Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 22 Nov 2018, 12:17

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 31 Mai 2011, 09:23 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Avr 2011, 14:10
Messages: 1708
Localisation: Salad Fingers Country
Baptiste a écrit:
Et puis elle joue pas super bien quand même... elle fait cruche.


Ben justement je trouve que non. Et je la trouve plutôt belle, désolé !

_________________
I am the constant. You were always a variable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 10:57 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10588
Localisation: Previously on Premiere
elmomo a écrit:
Vous lui reprochez pas à McGovern ?


Elle ne me passionne pas, c'est juste ça. Son physique est tellement atypique, son caractère si effacé... on a l'impression de fixer un chat qui passe sa journée en pleine léthargie.

Cela dit, la scène de viol est tellement forte que je réamorce le film à chaque fois

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 11:39 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Oct 2008, 13:04
Messages: 1526
L'acteur qui joue Max jeune ne ressemble pas du tout à James Wood, et ce n'est pas particulièrement gênant.

Quant à la beauté, quel rapport avec le sentiment amoureux ? Noddles aime Déborah sans doute parce qu'elle c'est la seule à voir en lui autre chose qu'un petit voyou. Il lit Martin Eden de London, elle danse, tous les deux veulent s'en sortir...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 15:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6454
Localisation: Ile-de-France
Azuma a écrit:
L'acteur qui joue Max jeune ne ressemble pas du tout à James Wood, et ce n'est pas particulièrement gênant.


Ce n'est pas tant une ressemblance physique qu'une ressemblance morale qu'on peut lire sur les deux visages de Max jeune et adulte. Ca ne me semble pas être le cas pour les deux Deborah - McGovern donnant l'impression parfois d'une petite créature précieuse et pitoyable, limite caniche, là où Connelly incarnait grâce et volonté.

Image

Après pour le coup de la beauté, je suis bien d'accord avec toi -la "beauté intérieure" tout ça-, et je n'ai pas envie de passer pour le bourrin de service. Mais De Niro et elle ne forment pas un très beau couple sur le plan physique, et je crois au fait que le visage n'est pas une simple apparence.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Mai 2011, 15:45 
Hors ligne
L'impertinent pertinent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2005, 01:55
Messages: 10588
Localisation: Previously on Premiere
Je trouve le casting gamins / adultes super classe. Non seulement les gamins jouent bien, mais Woods jeune a de l’acné (Woods vieux a une peau perlée de trous), Deborah a un visage rond singulier, Noodles a un gros pif et un visage italien mal dégrossi qui correspond assez à De Niro etc. Moi j'ai trouvé ça plutôt très réussi.

_________________
I think we're gonna need a helmet.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juin 2011, 10:25 
Hors ligne
Bisounours priapique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juil 2005, 14:35
Messages: 10742
Localisation: 48N50 -- 02E21
la scène du viol dans la voiture,je crois que j'arriverai jamais à m'y faire.

_________________
- Nazi violent 1961-2013?
"my... "double anale", c'est ce que je crois?" Chlochette
"J'ai toujours aimé la culture nain" Sponge
Marlo a écrit:
J'adore Hollande.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juin 2011, 12:42 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Oct 2008, 13:04
Messages: 1526
Karlito a écrit:
la scène du viol dans la voiture,je crois que j'arriverai jamais à m'y faire.


Comme c'est mon film préféré, j'aimerai bien le montrer (à mes filles ado par exemple) mais cette scène de viol (dans une moindre mesure celle de Moriarty), ça me bloque quand même pas mal. Lors d'une diffusion TV du film (sur TF1 en deux parties), que j'avais enregistrée en VHS, la censure avec ses gros ciseaux avaient coupé la scène (et d'autres d'ailleurs, comme le tabassage de Fat Moe au début) et j'avais été tout surpris de découvrir ces scènes lors de l'achat du DVD. Le doublage VF avait changé aussi et pas en mieux...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 27 Juin 2011, 18:15 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2008, 02:29
Messages: 4914
Stark a écrit:
Pfiou, on ne verra jamais plus un film pareil.

Comment peux-tu écrire ça ? Si tu nous lis.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2011, 19:31 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72522
Localisation: Fortress of Writing
4/6

plus de batterie

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2011, 21:16 
Hors ligne
tape dans ses mains sur La Compagnie créole
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2005, 10:08
Messages: 18572
Localisation: 26, Rue du Labrador, Bruxelles
:lol:

C'est long, c'est vrai.

_________________
Ed Wood:"What do you know? Haven't you heard of suspension of disbelief?"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Juil 2011, 13:41 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72522
Localisation: Fortress of Writing
J'écrirai un avis plus détaillé dès que je serai rentré de week-end.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juil 2011, 17:22 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72522
Localisation: Fortress of Writing
Il était une fois, en Amérique, un film semblable à mille autres.

J'exagère un peu mais je ne saurais comment autrement ma déception face à ce film que j'allais voir sans ne rien en savoir exceptés certains acteurs et le genre général, mais que j'attendais en toute confiance à aimer, vu le concert de louanges ici bas et un peu partout, et vu ma propre appréciation des westerns de Leone.

Seulement je n'ai justement pas retrouvé ici tout le côté iconique qui caractérise tant ces films-là à mes yeux.
J'ai un peu vulgairement envie de dire que j'ai vu une sorte de sous-Parrain longuet, évidemment traversé de quelques très belles scènes et de thématiques puissantes, mais qui m'a tout de même laissé un peu sur le bas côté. Non pas que je sois passé à côté de ce que le film avait à dire mais je ne me suis jamais réellement senti investi dans cet histoire, avec ces personnages, cet univers...en tout cas, jamais autant que dans d'autres oeuvres du genre.

Alors je ne veux pas bêtement le comparer aux Coppola, qui s'inscrit davantage dans l'épopée d'une saga familiale sur plusieurs générations au travers de laquelle il traite non seulement du mythe américain mais de la mafia tout entière, quand Leone lui semble s'intéresser davantage à l'intime et joue son drame avant tout entre deux hommes, deux frères d'adoption, ce qui les liera et les amènera à se séparer, les amours contrariées et les trahisons...

Je trouve tout ce qui touche à la bromance Noodles/Max assez touchante, notamment dans toutes les scènes situées durant leur enfance, sorte de mix improbable entre le film de gangsters et des films à la Amarcord. J'accroche beaucoup moins à leur période adulte, avec cette enchaînement de méfaits qui se suivent et se ressemblent. Et je trouve encore plus mal fichu l'incursion justement de l'élément "mythe américain", avec la sous-intrigue tardive du Sénateur Bailey (avec ce twist grillé à 400km).
On pourra justifier ça au travers de la nature illusoire révélée par la toute dernière séquence, vec ce dernier plan que je trouve super classe, cet arrêt sur image...mais bon...

J'aime aussi comme Leone n'a pas peur de peindre des protagonistes antipathiques, entre son "héros" à moitié violeur et son partenaire possessif et jaloux, après cela implique aussi peut-être pourquoi j'ai du mal à m'attacher à toutes leurs mésaventures lorsqu'ils ne sont plus gamins.

Je ne sais trop quoi en dire de plus en fait.
J'admire l'ambition générale, les aspirations thématiques, les intentions générales, tout ça, mais le résultat final ne me séduit pas vraiment. Je trouve ça un peu désengageant, pêut-être à cause d'une mise en scène parfois facile (le coup du téléphone horripilant au début, les deux thèmes musicaux super redondants), alors que cet adjectif ne me serait jamais venu à l'esprit face à ses précédents films.
J'apprécie le tout un peu froidement, du style "je vois ce que tu veux dire mais ça passe pas".

Anyway...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juil 2011, 19:05 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6454
Localisation: Ile-de-France
Le montage parallèle de 20 minutes avec le téléphone, mise en scène facile?
Quant à la dernière partie, elle fait d'autant plus artificielle et boursouflée qu'elle est fantasmée...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juil 2011, 23:41 
En ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72522
Localisation: Fortress of Writing
Baptiste a écrit:
Le montage parallèle de 20 minutes avec le téléphone, mise en scène facile?

L'effet d'étirement et d'agacement avec pas moins de 24 sonneries super stridentes, oui, je trouve ça un peu facile.

Citation:
Quant à la dernière partie, elle fait d'autant plus artificielle et boursouflée qu'elle est fantasmée...

Merci de paraphraser ce que je dis.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Juil 2011, 20:01 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2008, 19:19
Messages: 6454
Localisation: Ile-de-France
Film Freak a écrit:
Baptiste a écrit:
Le montage parallèle de 20 minutes avec le téléphone, mise en scène facile?

L'effet d'étirement et d'agacement avec pas moins de 24 sonneries super stridentes, oui, je trouve ça un peu facile.

Citation:
Quant à la dernière partie, elle fait d'autant plus artificielle et boursouflée qu'elle est fantasmée...

Merci de paraphraser ce que je dis.


Bah le truc c'est que t'as l'air de le voir mais de trouver ça mal fichu... mais en quoi c'est mal fichu?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Il était une fois... la révolution (Sergio Leone - 1972)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

DPSR

51

2650

06 Mar 2016, 16:58

Gontrand Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone - 1969)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

_ZaZaZa_

26

1961

10 Aoû 2016, 00:21

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mon nom est personne (Tonino Valerii, Sergio Leone - 1973)

Cosmo

13

1388

20 Mar 2010, 11:38

Azuma Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Poussières d'Amérique (Arnaud des Pallières - 2011)

Tom

4

969

16 Sep 2011, 09:30

Art Core Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Dr Wong en Amérique (Sammo Hung, 1997)

Mr Chow

9

589

11 Déc 2014, 20:27

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 1984 (Michael Radford, 1984)

Cosmo

4

1039

11 Déc 2008, 07:17

Baptiste Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Colorado (Sergio Sollima, 1966)

Jericho Cane

6

708

05 Sep 2013, 10:08

oncletom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Torso (Sergio Martino, 1973)

Mister Zob

0

639

13 Juin 2008, 09:50

Mister Zob Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. La Queue du scorpion (Sergio Martino, 1971)

Mister Zob

2

429

09 Mai 2007, 10:30

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'Alliance Invisible (Sergio Martino, 1972)

Mister Zob

2

541

05 Mai 2008, 10:12

Mister Zob Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web