Forum de FilmDeCulte

Le forum cinéma le plus méchant du net...
Nous sommes le 20 Oct 2018, 19:19

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 275 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 15, 16, 17, 18, 19
Auteur Message
MessagePosté: 29 Juin 2011, 12:55 
En ligne
Putain, sérieux mec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2009, 12:09
Messages: 5184
elmomo a écrit:
Faudrait que je vois la version courte diffusée aux US.


Alors je sais pas si elle est sortie en dvd, mais en tout cas, je me suis choppé en Bluray l'édition grindhouse avec les deux films en version courte et les bandes annonces entre les deux, et tout s'enchaine.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2012, 23:41 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72388
Localisation: Fortress of Writing
Pour une fois, Quentin ouvre sa gueule et dit quelque chose de sensé :

“I’m really well versed on a lot of directors’ careers, you know, and when you look at those last five films when they were past it, when they were too old, and they’re really out of touch with the times, whether it be William Wyler and The Liberation of L.B. Jones or Billy Wilder with Fedora and then Buddy Buddy or whatever the hell. To me, it’s all about my filmography, and I want to go out with a terrific filmography. Death Proof has got to be the worst movie I ever make. And for a left-handed movie, that wasn’t so bad, all right? — so if that’s the worst I ever get, I’m good. But I do think one of those out-of-touch, old, limp, flaccid-dick movies costs you three good movies as far as your rating is concerned.”

En gros, il veut pas enchaîner les films où il a perdu la main et dit que Death Proof doit rester le pire qu'il a fait.

C'est extrait de l'habituelle table ronde organisée chaque année par The Hollywood Reporter entre les réas pressentis à l'Oscar.
Cette année, c'est une conversation d'une heure entre Quentin Tarantino, Ben Affleck, Ang Lee, Tom Hooper, David O. Russell, et Gus Van Sant : http://collider.com/quentin-tarantino-d ... ew/214258/

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2012, 23:52 
Hors ligne
Teacher

Inscription: 13 Mai 2010, 11:50
Messages: 11830
M'en fous un peu en fait, j'ai jamais considéré les réalisateurs particulièrement clairvoyants sur leurs propres films, ni sur ce qui fait la qualité de leur cinéma. Moi son moins bon je dirais Kill Bill 1, par exemple, or j'imagine que c'est un de ses préférés... Donc bon.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2012, 23:53 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72388
Localisation: Fortress of Writing
Tom a écrit:
M'en fous un peu en fait, j'ai jamais considéré les réalisateurs particulièrement clairvoyants sur leurs propres films, ni sur ce qui fait la qualité de leur cinéma. Moi son moins bon je dirais Kill Bill 1, par exemple, or j'imagine que c'est un de ses préférés... Donc bon.

C'est le mien en tout cas :D

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 04 Mar 2015, 22:36 
Hors ligne
Meilleur Foruméen
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2005, 00:46
Messages: 72388
Localisation: Fortress of Writing
Jericho Cane a écrit:
Si les dialogues de "Reservoir Dogs" avaient quelque chose d'immédiatement culte, je pense que ceux de "Death Proof" expriment de manière encore plus radicale le sens profond du cinéma de Tarantino, entre fétichisme excessif et babillage naturel, mais surtout dans cette constante volonté de représenter ses personnages dans un entre-deux toujours ambigu entre réalité et fiction, ce qui est d'ailleurs renforcé par la non-clarté des temporalités (l'irruption du portable et de références actuelles dans univers codifié dès 70's). A ce titre, le personnage de Zoe Bell, cascadeuse elle-même qui joue son propre rôle, en est l'exemple le plus frappant et le plus évident. C'est même le film le plus expérimental et le plus "schizophrène" que Tarantino ait fait, et non seulement parce que les deux parties semblent se dialoguer, se compléter, à travers la répétition des motifs. C'est un film constamment réflexif sur lui-même

Et réflexif sur le cinéma de Tarantino en général.
Le coup de la sonnerie du portable qui a tant irrité certains est le premier indice d'un film, sans doute le plus "second degré" de son auteur, qui m'est vraiment apparu à la revision comme un jeu entre le cinéaste et le spectateur.
Déjà, si je ne m'abuse, Tarantino n'a pas donné le fin mot concernant l'univers dans lequel se situait cet opus-ci. Est-ce qu'il est dans son monde "realer than real" (qui comprend Reservoir Dogs, True Romance, Pulp Fiction et, malgré son révisionnisme historique, Inglourious Basterds) ou dans son univers "movie movie" (où se trouvent Natural Born Killers, From Dusk Till Dawn et Kill Bill). La présence de certains personnages secondaires aperçus dans les films de ce second univers (mais aussi dans Planet Terror, qui ne me paraît pas être un film "realer than real") portent à croire qu'il s'agit d'un film "movie movie" mais le coup de la sonnerie et, si je veux faire le puriste fou, la présence dans le juke-box de la BO de Shaft (PS : perso de cinéma donc de l'univers "movie movie" et par ailleurs descendant de Django et Broomhilda) laissent penser que Death Proof se passe dans le monde "realer than real". Pour rappel, Tarantino avait dit que ses persos du 1er univers, s'ils allaient au cinéma, iraient voir les films du 2nd univers.
Bref, c'est le waï.

Dans l'absolu, on s'en fout, mais il est amusant de voir que cette récréation est bien moins vaine qu'il n'y paraît, et ça, on s'en doutait déjà au vu de la dichotomie délibérément marquée du film, avec sa deuxième moitié remakant la première, comme une réponse. D'ailleurs, en cela, le film préfigure Inglourious Basterds, en faisant de ses héros des professionnels du cinéma (deux cascadeuses, une coiffeuse, une actrice).

Ça n'excuse pas certains tunnels de dialogue mais ça m'a permis en tout cas de faire ma paix avec ce film qui m'avait pas mal déçu à l'époque.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 275 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 15, 16, 17, 18, 19

Heures au format UTC + 1 heure


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Grindhouse (Robert Rodriguez et Quentin Tarantino, 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Janet

39

2449

22 Mai 2007, 15:21

Arnotte Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. The Hateful Eight (Quentin Tarantino, 2015)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 7, 8, 9 ]

Film Freak

120

10035

04 Jan 2017, 21:49

swiffer49 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Inglourious Basterds (Quentin Tarantino - 2009)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 33, 34, 35 ]

Karloff

521

20501

23 Juin 2011, 14:24

karateced Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012)

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 10, 11, 12 ]

Film Freak

176

9689

05 Nov 2013, 20:59

deudtens Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Steak (Quentin Dupieux - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Zad

62

4825

10 Oct 2010, 14:01

Mickey Willis Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Until Death (Simon Fellows, 2007)

Cosmo

1

514

28 Juil 2008, 20:02

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Death at a Funeral (Frank Oz - 2007)

Jericho Cane

11

842

04 Oct 2008, 20:40

Zaphod Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Death Sentence (James Wan - 2007)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Zad

19

1478

24 Fév 2013, 13:03

Cosmo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Preuve Irréfutable (Proof, John Madden, 2005)

Marie Duval

2

438

09 Nov 2008, 15:52

Le Pingouin Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rubber (Quentin Dupieux 2010)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Karloff

30

2443

09 Aoû 2011, 22:46

Gerry Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO
Hébergement mutualisé : Avenue Du Web