui n'est même pas propre aux comics...

La double fin, dont les bonnes idées souffrent d'une exécution grossière et ridicule, achève de donner l'impression d'une redite (l'arc d'Elijah/Mr Glass est, somme toute, le même que dans le premier film, à une autre échelle) et même d'une régression.

Encore une déception frustrante de la part de Shyamalan, qui ne réalise juste plus comme avant et devrait surtout arrêter d'écrire seul.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 01:48 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23842
Localisation: Arkham Asylum
Film Freak a écrit:
Au vu de Split et Glass, ce n'est pas tant qu'il ne sait plus le faire mais en tout cas il ne veut plus le faire et s'il reste un évident savoir-faire et même une élégance dans les plans-séquences (et donc une patte) de ces deux films, le rythme est complètement différents, les mouvements sont tellement plus ostentatoires, à base de travellings circulaires, que j'en viens presque à me demander si la mesure et la lenteur qui caractérisait jadis l'oeuvre du bonhomme n'étaient pas en fait les marques de quelqu'un qui ne savait pas réaliser.


Y'a pas un changement de chef op', ou un truc dans le genre ?

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 06:42 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72897
Localisation: Fortress of Writing
Non, il alternait déjà à l'époque.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 10:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19100
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Je le sens pas du tout. Je suis même pas sûr d'aller le voir.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 10:22 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17997
Localisation: Paris
J'ai trop hâte, c'est un "grand film malade" :D

_________________
La Vie brève de Jan Palach
(192 pages, 16.50€)
Le Dilettante | Fnac | Amazon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 10:26 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72897
Localisation: Fortress of Writing
Y a quelques bonnes critiques. En France.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 10:31 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19100
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Comme depuis toujours avec Shyamalan. Même The last airbender devait bien avoir une ou deux bonnes critiques.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 10:32 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20868
Pas mieux que Bob. Pendant une heure tu y crois à peu près, il y a une scène géniale

le manège trauma


mais le dernier acte est poussif, explicatif et totalement invraisemblable

entre la réunion complotiste dans une brasserie, la noyade dans une flaque et le "je tords une barre, ça va convaincre le monde entier de l'existence des super-héros c'est proche du nanar

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 10:37 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23842
Localisation: Arkham Asylum
Art Core a écrit:
Même The last airbender devait bien avoir une ou deux bonnes critiques.


Oui. J'ai le souvenir d'un fameux "les gamins sont nuls mais c'est fait exprès donc c'est bien" de la part de je sais plus qui (à chercher du côté des Inrock, Chronic'art etc...).

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2019, 11:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1731
Tetsuo a écrit:
Film Freak a écrit:
Au vu de Split et Glass, ce n'est pas tant qu'il ne sait plus le faire mais en tout cas il ne veut plus le faire et s'il reste un évident savoir-faire et même une élégance dans les plans-séquences (et donc une patte) de ces deux films, le rythme est complètement différents, les mouvements sont tellement plus ostentatoires, à base de travellings circulaires, que j'en viens presque à me demander si la mesure et la lenteur qui caractérisait jadis l'oeuvre du bonhomme n'étaient pas en fait les marques de quelqu'un qui ne savait pas réaliser.


Y'a pas un changement de chef op', ou un truc dans le genre ?



Surtout un changement de prod. Je pense qu'ils s'étaient bien trouvé avec Sam Mercer...Travailler avec Blum le banalise peut être un peu plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Jan 2019, 23:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 5012
Karloff a écrit:
Pas mieux que Bob. Pendant une heure tu y crois à peu près, il y a une scène géniale

le manège trauma

Scène coupée d’Incassable, et c’est quand même un beau constat d’échec que Shyamalan la récupère : https://youtu.be/wuXy7v13rqU


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2019, 10:11 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18633
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Art Core a écrit:
Je le sens pas du tout. Je suis même pas sûr d'aller le voir.

Moi c'est décidé, je zappe.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2019, 10:17 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23842
Localisation: Arkham Asylum
J'ai rarement vu des opinions aussi contrastées, c'est assez impressionnant - ce qui d'ordinaire me titille, mais là les avis positifs sentent quand même méchamment le bukkake...

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2019, 10:20 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 19100
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Là les avis positifs sont quand même rares et venant quasiment tous de vendus. Je vais attendre la sortie vidéo mais ça fait chier.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2019, 10:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 4881
http://www.slate.fr/story/172095/cinema-glass-shyamalan-puissances-infinies-fable

C'est clair que quand tu lis cette critique ultra positive, tu te dis qu'ils n'ont pas vu le même film que Film Freak et d'autres.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Signs (M. Night Shyamalan - 2002)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Zaphod

47

3328

05 Aoû 2006, 00:02

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Village (M. Night Shyamalan - 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Neil

29

2948

23 Aoû 2005, 00:19

jiko Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Phénomènes (M. Night Shyamalan, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 20, 21, 22 ]

the black addiction

322

15512

26 Déc 2008, 15:04

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Last Airbender (M. Night Shyamalan, 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

59

3381

31 Mar 2011, 19:38

Ihsahn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. After Earth (M.Night Shyamalan, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Art Core

89

4724

16 Oct 2014, 23:25

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Incassable (M.Night Shyamalan - 2000)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cooper

22

2078

19 Jan 2019, 19:34

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Visit (M. Night Shyamalan, 2015)

Film Freak

6

1104

17 Déc 2015, 18:42

Caribou Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Split (M. Night Shyamalan, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

29

2521

10 Oct 2018, 11:13

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Sixth Sense (M. Night Shyamalan, 1999)

Eurynome

0

920

15 Sep 2016, 11:34

Eurynome Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Looking Glass (Tim Hunter, 2018)

bmntmp

2

757

13 Mar 2018, 17:08

Qui-Gon Jinn Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web