Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 18 Oct 2018, 17:48

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 29 Jan 2013, 23:32 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Image

Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen.

La grosse cata ce film. Ruben Fleischer et son scénariste ont décidé de faire un genre de film noir décomplexé et fun dont l'unique but est le divertissement. Un pur film pop-corn qui ne s'embêtera pas à créer une ambiance très soignée et prendra bien soin de ne développer aucun personnage ni aucune intrigue digne de ce nom pour simplement offrir un spectacle basique d'action un peu cartoon. Or un film avec une volonté similaire existe déjà (et a quasiment le même pitch d'ailleurs) et c'est un chef-d'oeuvre. Je parle bien entendu des Incorruptibles de De Palma. Et au petit jeu des comparaison, le Fleischer fait tellement pitié que ça en devient humiliant à tous les niveaux.

Rien ne fonctionne dans ce film. Rien. Déjà le coeur du problème vient de l'équipe, du fameux Gangster Squad. Aucun des personnages hormis Ryan Gosling et Josh Brolin n'auront l'occasion de briller à l'écran. Ils n'existent pas, ne sont que des sous-fifres sans intérêt. Donc l'idée de l'équipe, l'idée qu'un groupe se sacrifie dans l'ombre pour le bien commun est totalement sacrifiée, ça n'existe tout simplement pas à l'écran. Ensuite Fleischer veut faire un film d'action et c'est sans doute ce que j'ai vu de pire niveau mise en scène depuis un long moment. Entre une poursuite en voiture dans la nuit où l'on ne voit strictement RIEN, une fusillade finale ridiculissime de molesse (alors que c'est un méga gunfight avec 50 mecs), des combats aux corps à corps tout pourris et surtout un montage totalement à l'ouest et une mise-en-scène qui propose des idées toutes plus ratées les unes que les autres (un ralenti pourri par ci, des flashs hideux avec arrêt sur image par là) rien ne fonctionne. Bref c'est très raté à ce niveau là, il n'y a vraiment rien à sauver (big up au décors qui rend au hommage au De Palma avec un grand escalier et qui fait très mal pour le film de Fleischer).

Et puis il y a Sean Penn qui risque de se prendre un razzie bien mérité dans la gueule tellement il est ridicule en gangster qui en fait des tonnes (accents, regard torve, parlé gangsta des années 20). Il singe horriblement mal le Al Capone de De Niro. Quand en plus il est affublé de punchlines pourissimes du style "say hello to Santa Claus" (avant d'enter en scène avec sa mitraillette) c'est juste interdit.

Et que dire de ce numérique absolument DEGUEULASSE dans lequel le film a été tourné ? C'est absolument hideux du début à la fin. La photo est à chier. Je me demande comment on peut rater un film sur cette période si iconique, si caricaturale presque dans son esthétique. Et bien c'est le cas ici, le film ne ressemble à rien, le grain fait télé mais pas dans le bon sens du terme (du genre Michael Mann qui travaille un truc sur la lumière qu'on aime ou pas). Là c'est juste très laid.

Enfin bref plus besoin d'en rajouter si ce n'est que je ne comprends absolument pas comment un projet aussi vulgaire ait pu être greenlighté. C'est vraiment le film noir pour les nuls écrit par un gamin de 12 ans. Tout y est d'un cheap totalement achevé (BO bien pourrie aussi d'ailleurs). Reste le cast dont les deux rôles principaux sont sympas Josh Brolin en tête. Ryan Gosling fait bien le beau gosse mais détail très drôle on a discuté à 4 après le film et on a tous été choqué par son horrible voix de gonzesse nasillarde. J'avais jamais remarqué qu'il avait une voix aussi ridicule en fait. Paie ton sex symbol. Enfin bref le reste du cast n'existe pas (et Emma Stone en pin-up j'y crois pas trop même si elle est mimi).

Ah si seul bon point, le film est assez violent, une violence cartoonesque mais c'est bien pauvre. Ratage intégral pour ma part et film vraiment honteux qu'il vaut mieux oublier rapidos.

1/6

_________________
CroqAnimement votre


Dernière édition par Art Core le 30 Jan 2013, 00:00, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Jan 2013, 23:41 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16495
Localisation: FrontierLand
Ah ouais donc c'est largement aussi nul que son affiche quasi-parodique en fait.
J'en parlais l'autre jour en la voyant dans la rue, elle est incroyable de niaiserie, de mocheté, assemblage de trucs interdits. Ça pourrait être du ZAZ.

Art Core a écrit:
Ryan Gosling fait bien le beau gosse mais détail très drôle on a discuté à 4 après le film et on a tous été choqué par son horrible voix de gonzesse nasillarde. J'avais jamais remarqué qu'il avait une voix aussi ridicule en fait. Paie ton sex symbol.

Bah on a surtout le souvenir de Drive... où il parle jamais en fait.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Jan 2013, 23:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui c'est ça, ça surprend un peu.
Et l'affiche est à l'image du film, cheap et moche.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Jan 2013, 00:50 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72379
Localisation: Fortress of Writing
J'ai du mal à réfuter une grande partie de ce que dit Art Core. Sauf que moi j'ai trouvé ça fun.

Effectivement, le film est un sous-LA Confidential/Les Incorruptibles (sauf que moi c'est plutôt le premier que je considère comme un chef d’œuvre, le De Palma est classe mais sans plus pour moi, pas tellement plus profond que Gangster Squad) très flashy dans sa réa et qui n'a aucune autre ambition que d'offrir du pulp avec donc tout ce que ça peut avoir de grossier (beaucoup de ralentis, certains inutiles), vulgaire (Mickey Cohen qui glisse "chatte" toutes les deux phrases), de gratuit (la violence plus cartoonesque que douloureuse) et de cabot (Sean Penn grimace tout le long sous son maquillage).

Après, si l'image numérique est effectivement pas toujours très heureuse, particulièrement dans les scènes d'action peu inspirées, j'ai tout de même trouvé l'approche de Fleischer assez rafraîchissante, avec même quelques scènes fortes (Ryan Gosling vénère post-fusillade), quelques petites idées de mise en scène sympa (le tabassage d'un même gars par les différents membres en un travelling latéral jusqu'à l'ouverture d'une porte), et un certain sens du badass dans l'iconisation de ses personnages (toute l'intro de Josh Brolin, le coup du "bwana").

Y en a globalement aucun qui dépasse l'archétype, mais ceux-ci sont sympas (j'aime assez le cow-boy campé par Robert Patrick, sans doute le plus conscient du ton de l'entreprise) et ils ont toute une petite existence au sein du groupe. L'alchimie fonctionne assez bien. Disons que je ne suis pas étonné à présent de savoir que le scénariste est celui que la Warner a chargé d'écrire Justice League. J'espère toutefois que Will Beal saura être plus profond parce qu'ici, il n'y a rien.

4/6 gentil

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Jan 2013, 11:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18695
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Oui pas mal d'avis similaires au tien mais vraiment moi je trouve que tout reste bloqué au niveau des intentions et qu'à l'image c'est vraiment mauvais.

Sinon je découvre donc que la voix de merde de Gosling n'est donc pas naturelle mais qu'il a voulu avoir cette voix haut perchée pour donner de la personnalité à son personnage... Grosse idée de merde indeed (j'aime bien comme Josh Brolin se fout de sa gueule dans la vidéo de l'article) :
http://www.mtv.com/news/articles/1699864/ryan-gosling-gangster-squad-voice.jhtml

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Oct 2013, 15:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5990
Tout comme Art Core, j'ai trouvé ça atrocement convenu, moche, raté, et au final continuellement ridicule. Le film qui se paye quand même un casting 4 étoiles et qui arrive quand même à s'amputer d'une performance d'acteur totalement naze.

0/6, à tous les coups, dans une semaine il m'en reste plus rien..


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Zombieland (Ruben Fleischer, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Janet

22

2002

21 Jan 2010, 20:55

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Venom (Ruben Fleischer, 2018)

Film Freak

11

576

10 Oct 2018, 21:21

Déjà-vu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 30 minutes maximum (Ruben Fleischer - 2011)

DPSR

2

711

05 Jan 2012, 16:38

xTom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Suicide Squad (David Ayer, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 10, 11, 12 ]

Art Core

170

6594

28 Mai 2018, 15:49

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. American Gangster (Ridley Scott, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Film Freak

79

4070

07 Juin 2008, 11:34

Narrateur Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Play (Ruben Östlund - 2011)

DPSR

2

639

30 Mar 2015, 01:40

rotary [Bot] Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Square (Ruben Östlund - 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

46

2231

05 Jan 2018, 01:34

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. J'ai toujours rêvé d'être un gangster (Samuel Benchetrit, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

the black addiction

24

1155

10 Mai 2009, 01:22

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Happy Sweden *kikoo* (Ruben Östlund - 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

42

1627

15 Juil 2009, 14:23

Twilight Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les Voyages de Gulliver (Dave Fleischer - 1939)

Blissfully

0

1262

16 Avr 2008, 09:56

Blissfully Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web