Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Oct 2019, 04:56

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 23 Déc 2012, 23:58 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Ferris Bueller's Day Off en VO.

Image

Ferris Bueller est un adolescent de la banlieue aisée de Chicago qui décide un beau matin de se prendre une journée de congé. Peu d'obstacles lui résistent lorsqu'il a une idée en tête. Se faisant passer pour malade, il sèche les cours et débauche son meilleur ami Cameron ainsi que sa petite amie Sloane pour la journée.


Ceci n'est pas une tentative de déchaîner le chaos artificiellement sur le forum à la veille de Noël. Mais j'ai pas super aimé.

En fait, c'est un peu tendu de savoir. Vu avec des frères et les amis de mes frères, et tu sais cette sensation quand tu regardes un film, même un film que tu adores, à côté de quelqu'un, et que tu te mets à tout voir à travers leurs yeux, et que tu vois soudain tous les défauts ? Et ben tout le monde autour de moi trouvait ça lourd et lent, et du coup qui sait si ce n'est pas à cause de ça, surtout quand c'est moi qui ait proposé le film ? COMMENT SAVOOOIR ??

Malgré tout... Il y a une mayo qui n'a pas pris à la vision, des premières annonces face caméra jusqu'aux passages a priori les plus audacieux (le musée), tout me paraît assez forcé, artificiel, arthritique et daté dans le rythme - et puis pas très drôle, en fait. Je sais pas, rien qu'un truc comme la séquence durant le générique de fin toute morte avec le dirlo qui monte dans le bus... Et même si le film la remet plusieurs fois en perspective, j'ai un peu de mal avec cette espèce de win des années Reagan et son héros tonygencil qui caresse les spectateur ados dans le sens du poil dans sa charge anti-lycée, qui d'une journée libre rêve avant tout d'aller rouler en Ferrarri, etc. Je SAIS que le film a conscience de ça, qu'il en joue, mais de manière un peu roublarde pour moi : au passage, c'est aussi par tout cet attirail qu'on conforte le jeune pour l'attirer dans le film (ça y est, maintenant j'ai l'air d'un vieil aigri).

Après j'aime tout ce côté ludique façon Maman j'ai raté l'avion, ou plus simplement le principe consistant à suivre un personnage qui aura toujours de la chance, quoiqu'il arrive, contre toute vraisemblance, à qui tout sourira. Je trouve néanmoins que le concept est pas vraiment exploité à bout, et en tout cas beaucoup trop lentement, ne révélant tout son potentiel qu'à quelques rares moments (la course finale, entre autres).


Bref, à revoir sans doute, mais j'ai un peu l'impression d'un "film culte" gonflé à la hype des souvenirs d'enfance trop tolérants.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 00:44 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 17066
Localisation: Lyon
Tiens, je croyais qu'il existait un topic et que j'y avais posté mon avis il y a quelques années. Bon ben pour le plaisir : mon avis est très proche de celui de Tom, en limite plus négatif. En plus des défauts déjà cités, je trouve que ça se la pète GRAVE, aussi bien dans le ton que dans les trucs inintéressants qu'on ose nous montrer. 2/6.

_________________
Olivier Servières : vidéaste indépendant. Publicités, reportages, conférences, mariages.
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 00:53 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 20034
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
Pareil, je peux comprendre qu'on aime beaucoup mais j'ai toujours trouvé Hughes un peu surfait (assez déçu par Breakfast Club dans une moindre mesure), il aurait certainement fallu voir tout ça au bon moment pour vraiment rentrer dans le délire. Je les ai découverts il y a quelques années. Trop tard sans doute.

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:02 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3857
Localisation: Hotel Yorba
Egalement découvert il y a quelques années avec un gros sentiment d'incompréhension devant ce truc tout mou qui fait le portrait d'un connard antipathique. Vu sa réputation j'en attendais beaucoup et je suis totalement resté en dehors.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:03 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
C'est un quadruple coming-out. Créons un club.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:05 
Hors ligne
Departed
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juil 2006, 12:37
Messages: 3857
Localisation: Hotel Yorba
Appelons-le The Supper Club.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:21 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73570
Localisation: Fortress of Writing
Je confirme tous vos dires (en un peu moins véhément).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:22 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 17066
Localisation: Lyon
En fait, Ferris Bueller, c'est comme Burger King.

_________________
Olivier Servières : vidéaste indépendant. Publicités, reportages, conférences, mariages.
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:23 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73570
Localisation: Fortress of Writing
Ah ton bide en shoutbox ne t'avait pas suffit?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:25 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 11774
Localisation: Hill Valley
deudtens a écrit:
je croyais qu'il existait un topic et que j'y avais posté mon avis il y a quelques années

idem


Tom a écrit:
tout me paraît assez forcé, artificiel, arthritique et daté dans le rythme

C'est exact mais à l'époque c'était tout le contraire.
En 2036, la plupart des films sortis cette année et que tu as trouvés excellents paraîtront artificiels, arthritiques et datés dans le rythme. Faire un film qui sera toujours au goût du public dans un quart de siècle, c'est quasiment impossible. Seule une poignée de films y parviennent. Si un cinéaste fait un film qui divertit l'année de sa sortie, c'est déjà pas si mal. John Hugues était dans cette catégorie là.

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:28 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
Euh non, je vois régulièrement des films vieux de 20, 40, 60, voire 100 ans, et qui tiennent tout à fait la route.
Après, les conditions de projection dont j'ai parlé ont peut-être surligné ces défauts de rythme, mais c'est pas une histoire d'époque. Rythmé, ça veut pas forcément dire "rapide", juste "tenu". Les Coen par exemple font des films incroyablement rythmés et pourtant très lents.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:35 
En ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 17066
Localisation: Lyon
Film Freak a écrit:
Ah ton bide en shoutbox ne t'avait pas suffit?


Mec qui va tourner en short et en manches courtes au mois de février par terre au milieu d'une rue si ça continue comme ça.

_________________
Olivier Servières : vidéaste indépendant. Publicités, reportages, conférences, mariages.
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:35 
Hors ligne
Le quoteur fou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2005, 17:40
Messages: 11774
Localisation: Hill Valley
Tom a écrit:
je vois régulièrement des films vieux de 20, 40, 60, voire 100 ans, et qui tiennent tout à fait la route.

J'en suis certain. Je dis simplement que seule une infime minorité des films de ces époques sont visibles aujourd'hui. Si je t'enferme dans une pièce pour t'obliger à visionner tous les films de 1923, tu vas comprendre ta douleur.

Tom a écrit:
Après, les conditions de projection dont j'ai parlé ont peut-être surligné ces défauts

Je ne pense pas. Je l'ai revu l'an dernier, j'ai été aussi déçu que toi, voire plus. Je me souvenais du plaisir que j'avais eu à voir ce film au début de mon adolescence.

_________________
Image Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par rotary [Bot] le 24 Déc 2012, 01:37, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:37 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 73570
Localisation: Fortress of Writing
deudtens a écrit:
Film Freak a écrit:
Ah ton bide en shoutbox ne t'avait pas suffit?


Mec qui va tourner en short et en manches courtes au mois de février par terre au milieu d'une rue si ça continue comme ça.

Mec qui a pas compris qu'il avait plus besoin de moi que moi de lui.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2012, 01:37 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11669
rotary [Bot] a écrit:
J'en suis certain. Je dis simplement que seule une infime minorité des films de ces époques sont visibles aujourd'hui. Si je t'enferme dans une pièce pour t'obliger à visionner tous les films de 1923, tu vas comprendre ta douleur.

Ah ok. Bah c'est de ça dont je parle en disant "rythme daté" : pas vraiment rythmé en fait, juste vaguement en phase avec les canons de l'époque, et donc pas assez solide pour vieillir.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Une journée en enfer (John McTiernan, 1995)

Walt

14

1578

20 Déc 2013, 13:44

Ozymandias Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Breakfast Club (John Hughes, 1985)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Le Pingouin

52

4190

23 Avr 2019, 20:05

bmntmp Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Weird Science (John Hughes, 1985)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

18

932

27 Avr 2011, 09:09

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Nomads (John McTiernan - 1986)

Narrateur

6

970

24 Sep 2014, 23:34

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Big Trouble in Little China (John Carpenter, 1986)

Film Freak

3

669

12 Juil 2016, 09:23

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Basil, détective privé (Ron Clements, John Musker, Burny Mattinson, David Michener, 1986)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Blissfully

30

1525

04 Juil 2016, 00:14

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Moomin et la folle aventure de l'été (Maria Lindberg - 2008)

Zad

5

691

18 Jan 2010, 19:18

Puck Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Folle Histoire de Max & Léon (Jonathan Barré, 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Film Freak

15

2533

30 Nov 2016, 10:53

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La folle histoire d'amour de Simon Eskenazy (Jean-Jacques Zilbermann - 2009)

DPSR

0

940

05 Juil 2009, 13:12

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Journée de la jupe (Jean-Paul Lilienfeld, 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Cosmo

68

4818

07 Jan 2019, 10:46

bmntmp Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web