Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 14 Déc 2018, 06:37

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 00:18 
Neighbordhood Watch (Résidence Surveillée) : Un thriller horrifique à petit budget assez réussi, avec un bon personnage de psychopathe et un humour noir réjouissant. Sympathique, même si on sent le manque de moyens. 3/6

Rally 444 : Une succession de collages expérimentaux et poétiques, avec des incrustations de phrases sur l'écran comme si on lisait un livre d'images animé (je plains les spectateurs du fond qui n'ont rien pu lire...) On est dans la pure expérience sensorielle, bien accentué par une musique hypnotique, mais le résultat ne convainc pas vraiment et finit par ennuyer, voire même par laisser indifférent (faut dire qu'on ne pige rien du tout). Dommage. 1/6

Matthew Barney : No Restraint : Alors, je le dis tout de go : je déteste cet artiste, que je considère comme un imposteur, mais ce documentaire permet en tout cas de mieux comprendre son processus créatif. Je ne suis toujours pas convaincu par la démarche artistique de Barney, mais au moins, ce gars sait ce qu'il veut et va jusqu'au bout de ses idées. C'est déjà ça. 2/6


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 00:24 
Hors ligne
Antichrist
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 21:36
Messages: 20810
Pourquoi tant de haine envers Barney ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 00:30 
Karloff a écrit:
Pourquoi tant de haine envers Barney ?

Réaction épidermique à la vision de deux de ses Cremaster, que je trouve laids et sans intérêt. Le fameux syndrome du "je fais n'importe quoi sous prétexte que je suis un artiste" ou "je fais des trucs fumeux et incompréhensibles sur la mutation des corps"... Enfin bref, c'est pas du tout ma tasse de thé.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 12:15 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
Bob Harris a écrit:
Rally 444 : Une succession de collages expérimentaux et poétiques, avec des incrustations de phrases sur l'écran comme si on lisait un livre d'images animé (je plains les spectateurs du fond qui n'ont rien pu lire...) On est dans la pure expérience sensorielle, bien accentué par une musique hypnotique, mais le résultat ne convainc pas vraiment et finit par ennuyer, voire même par laisser indifférent (faut dire qu'on ne pige rien du tout). Dommage. 1/6


assez d'accord, très déçu.
J'en parle plus longuement ici, dans les commentaires en bas de page: http://www.matierefocale.com/article-2923821-6.html

Citation:
Matthew Barney : No Restraint : Alors, je le dis tout de go : je déteste cet artiste, que je considère comme un imposteur, mais ce documentaire permet en tout cas de mieux comprendre son processus créatif. Je ne suis toujours pas convaincu par la démarche artistique de Barney, mais au moins, ce gars sait ce qu'il veut et va jusqu'au bout de ses idées. C'est déjà ça. 2/6


rien vu de Barney, j'en ressors avec cette impression:
1. Ca a l'air bien fumeux, son discours sur son oeuvre est assez atterrant.
2. Les Cremaster ont l'air absolument sublimes.
3. Les Drawing Restraint, par contre, heu... :?

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 12:58 
Zad a écrit:
2. Les Cremaster ont l'air absolument sublimes.

C'était les meilleurs extraits. Mais en fait, les films sont assez insupportables sur la longueur.

Si tu veux voir de l'expérimental qui tue, il y a les trois films dont j'ai parlé plus haut qui repassent ce soir à 18h.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 13:09 
Au fait, qui était la très jolie nana qui a fait un speech avant la projo du Barney? Elle a dit quoi?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 13:12 
Hors ligne
Serial Modo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 17:02
Messages: 16843
Localisation: en cours...
la réalisatrice, et elle n'a rien dit d'intéressant, en fait... Elle a parlé super-vite, personne n'a rien compris, pas même l'interprête.

c'était un peu nul, son film, quand même... me suis fait chier...

_________________

*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Sep 2006, 13:17 
Zad a écrit:
la réalisatrice, et elle n'a rien dit d'intéressant, en fait... Elle a parlé super-vite, personne n'a rien compris, pas même l'interprête.

Oui, Gilles Boulenger avait l'air désagréablement surpris quand elle s'est vite barrée.

Ne pas se faire comprendre, y en a qui appellent ça de l'art. J'aurais du la draguer en parlant un langage incompréhensible.

Citation:
c'était un peu nul, son film, quand même... me suis fait chier...

Oui... Mais bon, au moins, on voit comment Barney bosse, c'est déjà ça. Même si on s'en fout.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 05 Sep 2006, 23:08 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
Bob Harris a écrit:
Scorpio Rising - Wavelength - Serene Velocity. Un programme de trois courts expérimentaux qui sont réputés pour être des incontournables. Et je confirme, c'est absolument excellent ! Le premier est un hommage fétichiste à la pop culture, un authentique témoignage de son époque, le deuxième est un "faux" plan fixe (et également un "faux" zoom, ça paraît compliqué dit comme ça, mais faut voir le film pour comprendre) de 40 minutes vraiment fascinant et hypnotique. Et le dernier est un incroyable jeu de perspectives visuelles dans le couloir d'une université. Ca repasse mardi à 18h. A ne pas rater ! 6/6

Le pensionnat des jeunes filles perverses : Pas le meilleur Suzuki mais un très sympathique bis qui remplit son cahier des charges dans le genre "violences et perversions sexuelles au Japon" . 4/6


Vu ces deux là ce soir (pas pu voir le Serene Velocity malheureusement). Sur le pensionnat des jeunes filles perverses je me suis rendu compte que les drames érotique japonais c'est plutôt mon truc :lol: :oops: ...J'irai voir sexe et furie et vices et sévices :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 05 Sep 2006, 23:27 
Jack Griffin a écrit:
je me suis rendu compte que les drames érotique japonais c'est plutôt mon truc

T'es qu'un pervers.

Vices et Sévices est excellent, il devrait te plaire. On se verra donc pour Sexe et Furie (en plus, y a Cristina Lindbergh dedans, ça tue).

Qu'as-tu pensé de Wavelength? Magnifique, la fin, non?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 06 Sep 2006, 00:56 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:47
Messages: 3553
Bob Harris a écrit:
Qu'as-tu pensé de Wavelength? Magnifique, la fin, non?


J'adore...Pour le coup j'avais peur des 45 minutes mais en fait non, on ne se rend pas compte du temps qui passe (il aurait pu encore continuer une demi heure). Mais le signal sonore a parfois été douloureux pour mes oreilles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 08 Sep 2006, 01:28 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Un petit tour chez Sono Sion...

Comme dans un rêve (2005)

Mutsugoro Suzuki, acteur de théâtre peu connu, se souvient en compagnie de ses camarades de jeunesse des raisons pour lesquelles il est atteint actuellement d’une MST. À mesure qu’il tente de reconstituer son passé, la confusion s’installe et Matsugoro n’est plus certain de savoir quoi chercher exactement…

Essai au filmage très libre qui donne une certaine vitalité au film, ainsi que l'attention portée aux acteurs (un peu poussés vers le beuglement mais bon). C'est trop long pour pas grand chose, très paresseux narrativement, brouillon (l'album photo balancé comme ça à la fin pouf) et un peu vain.

Ca repasse lundi, c'est pas indispensable.

2/6

Strange Circus (2005)

Mitsuko est contrainte par ses parents pervers de les observer lorsqu’ils copulent. Elle est régulièrement emprisonnée dans un étui de violoncelle.

Bon j'en dis pas plus c'est mieux de découvrir (et le résumé du site dit des bêtises). Film grand écart qui, pendant 40 minutes (à peu près, pas regardé ma montre) monte très haut son chapiteau d'enfance cassée, de cirque étrange, fête foraine hantée et murs couverts de sang, avec une mise en scène et une photo superbes qui alignent avec régularité des plans magnifiques. Strange Circus essore ses personnages avec une intensité qui ne se relâche jamais, une vraie grâce et un usage aérien de la musique, le tout avec un ton je trouve assez anticoformiste. Bref de la haute voltige.

Puis le film subit un virage narratif qui aurait pu être intéressant mais dont le développement s'avère assez bordélique, ça manque parfois vraiment d'huile et la mécanique devient très lourde. Et le personnage joué par le pauvre gars échappé d'un vieux groupe de visual rock est très irritant. Restent encore la mise en scène, l'élégance et le souffle du film, et surtout son actrice Masumi Miyazaki, absolument GENIALE.

Ca repasse samedi soir.

4+/6

Image

Image

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 08 Sep 2006, 10:27 
Blissfully a écrit:
Comme dans un rêve (2005)
Essai au filmage très libre qui donne une certaine vitalité au film, ainsi que l'attention portée aux acteurs (un peu poussés vers le beuglement mais bon). C'est trop long pour pas grand chose, très paresseux narrativement, brouillon (l'album photo balancé comme ça à la fin pouf) et un peu vain.

Tout pareil que toi, c'est énergique, sans fioritures mais finalement assez confus et un peu vain. En tout cas, il y a au moins deux séquences que j'aime beaucoup : la dispute de couple dans l'appart (d'autant plus forte qu'elle suit sans transition un bref moment de tendresse), et la scène zarbie dans le métro avec la nympho.

3/6

Trop fatigué pour Strange Circus, je le verrai samedi.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 10 Sep 2006, 23:58 
Hors ligne
Matou miteux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juil 2005, 13:48
Messages: 12991
Localisation: From a little shell, at the bottom of the sea
Un peu plus de Sono Sion, rapidement parce que bon...

Suicide Club (2001)

54 lycéennes se jettent, main dans la main, sous les rails du métro. Mais pourquoi donc?

En fait je crois que le manga (pas terrible) est venu après, les deux oeuvres étant adaptées du même fait divers. Le film n'est pas terrible non plus. Le pitch est fort et ouvre pas mal de possibilités, le résultat est proche du salmigondis non-sensique: la première partie s'attache à un fantastique léger et plutôt nul (on sent qu'il s'en fout totalement, voir la mise en scène bâclée et les effets nullards), la seconde part davantage en live avec ses jolis moments (l'enfilade de suicides joyeux, la chanson) et ses lourdeurs narratives - Sion raconte qu'il a voulu donner la sensation d'un zapping permanent sur des chaines de télé totalement différentes au point de s'y perdre. C'est assez réussi. Mais souvent au dépend du récit, même si l'idée du groupe de j-pop démoniaque me plait bien ah ah ah ah. :!:

En fait surtout, les intentions sont beaucoup plus intéressantes que le résultat.

2-3/6

Requiem pour Noriko (2005)

Le prequel avec une des lycéennes.

Aucune densité dramatique sur 2h38, l'impression que ça pourrait durer 15 jours...rien d'horrible mais ça sent le réal qui ne sait pas s'arrêter de filmer, même quand il n'y a rien de fort à dire (3 films en 2005 donc).

1-2/6

_________________
Doll, it's a heartbreaking affair


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Etrange Festival 2006
MessagePosté: 11 Sep 2006, 00:12 
Vite fait :

Sexe et Furie
Très sympa. Y a au moins 2 scènes sublimes, dont un combat de sabre au ralenti où l'héroïne est entièrement nue. :shock: 4/6

Suicide Club
Assez zarb, parfois lourd, mais suffisamment intrigant pour éveiller l'intérêt grâce à des partis-pris couillus. 4/6

Pas eu le courage de me taper les 2h38 de Noriko, moi...


Haut
  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange festival 2005

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Jack Griffin

60

4867

15 Sep 2005, 21:16

Yuddi Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange Festival 2007

Blissfully

7

1180

15 Juil 2008, 14:11

Blissfully Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange Festival Strasbourg

Jericho Cane

0

671

24 Oct 2007, 21:44

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange Festival Lyon

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Jericho Cane

15

1459

10 Avr 2009, 12:59

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange Festival 2009

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

Blissfully

77

4227

14 Sep 2009, 19:38

metacrabe Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange festival 2014

Karloff

13

1410

15 Sep 2014, 15:09

Prout Man Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange Festival 2017

DPSR

1

967

14 Aoû 2017, 10:28

DPSR Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Etrange Festival cherche des bénévoles !!!

lynnsk

0

505

19 Aoû 2009, 19:21

lynnsk Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etrange Festival (Lyon, Mars 2008)

Jericho Cane

0

596

18 Fév 2008, 21:31

Jericho Cane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. FESTIVAL NOUVEAUX CINEMAS 2006

Cinefac

0

664

02 Juin 2006, 18:01

Cinefac Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web