Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Juil 2018, 16:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 10 Jan 2018, 22:40 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20719
la musique d'Arvo Part elle s'écoute bcp, justement...

Desplat a du talent, surtout chez Wes Anderson, après c'est vraiment de la zik de film illustrative.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2018, 00:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Nov 2015, 05:09
Messages: 716
Film Freak a écrit:
Oui, je suis sûr que l'ouverture de Star Wars avec le titre qui débarque en gros et tout, ça serait mieux avec du Arvo Part.

Nan mais sérieux...


T'es quand même neuneu toi hein? Là tu parles de générique d'ouverture et de fanfare. Moi, je parlais de la musique PENDANT le film.

Et même dans Star Wars, la musique ne se remarque pas tant. Aucun souvenir de celle de l'Épisode XIII en tout cas. C'est quand on revoit le film ou qu'on écoute la musique à l'extérieur du film qu'on la trouve puissante.

Mais bon, des premiers Star Wars (qui étaient conçu comme des "Opéra" dans l'espace) aux nouveaux Star Wars, la musique de film est devenu plus subtil aussi.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2018, 01:03 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71980
Localisation: Fortress of Writing
Erik Vonk a écrit:
Film Freak a écrit:
Oui, je suis sûr que l'ouverture de Star Wars avec le titre qui débarque en gros et tout, ça serait mieux avec du Arvo Part.

Nan mais sérieux...


T'es quand même neuneu toi hein? Là tu parles de générique d'ouverture et de fanfare. Moi, je parlais de la musique PENDANT le film.

Ça ne change rien. Les films sont différents, les scènes sont différentes. Une musique ne se "doit" rien si ce n'est servir au mieux la scène et ce n'est pas toujours en étant "subtile". Et ça ose traiter les gens de neuneu...

Citation:
Et même dans Star Wars, la musique ne se remarque pas tant. Aucun souvenir de celle de l'Épisode XIII en tout cas.

C'est normal, il ne sortira qu'en 2027.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2018, 02:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Nov 2015, 05:09
Messages: 716
Bien sûr. Ça dépend du film. Comme je le disais, les vieux Star Wars étaient des Space Opera dans la pure tradition, et étaient donc tout indiqués pour être mis en musique avec grandiloquance.

Pour ce qui est de The Shape of Water, je ne vois pas où est le problème si Desplat se fait discret. C'est un film plus délicat et subtil émaillés de monstrueux moments que Desplat arrive bien à faire contraster en douceur. Howard Shore aurait pu le mettre en musique avec une couleur Cronenbergienne, et on n'y aurait pas vu de différence.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Fév 2018, 21:03 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17830
Localisation: Paris
Puck a écrit:
Putain, je venais pour écrire la même chose. Sans Desplat, je crois que le film aurait été meilleur. .


C'est quasiment le seul truc que je retiens du film :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Fév 2018, 21:13 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 10134
La musique de Desplat ou que ç'aurait été meilleur sans elle ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Fév 2018, 10:24 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17830
Localisation: Paris
La musique, je l'ai eue dans la tête toute la journée hier. Par contre, j'ai trouvé le film assez chiant, ultra prévisible, dégueulasse au niveau des couleurs. Finalement, les quelques rares scènes surprenantes sont aussi celles que j'ai le moins appréciées.

La salle de bain remplie d'eau
La scène de rêve


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2018, 17:44 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4593
Puck a écrit:
La musique dans Shape of Water ne transcende jamais la force des images et est là EN PERMANENCE.

C'est FAUX, elle n'est pas là en permanence.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2018, 20:52 
En ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24603
Localisation: Paris
lol

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Fév 2018, 15:21 
En ligne
Robot in Disguise
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2005, 09:00
Messages: 24603
Localisation: Paris
Au début j'étais à fond: l'intro est magique, la musique de Desplat est pas mal (oui, vous avez bien lu), j'ai adoré ce filmage au grand angle en 1.85, et j'ai kiffé cette approche à la Jeunet, la masturbation en plus. C'est génial d'avoir pris Sally Hawkins, qui est super dans le rôle, et ça tue d'avoir une créature en dur et pas en CGI tout merdique comme n'importe quel autre cinéaste l'aurait fait. Touché également par le bon vieux discours sur les losers qui font équipe: l'handicapée, l'animal, le gay, la noire... Bref, pendant 1 heure, c'est un quasi-sans faute.

Mais la sauce ne prend pas autant qu'on pouvait l'espérer. Le vrai problème c'est que je ne m'investis pas dans l'histoire d'amour entre la belle et la bête. Je reste tout simplement à distance. Je devrai chialer et ça ne me fait quasiment rien.

Autre hic: le typecasting poussé à l'extrême de Michael Shannon. Ce film aurait été tellement mieux si Shannon et Stuhlbarg avaient inversé leurs rôles...

_________________
Ma série télé sur la rivalité Jacques Chirac/Edouard Balladur !
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2018, 09:34 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 4705
Bien déçu pour ma part. Je salue le film pour oser aller jusqu'au bout de son propos mais finalement on étire sur 2 heures ce qui faisait une scène ou quelques scènes dans Hellboy 2.

Je trouve aussi que Del Toro est incapable de faire passer de l'émotion. Ses histoires d'amour semblent écrites par un collégien ou pire par Besson. C'est niais, pas crédible ( le coup de foudre à base d'oeufs). Et plusieurs fois, je trouve le film ( surtout) la photo et les couleurs) très moches. Du Jeunet mal digéré...........

Le surjeu et le sur rôle de Michael Shannon n'aide pas aussi. on dirait presque Jeffrey Combs dans fantôme contre fantôme mais sans l'humour bienvenu et bien dosé de Jackson

On est très loin de ce qui reste le seul bijou de la filmo de Del Toro : le labyrinthe de Pan

2.5 à 3/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2018, 10:17 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18463
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'en suis sorti mitigé mais plutôt positif mais plus le temps passe plus je me détache du film et je le vois me glisser entre les doigts. J'ai eu énormément de mal avec les premières minutes qui on va pas se mentir font vraiment décalque Amélie Poulain, fille touchante un peu autiste, seule, qui va aider son voisin peintre qui regarde des vieux trucs à la télé, le tout emballé par une BO insupportablement mielleuse au violon de Desplat qui m'a franchement soulé. Cependant je me laisse peu à peu prendre au jeu d'une part grâce à l'univers (peu original certes) vintage presque steampunk de Del Toro mais surtout en voyant les légers pas de côté, le côté cash de Del Toro qui soudain fait sortir le conte cul-cul des rails pour explorer autre chose. Le sexe notamment avec un film qui ose aller au bout de son idée sans jamais se retourner ou se poser de question. Mais aussi évidemment la violence qui fait bien mal (les doigts de Shannon, la joue de Stuhlbarg). Puis le scénario est très bon, il y a un art des seconds rôles assez génial où ils arrivent tous à briller et à exister vraiment.

Mais tout le film me glisse un peu dessus sans trop m'accrocher même si j'adore les petits détails qui font que le film est indéniablement un film de Del Toro et si je suis forcément 100% derrière le message du film, cette ode aux minorités qu'on soit black, femme, gay ou amphibien. Puis je trouve que le film manque cruellement d'émotion. La fin est un peu trop rapide et si le dernier plan est magnifique (avec l'idée absolument géniale
des cicatrices qui deviennent branchies
) il m'a laissé totalement froid.

Une semaine après l'avoir vu je crois que c'est le Del Toro que j'aime le moins avec Cronos et Mimic (même s'il est supérieur à ces deux là).

3.5-4/6

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2018, 10:58 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mar 2012, 13:20
Messages: 4705
Citation:
J'ai eu énormément de mal avec les premières minutes qui on va pas se mentir font vraiment décalque Amélie Poulain, fille touchante un peu autiste, seule, qui va aider son voisin peintre qui regarde des vieux trucs à la télé, le tout emballé par une BO insupportablement mielleuse au violon de Desplat qui m'a franchement saoulé


Et la voix off aussi..... Début ultra pénible, il est vrai


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Mar 2018, 22:50 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18434
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Je poste eeenfiin mon avis.
Avec tous ces avis à l'eau tiède je me sens un peu seul car moi j'ai plongé, à fond, et j'ai trouvé ça magnifique de bout en bout. Avec The Shape of Water, del Toro semble signer son Credo: à travers un conte romantique et fantastique ancré dans un contexte politique en forte résonance avec l'actualité, le réalisateur prône plus que jamais la tolérance envers les autres, envers ceux qui sont "différents", envers les "minorités" et affirme que l'amour l'emportera toujours sur la peur. Guillermo del Toro clame également son amour pour le cinéma qui émerveille: visuellement (photo, décors, costumes, effets spéciaux, etc), le film est une splendeur, mise en scène avec grâce et force tranquille, à quoi s'ajoute la belle musique d'un Alexandre Desplat inspiré. Les acteurs sont tous excellents, même si c'est un peu dommage de voir Michael Shannon pour la énième fois dans la peau du parfait salopard. Sally Hawkins est parfaite, et quel plaisir de revoir Richard Jenkins, acteur génial et trop rare..
Je me suis totalement laissé embarquer par cette histoire, et j'ai pris mon pied. C'est toujours un peu bête à dire mais c'est le genre de film qui semble me rappeler pourquoi j'aime et pourquoi je vais au cinéma: s'en mettre plein la vue, s'évader avec une belle histoire, un plaisir pur de cinéma.. Plaisir qu'on ressent partagé avec les spectateurs dans la salle (bon ça en réalité je m'en tape) mais surtout, avec le réalisateur, qui semble prendre un plaisir fou à nous raconter son histoire, avec coeur et générosité, en donnant tout ce qu'il est, tout ce qu'il aime. C'est pourquoi ce Shape of Water est bien, à mes yeux, son plus beau film à ce jour. Notons au passage tous ces petits détails géniaux que j'ai trouvés jubilatoires (la petite branlette matinale, la créature qui bouffe le chat, les doigts qui pourrissent...).
Bref, une bien belle séance dont je suis sorti un peu ému, un peu béat, des images plein la tête, des étoiles plein les yeux..

5,5/6

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Mar 2018, 10:04 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2007, 11:11
Messages: 5945
Je rejoins les tièdes pour ma part, quelques scènes permettent au film de sortir la tête de l'eau, mais c'est malheureusement trop caricatural, irritant dans son aspect Jeunet-sque et surtout ultra prévisible... 3/6

Ah et la musique m'a saoulé personnellement.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mimic (Guillermo del Toro - 1997)

F-des-Bois

6

1207

15 Mar 2008, 13:21

Zad Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cronos (Guillermo del Toro, 1993)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

24

1422

06 Déc 2005, 11:02

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro - 2006)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Blissfully

90

6112

20 Juil 2008, 20:08

Vintage Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hellboy (Guillermo del Toro - 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Zad

36

2021

27 Déc 2008, 16:45

Zaphod Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 23, 24, 25 ]

Mufti

371

14145

07 Juin 2014, 09:21

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Crimson Peak (Guillermo del Toro, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

22

1790

07 Mar 2016, 10:22

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Hellboy II : The Golden Army (Guillermo Del Toro, 2008)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 12, 13, 14 ]

David Swinton

196

10131

06 Jan 2009, 23:34

Zaphod Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. El Habitante (Guillermo Amoedo, 2017)

Film Freak

2

187

03 Fév 2018, 16:36

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Loin de la terre brulée (Guillermo Arriaga - 2008)

Karloff

8

724

21 Avr 2009, 21:39

Zaphod Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Trilogie Blade (Norrington, Del Toro, S. Goyer - 1998, 2002, 2004)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Mufti

31

1934

25 Mai 2012, 09:52

Karlito Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web