Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 16 Juin 2019, 21:48

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 82 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 18:44 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23775
Localisation: Arkham Asylum
Castorp a écrit:
Arnotte a écrit:
Donc Game of Thrones, Breaking Bad, Mad Men, The Wire, Downton Abbey, tout ça... j'ai rien vu. #toutseul


A part Breaking Bad (enfin 5 épisodes, j'ai arrêté les frais), je n'ai rien vu non plus.


Ce ratage d'occasion de la fermer...

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 19:37 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 11892
Ce ratage grammatical qui flingue ta répartie.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 19:39 
Hors ligne
Garçon-veau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juil 2005, 15:48
Messages: 16961
Localisation: FrontierLand
Team Arnotte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 19:45 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23775
Localisation: Arkham Asylum
Castorp a écrit:
Ce ratage grammatical qui flingue ta répartie.


:?: Bah non.

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 19:47 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 11892
Si si. Cherche encore.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 20:24 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23775
Localisation: Arkham Asylum
:|

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 20:30 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2014, 10:12
Messages: 1904
Castorp a écrit:
Arnotte a écrit:
Donc Game of Thrones, Breaking Bad, Mad Men, The Wire, Downton Abbey, tout ça... j'ai rien vu. #toutseul


A part Breaking Bad (enfin 5 épisodes, j'ai arrêté les frais), je n'ai rien vu non plus.


Tu passes à côté d’un chef-d’œuvre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 07 Jan 2019, 20:39 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 11892
The Wire ? J'ai bien aimé Treme, mais là c'est plus le genre policier que le côté série télé qui me refroidit.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 07:46 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7294
Tu devrais quand même essayer.

Mais sinon le vrai chef d'œuvre de cette petite liste c'est bien entendu Mad Men.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 14:40 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23775
Localisation: Arkham Asylum
Marlo a écrit:
Mais sinon le vrai chef d'œuvre de cette petite liste c'est bien entendu Mad Men.


C'est une série remarquable mais elle a une limite assez caractéristique de la fiction américaine : celle du "surpersonnage", un héros au-dessus des autres grâce à ses facultés et son parcours, et qui prend le pas sur l'univers qui ne tourne plus qu'autours de lui* (même si Mad Men ne néglige absolument pas les autres personnages). On retrouve d'ailleurs ça - en beaucoup moins bien - dans Breaking Bad. C'est pour ça que je trouve des séries comme Treme, Les Soprano, Twin Peaks ou même Game of Thrones plus ambitieuses et supérieures, leur schéma est moins balisé...


*C'est d'ailleurs le principal problème des films de super héros, mais ce qui me plait notamment dans le dernier Avengers c'est qu'il décentre ça.

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 14:48 
Hors ligne
Sir Flashball
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Déc 2013, 01:02
Messages: 11892
Tetsuo a écrit:
On retrouve d'ailleurs ça - en beaucoup moins bien - dans Breaking Bad.


Le gars qui me casse les couilles alors qu'on a les mêmes goûts.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 15:18 
Hors ligne
Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2009, 21:22
Messages: 7294
Tetsuo a écrit:
Marlo a écrit:
Mais sinon le vrai chef d'œuvre de cette petite liste c'est bien entendu Mad Men.


C'est une série remarquable mais elle a une limite assez caractéristique de la fiction américaine : celle du "surpersonnage", un héros au-dessus des autres grâce à ses facultés et son parcours, et qui prend le pas sur l'univers qui ne tourne plus qu'autours de lui* (même si Mad Men ne néglige absolument pas les autres personnages). On retrouve d'ailleurs ça - en beaucoup moins bien - dans Breaking Bad. C'est pour ça que je trouve des séries comme Treme, Les Soprano, Twin Peaks ou même Game of Thrones plus ambitieuses et supérieures, leur schéma est moins balisé...


C'est vrai pour les saisons 1 et 2, les plus faibles, et paradoxalement celles qui ont le plus plu, peut-être justement parce qu'elles suivent le schéma classique que tu décris et qui déroulent le poncif de l'homme en apparence parfait mais qui cache un lourd secret. Mais peu à peu, ce schéma se délite, jusqu'à disparaître en saison 4. La saison 5, qui est ce qu'on a fait de mieux à la tv tout confondu selon moi, est presque chorale, enfin mieux que ça même, c'est le changement d'époque qui en est le personnage principal. Le LSD, la Jaguar type-e et les Beatles sont aussi importants que Don Draper. Les personnages sont les véhicules de la représentation de 1966, 1967, 1968,... J'avais rarement vu une si belle maîtrise de la digression. Chaque épisode nous emmène là où on ne s'y attend pas. Dans les saisons suivantes, ce sera fait avec un peu moins de maîtrise, mais toujours plus d'audace, de folie même. Je ne comprends pas que tu trouves ça "balisé", la saison 6 et la première moitié de la saison 7 contiennent parmi ce que j'ai vu de plus étrange à la tv, en terme de narration, d'arcs narratifs, de personnages (Bob Benson, l'ordinateur IBM, Megan-Sharon Tate, l'histoire presque lynchienne avec la serveuse, Paul Kinsey qui réapparait curieusement, etc. ). C'est une orgie d'idées et de concepts, volontairement chaotique, on en finit par oublier le fil rouge.
La série se réconcilie avec l'idée d'un Don Draper omniprésent et moteur du récit en deuxième partie de la dernière saison, parce qu'il fallait bien boucler l'histoire débutée 7 ans plus tôt avec la fin imaginée alors. Et il est vrai que si j'aime beaucoup cette fin, elle échoue à faire la synthèse avec la série plus expérimentale et joueuse du milieu. A ce moment là j'ai senti le pilote automatique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 16:19 
Hors ligne
Ap'héros
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juin 2007, 16:19
Messages: 14153
Localisation: Lille
Totalement d'accord avec ce que dit Marlo au dessus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 17:51 
Hors ligne
Schtroumpf sodomite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2006, 22:43
Messages: 23775
Localisation: Arkham Asylum
Marlo a écrit:
Tetsuo a écrit:
Marlo a écrit:
Mais sinon le vrai chef d'œuvre de cette petite liste c'est bien entendu Mad Men.


C'est une série remarquable mais elle a une limite assez caractéristique de la fiction américaine : celle du "surpersonnage", un héros au-dessus des autres grâce à ses facultés et son parcours, et qui prend le pas sur l'univers qui ne tourne plus qu'autours de lui* (même si Mad Men ne néglige absolument pas les autres personnages). On retrouve d'ailleurs ça - en beaucoup moins bien - dans Breaking Bad. C'est pour ça que je trouve des séries comme Treme, Les Soprano, Twin Peaks ou même Game of Thrones plus ambitieuses et supérieures, leur schéma est moins balisé...


C'est vrai pour les saisons 1 et 2, les plus faibles, et paradoxalement celles qui ont le plus plu, peut-être justement parce qu'elles suivent le schéma classique que tu décris et qui déroulent le poncif de l'homme en apparence parfait mais qui cache un lourd secret. Mais peu à peu, ce schéma se délite, jusqu'à disparaître en saison 4. La saison 5, qui est ce qu'on a fait de mieux à la tv tout confondu selon moi, est presque chorale, enfin mieux que ça même, c'est le changement d'époque qui en est le personnage principal. Le LSD, la Jaguar type-e et les Beatles sont aussi importants que Don Draper. Les personnages sont les véhicules de la représentation de 1966, 1967, 1968,... J'avais rarement vu une si belle maîtrise de la digression. Chaque épisode nous emmène là où on ne s'y attend pas. Dans les saisons suivantes, ce sera fait avec un peu moins de maîtrise, mais toujours plus d'audace, de folie même. Je ne comprends pas que tu trouves ça "balisé", la saison 6 et la première moitié de la saison 7 contiennent parmi ce que j'ai vu de plus étrange à la tv, en terme de narration, d'arcs narratifs, de personnages (Bob Benson, l'ordinateur IBM, Megan-Sharon Tate, l'histoire presque lynchienne avec la serveuse, Paul Kinsey qui réapparait curieusement, etc. ). C'est une orgie d'idées et de concepts, volontairement chaotique, on en finit par oublier le fil rouge.
La série se réconcilie avec l'idée d'un Don Draper omniprésent et moteur du récit en deuxième partie de la dernière saison, parce qu'il fallait bien boucler l'histoire débutée 7 ans plus tôt avec la fin imaginée alors. Et il est vrai que si j'aime beaucoup cette fin, elle échoue à faire la synthèse avec la série plus expérimentale et joueuse du milieu. A ce moment là j'ai senti le pilote automatique.


Oui, balisé c'est très exagéré, mais parce que je n'ai sans doute jamais totalement cru à la "folie" du show dont les sorties de route, bien qu'intéressantes, m'ont toujours semblé artificielles (ce qui tourne autours du LSD par exemple, je trouve ça complètement foiré), peut-être parce que ça passe un peu trop en revu le catalogue de ce passage d'une époque à une autre, géré habilement en évitant pas mal de pièges, mais dans le fond sans réelle surprise. D'une certaine manière, tout repose sur des ficelles admirablement maîtrisées mais déjà vues et donc pas si étranges que tu le prétends. En revanche j'adore absolument la fin, pour moi un des rares moments où le show dépasse totalement son programme justement...
Bon, j'ai l'air dur comme ça, mais je considère ça comme une des meilleures série de tous les temps, hein...

_________________
Mon testament


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Découvertes 2018
MessagePosté: 08 Jan 2019, 18:02 
Hors ligne
Expert

Inscription: 30 Sep 2016, 19:39
Messages: 1010
Pas convaincu par Mad Men mais d'après ce que je lis plus haut, je n'ai vu que les saisons les moins intéressantes (1-4), je garde le souvenir peut-être faux, sans doute réducteur, mais à n'en pas douter déplaisant, d'une série sur le mal-être bourgeois et, ce qui est souvent son corollaire réel ou fictionnel, l'adultère et les histoires de coucherie, accompagné d'une illustration scolaire de l'histoire et des mutations de la société (me reviennent en mémoire et pêle-mêle par exemple ces épisodes sur les droits civiques, le New York de Greenwich Village, l'amant de Lady Chatterley ou la mort de Kennedy). Rien d'organique, et tout ça emballé dans un vernis chic et pseudo-subversif (on imagine bien qu'il faut quelque chose de plus intéressant dans la série que la consommation record de cigarettes qui avait fait tant jaser à l'époque, les scénaristes s'y essaient mais n'y arrivent pas, du moins dans les saisons que j'ai vues).
Jamais eu l'impression de m'être autant fait baiser que quand j'ai ouvert les yeux et résolu d'arrêter ces conneries au milieu de la saison 4.
Voilà qui décidera peut-être Castorp à jeter un coup d'oeil dessus :wink:
J'ai vu quelques bouts de la dernière série de Weiner, Les Romanofs, où il creuse la question de la filiation, vraie ou fausse, chez des gens qui sont ou se croient être les descendants de cette fameuse famille de tsar. Sur le papier, l'idée n'est pas tout à fait inintéressante mais les obsessions snobinardes de Weiner sont loin de mes préoccupations et ne sont même pas sauvées par une verve satirique.

Pour les séries de fiction indispensables La Maison dans les bois de Pialat, Enlightened avec Laura Dern,, Friday Night Lights, Eastbound and Down et Vice Principals de Danny McBride/Jody Hill/David Gordon Green, Louie à l'extrême limite constituent les rares indispensables (je dois en oublier). Mais cette liste n'a de valeur que pour moi car elle ne reflétera que mes goûts.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 82 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Vos découvertes et re-découvertes du mois d'octobre

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Jack Griffin

18

2504

27 Oct 2005, 18:35

Mr Chow Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Votre top découvertes 2013 (hors 2013 !)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Mr Chow

104

5649

05 Jan 2015, 16:05

Film Freak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top découvertes 2012 (hors 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Tom

91

6650

10 Jan 2013, 10:53

Tom Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top découvertes 2014 (hors 2014)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 8, 9, 10 ]

Tom

136

6623

13 Jan 2015, 15:46

Cantal Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Découvertes 2015 (hors 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4 ]

Film Freak

55

3409

24 Mar 2016, 22:02

Abyssin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Découvertes 2016 (hors 2016)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 5, 6, 7 ]

Lohmann

90

3978

09 Jan 2017, 08:19

Billy Budd Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Découvertes 2017 (hors 2017)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Lohmann

73

5911

30 Mai 2019, 08:43

YULYFub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Top Vendu 2018

Film Freak

12

2092

26 Déc 2018, 17:48

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Top Presse 2018

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Lohmann

38

3041

19 Mai 2019, 18:57

DarkFub Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. TOP 2018 - Définitif

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Film Freak

65

5246

26 Jan 2019, 14:43

Mickey Willis Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web