Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 21 Juin 2018, 05:24

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Flop 2017
MessagePosté: 22 Déc 2017, 23:14 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 71786
Localisation: Fortress of Writing
Top 4 Déceptions :
4. Kingsman 2 : The Golden Circle
3. Alien Covenant
2. The Snowman
1. Split


Et le flop, avec des morceaux choisis de mes critiques :


Image
DC Comique. "Je ne serai pas cynique au point d'arguer que le suicide de sa fille a été une excuse mais je suis prêt à parier que s'il avait été d'accord avec la nouvelle direction voulue par WB/DC, il n'aurait pas laissé un autre finir son film. (...) McGuffin de chez McGuffin pourri (...) creux as fuck (...) les enjeux sont aussi faibles que le méchant anonyme en CGI (vous allez regretter Azog du Hobbit) qui se téléporte comme un scénariste inclue des raccourcis dans le scénario"

Image
The Last One, I hope. "Dès l'ouverture, pourtant l'une des rares séquences à être un tant soit peu réussie, Bay tombe dans ses pires travers, avec Stanley Tucci (qui jouait un autre personnage dans le précédent) en Merlin alcoolique, l'humour parasitant une scène autrement classe malgré l'habituel YOLO narratif. (...) Bay se précipite tout du long, réduisant les scènes à leur fonctionnalité pure, ne prenant jamais le temps de s'investir dans quoi que ce soit (...) Si certains trouveront le scénario difficile à suivre, ce n'est rien à côté de l'action. (...) La plupart du temps, cela se limite à un plan. Le metteur en scène n'a pas son pareil pour composer des tableaux baroques mais il ne sait vraisemblablement plus composer de séquences entières. (...) Ce n'est jamais plus parlant que lors du climax, un méga champ de bataille où...on dirait qu'il ne se passe rien. Un mec en tape un là, un autre mitraille par ici et, à un moment donné, après 20 minutes d'absence inexpliquée, Optimus débarque et tue plusieurs mecs d'un geste badass. Fin. (...) tous les combats ou les courses-poursuites sont avortées, écourtées, torchées en deux secondes. (...) Les changements de format inexplicables entre IMAX 1.90 (98% du temps) et 2.35 au sein d'un MÊME CHAMP-CONTRE-CHAMP semblent être le fruit d'un film qu'on tailladé au max au montage de façon à ce que ça aille le plus vite possible. La durée en dessous des 2h45 cette fois est salutaire mais cette précipitation à l'écran trahit celle de Bay en coulisses, comme s'il voulait en finir le plus vite possible et passer à son projet personnel."

Image
Le Bail sombre. "L'incroyable univers entre western, heroic fantasy et fiction post-apocalyptique imaginé par Stephen King a été vulgarisé, apauvri au point de ressembler à n'importe quelle tentative de franchise young adult comme il en a pullulé entre Harry Potter et Le Labyrinthe (et encore, lui a eu ses suites). Le souci n'est pas tant de faire du gamin le protagoniste, choix compréhensible pour donner un point d'entrée au spectateur, mais d'avoir transformé une histoire de lutte entre le bien et le mal à travers une quantité infinie de mondes en une aventure qui se passe principalement à New York dans des hangars et réglée en 1h35 montre en main"

Image
Sodmomie. "Salmigondis générique, un peu puceau dans l'horreur et illisible dans l'action déjà anémique (...) les raccourcis qui gouvernent chaque rebondissement du récit, inventant de nouvelles règles à son univers, déjà très grossièrement défini"

Image
Le Reloutable. "régulièrement très embarrassé par le niveau de l'humour en mode "le méta pour les nuls" genre Garrel en Godard qui fait une tirade sur "les acteurs sont des cons" car ils font tout ce qu'on leur dit de faire et qui regarde alors la caméra pour dire "ils sont tellement cons qu'ils diraient que les acteurs sont des cons si on leur disait de le dire". LOLILOL. Y a régulièrement ce genre de ressort comique, comme la scène de nu gratuit OÙ LES ACTEURS SONT NUS GRATUITEMENT ET REPROCHENT AUX CINÉASTES D'INCLURE DES SCÈNES DE NUS GRATUITES DANS LEURS FILMS! PAPAPAPAAAAAAAA!!! C'est un peu l'équivalent de quand tu termines un message en disant "ne dites pas [tel truc]" et qu'un mec répond exprès précisément "tel truc"."

Image
Valait rien. "C'est pas du Asylum ou le dessin-animé russe qui sortait en vidéo en même temps que le Disney annuel mais le monde de Valérian est, au mieux, une pâle copie des space operas récents et au pire, une redite du 5ème élément avec 20 ans de retard, rendant le kitsch de jadis plus ringard que jamais (la boucle d'oreille de Rutger Hauer, le piercing d'Ethan Hawke, j'étais embarrassé). (...) niveau stratosphérique de miscast là (...) J'ai dû étouffer un rire quand ce gringalet de Dane DeHaan, avec sa tête de mec maladif, enfile une chemise sur son corps chétif et lâche une réplique évidemment toute faite à Lauréline du genre "les intellos comme toi (WTF?) rêvent des bad boys comme moi". En effet, c'est de la SF là. Bref, Besson croit écrire un Han Solo mais Valérian passe pour un gros relou creepy...et elle joue comme une petite conne adolescente (...) Sur le papier, y a de quoi faire une scène originale en mode Inception ou Jumper. À l'écran, il n'y a qu'une course-poursuite molle qui n'a rien de plus spécial que n'importe quel montage alterné. Merci D.W. Griffith."

Image
Alerte à Malibouze. "On dirait même pas des blagues de V1, on est dans la V moins 4 là. Il en va de même pour l'intrigue policière, évidemment prétexte (à des scènes vues et revues) et sans nul doute aussi pourrave que celles de la série originale (dont je n'ai jamais vu un seul épisode parce que j'avais une vie même ado) (...) Le Starsky & Hutch avec Ben Stiller, à côté, c'est du James Ellroy. Tout pue la paresse, comme les cameos de Hasselhoff (2 micro-séquences faiiiiiibles) et Anderson (5 secondes de plastique muet), spoilés par le générique du début (!). (...) c'est bien entendu beaufissime comme film, sexiste et homophobe, malgré quelques tentatives honteuses et ratées de le contourner)."

Image
S'embourbent les cons. "Si les enfants de Joel & Ethan Coen devaient écrire un scénario pour leur classe de CE1 afin de montrer "le métier de papa", ça donnerait ce film. (...) Simili-"Fargo pour les nuls" (...) festival de l'ennui pire que Monuments Men (#tourdeforce) (...) Matt Damon. Julianne Moore. Oscar Isaac. C'est beau l'amitié quand même."

Image
Papy Croule. "D'un postulat de départ éculé, le scénario développe des enjeux qui ne tiennent pas debout comme prétexte à une énième comédie française qui, je vous le donne en mille, a 30 ans de retard. Pinacle humoristique : un bébé ça fait caca! Et le caca ça pue! Voilà, ça c'est le niveau des gags, globalement, et le portrait du couple et de l'homme et de la femme que le film dresse n'est pas moins arriéré."

Image
zZz. "Complètement ringard. Y a un générique en gros plans de gadgets en CGI, for Christ's sake. Des méchants en vestes de cuir et lunettes de soleil. Des gunfights "un flingue dans chaque main, parfois on tire sur le côté, dos à dos avec un autre perso en tournant sur soi-même". Chaque punchline est tellement vieillotte et prévisible et déjà entendue que j'arrive même plus à savoir si c'est fait exprès. (...) Ils ont voulu faire le nouveau Fast & Furious, ils n'ont fait qu'un Austin Powers beauf."

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flop 2017
MessagePosté: 23 Déc 2017, 10:27 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20701
Mon Flop 10

1. Dalida
La meilleure comédie française de l'année, avec une apparition désopilante de Nicolas Duvauchelle en Comte de Saint-Germain. Atroce.

2. The Last Face
L'humanitaire c'est bien, l'humanité c'est mal, filmé comme une pub Nespresso. Le moment ou Adèle Exarchopoulos annonce qu'elle a le Sida m'a provoqué un fou rire embarrassant.

3. Belle Pomme
Le cinéma de papy, fait avec papy Gégé et mémé Catherine. Incroyablement ringard.

4. Raid Dingue
Le film misogyne sur le droit des femmes à tenir un flingue.

5. Carbone
Non seulement le film est complètement con, mais il est aussi dégueulasse sur le plan politique en faisant d'un chef d'entreprise qui tape dans la caisse et la coke (Magimel out of control) un mec bien qui veut sauver sa PME.

6. Sous le même toit
et surtout dans le même appartement que scènes de ménage. Parait que la comédie français a fait pire, mais j'ai évité les plus grosses fientes.

7. Mort à Sarajevo
Cinéma old school volume 2 avec ce film-débat dans un hôtel. Mention spéciale pour Jacques Weber qui éructe le texte de BHL.

8. HHhH
Un film qui aurait terrifié Rivette et Daney. Pas nul mais terriblement embarrassant dans sa façon de filmer les Nazis en mode Call of Duty.

9. Brimstone
Le western dégueulasse, interminable et complaisant.

10. Barbara
Quand j'écoute du Barbara, j'ai envie de tuer des chats, quand j'écoute Jeanne Balibar chanter du Barbara, j'ai envie de tuer des chats.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flop 2017
MessagePosté: 09 Jan 2018, 08:03 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20701
Update : Drôles d'oiseaux d'Elise Girard prend place dans le top 5. Le film dure 1h10, tu as l'impression qu'il en dure 3 tellement tout est chiant pour la pluie de novembre sur Paris. Cela raconte rien, les effets sont horriblement piqués à HSS ou Porumboiu, c'est dramatiquement... français. La lumière est jolie, du coup 1/6.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flop 2017
MessagePosté: 09 Jan 2018, 09:12 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2015, 16:00
Messages: 1108
Karloff a écrit:
Update : Drôles d'oiseaux d'Elise Girard prend place dans le top 5. Le film dure 1h10, tu as l'impression qu'il en dure 3 tellement tout est chiant pour la pluie de novembre sur Paris. Cela raconte rien, les effets sont horriblement piqués à HSS ou Porumboiu, c'est dramatiquement... français. La lumière est jolie, du coup 1/6.
Je ne suis donc plus le seul à avoir vu cette bouse, top 1 de mes "flops" de l'année (les 2 autres zéros sont hors concours, je suis sorti avant la fin). Pascal Cervo, deux zéros en deux ans (Deux Rémi, deux l'an dernier), je vais faire attention de ne plus jamais aller voir un film où il apparaît


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flop 2017
MessagePosté: 09 Jan 2018, 09:51 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17752
Localisation: Paris
L'ovni
Vive la crise !
jeannette

Le foiré sincère
Baby Phone
C'est beau la vie quand on y pense
Jamais contente
Life - Origine Inconnue
Sous le meme toit
The boyfriend - Pourquoi lui ? (Why him ?)
Un Profil pour deux

Le crachat à la figure
A bras ouverts
Bad Buzz
Gangsterdam
Jamais contente
Raid Dingue
Si j'étais un homme
xXx : Reactivated


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flop 2017
MessagePosté: 09 Jan 2018, 10:00 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2007, 21:02
Messages: 18352
Localisation: In the Oniric Quest of the Unknown Kadath
J'ai échappé au pire cette année sélectionnant plutôt bien mes films.
Le pire de ce que j'ai vu malgré tout :
- D'après une histoire vraie de Polanski : improbable nanar dominé par les deux prestations les plus embarassantes de l'année. Vraiment un film de papy gateux.
- Heis (Chroniques) d'Anaïs Volpé : je suis pas totalement honnête avec ce film puisque j'ai vu en fait la série en 5 courts qui est si j'ai bien compris le film remonté différemment. Mais quoi qu'il en soit j'ai détesté. On peut louer le côté diy, le système D, l'envie de faire du cinéma à tout prix mais si c'est pour sortir ce genre de merde blindée d'aphorismes à deux balles sur la vie, sur l'art et qui pue la prétention à tous les niveaux avec sa poésie niveau troisième c'est pas la peine. Gros rejet.
- La communauté de Vinterberg : vu en clôture du festival des Arcs sur le siège en bois le moins confortable du monde j'ai eu du mal à supporter ce film qui semble passer à côté de son sujet (la vie en communauté dans les années 70) et qui m'a profondémment emmerdé dans ses histoires de couple/de cul.
- Le redoutable de Hazanavicius : j'aime pas du tout l'approche du film, ce qu'il a cherché à faire. Je comprends pas qu'on continue de dire que le film n'est pas sur Godard mais sur Hazanavicius lui-même et qu'il a pas du tout cherché à se le "payer". Je sais pas un film avec un personnage principal qui s'appelle Jean-Luc Godard et qui est imbuvable en plus d'être politiquement et éthiquement un fumiste j'ai du mal à voir où il ne se le paye pas... Enfin bref, rejet de la proposition.
- Justice League de Snyder/Whedon : rattrapé par désœuvrement durant les vacances de Noël, vu sur mon téléphone mais le film ne méritait pas autre chose tant c'est vide et qu'on est face à un pur produit mal manufacturé. Rien qui fonctionne ou presque c'en est fascinant, tout n'est que mécaniques fonctionnelles, le film aurait pu être fait par une machine ce serait pareil. Il est où le Snyder investi de Watchmen. Big up aux séquences les plus embarassantes de l'année avec la famille russe qui semble seule au milieu du chaos. Absolument ridicule.
- Baby Boss de chaipaqui : gros blocage sur ce film d'animation totalement idiot qui fait du monde des bébés une multinationale capitaliste. C'est assez hallucinant et fascinant de vouloir s'adresser à des enfants en leur montrant un "executive" qui veut avoir le bureau le plus haut de la société. Voilà l'univers imaginaire que l'on veut transmettre aux enfants, pas de soucis. En plus le pitch n'a aucun sens, aucune rigueur, c'est de la merde en barre (voir le très bon honest trailer : https://www.youtube.com/watch?v=kMVWz55OAqo)

_________________
CroqAnimement votre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flop 2017
MessagePosté: 09 Jan 2018, 10:21 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7627
1. La Momie (Alex Kurtzman)
La séance la plus pénible depuis des lustres. Les mauvais blockbusters de ces dernières années restaient physiquement supportables, là je me suis cru dix ans en arrière quand un mauvais film en plus d'ennuyer et déprimer te pétait les yeux et les tympans.
2. Wonder Woman (Patty Jenkins)
3. Quelques minutes après minuit (Juan Antonio Bayona)
4. A beautiful day (Lynne Ramsay)
5. A Ghost Story (David Lowery)

Ce ne sont que des films que je n'ai pas du tout aimés, pas des déceptions ou l'expression d'une certaine pose.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. FLOP 2010

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Noony

26

2840

09 Jan 2011, 21:24

Z Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2009

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Karloff

65

5548

12 Jan 2010, 10:03

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2011

Karloff

4

1060

24 Déc 2011, 14:59

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2012

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Karloff

98

3989

15 Jan 2013, 10:32

Le Cow-boy Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2011?

Karloff

2

581

26 Nov 2012, 22:26

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2014

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

28

1557

15 Jan 2015, 20:29

Mathilde Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2015

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Karloff

17

1264

13 Déc 2015, 20:59

Karloff Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Flop 2016

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

32

1349

02 Jan 2017, 12:05

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. FLOP 2007 - Définitif

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Film Freak

32

2444

14 Fév 2008, 19:10

Tetsuo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. FLOP 2008 FINAL

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 6, 7, 8 ]

Film Freak

111

6257

09 Jan 2009, 15:11

boultan Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web