Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 23 Oct 2017, 12:38

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 11 Aoû 2017, 22:30 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70456
Localisation: Fortress of Writing
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)

1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)

1982 Creepshow (Creepshow - George A. Romero - Adaptation des deux nouvelles La Caisse et Mauvaise Herbe et trois scénarios originaux de Stephen King parus sous le même titre, dessinés par Bernie Wrightson)

1983 Cujo (Cujo - Lewis Teague - Adaptation du roman Cujo)

1983 Dead Zone (The Dead Zone - David Cronenberg - Adaptation du roman Dead Zone)

1983 Christine (Christine - John Carpenter - Adaptation du roman Christine)

1984 Les Démons du maïs (Children of the Corn - Fritz Kiersch - Adaptation de la nouvelle Les Enfants du maïs dans Danse macabre)

1984 Charlie (Firestarter - Mark L. Lester - Adaptation du roman Charlie)

1985 Cat's Eye (Cat's Eye - Lewis Teague - Adaptation des nouvelles Desintox, Inc. et La Corniche dans Danse macabre)

1985 Peur bleue (Silver Bullet - Daniel Attias - Adaptation du roman L'Année du loup-garou)

1986 Maximum Overdrive (Maximum Overdrive - Stephen King - Adaptation de la nouvelle Poids lourds dans Danse macabre)

1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)

1987 Creepshow 2 (Creepshow 2 - Michael Gornick - Adaptation de la nouvelle Le Radeau et scénarios originaux de Stephen King)

1987 Running Man (The Running Man - Paul Michael Glaser - Adaptation du roman Running Man)

1989 Simetierre (Pet Sematary - Mary Lambert - Adaptation du roman Simetierre)

1990 Darkside, les contes de la nuit noire (Tales from the Darkside: The Movie - John Harrison - Adaptation de la nouvelle Un chat d'enfer)

1990 La Créature du cimetière (Graveyard Shift - Ralph S. Singleton - Adaptation de la nouvelle Poste de nuit dans Danse macabre)

1990 Misery (Misery - Rob Reiner - Adaptation du roman Misery)

1992 La Nuit déchirée (Sleepwalkers - Mick Garris - Scénario original de Stephen King)

1993 La Part des ténèbres (The Dark Half - George A. Romero - Adaptation du roman La Part des ténèbres)

1993 Le Bazaar de l'épouvante (Needful Things - Fraser Clarke Heston - Adaptation du roman Bazaar)

1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)

1995 The Mangler (The Mangler - Tobe Hooper - Adaptation de la nouvelle La Presseuse dans Danse macabre)

1995 Dolores Claiborne (Dolores Claiborne - Taylor Hackford - Adaptation du roman Dolores Claiborne)

1996 La Peau sur les os (Thinner - Tom Holland - Adaptation du roman La Peau sur les os)

1997 Les Ailes de la nuit (The Night Flier - Mark Pavia - Adaptation de la nouvelle Le Rapace nocturne dans Rêves et Cauchemars)

1998 Un élève doué (Apt Pupil - Bryan Singer - Adaptation de la nouvelle Un élève doué dans Différentes Saisons)

1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)

2001 Cœurs perdus en Atlantide (Hearts in Atlantis - Scott Hicks - Adaptation de la nouvelle Crapules de bas étage en manteau jaune)

2003 Dreamcatcher (Dreamcatcher - Lawrence Kasdan - Adaptation du roman Dreamcatcher)

2004 Fenêtre secrète (Secret Window - David Koepp - Adaptation de la nouvelle Vue imprenable sur jardin secret dans Minuit 2)

2004 Riding the Bullet (Riding the bullet - Mick Garris - Adaptation de la nouvelle Un tour sur le Bolid' dans Tout est fatal)

2007 Chambre 1408 (1408 - Mikael Håfström - Adaptation de la nouvelle 1408 dans Tout est fatal)

2007 The Mist (The Mist - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Brume dans le recueil du même nom)

2009 La Cadillac de Dolan (Dolan's Cadillac - Jeff Beesley - Adaptation de la nouvelle La Cadillac de Dolan dans Rêves et Cauchemars)

2013 Carrie, la vengeance (Carrie - Kimberly Peirce - Nouvelle adaptation du roman Carrie)

2014 A Good Marriage (A Good Marriage - Peter Askin - Adaptation du roman court Bon Ménage)

2014 Mercy (Mercy - Peter Cornwell - Adaptation de la nouvelle Mémé)

2016 Cell Phone (Cell - Tod Williams - Adaptation du roman Cellulaire)

2017 La Tour sombre (The Dark Tower - Nikolaj Arcel - Adaptation du cycle de romans La Tour sombre)

2017 Ça (It - Andrés Muschietti - Adaptation du roman Ça)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Aoû 2017, 23:25 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70456
Localisation: Fortress of Writing
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)
4/6 - Je trouve ça un peu "simple" dans le scénario. C'est très court, il ne se passe pas grand chose. Y a un crescendo qui fonctionne bien et globalement le film TUE dès qu'on est au bal, enquillant morceau de bravoure sur morceau de bravoure (le slow, la montée, le split-screen, tous les effets de montage). Tout est super fat mais le genre fait passer la pilule et ça marche du tonnerre. Enfin bref, c'est bien mais un peu "petit", je trouve. Plus un exercice de style qu'un "vrai film".

1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)
2/6 - Découvert en VHS à 13 ans. Revu au ciné à 18 ans. Revu en Blu-ray via projo ce soir à 29 ans. Et je trouve ça toujours aussi chiant. Rien ne parvient à m'engager sur ce film. Pas la réal froide, pas l'écriture épurée, rien dans ce terreau propice aux théories en tous genres n'éveille un réel intérêt chez moi. Je sauve bien quelques idées de mise en scène, d'un regard cinéphile clinique, mais c'est dans l'ensemble assez (littéralement) soporifique. La deuxième heure, notamment, est une grande souffrance. Je trouve ça lent, long, et sévèrement underwhelming sur la fin, interminable elle aussi (avec les petits détails ridicules comme le cochon qui suce et le plan de Nicholson gelé). Ni tension, ni angoisse, ni malaise. Ça ne me fait pas peur. Ça ne me fait RIEN.

1982 Creepshow (Creepshow - George A. Romero - Adaptation des deux nouvelles La Caisse et Mauvaise Herbe et trois scénarios originaux de Stephen King parus sous le même titre, dessinés par Bernie Wrightson)
1983 Cujo (Cujo - Lewis Teague - Adaptation du roman Cujo)
Pas vus.

1983 Dead Zone (The Dead Zone - David Cronenberg - Adaptation du roman Dead Zone)
4/6 - Je l'ai vu deux fois et je regrette de ne pas avoir écrit un avis car j'ai du mal à me souvenir pourquoi j'avais trouvé ça pas mal mais sans plus. Je crois que j'avais un peu eu l'impression de voir plusieurs films en un et pas tous convaincants. Si un jour je reprends ma rétro Cronenberg, je renterai, c'est là que je me suis arrêté.

1983 Christine (Christine - John Carpenter - Adaptation du roman Christine)
3/6 - J'ai trouvé ça super mal fichu. Y a de gros problèmes de scénario dans ce film. La manière dont le film alterne les points de vue un peu n'importe comment, gère mal ses persos, multiplie les incohérences, passe bizarrement beaucoup de temps sur l'exposition d'Arnie en tant que loser et ellipse malheureusement tout ce qu'il aurait été pertinent, pour ne pas dire nécessaire, de montrer : la transformation progressive d'Arnie de nerd en player (qui passe ici en 3 sec et un enlevage de lunettes) et l'emprise grandissante de Christine sur Arnie (qui reste malheureusement hors champ et surtout pas très claire, avant la toute fin, je savais meme pas s'il y avait vraiment emprise...et la mort d'Arnie est bien crétine par conséquent). Je veux bien que Carpenter fasse le choix d'une approche plus "atmosphérique", mais le rythme pâtit de cette structure maladroite. Je trouve ça dommage ce manque de rigueur vis-à-vis du postulat, tant dans sa pure mise en pratique fantastique (le comportement de Christine, ses pouvoirs) que dans sa portée thématique (manifestation de la pulsion sexuelle d'Arnie le puceau). Reste une imagerie savamment travaillée par papy John, avec une utilisation exemplaire du flare, un vrai sens de la menace, du pouvoir évocateur de l'image (la lumière des phares de Christine emplissant le pare-brise arrière de la caisse des voyous, Christine enflammée dans la nuit).

1984 Les Démons du maïs (Children of the Corn - Fritz Kiersch - Adaptation de la nouvelle Les Enfants du maïs dans Danse macabre)
Pas vu.

1984 Charlie (Firestarter - Mark L. Lester - Adaptation du roman Charlie)
Pas vu mais curieux de le voir, celui-là.

1985 Cat's Eye (Cat's Eye - Lewis Teague - Adaptation des nouvelles Desintox, Inc. et La Corniche dans Danse macabre)
Pas vu.

1985 Peur bleue (Silver Bullet - Daniel Attias - Adaptation du roman L'Année du loup-garou)
Je suis toujours curieux des films de loup-garou. C'est bien?

1986 Maximum Overdrive (Maximum Overdrive - Stephen King - Adaptation de la nouvelle Poids lourds dans Danse macabre)
Je n'ai vu que le spin-off par Qui-Gon Jinn.

1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)
6/6 - C'est un peu la version drama et réaliste des Goonies. C'est sorti un an après d'ailleurs et je les ai découverts et cultifiés en même temps, durant l'enfance. Parfaitement logique vu comme le film cerne à la perfection le maëlstrom d'émotions que l'on ressent à cet âge-là, dans ce genre de groupe, de situations, et le fait vraiment à partir de trois fois rien, de non-événements lors d'un road trip, mais chacun des archétypes est si joliment écrit et la sobriété de la mise en scène sied parfaitement à ce récit old school et simple.

1987 Creepshow 2 (Creepshow 2 - Michael Gornick - Adaptation de la nouvelle Le Radeau et scénarios originaux de Stephen King)
Pas vu.

1987 Running Man (The Running Man - Paul Michael Glaser - Adaptation du roman Running Man)
1/6 - Un des Schwarzie que j'ai découvert tard et sans doute son pire film avec Batman & Robin. Catastrophique précurseur de ce que les films de Schwarzie peuvent présenter de pire dans leur mauvaise utilisation de l'acteur, que l'on réduit à un gros baraqué juste bon à enchaîner les punchlines débiles. Et c'est kitschouille de partout.

1989 Simetierre (Pet Sematary - Mary Lambert - Adaptation du roman Simetierre)
Pas vu mais Cosmo me le vend super bien depuis des années.

1990 Darkside, les contes de la nuit noire (Tales from the Darkside: The Movie - John Harrison - Adaptation de la nouvelle Un chat d'enfer)
Pas vu.

1990 La Créature du cimetière (Graveyard Shift - Ralph S. Singleton - Adaptation de la nouvelle Poste de nuit dans Danse macabre)
Jamais entendu parler de celui-là...

1990 Misery (Misery - Rob Reiner - Adaptation du roman Misery)
4/6 - Je me rappelle avoir trouvé le film efficace, tendu, bien douloureux quand il fallait mais il ne m'a pas marqué outre-mesure.

1992 La Nuit déchirée (Sleepwalkers - Mick Garris - Scénario original de Stephen King)
1993 La Part des ténèbres (The Dark Half - George A. Romero - Adaptation du roman La Part des ténèbres)
1993 Le Bazaar de l'épouvante (Needful Things - Fraser Clarke Heston - Adaptation du roman Bazaar)
Pas vuuuuus.

1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)
5/6 - Je me rappelle avoir halluciné quand j'ai appris que c'était adapté de King. Puis j'ai découvert que c'était tiré du même recueil de nouvelles que Stand by Me et je ne fus plus étonné. Je ne suis pas aussi à donf que LA TERRE ENTIÈRE mais je comprends totalement que le film puisse fédérer autant. C'est le film qui met la "classe" dans "classique" (cadeau Castorp). Adapter une nouvelle en fresque de 3h confère une humanité incroyable à l'histoire dont chaque personnage existe, vit et ce malgré les archétypes et les codes d'un genre éculé.

1995 The Mangler (The Mangler - Tobe Hooper - Adaptation de la nouvelle La Presseuse dans Danse macabre)
1995 Dolores Claiborne (Dolores Claiborne - Taylor Hackford - Adaptation du roman Dolores Claiborne)
1996 La Peau sur les os (Thinner - Tom Holland - Adaptation du roman La Peau sur les os)
Pas vus.

1997 Les Ailes de la nuit (The Night Flier - Mark Pavia - Adaptation de la nouvelle Le Rapace nocturne dans Rêves et Cauchemars)
Celui-là aussi, je connaissais même pas.

1998 Un élève doué (Apt Pupil - Bryan Singer - Adaptation de la nouvelle Un élève doué dans Différentes Saisons)
4/6 - Déception à l'époque, atténuée avec le temps. J'étais à donf de Usual Suspects, j'avais même choppé la nouvelle que j'avais adoré et le film ne m'a vraiment pas convaincu. Disparus les cauchemars horrifico-SS-X et l'ambiance malsaine du matériau de base. En lui redonnant sa chance récemment, j'ai davantage apprécié. Le postulat de départ est taillé sur mesure pour Singer qui, ado (juif), était lui aussi obsédé par le nazisme, et témoigne une nouvelle fois de cette même fascination pour le Mal. Et McKellen.

1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)
3/6 - Souvenirs d'un film où l'application de la même méthode par Darabont sur King ne prenait pas. Long, cliché, lourd.

2001 Cœurs perdus en Atlantide (Hearts in Atlantis - Scott Hicks - Adaptation de la nouvelle Crapules de bas étage en manteau jaune)
3/6 - J'ai dû aller vérifier la note que j'avais mise. Aucun souvenir. J'aime les King qui touchent à l'enfance mais je crois me rappeler d'un film fantastique un peu underwhelming.

2003 Dreamcatcher (Dreamcatcher - Lawrence Kasdan - Adaptation du roman Dreamcatcher)
4/6 - J'avais plutôt apprécié le mélange des tons (les blagues improbables à base de pets) et l'intrigue enfants/adultes à la Ça même si tout l'aspect militaire était un peu lourdo-débilou si je me souviens bien.

2004 Fenêtre secrète (Secret Window - David Koepp - Adaptation de la nouvelle Vue imprenable sur jardin secret dans Minuit 2)
3/6 - Mignon mais prévisible.

2004 Riding the Bullet (Riding the bullet - Mick Garris - Adaptation de la nouvelle Un tour sur le Bolid' dans Tout est fatal)
Pas vu.

2007 Chambre 1408 (1408 - Mikael Håfström - Adaptation de la nouvelle 1408 dans Tout est fatal)
3/6 - J'aime bien la mise en place, le cynisme du perso de Cusack, en forme, dans sa première visite et surtout le build up de la chambre-titre, j'aime comment Samuel Jackson la vend à Cusack et à nous par la même occasion, j'étais bien chaud pour la voir cette "evil fucking room" (la Jackson Touch), j'avais envie d'y croire...Et une fois dedans, malgré quelques effets de surprise facile et d'effets de style de la mise en scène assez bidon, j'ai été plutôt épaté par les couilles du film (faire un film d'horreur déjà c'est risqué, c'est devenu dur de faire peur aujourd'hui, mais avec une unité de perso, de lieu et surtout de temps, là c'est couillu...les passages en temps réel sont plutôt bien assurés tout comme certains coups de flippe -la nana chauve là- ou de tension -sur le rebord de la fenêtre contre le mur) et c'est dommage qu'il s'étire sur le dernier acte avec un faux twist prévisible mais ils ont réussi à bien finir, très bonne dernière séquence, pas surfaite.

2007 The Mist (The Mist - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Brume dans le recueil du même nom)
5/6 - Film qui s'est bonifié au fil des visions. Premier acte sympa mais qui manque un peu de punch lors de la première attaque notamment, mais il y a un certain réalisme des situations et des réactions des personnages qui est assez jouissif à voir dans ce genre de film super codifié (attention ça reste très inscrit dans le genre, avec sa galerie d'archétypes, mais plutôt bien géré) et Darabont a abandonné quelque peu son style "classe académique" pour un tournage "guerilla" à base de caméra portée, de recadrages au zoom, de grain, etc...avec une belle photo déprimante façon War of the Worlds par moments. Et en gros, dès l'arrivée des insectes sur la vitre, ça commence à être vraiment bien tendu comme il faut putain...jusqu'à ce dernier acte désespéré qui regorge de choses majestueuses, notamment par une mise en scène qui d'un coup se fait calme et ce morceau inattendu de Dead Can Dance. Je suis pas ultra fan de la fin en mode "chute" mais ça reste audacieux et prend aux tripes.

2009 La Cadillac de Dolan (Dolan's Cadillac - Jeff Beesley - Adaptation de la nouvelle La Cadillac de Dolan dans Rêves et Cauchemars)
Pas vu.

2013 Carrie, la vengeance (Carrie - Kimberly Peirce - Nouvelle adaptation du roman Carrie)
1/6 - Le De Palma n'a rien de subtil et pourtant la version de Pierce arrive à être infiniment plus grossière, à tous les niveaux (jeu, réa, écriture). J'ai du mal à reconnaître la réalisatrice de Boys Don't Cry dans ce produit anonyme et vulgos au possible. C'est triste aussi de voir comment, même dans le cinéma d'horreur Rated R, les moeurs se sont puritanisées. Plus de jeunes femmes à poil, plus de fellation manipulatrice dans la voiture, mais par contre, c'est plus sanglant, plus violent. Presque 40 ans après, le sexe est plus tabou que la violence. Misère. Au jeu des sept différences, on notera une intro qu'on va gentiment qualifier de couillue mais qui est écrite et mise en scène de façon ridicule, la volonté de montrer davantage la découverte de ses pouvoirs par Carrie (et moi qui trouvait l'original trop simple, je regrette que celui-ci n'ait pas opté pour cette même économie), et, inévitablement, ce climax à vocation plus spectaculaire que son prédécesseur. L'incursion des images de synthèse pour exploiter davantage la puissance de la télékinésie de Carrie est logique. Elle ne me dérange pas. Le souci, c'est que la réa ne suit pas. Du coup, ça fait juste déballage d'effets, "parce qu'aujourd'hui on peut". Ca m'a davantage fait penser à l'horreur vaguement comique des Destination Finale qu'à une explosion iconique. Le super-pouvoir de De Palma était sa mise en scène virtuose. Ici, ce sont des SFX mal utilisés. Bref, c'est de la merde.

2014 A Good Marriage (A Good Marriage - Peter Askin - Adaptation du roman court Bon Ménage)
2014 Mercy (Mercy - Peter Cornwell - Adaptation de la nouvelle Mémé)
Mais d'où ils sortent, ces films?

2016 Cell Phone (Cell - Tod Williams - Adaptation du roman Cellulaire)
L'un des rares King que j'ai lu, à l'époque où Eli Roth devait l'adapter. Il ne l'a pas fait donc je ne l'ai pas vu.

2017 La Tour sombre (The Dark Tower - Nikolaj Arcel - Adaptation du cycle de romans La Tour sombre)
2/6 - Petit et vulgarisé en young adulterie générique, le magnum opus de King ressemble ici au pilote d'un sous-Last Action Hero dans le monde de l'écrivain où tout est dit (ou plutôt surligné) au lieu d'être montré, de la caractérisation aux références. Pas honteux mais zéro ambiance ni dramaturgie.

2017 Ça (It - Andrés Muschietti - Adaptation du roman Ça)
Très curieux parce que Mama était pas mal et qu'il y a un potentiel de fou mais j'ai peur de voir juste une version 2.35 avec jolie photo du téléfilm.


Top :
1. Stand by Me
2. The Mist
3. Les Évadés

J'ai de grosses lacunes même si j'ai vu les plus réputés (ceux réalisés par des vrais gars quoi).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Aoû 2017, 23:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4137
J'avais oublié que Carrie était la première adaptation de King (honte à moi), mais c'est aussi son premier roman paru en 1974 (bis), CQFD.

En revanche ne pas le mettre dans le top, admettons, mais trouver Dreamcatcher aussi bon (selon la note), c'est pour toi la honte.

P.-S. Les Évadés dure 2h22.


Dernière édition par Déjà-vu le 11 Aoû 2017, 23:45, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Aoû 2017, 23:45 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Aoû 2005, 23:40
Messages: 15915
Localisation: Lyon
Au niveau durée t'as du confondre Shawshank et la ligne verte.

_________________
Hashtag Chaton
Dragon Boules


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2017, 00:04 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 70456
Localisation: Fortress of Writing
Déjà-vu a écrit:
En revanche ne pas le mettre dans le top, admettons, mais trouver Dreamcatcher aussi bon (selon la note), c'est pour toi la honte.

Voilà pourquoi je ne mets plus de note.

Citation:
P.-S. Les Évadés dure 2h22.
deudtens a écrit:
Au niveau durée t'as du confondre Shawshank et la ligne verte.

Azi c'était une façon de parler putain.

Pied-de-la-lettre Men.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2017, 08:18 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17407
Localisation: Paris
Je me rends compte que j'en ai vu pas mal quand même...


1976 Carrie au bal du diable (Carrie
Je ne sais jamais trop quoi en penser. J'adore, dans un sens. Mais on sent le terrain d'expérimentation gogol, où De Palma tente tout et n'importe quoi. Parfois ça passe (split screen, plan séquence...), parfois c'est juste nul (accélérés quand les mecs essaient les costumes). Par contre, le travail d'adaptation est extraordinaire.
5/6

1980 Shining (The Shining
Je trouve ça fabuleux sans que ce soit vraiment flippant. Kubrick a bien fait de revoir le livre, que je trouve très perfectible.
6/6

1982 Creepshow
Jamais été un grand fan. C'est marrant sans plus.
3/6

1983 Cujo
Film noir mais un peu moins que le roman. C'est bien tendu, bien carré, on voit déjà à l'époque que les cinéastes ont du mal à adapter correctement King et notamment à ancrer dans le réel cette partie fantastique, ici totalement mise de côté.
4/6

1983 Dead Zone
Film qui unifie le livre, lui aussi perfectible, en tout cas assez décousu. Le livre était l'histoire, sur plusieurs années, d'un homme, là où le film resserre le scénario autour du duel final. Walken y est génial.
5/6

1983 Christine
Redécouvert récemment, j'adore l'ambiance, la musique, les acteurs, la photographie... Moins convaincu par le scénario, dont Carpenter lui-même n'est pas forcément fier.
5/6

1984 Charlie (Firestarter -
Jamais vu, il parait que c'est nul mais je serais curieux. Le livre est hyper looooooonnnng.
(en France, c'est sorti sous le titre Firestarter aussi)

1985 Peur bleue (Silver Bullet - Daniel Attias - Adaptation du roman L'Année du loup-garou)
Il parait que c'est à chier, de l'ordre du nanar. Par le réalisateur vedette de Beverly Hills 90210...

1986 Maximum Overdrive
J'ai le dvd depuis des années... Un jour, peut-être.

1986 Stand by Me
Grande classe, acteurs au top, émotion à fleur de peau. Je l'ai revu récemment et ça tient toujours aussi bien la route. C'est un tout petit film, très court, très simple, mais très complet. Manque peut-être un petit truc.
5/6

1987 Creepshow 2
Sans intérêt.
1/6

1987 Running Man
Vu à 12 ans au cinéma, en pleine Schwarzie mania, j'avais adoré. Je me demande ce que ça vaut aujourd'hui. Ca n'a en tout cas quasiment rien à voir avec le livre.
Pas de note /6

1989 Simetierre
Chef d'œuvre absolu, tout petit film qui tourne autour de quelques personnages dans une baraque, mais ultra maîtrisé. C'est avec ce film/livre qu'on se dit que King a vraiment un grain.
666/6

1990 Darkside, les contes de la nuit noire
Pire que les Creepshow. Aucun intérêt (à la rigueur le troisième sketch). L'un des grands prix qui ont enterré le festival d'Avoriaz...
0/6

1990 Misery
C'est bien tendu, mais je n'ai jamais été à fond.
4/6

1992 La Nuit déchirée
J'avais trouvé ça sympa au cinéma. Les maquillages sont chouettes, on sursaute de temps en temps, Mädchen Amick est jolie...
Ca a dû vieillir méchamment.

1993 La Part des ténèbres
Grand et gros livre qui devient ici un banal film d'épouvante, malgré le métier de Romero. Bien souvent, il est là le problème : Stephen King tire d'histoires minimalistes des pavés de 800 pages. Si on les adapte en films d'1h45, on n'en retient que le strict minimum, la base, le squelette. Pas forcément le plus intéressant. Reste de belles scènes, de bons acteurs... Romero, quoi.
4/6

1993 Le Bazaar de l'épouvante
A revoir. J'ai le souvenir d'un truc bien foutu. Mais je ne suis pas certain que ça ait un quelconque intérêt. Dans le livre, King casse ses jouets. Mais dans le film ?
3/6

1994 Les Évadés
Grande classe, grand et beau film, à l'ancienne. Je ne m'en lasse pas. Puis la nouvelle est un de mes textes préférés de King.
6/6

1995 The Mangler
Très bons échos. J'aimerais bien le voir.

1995 Dolores Claiborne
Là, pour le coup, le scénario parvient à conserver l'esprit du livre. Puis les acteurs sont excellents.
4/6

1998 Un élève doué
Mention passable. Généralement, mieux vaut opter pour une nouvelle plutôt qu'un livre, chez King. Mais là encore, la nouvelle était encore un peu longue pour pouvoir pleinement l'adapter. Finalement, le bon format, c'est la centaine de pages (Les évadés, The Mist...).
3/6

1999 La Ligne verte
Film chiant, mais très bien joué. Il y avait un énorme travail d'adaptation à faire, vu que le livre est construit par épisodes, et je trouve ça un peu foireux ici. Bon, c'est émouvant.
3/6

2001 Cœurs perdus en Atlantide
Très peu de souvenirs.

2003 Dreamcatcher
Souvenir d'un truc marrant, prenant, plutôt flippant. Puis j'ai lu le livre là encore incroyablement plus foisonnant.
3/6

2004 Fenêtre secrète
La nouvelle est extraordinaire. Le film, lui, est ultra prévisible.
3/6

2007 Chambre 1408
Gentillette histoire de chambre hantée... Le perso principal est amusant mais ça vole vraiment pas haut.


2007 The Mist
J'adore. L'exemple type de ce qu'il faut faire avec King. Une nouvelle carrée, d'une centaine de pages (pas forcément une de ses meilleures en plus) dans laquelle il ne part pas dans des digressions pas possibles, pour un film carré lui aussi.

2017 La Tour sombre
L'exemple type de ce qu'il ne faut pas faire. C'est moins nul que ce à quoi on peut s'attendre, c'est juste totalement impersonnel, pauvre, minuscule, et absolument jamais inscrit dans une saga. Concrètement, à la fin on ne pige même pas que ce n'est qu'une partie d'une gigantesque aventure.



Tu oublies Le cobaye :)


Mon top :
1/ Simetierre
2/ Shining
3/ Les évadés
4/ The Mist
5/ Carrie


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2017, 15:35 
Hors ligne
Vaut mieux l'avoir en journal
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 15:21
Messages: 17407
Localisation: Paris
Maximum overdrivre :
Vu ce matin. Finalement bien moins pourri que ça en a l'air. Ca vole pas bien haut, avec tous les stéréotypes d'usage, ce n'est jamais bien cohérent (les camions, les flippers, les fusils, les couteaux électriques prennent vie, mais pas les voitures ?), mais il y a un tas de passages bien réjouissants, à base de gore bien 80's.
2/6


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2017, 18:40 
Hors ligne
Expert

Inscription: 26 Jan 2008, 02:22
Messages: 1084
Allez, vu que j'ai une broncho et que je suis cloué au lit, je m'y colle.



Citation:
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)


3/6. Prototype du film ni bon ni mauvais, juste moyen en tout. A très mal vieilli tant sur le plan de la mise en scène que sur le plan de la photographie, comme presque tous les De Palma. J'en retiens surtout que je trouvais ça assez moche, mou et cliché, gâchant constamment le potentiel d'un très bon sujet et d'une bonne histoire.

Citation:
1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)


6/6. C'est un film quelque part "subliminal" qu'il faudrait presque voir avec un regard "subliminal" lui même.
Bien sûr, Kubrick ne s'intéresse pas vraiment au livre de King; bien sûr en tant que film d'horreur ou de peur c'est raté; là n'est pas l'intérêt du film. Ce film me fascine d'abord par sa beauté plastique presque hypnotique (contrairement au De Palma).
Ensuite m'émerveille cette façon de faire travailler, dans les motifs, les figures, tout un choix d'objets physiques et sonores, un espace-temps élargi, collectif - celui de l'histoire même de la fondation de l'Amérique - qui travaille derrière ou à travers cette banale histoire de psychose familiale, et que cette dernière vient redoubler ou rejouer dans l'espace gigogne et labyrinthique de l'Overlook.
C'est le vrai thème du film, sa véritable nature.


Citation:
1982 Creepshow (Creepshow - George A. Romero - Adaptation des deux nouvelles La Caisse et Mauvaise Herbe et trois scénarios originaux de Stephen King parus sous le même titre, dessinés par Bernie Wrightson)


Tout oublié

Citation:
1983 Cujo (Cujo - Lewis Teague - Adaptation du roman Cujo)


5/6. Pourrait sembler ne pas casser trois pattes à un canard, mais j'ai adoré ce récit de survie hyper-minimaliste se résumant à la seule ligne géométrique reliant une mère et son enfant cloîtrés dans leur voiture et un gros toutou enragé. C'est tendu comme une corde de piano, émotionnellement tétanisant, bref je marche à fond les manettes. Le bémol: le prologue est un peu long et chiant.


Citation:
1983 Dead Zone (The Dead Zone - David Cronenberg - Adaptation du roman Dead Zone)


4,5/6
Ce Cronenberg assez sobre et classique est pas mal, surtout porté par le charisme étrange d'un Walken plus pâle, maladif et mélancolique que jamais. A cause de lui, on ne lâche pas l'affaire, et j'aime cette ambiance un peu crépusculaire où absolument tout le monde semble dans un état dépressif.
Considérant l'actualité et la présidence de Trump, le film a en sus aujourd'hui un petit côté prophétique...

Citation:
1983 Christine (Christine - John Carpenter - Adaptation du roman Christine)


5/6
Contre plusieurs avis exprimés ici, je trouve pour ma part ce Carpenter (de pure "commande" pourtant) super bien troussé, efficace, troublant, captivant, visuellement très beau, en un mot maîtrisé (si on ne juge pas sur le scénar et la cohérence, qui n'ont jamais été le fort de ce réal.), et finalement un de mes Carpenter préférés.


Citation:
1984 Les Démons du maïs (Children of the Corn - Fritz Kiersch - Adaptation de la nouvelle Les Enfants du maïs dans Danse macabre)

1984 Charlie (Firestarter - Mark L. Lester - Adaptation du roman Charlie)

1985 Cat's Eye (Cat's Eye - Lewis Teague - Adaptation des nouvelles Desintox, Inc. et La Corniche dans Danse macabre)

1985 Peur bleue (Silver Bullet - Daniel Attias - Adaptation du roman L'Année du loup-garou)

1986 Maximum Overdrive (Maximum Overdrive - Stephen King - Adaptation de la nouvelle Poids lourds dans Danse macabre)


Pas vu.

Citation:
1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)


2/6.
C'est vraiment pas pour moi. Tout me crispe là-dedans: l'esthétique rétro, le sentimentalisme nostalgineux autour de l'enfance, de l'amitié, les grandes épreuves de la vie, la mort; les fausses profondeurs; le catalogue complet de poncifs; la chanson-scie. Prototype du film mainstream punition.


Citation:
1987 Creepshow 2 (Creepshow 2 - Michael Gornick - Adaptation de la nouvelle Le Radeau et scénarios originaux de Stephen King)

1987 Running Man (The Running Man - Paul Michael Glaser - Adaptation du roman Running Man)


Pas vu.


Citation:
1989 Simetierre (Pet Sematary - Mary Lambert - Adaptation du roman Simetierre)


5/6
Un de mes préférés également.
Manquant de densité dans l'évocation de cette famille et de ses malheurs, mal joué, etc; mais l'intérêt n'est pas là. Il est dans le traitement cash, trash, malsain, de très mauvais goût (et ça j'aime mieux que la mignardise humaniste édifiante) de ce récit franchement morbide, nihiliste, et qui va jusqu'au bout de son idée. Prototype du petit film fauché franco de porc dont on aurait tort de se priver.

Citation:
1990 Darkside, les contes de la nuit noire (Tales from the Darkside: The Movie - John Harrison - Adaptation de la nouvelle Un chat d'enfer)

1990 La Créature du cimetière (Graveyard Shift - Ralph S. Singleton - Adaptation de la nouvelle Poste de nuit dans Danse macabre)


Pas vu.

Citation:
1990 Misery (Misery - Rob Reiner - Adaptation du roman Misery)


6/6
Rien à redire. Huis-clos parfaitement huilé, et un face-à-face Katy Bates/Jame Caan des grands jours. Me le repasse régulièrement avec plaisir.


Citation:
1992 La Nuit déchirée (Sleepwalkers - Mick Garris - Scénario original de Stephen King)

1993 La Part des ténèbres (The Dark Half - George A. Romero - Adaptation du roman La Part des ténèbres)

Vus et oubliés.

Citation:
1993 Le Bazaar de l'épouvante (Needful Things - Fraser Clarke Heston - Adaptation du roman Bazaar)


4/6
J'ai le souvenir que c'était plutôt pas mal, captivant, et que tant Max von Sydow que Ed Harris assuraient le taf.

Citation:
1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)


Pas eu envie.

Citation:
1995 The Mangler (The Mangler - Tobe Hooper - Adaptation de la nouvelle La Presseuse dans Danse macabre)


Pas vu

Citation:
1995 Dolores Claiborne (Dolores Claiborne - Taylor Hackford - Adaptation du roman Dolores Claiborne)


1,5/6
J'aime vraiment mais alors vraiment pas cette veine édifiante, où la volonté hyper-signifiée de traiter des thèmes profonds et/ou douloureux n'accouche que d'un laborieux voire étouffant catalogue de poncifs.
Phénomène qui me plombe de la même manière dans Stand by me ou La ligne verte...

Citation:
1996 La Peau sur les os (Thinner - Tom Holland - Adaptation du roman La Peau sur les os)

1997 Les Ailes de la nuit (The Night Flier - Mark Pavia - Adaptation de la nouvelle Le Rapace nocturne dans Rêves et Cauchemars)

1998 Un élève doué (Apt Pupil - Bryan Singer - Adaptation de la nouvelle Un élève doué dans Différentes Saisons)


Pas vu

Citation:
1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)


1/6. Tout m'insupporte, à un degré qui me met presque en colère. Clichetons débilitants, histoire édifiante dégoulinant de bons sentiments, infantilisme condescendant à tous les étages, persos caricaturaux de carton-pâte taillés à la hache, esthétique de téléfilm moche fini à la pisse...

Citation:
2001 Cœurs perdus en Atlantide (Hearts in Atlantis - Scott Hicks - Adaptation de la nouvelle Crapules de bas étage en manteau jaune)


3,5 /6
Boah, ça se regarde, c'est gentil sans être trop nunuche.

Citation:

2003 Dreamcatcher (Dreamcatcher - Lawrence Kasdan - Adaptation du roman Dreamcatcher)


3,5/6
Récit nawakesque, mais contrairement à sa réputation atroce, c'est pas si nul. Je me demande même si ce n'est pas ce que Kasdan a fait de mieux. Non, je ne ricane pas.

Citation:
2004 Fenêtre secrète (Secret Window - David Koepp - Adaptation de la nouvelle Vue imprenable sur jardin secret dans Minuit 2)

2004 Riding the Bullet (Riding the bullet - Mick Garris - Adaptation de la nouvelle Un tour sur le Bolid' dans Tout est fatal)


Pas vu.

Citation:
2007 Chambre 1408 (1408 - Mikael Håfström - Adaptation de la nouvelle 1408 dans Tout est fatal)


3/6
Souvenir d'un truc potable qui divertit honnêtement sur le moment mais aussitôt oublié le jour d'après.

Citation:
The Mist (The Mist - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Brume dans le recueil du même nom)


3,5/6
Pas mal, mais assez bien surévalué. Et j'en peux plus de la mise en scène passe-partout tellement fonctionnelle des Darabont et des Garris, ces fonctionnaires dociles que King a choisi et semble préférer à n'importe quel cinéaste ayant un style minima, mais qui s'écarterait d'un poil de cul de ses écrits.
En dehors des scènes où ça s'agite un peu avec des cgi juste passables, que de tunnels, que de blablas ennuyeux, de psycho-sociologie de comptoir, de dissertations scolaires et téléphonées sur l’Amérique bigote...


Pas vu le reste.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Aoû 2017, 21:51 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20514
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)
4/6 La première fois ça fait son effet, bon, à la dixième, je trouve le film plus grossier et c'est surtout la fin que j'adore

1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)
5/6 Pas mon Kubrick préféré, je trouve le sous-texte et le "culte" plus fascinants que le film lui-même.

1983 Dead Zone (The Dead Zone - David Cronenberg - Adaptation du roman Dead Zone)
5/6 J'avais tellement adoré ado que je ne cherche pas à le revoir

1983 Christine (Christine - John Carpenter - Adaptation du roman Christine)
3/6 Mouais

1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)
4/6 Beau film, peut-être un peu "surécrit".

1987 Running Man (The Running Man - Paul Michael Glaser - Adaptation du roman Running Man)
Haha/6 Très mauvais mais assez culte.

1989 Simetierre (Pet Sematary - Mary Lambert - Adaptation du roman Simetierre)
4/6 là encore première vision démente, revu des morceaux plus tard, bon c'était moins ça. Sinon c'est aussi un de ses romans les plus terrifiants.

1990 Misery (Misery - Rob Reiner - Adaptation du roman Misery)
4/6 j'en garde un bon souvenir.

1992 La Nuit déchirée (Sleepwalkers - Mick Garris - Scénario original de Stephen King)
2/6 Le fameux sample des Fugees, aucun intérêt sinon.

1993 La Part des ténèbres (The Dark Half - George A. Romero - Adaptation du roman La Part des ténèbres)
3/6 Le premier quart d'heure est génial, l'idée du roman est géniale, bon le film est moins bon.

1993 Le Bazaar de l'épouvante (Needful Things - Fraser Clarke Heston - Adaptation du roman Bazaar)
2/6

1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)
5/6 Très bon film même si je regrette que le gars soit innocent.

1995 Dolores Claiborne (Dolores Claiborne - Taylor Hackford - Adaptation du roman Dolores Claiborne)
3/6

1998 Un élève doué (Apt Pupil - Bryan Singer - Adaptation de la nouvelle Un élève doué dans Différentes Saisons)
3/6

Peu de souvenirs des deux.

1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)
1/6 J'avais détesté.

2001 Cœurs perdus en Atlantide (Hearts in Atlantis - Scott Hicks - Adaptation de la nouvelle Crapules de bas étage en manteau jaune)
3/6 peu de souvenirs

2003 Dreamcatcher (Dreamcatcher - Lawrence Kasdan - Adaptation du roman Dreamcatcher)
2/6 j'avais trouvé ça bien bien moyen.

2004 Fenêtre secrète (Secret Window - David Koepp - Adaptation de la nouvelle Vue imprenable sur jardin secret dans Minuit 2)
4/6 j'en ai un bon souvenir sans doute faussé

2007 Chambre 1408 (1408 - Mikael Håfström - Adaptation de la nouvelle 1408 dans Tout est fatal)
2/6 pas trop de souvenir, faudrait que je regarde ma note.

2007 The Mist (The Mist - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Brume dans le recueil du même nom)
6/6 Chef d'oeuvre, un point c'est tout.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Aoû 2017, 10:20 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 15794
Localisation: FrontierLand
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)
Vu il y a longtemps, ça ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs. A retenter à l'occasion...

1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)
Complètement bidon, super mou, méga surestimé. Je veux bien croire que ça ai pu faire son petit effet à l'époque, mais putain ce que ça a mal vieilli ! Nicholson pas subtil pour deux ronds qui surjoue d'emblée, et mise en scène "angoissante" qui ne fonctionne que grâce à sa bande-son dérangeante... Et qu'on ne me parle de la maestria de la mise en scène, c'est bourré de faux raccords mouvements et d'axes qui s'enchaînent super mal.

1982 Creepshow (Creepshow - George A. Romero - Adaptation des deux nouvelles La Caisse et Mauvaise Herbe et trois scénarios originaux de Stephen King parus sous le même titre, dessinés par Bernie Wrightson)
Séries B rigolotes à l'époque, je suppose que c'est irregardable maintenant.

1983 Cujo (Cujo - Lewis Teague - Adaptation du roman Cujo)
PV

1983 Dead Zone (The Dead Zone - David Cronenberg - Adaptation du roman Dead Zone)
Très bon souvenir d'un film très malin et super bien joué.

1983 Christine (Christine - John Carpenter - Adaptation du roman Christine)
J'adore l'ambiance, les persos, la zique, la lumière... Super agréable.

1984 Les Démons du maïs (Children of the Corn - Fritz Kiersch - Adaptation de la nouvelle Les Enfants du maïs dans Danse macabre)
1984 Charlie (Firestarter - Mark L. Lester - Adaptation du roman Charlie)
1985 Cat's Eye (Cat's Eye - Lewis Teague - Adaptation des nouvelles Desintox, Inc. et La Corniche dans Danse macabre)
1985 Peur bleue (Silver Bullet - Daniel Attias - Adaptation du roman L'Année du loup-garou)
1986 Maximum Overdrive (Maximum Overdrive - Stephen King - Adaptation de la nouvelle Poids lourds dans Danse macabre)
PV

1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)
Souvenir d'un petit bijou que je n'ai pas revu là non plus depuis trèèèèès longtemps.

1987 Creepshow 2 (Creepshow 2 - Michael Gornick - Adaptation de la nouvelle Le Radeau et scénarios originaux de Stephen King)
Le radeau j'avais surkiffé à l'époque. Le genre de VHS que je regardais souvent.

1987 Running Man (The Running Man - Paul Michael Glaser - Adaptation du roman Running Man)
Gros nanar.

1989 Simetierre (Pet Sematary - Mary Lambert - Adaptation du roman Simetierre)
Gros nanar, je comprends pas du tout sa réputation... Souvenir d'une merde sans nom jouée avec les pieds... Faudrait peut-être voir si j'ai loupé quelque chose. Le bouquin est méga flippant par contre.

1990 Darkside, les contes de la nuit noire (Tales from the Darkside: The Movie - John Harrison - Adaptation de la nouvelle Un chat d'enfer)
Aucun souvenir.

1990 La Créature du cimetière (Graveyard Shift - Ralph S. Singleton - Adaptation de la nouvelle Poste de nuit dans Danse macabre)
PV

1990 Misery (Misery - Rob Reiner - Adaptation du roman Misery)
Petit bijou d'efficacité. Je suradore absolument tout dans ce film, c'est exemplaire pour moi.

1992 La Nuit déchirée (Sleepwalkers - Mick Garris - Scénario original de Stephen King)
Mon péché mignon. Vu 3 fois au ciné et des dizaines de fois en VHS... Ya une ambiance, un ton, une musique que je surkiffe. je sais que c'est pas top du tout hein, mais ya un truc pour moi là-dedans. Et putain, la moue de Madchen Amick, pa pa pa...

1993 La Part des ténèbres (The Dark Half - George A. Romero - Adaptation du roman La Part des ténèbres)
Aucun souvenir sinon d'avoir trouvé ça sympa.

1993 Le Bazaar de l'épouvante (Needful Things - Fraser Clarke Heston - Adaptation du roman Bazaar)
Aucun souvenir sinon d'avoir trouvé ça sympa. Et superbe explosion de la maison au ralenti !

1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)
Vu très tard, grosse grosse déception poyr un film où tout est attendu je trouve. J'ai pas compris le culte.

1995 The Mangler (The Mangler - Tobe Hooper - Adaptation de la nouvelle La Presseuse dans Danse macabre)
1995 Dolores Claiborne (Dolores Claiborne - Taylor Hackford - Adaptation du roman Dolores Claiborne)
1996 La Peau sur les os (Thinner - Tom Holland - Adaptation du roman La Peau sur les os)
1997 Les Ailes de la nuit (The Night Flier - Mark Pavia - Adaptation de la nouvelle Le Rapace nocturne dans Rêves et Cauchemars)
PV

1998 Un élève doué (Apt Pupil - Bryan Singer - Adaptation de la nouvelle Un élève doué dans Différentes Saisons)
Bel exercice de style, un peu froid mais bien incarné.

1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)
Sympa, trop long, guimauve, mais sympa.

2001 Cœurs perdus en Atlantide (Hearts in Atlantis - Scott Hicks - Adaptation de la nouvelle Crapules de bas étage en manteau jaune)
PV

2003 Dreamcatcher (Dreamcatcher - Lawrence Kasdan - Adaptation du roman Dreamcatcher)
Série B qui commence de façon jouissive mais qui s'achève dans une bouillie pas possible.

2004 Fenêtre secrète (Secret Window - David Koepp - Adaptation de la nouvelle Vue imprenable sur jardin secret dans Minuit 2)
Grosse daube prévisible de bout en bout.

2004 Riding the Bullet (Riding the bullet - Mick Garris - Adaptation de la nouvelle Un tour sur le Bolid' dans Tout est fatal)
2007 Chambre 1408 (1408 - Mikael Håfström - Adaptation de la nouvelle 1408 dans Tout est fatal)
PV

2007 The Mist (The Mist - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Brume dans le recueil du même nom)
Chef d'oeuvre, je ne m'en lasse pas.

2009 La Cadillac de Dolan (Dolan's Cadillac - Jeff Beesley - Adaptation de la nouvelle La Cadillac de Dolan dans Rêves et Cauchemars)
2013 Carrie, la vengeance (Carrie - Kimberly Peirce - Nouvelle adaptation du roman Carrie)
2014 A Good Marriage (A Good Marriage - Peter Askin - Adaptation du roman court Bon Ménage)
2014 Mercy (Mercy - Peter Cornwell - Adaptation de la nouvelle Mémé)
2016 Cell Phone (Cell - Tod Williams - Adaptation du roman Cellulaire)
2017 La Tour sombre (The Dark Tower - Nikolaj Arcel - Adaptation du cycle de romans La Tour sombre)
2017 Ça (It - Andrés Muschietti - Adaptation du roman Ça)[/quote]
PV

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Aoû 2017, 12:51 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8023
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)

Le film se fait un peu basher... Pour moi ça reste le haut du panier De Palma de cette époque 5/6

1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)

Longtemps regardé de loin, mais vraiment accroché et capté il y a trois ans dans de belles conditions 5/6

1983 Dead Zone (The Dead Zone - David Cronenberg - Adaptation du roman Dead Zone)

Film très attachant, ça reste le plus solide du réalisateur dans ce registre 5/6

1983 Christine (Christine - John Carpenter - Adaptation du roman Christine)

Toujours beaucoup aimé l'atmosphère de ce film et le personnage de Keith Gordon 5/6

1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)

4,5/6 du souvenir, mais aucune envie particulière de le revoir

1987 Running Man (The Running Man - Paul Michael Glaser - Adaptation du roman Running Man)

agréablement con 2/6

1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)

1/6 Pas du tout client, j'avais trouvé ça lourd et sursignifiant au possible et pas vraiment envie de le revoir

1995 The Mangler (The Mangler - Tobe Hooper - Adaptation de la nouvelle La Presseuse dans Danse macabre)

Guère de souvenirs, Night Terrors m'avait plus marqué dans le foirage

1998 Un élève doué (Apt Pupil - Bryan Singer - Adaptation de la nouvelle Un élève doué dans Différentes Saisons)

3/6 trop rigide dans sa seconde partie, reste quelques souvenirs malaisants

1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)

1/6 En fait je ne vois un si gros gap avec Les Evadés, c'est certes plus long...

2001 Cœurs perdus en Atlantide (Hearts in Atlantis - Scott Hicks - Adaptation de la nouvelle Crapules de bas étage en manteau jaune)

5/6 Je reste fidèle à ma note mais ça fait un moment que je ne l'ai pas revu.

2003 Dreamcatcher (Dreamcatcher - Lawrence Kasdan - Adaptation du roman Dreamcatcher)

5/6 j'avais adoré ça en salles, mais jamais revu depuis... pas spécialement désireux de le revoir même si j'aime bien Kasdan réal.

2013 Carrie, la vengeance (Carrie - Kimberly Peirce - Nouvelle adaptation du roman Carrie)

Atroce, pas tenu en entier


En fait je pensais que ça avait donné plus de films intéressants que ça King... J'aimerai rattraper les deux Romero et Simetierre pour sa réputation, les Drew Barrymore par curiosité, Cujo pour le chien


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2017, 01:06 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2011, 12:46
Messages: 7722
Le Cow-boy a écrit:
1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)
Vu il y a longtemps, ça ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs. A retenter à l'occasion...
C'est pas mal mais jamais compris le culte autour de ce De Palma.

Cosmo a écrit:
1980 Shining (The Shining
Je trouve ça fabuleux sans que ce soit vraiment flippant. Kubrick a bien fait de revoir le livre, que je trouve très perfectible.
6/6
J'adore le livre qui est pour moi un des meilleurs King et le film qui est pourtant totalement différent. C'est assez époustouflant le travail d'adaptation de Kubrick, la manière dont il s'est inspiré du livre pour finalement lui tourner totalement le dos. Au final, les deux oeuvres sont complémentaires et il est intéressant de se les farcir.


Cosmo a écrit:

1995 Dolores Claiborne
Là, pour le coup, le scénario parvient à conserver l'esprit du livre. Puis les acteurs sont excellents.
4/6
Trouvé le livre catastrophique. Arrêté à la moitié.

Le Cow-boy a écrit:
1982 Creepshow (Creepshow - George A. Romero - Adaptation des deux nouvelles La Caisse et Mauvaise Herbe et trois scénarios originaux de Stephen King parus sous le même titre, dessinés par Bernie Wrightson)
Séries B rigolotes à l'époque, je suppose que c'est irregardable maintenant.
Pas sur avec Romero à la barre, j'avais gardé un souvenir sympa. Par contre le 2 doit être une purge aujourd'hui.

Le Cow-boy a écrit:
1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)
Vu très tard, grosse grosse déception poyr un film où tout est attendu je trouve. J'ai pas compris le culte.
Je trouve que ça fonctionne mais tout comme toi je trouve ça totalement surestimé.

Lu les autres avis, j'adore King donc ça me parle ce top.
Si j'en faisais un :

1 Shining 6/6
2 The Mist 4/6
3 Le Bazaar de l'épouvante 4/6
4 Les évadés 4/6
5 Carrie 3,5/6
6 Dead Zone 3,5/6
7 Misery 3,5/6

Pas vu Stand by me et vu gamin Simetierre dont je n'ai plus de souvenirs sauf que c'était bien. En fait à part quelques exceptions dont Shining que je considère comme un chef d'oeuvre, King au cinéma ça navigue chez moi entre le très moyen et le nul.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2017, 15:32 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18040
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
Pour info, je n’ai lu aucun Stephen King ! #YOLO

1976 Carrie au bal du diable (Carrie - Brian De Palma - Adaptation du roman Carrie)
Teen-movie jouissif qui dénonce la bêtise du puritanisme et la cruauté des adolescents - à moins que ce ne soit l'inverse. La mise en scène est époustouflante et je sens encore la piqûre de la claque (je l’ai découvert récemment). 6/6

1980 Shining (The Shining - Stanley Kubrick - Adaptation du roman Shining, l'enfant lumière)
Il me manque un peu de « cœur » pour être totalement fan mais ça reste un morceau de cinéma sidérant et c’est quand même difficilement surpassable niveau angoisse et malaise. Surtout que le film défie le temps… 5,5/6

1983 Cujo (Cujo - Lewis Teague - Adaptation du roman Cujo)
Vu il y a trop longtemps pour m’en souvenir clairement mais ça m’avait fait pas mal flipper, j’étais gamin (mais j’aime toujours les chiens).

1986 Stand by Me (Stand By Me - Rob Reiner - Adaptation de la nouvelle Le Corps dans Différentes Saisons)
Film qui a bercé mon enfance, je l’ai vu plusieurs fois mais plus depuis longtemps. J’aimerais le revoir un jour avec mes yeux d’adulte mais je suis sûr que ça tient encore la route.

1989 Simetierre (Pet Sematary - Mary Lambert - Adaptation du roman Simetierre)
Vu ado, j’avais trouvé ça assez bidon.

1990 Misery (Misery - Rob Reiner - Adaptation du roman Misery)
Un film bien carré, parfaitement maîtrisé, porté par une Kathy Bates monumentale. Mieux : le film bonifie au fil des visions, j’ignore pourquoi. Je suis fan. 5,5/6

1994 Les Évadés (The Shawshank Redemption - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank dans Différentes Saisons)
J’adoraaais ado, je l’ai vu je sais pas combien de fois. Faut dire que c’est très très classe, impeccablement réalisé/écrit/joué, et il y a ce petit quelque chose qui rend le film assez jouissif, très « satisfying ». Plus revu depuis longtemps mais je maintiens mon 5,5/6

1999 La Ligne verte (The Green Mile - Frank Darabont - Adaptation du roman-feuilleton La Ligne verte)
Je ne l’ai pas vu en entier mais de ce que j’en ai vu c’était abominablement nul et chiant (CQFD).

2004 Fenêtre secrète (Secret Window - David Koepp - Adaptation de la nouvelle Vue imprenable sur jardin secret dans Minuit 2)
Peu de souvenirs, si ce n’est que c’était hyper décevant et globalement prévisible, avec un Depp en miscast. Bidon. 1,5/6

2007 The Mist (The Mist - Frank Darabont - Adaptation de la nouvelle Brume dans le recueil du même nom)
Je m’attendais (connement) à une vulgaire série B, mais j’ai été épaté par cette fable grinçante et passionnante sur les Etats-Unis, ses phobies et les délires extrémistes que celles-ci engendrent. 4,5/6

Top:
1. Carrie
2. Les Evadés
3. Misery
4. Shining
5. Stand By Me

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Aoû 2017, 22:54 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8023
Il y avait "Le Cobaye" également en 1992, mais King a poursuivi les producteurs pour l'utilisation de son nom au dessus du titre et ne le reconnait pas comme une adaptation de sa nouvelle :
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Lawnmower_Man_(film)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2017, 19:37 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2005, 10:23
Messages: 8023
Tiens je ne savais pas, il existe une 1ère version inachevée d'"Apt Pupil" de 1987 par Alan Bridges avec Ricky Schroder et Nicol Williamson, 40 minutes auraient été tournées avant rupture de fonds, et Schroder devenu trop vieux ensuite quand le réal avait les moyens de reprendre...

http://lostmediawiki.com/Apt_Pupil_(Unf ... tion;_1987)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Stephen Sommers

Film Freak

11

454

27 Aoû 2009, 21:18

Azuma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Stephen Frears

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Arnotte

25

1136

16 Sep 2015, 13:51

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. King Vidor

Walt

12

550

05 Mar 2015, 10:47

Cantal Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Films les Plus Vus

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Puck

50

2985

16 Fév 2014, 20:50

noisette 7 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le top des films méconnus

Karloff

9

3773

15 Aoû 2005, 11:40

vimes Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top des films japonais

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Karloff

63

4345

23 Oct 2008, 19:23

traversay Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. le top des films misogynes

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

skip mccoy

59

2663

06 Nov 2009, 21:41

Mr.Orange Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vos 5 pires films

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Noony

52

3882

16 Juil 2010, 21:00

JeeB Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top films sur l'homosexualité

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Allan

51

1751

24 Juin 2011, 18:27

Azuma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top des films politiques

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Cosmo

24

893

21 Oct 2011, 13:02

Z Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web